test dico

Search:
I – Actes sociaux I – 1. Saluer • Salut ! Adieu! Adieu-siatz! . . . . [Sénher, Dòna, Madomaisèla] . . . . . . . Salut (à toi, à vous) (Ben lo) Bonjorn . . . . . . . . [fr. monsur*, madama*] . . . . . . . . . . . . . . . . Bonjour! La bòna salut . . . . . . . . . . . . . Mèstre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonjour à la compagnie! Bòn vèspre! . . . . . . . . . . . . . . Bravei gents! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonsoir! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sénher lo director! . . . . . . . . . . . . . . . [+ titre] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Madama la rèina! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Monsen l’ abat ! Òu, ……… [lo, la] [+ prenom]! . . . . . . . . . . . . . . . . . [salut familier] [l’òme, la frema]! la companha! [l’amic, l’amiga, leis amics]! (mon) collèga! [mon bèu, ma bèla]! [mon bòn, ma bòna]! mon garri!… E mai [a tu, a vos]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À toi, à vous aussi! Ben de compliments a l’ostau. Te quichi lei cinc sardinas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te serre la pince. Nos a saludats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous a salués. M’a tocat la paleta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a touché la main. fam. ■ cf. II – 4. 3. _________ S’excuser ■ cf. II – 6. 2. _________ Demander la permission ■ cf. II – 9. ____________ Demander (en général) ■ cf. II – 9. 2. _________ Interpeller ■ cf. IV – 7. g._________ Alerter I – 1. 1. Surprise de la rencontre ■ cf. III – 2. 2. ________ Sentiment lié à l’inattendu • Si je m’y attendais! Òi ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oh! Tè, Julian ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiens, [+ nom] Ve, Maria ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et voilà… Mon Dieu,…! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ma parole, mais c’est…! Aqueu de còp ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça alors! Ça par exemple! M’esperavi pas de te veire ! . . . . . . . . . . . . . . . . . Si je m’y attendais! Lo monde es pichon! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le monde est petit! Òu! [Siás, Siatz] aicí? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oh! [Toi, Vous] ici? «Siás tu, Andrieu? D’aquela! . . . . . . . . . . . . . . «C’est toi, André? Ça alors! – Tot just!» – Mais oui!» 16 ~ Comunicar en occitan provençau Mai cu vos a pas dich… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et voilà-t-il pas… Tu, alora! N’as un de fetge! . . . . . . . . . . . . . . . . Toi, par exemple, tu as un sacré culot! Cu/Quau es qu’a lo frònt de cantar? . . . . . Qui a l’audace de chanter? Tè, vaquí lo mètge! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiens, voilà le docteur! Vos fasètz ben (re)quist. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous vous faites bien rare. Cu s’esperava a vòstre bèu rescòntre? . . . Quelle agréable surprise! ■ Es que n’a passat despuei que s’eriam plus vists Voilà bien longtemps ! ! ■ Grand gaug per ieu, Dòna, d’aver vòstre rescòntre C’est un grand plaisir de vous voir Madame ! ! I – 1. 2. Amabilités sur la santé • Comment ça va ? – Ça va merci ! «Coma te pòrtas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Comment ça va? Me pòrti ben.» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais bien.» «E ben, coma aquò va? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Va pron ben, grandmercé» . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça va, merci» «Alora, coma siam? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Que devenez-vous? Va fòrça ben e vos?» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Très bien et vous?» «Te la passas bèla? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «La vie est belle? Vai, siáu pas de plànher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne me plains pas. Se fau pas plànher.» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id.» «Alora, se fa ben? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Ça tourne? Bòu, me carregi!» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bof, on fait aller!» «Coma va lo biais? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Ça boume? Pas mau, grandmercé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas mal, merci. Ai! Me senti pas ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ouille! Ça va pas fort. Vau mielhs!» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais mieux!» Lòngamai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soyez-le longtemps ainsi! Coma va la bòta?… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Comment va la botte?/ Coma un chin que tròta!… . . . . . . . . . . . . . . . . . /Comme un chien qui trotte/ «Coma va la santat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Comment allez-vous? Coma un chin crebat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme un chien crevé. «E vos, coma vos portatz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Et vous, comment vous portez-vous? Vesètz! Lei vièlhs se carrejan . . . . . . . . . . . . . . Comme on peut.» coma pòdon!» «Avètz pas l’èr tròp galhard! . . . . . . . . . . . . . . . «Ça n’a pas l’air d’aller. Verai, ai agantat [un còp d’èr, . . . . . . . . . . . . . En effet. J’ai attrapé froid.» un gròs raumàs].» «E la frema, lei pichons? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Et votre femme…? Òu! Tot aquò se carreja!» . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout se passe bien.» «E vòstra maire coma va? . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Et votre mère…? La paureta, pecaire, se carreja! . . . . . . . . . . . . La pauvre, elle s’en sort. Es estada malauta? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle a été malade? Comunicar en occitan provençau ~ 17 O avètz pas sachut? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne le saviez pas? D’encar un pauc la perdiam! . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons failli la perdre. Que me disètz aquí? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que me dites-vous? Es ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est la vie! Una tant brava frema!» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une femme si gentille!» I – 1. 3. Amabilités sur l’événement • Quoi de neuf? Que nòvi? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quoi de neuf? «Sabes la novèla? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Tu connais la nouvelle? – Que nòva?» – Quelle nouvelle?» Que me dises? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu me racontes? «Que nòvas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Quelles sont les nouvelles? – Ren de nòu, franc d’un accident de veitura.» – Rien de neuf à part…» Dison que s’es romput lo braç. . . . . . . . . . . . . . Il parait 1… Me o aprenes! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Première nouvelle! Crèsi qu’ai agantat lo raumàs. . . . . . . . . . . . . . . Je crois… «As agut de nòvas dau projècte? . . . . . . . . . «Tu as des nouvelles du projet? – M’an pas encar respondut.» – Pas de réponse.» «Sabes quauqua-ren de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Tu sais quelque chose de… – Non, vau m’entrevar.» – Non, je vais aller aux nouvelles.» «Onte ne’n siás de tei recèrcas? . . . . . . . . . . . «Où en es-tu de tes recherches? – Se fa ben.» – Ça tourne.» «Que t’es arribat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Qu’est-ce que tu as eu? – N’ai pas d’idèa, lo caud probable!» – Aucune idée, sans doute la chaleur!» «Remetes aqueu jove sus la fòto? . . . . . . . . «Tu reconnais… E ben es… – Ata. Es lo fraire de…» Et bien c’est… – Ho là là! C’est…» M’an [sonat, demandat] de tu. . . . . . . . . . . . . On m’a demandé de tes nouvelles. A prepaus de Pèire, o sabes . . . . . . . . . . . . . . . . . Au fait, pour Pierre, tu sais qu’il est malade? que malauteja? Qu’es devengut? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’il est devenu? ■ Me demandi, coma [s’endevèn, s’encapa, s’encapita] per eu. Je me demande comment ont évolué ses affaires, sa vie… Que pinta aquí? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’il fabrique ici? Mai ont es passat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-il devenu? Fa un mes que l’avèm pas vist!. . . . . . . . . . . . .Ça fait un mois que nous ne l’avons pas vu. Sensa nòvas, bònei nòvas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas de nouvelles, bonnes nouvelles! S’entrèva dei [novèlas, nòvas]. . . . . . . . . . . . . Il s’informe des nouvelles. Fan córrer un bruch… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On répand cette nouvelle… Menar bruch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire du foin 1. Il paraît. 1/ = j’ai entendu dire, on dit : dison. – 2/ = on dirait : sembla, diriatz ; Ça se voit : Pareis ; Ça ne se voit pas (pas visible) : Pareis pas ; Ça ne se remarque pas (pour rassurer) : Se conois pas. Actes sociaux 18 ~ Comunicar en occitan provençau – As vist…? O as [V’as]2 vist? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as vu (ça)? Lo filme, l’as vist ièr? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as vu…? As vist çò que s’es passat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as vu ce qui…? O as [V’as] ausit? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as entendu (ça)? La cançon, l’as ausida? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as entendu…? O as [V’as] legit? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as lu cela? Lo rapòrt, l’as legit? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as lu…? O as [V’as] (pas) sachut…? . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as su? Tu n’as pas su? Tu as appris? Tu es au courant? [Autrament, A prepaus], sabes la nòva? . . . . Au fait, tu connais la nouvelle? M’an dich que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On m’a dit que… I aviá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y avait… I aguèt… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a eu… Quand èri… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand j’étais… Coma èri… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alors que j’étais… Just coma… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Juste au moment où… Aquò èra… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’était… I – 2. Prendre congé I – 2. 1. À l’oral • À la prochaine ! Anem (zo), ………..au còp que vèn! e garda-te galhard!…………………………À la prochaine! Va ben, ………..a lèu! e passa a l’ombra!………………………….À bientôt! Amb aquò, ………..a totara! e vai a l’avís!…………………………………….À plus! ………..a la revista! e lòngamai ………………………………………….Ciao! ………..adieu! e lo sant tostemps t’avengue. ……Salut! ………..a reveire! ………………………………………………………………Au revoir! ………..se trobam… ………………………………………………………………Rendez-vous… Pòrta-te ben. – Portatz-vos ben. . . . . . . . . . . . . Porte-toi bien. – Portez-vous bien. Conservatz-vos – Lo bòn Dieu vos consèrve. Ara, fau que vos quiti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous fais mes adieux. Vos devi laissar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je dois vous quitter. (Vos laissi un momenton e) M’entòrni. . . . . Je reviens. ■ Aquò es ben polit, mai pòdi pas restar mai. C’est bien joli, mais je ne peux pas rester (davantage). Vos tiri ma capelada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous salue bien bas. Ben de compliments a l’ostau. . . . . . . . . . . . . . Bien des compliments à la maison. [Mercé, Grandmercé], vau pas la pena. . . . Il n’y a pas de quoi. ■ T’esperarai au cafè a beure quauqua-ren. Je t’attendrai au café en buvant quelque chose. Me vòles acompanhar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux m’accompagner? 2. Transformation phonétique du pronom neutre: «o» devient «v’» devant voyelle. Le pronom de rappel neutre sert d’indéfini. ~ 19 En principi, sòrton a 5 oras. . . . . . . . . . . . . . . . . . Normalement, ils sortent à 5 heures. Quora s’entòrna? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À quelle heure rentre-t-il? Nos a quitats a la despachada. . . . . . . . . . . . . . . Il nous a quittés précipitamment. M’a raubat l’adieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est parti sans (me) dire au revoir. ■ «- (Aquò) Serà fach « TPensatz de donar lo bonjorn ransmettez mes amitiés à votre mère. – Je n’y manquerai pas. /dich de vòstra part. a vòstra (santa) maire. » » L’a saludat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a salué. Se son saludats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils se sont salués. Se son fach seis adieu-siatz. . . . . . . . . . . . . . . . . Ils se sont fait leurs adieux. I – 2. 2. Correspondance Entèsta (f.) : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En-tête : Mon [brave, bòn, car] Sénher, . . . . . . . . . . . . Cher monsieur, Cara amiga, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chère amie, Per [clavar, acabar],… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour conclure,… [formules finales de politesse] – Amb aquò,… (Ambe (totei) meis) Amistats. . . . . . . . . . . . . . . Amitiés. – Amicalement. Mila saluts e mila amistats. . . . . . . . . . . . . . . . . . Toutes mes amitiés. (Ben) De còr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De tout cœur. Coralament. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cordialement. Conservatz-vos – Lòngamai . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonne santé Tenètz-vos galhard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Acceptatz – Recebètz – Agradatz, . . . . . . . . . Veuillez agréer, monsieur sénher – dòna – madomaisèla… – madame – mademoiselle… Ambe mei saluts coraus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Salutations distinguées. Agradatz mei sentiments . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’expression de mes sentiments [pus requists, respectuós]. distingués – respectueux. Ai ben reçauput vòstre corrier . . . . . . . . . . . . . . J’ai bien reçu votre courrier du… dau…[data] A pena [aguèri, aurai] [recebut, . . . . . . . . . . dès réception de votre courrier reçauput] vòstra letra. ■ Se siam escrich d’annadas de temps. Nous sommes restés en contact des années. [correspondre avec qn.] I – 3. Présenter quelqu’un • Je vous présente… Vos presenti Sénher B. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous présente monsieur B. Te presenti meis amics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te présente mes amis. Laissatz-me vos presentar… . . . . . . . . . . . . . . . . J’aimerais vous présenter… Vaquí – Vaicí mon amiga… . . . . . . . . . . . . . . . . . Voilà – Voici mon amie… Conoisses…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Connais-tu…? Conoissètz…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Connaissez-vous…? • Enchanté Siáu encantat de vos conóisser. . . . . . . . . . . . . Enchanté de faire votre connaissance. Ben d’onor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Très honoré Actes sociaux 20 ~ Comunicar en occitan provençau I – 4. Se présenter • Je me présente… Laissatz-me me presentar… . . . . . . . . . . . . . . . . Permettez-moi de me présenter… (A ieu,) Me dison… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’appelle… Trabalhi en cò de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je travaille chez… Vèni de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je viens de… Siáu [Marselhés, Antibolenc, . . . . . . . . . . . . . . Je suis de… [emploi du gentilice] Tolosenc]… Siáu nascut [naissut] lo… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis né le… • On se connaît ? Siam conoissents, crèsi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On se connaît, il me semble. Siam conoissents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Ah mais ) Nous nous connaissons. Vos remetiáu pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous avais pas reconnu(e). Siam entre amics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes en pays de connaissance. Se siam agut rescontrats, crèsi. . . . . . . . . . . . . .Nous nous sommes déjà rencontrés, non? M’an parlat de vos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On m’a beaucoup parlé de vous. M’es ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a aucune relation entre nous. M’es quauqua-ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a un lien de parenté. Aquelei gents se son ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a aucun lien de parenté entre eux. Sabètz quauqua-ren de J…? . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez des nouvelles de J…? Es Peta, Faveta e companhiá. . . . . . . . . . . . . . . . Qui se ressemble s’assemble. Cu se sembla s’assembla. • Qui êtes-vous ? « Cu / Quau siatz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui êtes-vous? – Coma, cu siáu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – Comment qui suis-je! Siáu lo professor E…» Je suis le professeur…» Coma vos dison? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment vous appelez-vous? Sabi plus vòstre nom… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rappelez-moi votre nom? D’onte venètz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’où venez-vous? Onte restatz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Où vivez-vous? Que fasètz de bèu dins la vida? . . . . . . . . . . . . Que faites-vous dans la vie? (coma mestier) Qu’es aquel [arlèri, gusàs]? . . . . . . . . . . . . . . . Qui est-ce ce type? – ce sale type? Cu saup, diable, onte va? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui diable, sait où il va? (Me vesètz) [Encantat, Urós] . . . . . . . . . . . . . . J’ai été enchanté de faire votre connaissance. de vos conóisser. I – 5. Présenter sa sympathie, ses condoléances Siáu ben de còr ambe [vos, tu]. . . . . . . . . . . . Toute ma sympathie. Vos disi mei complanchas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toutes mes condoléances. (esmougudas, adolentidas, entristesidas). Preni ben part. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Condoléances. Li venguèt [sauvar, plànher] lo dòu. . . . . . Il lui a présenté ses condoléances. ~ 21 I – 6. Souhaiter quelque chose à quelqu’un • Je vous souhaite… (Siguètz lo, la, lei) benvengut(s), -uda(s) . . . . (Soyez le / la / les) bienvenu(e)(s). La benvenguda en totei. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soyez tous les bienvenus. Bòn apetit! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon appétit! Bòna jornada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonne journée! Bòna dimenjada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon week-end! ■ Bòna annada, ben granada, ben acompanhada. Bonne et heureuse année. Bòna fèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonne fête. Bòn anniversari! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Joyeux anniversaire! Bònei vacanças! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonnes vacances! Bònei Calendas3! Bòn Nadau! . . . . . . . . . . . . . Joyeux Noël! Bòn astre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonne chance! Bòn viatge! Bòn camin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon voyage! Bonne route! Que [siguessiatz, siguetz] lèu galhard! . . . . . Prompt rétablissement! Lòngamai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Longtemps encore!4 Sant Joan te creisse! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À vos souhaits! [éternuement] ■ Lo Bòn Tostemps vos [vengue, Je vous souhaite plein de bonnes choses. siegue donat] ! Te desiri… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te souhaite… Vos desiri ben de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous souhaite beaucoup de… Tant solament [posquèssi, aguèssi]… . . . Si seulement je pouvais, j’avais… Fau de vòts que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je fais le vœu que… Grandmercé [Gramací]; . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Merci. Ben brave, brava (f.). E mai (a) vos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous aussi. ■ Li a desirat un bòn [apetit, anniversari]… Il lui a souhaité bon appétit, joyeux anniversaire… I – 7. Trinquer • Trinquons! Turtem (lo gòt )! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trinquons! Viva nautres! – Ambe tant d’autres! . . . . . . À notre santé! – À la vôtre! A la bòna vòstra! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la vôtre! A la tieuna, collèga! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la tienne! A la santat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (À votre, ta) santé! Auci ma copa en l’onor de… . . . . . . . . . . . . . . . Je lève mon verre en l’honneur de… [A la reüssida, Au succès, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au succès de… A la benanança] de… An [turtat, brindat]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils ont trinqué… A portat un brinde… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a porté un toast… 3. En fait on souhaite de bonnes fêtes de fin d’année. 4. Formule de vœux de bonheur traditionnelle. Actes sociaux II – Actes d’ordre II – 1. Donner des informations factuelles ■ [] cf. II – 22. 10.___ Refuser de donner des informations II – 1. 1. Faire l’hypothèse II – 1. 1.1. Hypothèse simple • Supposons Metem (lo cas) que … …………. Admettons . . . que siegue vengut. ………. qu’il soit venu. Una suposicion… ………….. Je suppose . . que vengue. …………………….. qu’il vienne. ………………………………………………….. Supposons . . . id. ………………………………………………….. Supposez . . . . id. Figurem-se5 (un pauc) … Imaginons . . . id. Figuratz-vos ……………………… – . . . . . . . . . . . . . id. Pausi ……………………………………………… Je pose . . . . . . qu’es vengut. …………………. qu’il a plu. Pausem – Botem …………….. Posons . . . . . . que plourà. ………………………. qu’il pleuvra. que plòu. ………………….. qu’il pleut. Tant digam que seriás la rèina. . . . . . . . . . . . . . On dit que tu serais la reine. Siá un triangle isoscèl. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soit un triangle isocèle. Tu ambe tei tant-digam! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toi avec tes suppositions! II – 1. 1.2. Éventuel ■ cf. II – 9. 1. 4._______ Promettre une récompense • Et si… E (se) refusavi? – E que refusi? . . . . . . . . . . . . Et si je refuse? E se te foguèsses enganat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et si tu t’étais éventuellement trompé? ■ E, que m’escrigue pas, li arriba Et s’il ne m’écrit pas et qu’il lui arrive quelque chose. quauqua-ren ? Que i farà que vengui? (subj. pst.) . . . . . . . . . . Que se passera-t-il si je viens? Que i fariá que venguèssi? (subj. passé.) . . . . . Que se passerait-il si je venais? Ganhariáu a la lotariá, que crompariáu… . . . Si je gagne au loto, j’achèterai… = Si je gagnais… Vendriá, que lo voudriáu pas. . . . . . . . . . . . . . . . S’il venait, je ne le voudrais pas. (futur) Seriá vengut, que l’auriáu pas vougut. . . . S’il était venu, je ne l’aurais pas voulu. = Il serait venu… (passé) (Se,) per [còp, cas, escasença] . . . . . . . . . . . . Au cas où tu passerais… passavas d’aquí… Tombant lo cas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le cas échéant ■ Se per cas [aviá, aguèsse] plougut, seriá pas sortit. S’il a plu, il n’est pas sorti. = Au cas où il a plu… 5. S’imaginer, se représenter se traduit en général par se figurar. ~ 23 Quand plòu, sòrte pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’il pleut, il ne sort pas. (simple notion temporelle) S’aquò s’encapita. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si ça se trouve. – Si l’occasion se présente. S’endevenguèt que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il arriva que… – Il advint… Fau sarrar l’anguiela! expr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut saisir l’occasion. II – 1. 1.3. Irréel • On ne sait jamais. Ganhèssi a la lotariá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si je gagnais au loto (mais c’est improbable)… Qu’i auriá fach que venguèssi? [Subj. passé] . . Que se serait-il passé si j’étais venu? Metem lo cas que venguèsse pas . . . . . . . . . . Prenons le cas où il ne viendrait pas. [Subj. passé] Aguèsse plougut, que seriá pas vengut. . . . S’il avait plu, il ne serait pas venu. Tant digam qu’aguèsse plougut… . . . . . . . . . À supposer qu’il ait plu… ( mais il n’a pas plu.) Per cas qu’aguèsse plougut… . . . . . . . . . . . . . . Au cas où il aurait plu… ■ Me podiáu pas tenir de faire de suposicions. Je ne pouvais m’empêcher de former des hypothèses. II – 1. 2. Poser un fait… ■ cf. II – 1. 7. _________ Donner son opinion ■ cf. II – 4. 2. _________ S’accuser, avouer sur la vérité d’un fait ■ cf. II – 11. 9. ________ Prendre acte de ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 21. 4.____ Réfuter la vérité d’un fait ■ [] cf.II-11.17. ___ Exprimer son ignorance à propos ■ cf. II – 9. 5. _________ Demander si c’est vrai de ce qui est dit ■ cf. VI – 2. 1._________ Mentir, tromper ■ cf. VI – 2. 4._________ Discours, appréciation qualitative II – 1. 2.1. comme vrai ou faux • C’est vrai ! ■ cf. II – 1. 3. _________ Affirmer ■ cf. II – 3. 1. _________ Approuver ■ cf. II – 11. 14. ______ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ [] cf. II – 11. 15.___ Critiquer ce qui a été dit (Òc,) Aquò es verai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est vrai! Aquò es (ben) [verai, vertadier]! . . . . . . . . . C’est bien vrai! Es una istòria [veraia, vertadiera]. . . . . . . . C’est une histoire vraie. Te respòndi que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te garantis que… Te juri que… – Te ne(’n) fau ma fe. . . . . . . . . Je te jure… Te ne(’n) juri ma fe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Perqué o amagariáu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi le cacherais-je? Es franc. – Ditz lo verai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est franc. – Il dit ce qui est vrai, la vérité. Çò que ditz es [de bòn, verai, vertadier]. . . . Il dit vrai. De bòn de Dieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans mentir! Aquò’s paraula d’Evangèli! . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est la sainte vérité! Parla [còr sus man, de bòn de Dieu]. . . . . Il parle en toute vérité, bien franchement. Parla sensa sau ni òli. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il appelle les choses par leur nom. Parla còr sus man. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il parle à cœur ouvert. A confessat sa fauta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a avoué sa faute. Jura Dieu e diable que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il jure ses grands dieux que… S’es [desparaulat, desdich]. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est revenu sur ses affirmations. A renegat sa paraula. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Actes d’ordre 24 ~ Comunicar en occitan provençau Nos a pas escondut la veritat. . . . . . . . . . . . . . . . Il ne nous a pas caché la vérité. Aquò es talament verai que… . . . . . . . . . . . . . . C’est si vrai que… Ben talament que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au point que… La veritat es coma l’òli, monta totjorn au dessús. La vérité finit toujours par se savoir. • C’est faux ! ■ cf. II – 11. 21. 5.____ Refuser d’approuver ■ cf. II – 11. 16. ______ Désapprouver, s’inscrire en faux ■ [] cf. II – 11. 14.___ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ cf. VI – 2. 1._________ Mentir, tromper (Non,) Aquò es faus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est faux. Es faus e rèirefaus! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est archi-faux! Non, X es pas partit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non, il n’est pas parti. Ai pas mau de dents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas mal aux dents. Ai dich de non. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai dit non. Destriar lo verai d’ambe lo faus . . . . . . . . . . . . Discerner le vrai du faux De país alunchat, gròssa mensònja. . . . . . . . /De pays éloigné, grand mensonge./ D’un que respònde totjorn a costat de la question, disètz : «Li parlas de ceba, te respònde d’alhet». De celui qui répond toujours à côté de la question, on dit : /«Tu lui parles d’oignon, il te répond d’ail»./ II – 1. 2.2. comme nécessaire • C’est obligé Donc, doncas; adonc, adoncas . . . . . . . . . . . . . Donc Puei que… – d’abòrd que… . . . . . . . . . . . . . . . . . Puisque… – du fait que… – bòrd que… – estent que… Verai – d’efèct(e) – en efèct(e) . . . . . . . . . . . . . En effet (Approbation) Ata – eta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certainement, sans doute, pardi, en effet, oui vraiment, parbleu! D’aquí… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’ensuit que… Alora… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est donc que… Aquò vòu dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela signifie que… Aquò implica que – d’aquí s’ensègue… . . Cela implique que… Aquò mòstra que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela montre que… (Aquò es – Vaquí) la pròva que… . . . . . . . . . . Cela prouve que… Aquò fa que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela donne… Quand… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand… Es forçat… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Forcément. C’est forcé. Es obligatòri… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est couru d’avance. Mancarà pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne va pas rater. Farà pas un plec. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est dans la poche. A [mostrat, demostrat] que… . . . . . . . . . . . . . Il a montré – prouvé que… ~ 25 II – 1. 2.3. comme certain – certitude • J’en suis sûr ■ [] cf. II – 1. 2. 8. ___ Poser un fait comme incertain ■ cf. II – 5. 2. _________ Promettre ■ cf. II – 1. 7. 2._______ Croire ■ [] cf. II – 1. 7. 5. ___ Douter ■ [] cf. III – 1. 2. 3. __ Méfiance ■ [] cf.II-10.3.1. _ Indecision (Es) …. segur ……………………………… que… . . . . . . Il est … sûr …………………………. que… …… ben segur …………………….. . . . . . . . . . . . . . . . …………… certain …… sensa/ fòra contèsta .. . . . . . . . . . . . . . . . …………… indubitable …… sensa/ fòra dobtança . . . . . . . . . . . . . . . …………… hors de doute …… tot vist …………………………… . . . . . . . . . . . . . . . …………… évident …… clar …………………………………. . . . . . . . . . . . . . . . …………… clair Aquò es [segur, ben segur]. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est sûr – sûr et certain – aucun doute là-dessus. Siáu segur que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis sûr que… J’ai confiance que… Ne’n siáu segur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis sûr. ■ Ne’n siáu completament segur J’en suis tout à fait sûr (Sans l’ombre d’un doute.) ! Siáu mai que mai segur que… . . . . . . . . . . . . . Je suis convaincu que… Es tres còps segur que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis absolument certain que… (sûr et certain) Me levaràn pas de l’idèa que… . . . . . . . . . . . Je ne doute pas un instant que… Metriáu la man sus lo fuòc6… . . . . . . . . . . . . . J’en mettrais ma main à couper… La causa es segura… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une / La chose est sûre… – Tu peux en être sûr. Òsca segura! – Au solide! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À coup sûr! Se conois pron que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On sait bien que… – Comme chacun (le) sait,… Es dins la boca de totei que… . . . . . . . . . . . . . Ce n’est un secret pour personne que… Totei o dison! [Toei va dien.] . . . . . . . . . . . . . . C’est manifeste – C’est bien connu. Degun dirà lo contrari :… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne peut pas nier que… ] On ne peut le nier : … – incontestable Fasètz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous en prie. (pour accepter) Ben entendut… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien entendu… Bota… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certes… – Eh bien! De tot segur… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans aucun doute… Naturalament… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évidemment… De tot segur… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De toute évidence… En realitat… – Au verai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . De fait… – Per dire lo verai… Lo fach es… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un fait que… Es clar que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il apparaît que… Es tot vist que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va de soi que… …, aquò parla solet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …, ça va de soi. Va sensa dire que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va sans dire que… Se fau rendre a l’evidéncia que… . . . . . . . . . Il faut se rendre à l’évidence que… Fau [reconóisser, admetre, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut reconnaître, admettre… acceptar] que… 6. Distinguer de : Jogariáu ma tèsta a copar qui indique l’obstination. Actes d’ordre 26 ~ Comunicar en occitan provençau Fau acceptar de reconóisser que… . . . . . . . . Se rendre à l’évidence / reconnaître / admettre que… Sabi pron que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je sais pertinemment que… A ma conoissença . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour autant que je sache • C’est évident Vesi ben que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vois bien que… Aquò crema au lume. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le bon sens. Aquò pica a l’uelh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est évident. Es clar coma lo soleu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò parla solet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela va de soi. Aquò es ma maire m’a fach. . . . . . . . . . . . . . . . . Ça tombe sous le sens. Se vetz coma lo nas entremitan . . . . . . . . . . . . Ça saute aux yeux. de la figura. Coma va que [te n’èras pas avisat, . . . . . . . Comment est-ce que cela a pu t’échapper? t’ague escapat]? Desbarca! – Pausa lei maletas! . . . . . . . . . . . . Redescends sur terre! Ve, tomba de la luna! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ S’aviá de banas, te crebariá leis uelhs. Ouvre tes yeux ! (se dit à qn. qui cherche) A bèus uelhs vesents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au vu et au su de tous. expr. • Je vous l’avais bien dit Te o [∼v’] aviáu dich. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te l’avais bien dit. Vos vaquí prevengut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne pourrez pas dire que – Ara o [∼va] saupretz. je ne vous avais pas prévenu. Totei o [∼va] disián! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’était couru d’avance! Aquò aviá d’èstre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Tant pòt arribar. – Pòt èstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça peut arriver. – Il se peut que ça arrive. N’ai agut vist. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’est déjà arrivé d’en voir. I siáu estat… a la mar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis déjà allé à la mer. II – 1. 2.4. comme apparent • On dirait Gièli sembla malaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gilles paraît, semble malade. ■ Sembla que i a degun. Il semble – J’ai l’impression qu’il n’y a personne. Aquò sembla aisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela semble facile. Semblatz d’aver rason. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous semblez avoir raison. Diriatz que X es malaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Il semble, On dirait] que X soit malade. Diriatz qu’a plougut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On dirait que… – On a l’impression qu’il a plu. Diriatz de vin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On dirait du vin. De lo veire, diriatz pas qu’es malaut. . . . . . À le voir, on ne dirait pas qu’il est malade. Lo dobti fachinier (masc). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le crois un peu sorcier. Te dobti malaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me demande si tu n’es pas malade en fait. X es malaut, parai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . X est malade, non? ■ Diriatz avís qu’es plus tant pesant. C’est une impression ? On dirait bien que ce n’est plus aussi lourd. ~ 27 Diriatz avís que i a degun. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a personne; c’est du moins l’impression que ça donne. Sembla avís qu’es perdut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne dirait-on pas qu’il est perdu? Pareis pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne se voit pas. Vos fa l’efèct(e) d’aver la santat. . . . . . . . . . . En apparence… – Il donne l’impression de… Diriatz un jovent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait jeune. ■ cf. II – 1. 7.__________ Donner son opinion ■ cf. IV – 5. 3._________ Comparer Es coma sa maire, es ros. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est comme sa mère, il est roux. [ressemblance physique] A coma son paire, es jamai content. . . . . . . Il est comme son père, il n’est jamais content. [ressemblance morale] Es son paire [cagat, escupit, pastat]. . . . . C’est tout son père. II – 1. 2.5. comme probable • Sans doute. ■ [] cf. II – 1. 2. 8. ___ Improbable ■ [] cf. III – 1. 2. 3. __ Méfiance ■ [] cf. II – 1. 2. 8. ___ Poser un fait comme incertain Probable! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bien possible! Aquò’s pas impossible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela n’a rien d’impossible. X es malaut, probable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . X est sans doute malade. Es la fodra, probable! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est sûrement (sans doute) la foudre! Probable, trobarà. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a des chances qu’il trouve. Es malaut, fau crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il semble bien que X soit malade. Probable [es, siegue] malaut. . . . . . . . . . . . . . . Il doit être malade. – (Il est probable que X soit malade.) De tot segur serà estat malaut. . . . . . . . . . . . . . . Il y a de fortes chances pour que… – Il a dû être malade. De tot segur aurà mancat lo trin. . . . . . . . . . . . Il a dû rater son train. Jogariáu que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je parie que… ■ Jogariáu que si Je parie que tu n’es même pas assuré. ás pas solament assegurat. Aquò o aviá previst! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’était à prévoir. – Èra pas de pena de preveire! Ata, eta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans doute – certainement- pardi – en effet – oui vraiment – parbleu! Par exagération : ■ cf. II – 1. 2. 3._______ Poser un fait comme certain, certitude II – 1. 2.6. comme possible • Si ça se trouve… S’aquò [s’encapita, s’endevèn]. . . . . . . . . . . Si ça se trouve, si l’occasion se présente. Dedins l’ocasion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la première occasion. M’espèri en tot de sa part.7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . De lui, je m’attends à tout. Se pòt. | Aquò pòt èstre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est possible…. | Ça se peut! 7. S’esperar (è-e). Actes d’ordre 28 ~ Comunicar en occitan provençau Es possible que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est possible que… [+ subj.] – Vendrà, possible. Tant (se pòt que)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se peut que… – Il risque de venir. ■ Tant m’engani. Je me trompe peut-être. Il se pourrait bien que… Tant serà malaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ll risque d’être malade. A la risca de metre lo fuòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au risque de mettre le feu X es malaut bensai – benlèu. . . . . . . . . . . . . . . . . X est peut-être malade. Se podriá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a des chances… Normalament,… – En/De principi,… . . . . . En principe,… Podriam pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela est-il envisageable? • C’est (bien) possible Crèsi (que òc/ que non). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je crois, suppose (que oui/que non). Bensai. – Benlèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peut-être. Possible. – Se pòt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est possible. Podriá èstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce serait une possibilité. ■ En fasent ansin, tant crèban en camin. En faisant comme ça, il peut arriver qu’elles crèvent en route. ■ Quora qu’avètz l’ocasion d’anar… S’il vous arrive d’avoir l’occasion d’aller… • Il paraît que… Ai sachut que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai entendu dire que… M’an dich que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me suis laissé dire que… Dison que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il paraît que… Me siáu laissat dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il paraîtrait… Totei o dison [va dien]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le bruit court que… [Semblariá, Es censat] que… . . . . . . . . . . . . . Il semblerait que… • Les rumeurs vont bon train. Segon… – Au dire de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’après X Au dire dei jornaus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’après les journaux D’après aquò . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’après cela Segon [vos, vòstra idèa] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’après vous … a çò que dison… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . à ce qu’il paraît… … a tot lo mens… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … du moins à ce que j’ai entendu dire. Se ditz que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On dit que… Se mena bruch que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La rumeur court que… Se n’es donat lo bruch. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le bruit en a couru. Aquò es lo dire dei gents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce ne sont que des rumeurs. Es totjorn qu’es un brave òme. . . . . . . . . . . . . . Il n’en reste pas moins… – Toujours est-il… Per dire que se fau pas totjorn fisar [deis, ais] aparéncias, se ditz : «Bèla tèsta, pauc de sen, bèla borsa, pauc d’argent». Pour dire qu’il ne faut pas toujours se fier aux apparences, on dit : /«Belle tête, peu de bon sens, belle bourse, peu d’argent»./ ~ 29 II – 1. 2.7. comme contingent8 ■ cf. II – 10. 3. ________ Dispositions objectives : aisance, difficulté, prudence, imprudence… ■ cf. II – 2. 1. _________ (Se) féliciter ■ cf. III – 2. 3. 3.______ Bonheur, félicité ■ [] cf. III – 2. 4._____ Sentiment lié à une réalité désagréable, l’adversité (malheur) • Si par hasard ■ [] cf. II – 1. 2. 8. ___ Poser un fait comme incertain ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Responsabilité Vos voliáu demandar, [se per cas, . . . . . . . . Je voulais vous demander si, à tout hasard, a tot azard, vague a l’azard] auriatz pas… vous n’auriez pas… Per cas que vengue… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au cas où il viendrait… Se per rescòntre veniá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. 8. La chance et le hasard: La manière dont on appréhende la contingence, l’avenir à travers ce qui nous arrive s’exprime par trois notions essentielles. On peut être sensible à l’aspect fortuit dont il survient, au caractère aléatoire de l’événement qui se produit ou imaginer les conséquences que l’on peut en attendre, les effets qui en découlent. Il va sans dire que ces trois aspects seront envisagés soit favorablement soit de manière funeste. Les romains parlaient de FATum (destin), de FORTUNAm (hasard), d’AUGURIum (présage), et de FELICITATem (bonheur), quant à CASus c’est ce qui tombe et au figuré ce qui arrive, se produit mais c’est de l’arabe que nous vient Ez-Zahr (hasard) qui désigne au propre les dés à jouer. Ces termes nous les retrouvons naturellement sous forme de dérivés populaires ou savants dans l’ensemble des langues romanes mais ils ne sont pas les seuls. – La mentalité occitane tente de lire, semble-t-il, dans les planètes les voies de notre destin que notre avenir y soit inscrit ou que, notion plus récente, nous en soyons libres. Et c’est avec le terme ASTRE que s’exprime notre possible, bien ou mal engagé. – Quant à l’expérience, elle nous apprend que la manière dont se passent les choses est souvent imprévisible, grâce à la déesse FORTUNA. Ce terme et ses dérivés traduisent le risque, la probabilité incertaine, le hasard fortuit. – Ce qui arrive effectivement (çò qu’escai), nous tombe dessus (çò qu’advèn) sera rendu par ES-CAS-ENÇA et aussi A-VENTURA. Alors la chance? Avant de nous aventurer à chercher dans un dictionnaire d’une époque ou d’une autre, comment exprimer la chance que nous avons de pouvoir envisager la vie d’une manière favorable ou non, il faudra se demander ce que nous voulons dire au juste quand nous employons ce terme. Le mot chance est une évolution propre au français du bas latin cadentia de cadere (tomber, choir) au propre « action de tomber » ] caance ] chaance. Ce mot double le Zahr des arabes (ez-zahr ] hasard), spécialement au jeu des osselets ou aux dés, et finit par désigner tout ce qui peut faire réussir ou échouer une entreprise (et en occitan le mot azard traduit l’idée de risque). La notion de casus / cadentia en occitan est reprise par les mots CAS ou ESCASENÇA. Remarquons, également, que celui qui se serait hasardé dans les ouvrages de lexicographie ancienne ou les compilations qui en ont été faites aurait pu rencontrer le mot CHABENÇA notamment dans l’expression cercar chabença. Les traductions proposées — le français de l’époque a été mal compris — ont conduit à des contresens. La chabença vient du latin cabentia et du verbe capere (prendre, acquérir, saisir) et aussi (choisir un emplacement) d’où le sens premier d’un avoir, patrimoine transmis, revenu, d’une faculté dont on jouit : la chevance et en second : la place, le domaine d’une personne pour elle-même ou les activités qu’elle mène. Una filha chabida est une jeune fille « casée », placée auprès d’un mari. Celui qui cèrca chabença cherche à se placer, il sait que c’est aventureux, une affaire de chance car nombreux sont ceux qui tròban pas chabença. (qui ne trouvent pas à se louer, on dirait de nos jours : qui ne trouvent pas d’emploi). À aucun moment, les renvois du TDF ne lient ce mot aux termes exprimant la chance, le hasard ou la destinée. Actes d’ordre 30 ~ Comunicar en occitan provençau Alora seriá lo cas d’èstre dins l’afeccion. . . . On se passionnerait alors non sans raisons. S’aquò [se capita, s’encapita]. . . . . . . . . . . . . Si cela se produit. S’aquò [se capita, s’encapita, . . . . . . . . . . . . . . Si ça tombe bien. s’escai] ben. Ai [ben, mau] [capitat, encapat, . . . . . . . . . Je suis (bien, mal) tombé. devinat, rescontrat]. S’aquò s’escai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si ça se trouve. Si ça arrive. Encapitèt entre sei mans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tomba entre leurs mains. ■ (Se) per [cas, (a)ventura, escasença]… (Si) par grand hasard, par un hasard improbable… Un [rescòntre, concors] de circonstàncias . . Un concours de circonstances. S’avèm [l’aür9 [ur], lo bonaür] que… . . . Si nous avons la chance [aubaine, occasion], bonheur de… Es lo Bòn Dieu que fa plòure. . . . . . . . . . . . . . . L’homme providentiel • C’est le destin. ■ Quelle chance! : cf. II – 2. 1.…… Se féliciter Ai (agut) l’astre… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai (eu) la chance… [C’était écrit | Le destin a voulu que…] ■ L’astre vòu que se trobam jamai d’un vejaire diferent. Par chance nous ne nous trouvons jamais en désaccord. ■ Ribon-ribanha avèm survengut. Bon gré mal gré, nous nous sommes sortis (des difficultés). Ambe de fortunas variadas, divèrsas . . . . . Avec plus ou moins de bonheur ■ Dins la bòna coma dins la mala fortuna Dans le bonheur comme dans le malheur A [l’agrat, la devina, la balalà] . . . . . . . . . . . Au petit bonheur la chance De [còps, fes] (que i a) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parfois, quelquefois, par hasard A faugut faire ambe : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fallu subir : lei tempèris, lei trebaus, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . les vicissitudes10, lei revòus, leis ànsias, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . id., lei destorbes, lei reviradas, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . les péripéties, revers, retournements du sort11, lei reviraments, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . id., leis endevenenças, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . les circonstances fortuites, lei caminaments encasençós, . . . . . . . . . . . . . . . les parcours hasardeux, de la vida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de la vie. ■ Mai, lèi de Dieu, la malamanha èra dins… Mais, fatalité, la discorde était dans… Per sa desfortuna, li prenguèt l’idèa de… . . . . Par [malheur, malchance], il voulut… Siáu [fach, nascut] per aquò. . . . . . . . . . . . . . . Je suis prédestiné à cela. 9. Évolucion fonetica dau latin augúrium ] agúrium ] aür (présage favorable ou non, l’avenir se présente bien ou mal). 10. Suite d’événements le plus souvent malheureux, au propre singulier respectivement : intempérie, tracas, tourbillon d’eau, tribulations. 11. Ce qui change le cours des choses, perturbe, dérange. ~ 31 • Roule fortune! (Me recomandi de vòstrei bèlei . . . . . . . . . . . (Je me fais fort de vos encouragements et) paraulas e) M’arrisqui. Je me lance. Vau fortunejar, [cercar, boscar . . . . . . . . . . . . Je pars chercher à me placer, une situation; chabença12]. chercher fortune ÅO Per lo tresen còp m’avari, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour la 3e fois je [me lance, me jette à l’eau] e veirem puei… et on verra… Cu vòu trachir, fau que [tempte . . . . . . . . . . . Celui qui veut réussir dans la vie, il doit courir la fortuna, s’aventure]. sa chance. Sabi que [jogarai ma reputacion, . . . . . . . . . . Je sais que je vais jouer ma réputation, escometrai mei darriers sòus]… mes derniers sous… ■ Demòra pas mai que de botar a la lotariá. Il ne reste plus qu‘à jouer sa chance à la loterie. A la risca de metre lo fuòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au risque de mettre le feu La bòna fortuna vos avengue! . . . . . . . . . . . . . . Bonne chance! [Que tout se présente bien!] – Bòn Astre! Avètz agut la bòna fortuna . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez eu la chance que je passe par là. que passèssi per aquí. Sòrt qu’encapita! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sort en est jeté13. – A la gàrdia de Dieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – À la grâce de Dieu! A l’azard Bautezar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Fau revesir a la palha corta. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut tirer à la courte paille, au sort. Tirar a tèsta ò crotz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tirer à pile ou face Fau pas [temptar lo diable, faire una . . . . Il ne faut pas commettre d’imprudence. imprudéncia]. ■ Sensa se metre en azard de mautraire. Sans [courir, prendre le risque] que ça tourne mal. Per dire que fau pas entreprendre quauqua-ren sensa aver de garantidas : Vau mielhs anar a la segura qu’a l’aventura. Pour dire qu’il ne faut pas entreprendre quelque chose sans garanties : Il vaut mieux aller à la sûre qu’à l’aventure. • Qui sait ? Cu/Quau saup? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui sait? Anatz saupre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne sait jamais. Se pòt pas devinar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est difficile à dire. Cu pòt saupre çò que se passarà. . . . . . . . . . . Nul ne sait ce qui va se passer. La causa es pas segura. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a rien de certain. Aquò vòu ren dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne veut rien dire. Un còp fa pas còmpte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une fois n’est pas coutume! 12. Et voilà la fameuse expression qui a fait croire que chabença voudrait dire chance! Et bien non il s’agit de la chevance, expression vieillie en français, «avoir de quoi, un revenu, une situation…». Certes une «chance» de s’en sortir etc. mais le mot ne s’emploie que dans l’expression figée: boscar chabença. 13. S’en remettre au hasard, prendre tous les risques. Actes d’ordre 32 ~ Comunicar en occitan provençau II – 1. 2.8. comme incertain FORMES NÉGATIVES DE CERTAIN : ■ [] cf.II-1.2.3. __ Poser un fait comme certain, certitude ■ [] cf.II-1.2.5.___ Poser un fait comme probable ■ cf. II – 1. 2. 7._____ Poser un fait comme contingent ■ cf. III – 1. 2 .3. ___ Méfiance EXPRESSION DU DOUTE : ■ cf. II – 1. 7. 5._______ Douter ■ cf. II – 11. 20. 3. 3. _ Faire naître un doute HÉSITER, EXPRIMER SON INDÉCISION : ■ cf. II – 10. 3. 1. _____ Indécision ■ cf. II – 11. 18. ______ Exprimer son indécision à propos de ce qui a été dit II – 1. 2.9. comme improbable • Il y a peu de chances. La causa es mau-segura. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est douteux. Risca pas [que vengue, de venir]. . . . . . . . . Il y a peu de chances qu’il vienne. – de venir. Sembla pas que X siegue malaut. . . . . . . . . . Il ne semble pas que X soit malade. Vesi pas coma podriá èstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela est improbable. Vesi pas coma seriá possible. . . . . . . . . . . . . . . . Il est (bien) peu probable… Aquò es gaire [segur, probable]. . . . . . . . . . Il y a (bien) peu de chances… Aquò risca pas de m’arribar. . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne risque pas de m’arriver. M’estonariá que venguèsse. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il serait étonnant qu’il vienne. II – 1. 2.10. comme impossible • Aucune chance Aquò es pas possible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est impossible que… Aquò es fòra de rason. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est exclu que… Aquò se pòt pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a aucune chance que… Seriá ben tal azard se. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce serait bien le diable si. . . 14 II – 1. 3. Affirmer ■ cf. II – 1. 2. 1. __ Poser un fait comme vrai ou faux ■ cf. II – 3. 1. ______ Approuver ■ cf. II – 11. 14. __ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ [] cf.II-11. 16. _ Désapprouver, s’inscrire en faux ■ [] cf.II-11. 17. _ Exprimer son ignorance à propos de ce qui a été dit • Je l’affirme sans détours! Òc – Òc-ben – Disi de òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui – Je dis oui. Disi que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je dis que… Declari que, aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je déclare que, ceci. Afortissi que, aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’affirme que, ceci. O afortissi. [V’afortissi.] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’affirme. Me [disi, declari] greujat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je dis bien fort que je suis lésé! Disi clar… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le dis bien haut… Disi que… amb aquò pas mai. . . . . . . . . . . . . . . Je dis que… et je le maintiens. 14. Exprime l’improbabilité de qqchose, ce serait très surprenant si…, ce serait une chose, une chance extraordinaire si… ~ 33 Vos [asseguri, garantissi] que . . . . . . . . . . . . . Je vous assure – garantis que tout ira bien. tot virarà bèu. T’asseguri d’una :… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je tiens à t’assurer que… (per) De bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vraiment,… – Sans blague,… – Sans déconner,… – Parole,…? Vendrà, (per) de bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans blague, elle va venir? Francament,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Franchement,… ■ Per ma fe, de t’ausir goissar d’aquela maniera, n’auriáu Franchement, à t’entendre gémir de cette façon, j’aurais juré que… … ■ [S’encara, Se blastèma] qu’es pas eu. Il jure ses grands dieux que ce n’est pas lui. A parlat franc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a parlé sans détours. – A parlat sensa ges faire d’alònguis. S’es [espurgat, desbotonat15]. . . . . . . . . . . . . . Il a dit ce qu’il avait sur le cœur. ■ Parla sensa sau ni òli. Il parle crûment. Il ne ménage pas ses expressions. Me sembla que te parla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne te mâche pas les mots. Te lo manda pas dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Afortir (-ss-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Affirmer Assegurar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certifier Ne’n metriáu la man au fuec. . . . . . . . . . . . . . . . J’en mettrais la main au feu. [Sortiá, Se levava] pas d’aquí. . . . . . . . . . . . . Il n’en démordait pas. Tèsta aquí [(disiá qu’) èra, voliá . . . . . . . . . . À toute force… que foguèsse] verai. Teniá qu’èra verai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il soutenait que c’était vrai. Cotava. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il bloquait là-dessus. Ribon-ribanha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon gré mal gré; coûte que coûte. Ni quant vau ni quant còsta. . . . . . . . . . . . . . . . . Inconsidérément. Me pimi a li dire aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’évertue à le lui dire. • Remarquez… Évidence : ■ cf. II – 1. 2. 3._______ Poser un fait comme certain, certitude Vos obsèrvi que… [Ow] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous ferai remarquer que… [Vesi, Remarqui, Constati ] que… . . . . . . . Je remarque – souligne – constate -vois – observe que… [Vesi, Remarqui] una causa que. . . . . . . . . . Je constate / note / remarque / vois que… [Podèm, Podètz, Se pòt] remarcar… . . . . On peut remarquer… Lo remarcable es… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Force est de remarquer… Notatz ben aiçò… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Notez, remarquez bien ceci… O vesi [∼va vieu] [ben, clar]. . . . . . . . . . . . . . C’est évident. Quichi sus lo fach… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’insiste sur le fait que… ■ Vos atiri l’atencion – Atiri vòstra atencion… J’attire votre attention sur le fait que… Oblidem pas que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas oublier que… 15. s’espurgar : on fait preuve de franchise. – se desbotonar: on révèle ce que l’on contient par pudeur. Actes d’ordre 34 ~ Comunicar en occitan provençau Fau s’avisar que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut tenir compte que… Es de notar que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut bien noter que… Fau saber [saupre]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut savoir que… Remarcaretz que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On notera que… Aquò marca ben que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela fait bien ressortir que… Es causa de remarca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela est digne d’attention. – un point important. – essentiel. S’amerita l’atencion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela mérite attention. Per dire que conoissètz ben lei gents qu’avètz afaire amb elei, dison : «Ni gents, ni tèrras, mielhs lei conóis que cu lei trèva». Pour dire que l’on ne connaît bien les gens qu’en les pratiquant : «(Ce n’est) Ni (par) les gens, ni la terre, mieux les connaît qui les fréquente». • C’est vachement… -on -onet(a) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [diminutif affectif] Es pichonet. – bravet. -… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est tout petit, minuscule. – adorable -… La pichoneta traversona. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «La petite traverse» d’une manière charmante. Una camisa, un camison Un anhèu, un anhelon, un anhelonet Un aucèu, un aucelon ; un aucelin, un aucelinet, un aucelonet L’anèu, l’anelet, l’anelon La capèla, la capeleta; lo capelanòt La galina, la galineta La damaisèla, la damaiselòta Lo pastre, lo pastrilhon -às(sa) -assàs(sa) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [aumentatiu pejoratiu] Es [bravàs, blondàs, moligàs]. . . . . . . . . . . . . Il est vraiment gentil. – d’un blond affreux. – très mou -… Es [un omenàs, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un colosse una bastidassa, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . une ferme monumentale de cambassas]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . des jambes de… Una abitudassa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une sale habitude Un mostràs, mostrassàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un monstre affreux, un monstre épouvantable… Un porcàs, porcatàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un gros porc, un porc dégueulasse Fa bravament freg! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait froid comme tout! – Il fait drôlement froid! Es bravament bèla! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est vachement belle! Aquò va [charmant, que pinta]. . . . . . . . . . . . Ça va à ravir. que fa paur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . à faire peur. qu’es ren de o dire [ren de va dire]. . . . . . . comme c’est pas possible. qu’es pas de crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . comme c’est pas permis. • Dire ce qu’on a sur le cœur Me siáu refrejat l’estomac. . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai dit ce que j’avais sur le cœur. ■ Farai pas la pichona boca per dire çò qu’ai au bot de la lenga. Je ne me gênerai pas pour parler. ~ 35 Parlarai sensa sau ni òli. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne mettrai pas de gants. Li dirai sei quatre veritats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui dirai ce que je pense. Ieu, disi totjorn mon franc valentin. . . . . . . . Moi, je dis toujours ce que je pense. Disi lo verai – la franca veritat. . . . . . . . . . . . . . Je dis la pure vérité. II – 1. 4. Annoncer – informer d’un fait ■ cf. II – 9. 5. _________ Demander si c’est vrai ■ [] cf. II – 11. 12.___ Critiquer de l’avoir dit • Je vous annonce (Vos) Fau conóisser… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous annonce… – (Vos) Anonciáu… (Vos) Fau assaber [assaupre] que… . . . . . . . J’informe que… – Vos informi… ■ [D’intrada, Premier] vos devi dire de quant siáu estat espantat per lo nombre… D’entrée je dois vous dire combien j’ai été étonné par le nombre… Ai sachut de bòna part que… . . . . . . . . . . . . . . . J’ai appris de bonne source que… Aguèri [fum, ressòn] de… . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai eu vent, écho de… Quand foguèt cridada la patz… . . . . . . . . . . . . Quand la paix fut proclamée… • Saviez-vous ? O sabiatz que…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saviez-vous que…? O avètz pas sachut?… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne l’avez pas su?… Fau que vos digui… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ll faut que je vous dise… Fau que sachetz… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut que vous sachiez que… Figura-te un pauc… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Figure-toi que… Devina… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Devine… Sabes la novèla? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu sais la meilleure? La vièlha voliá jamai morir! . . . . . . . . . . . . . . . . On en apprend tous les jours! M`XZ Arrapa-te ai brancas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiens-toi bien:… M’anaràs pas crèire, mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne me croiras peut-être pas, mais… Te vau sosprendre, mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais t’étonner, mais… II – 1. 5. Signaler , avertir, prévenir, mettre en garde ■ cf. II – 9. 1. 3._______ Menacer d’une sanction • Attention!16 Avisa-te. – Pren-te gàrdia. (de) . . . . . . . . . . . . . Prends garde (à) – Fais attention. Avisatz-vos que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous avertis – préviens que… Vos siáu vengut avisar que… . . . . . . . . . . . . . . . Je vous signale que… Nos a mes en gàrdia còntra… . . . . . . . . . . . . . . Il nous a mis en garde contre… Avisatz-vos de pas resquilhar. . . . . . . . . . . . . . . Prenez garde à ne pas glisser. Prenetz gàrdia de pas resquilhar. . . . . . . . . . . Id. Avisatz-vos que resquilhariatz. . . . . . . . . . . . . . Attention, vous risqueriez de glisser. Se n’es pas avisada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle n’y a pas pris garde. – Elle n’a pas fait attention. Un avisat ne’n vau dos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un homme averti en vaut deux. prov 16. L’expression Mèfi est prise à tort comme occitane, c’est en fait du francitan. Le français «Méfie (toi)» prononcé «mèfi» est apparu aux oreilles marseillaises plus vrai que nature. Cela rappelle le traitement d’«apetit ] apètit». Actes d’ordre 36 ~ Comunicar en occitan provençau • Bien fait ! Aquò te va ben! – Aquò te o [∼va] fau! . . . C’est bien fait pour toi! – Te o [∼va] fau! S’as de dificultats, s’aprendrà a tu. . . . . . . . Si tu as des ennuis, ce sera de ta faute. Tant pièger . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tant pis T’aurai prevengut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’aurai prévenu. Vendràs pas te plànher. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne viens pas te plaindre. Podràs pas dire que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne pourras pas dire que… II – 1. 6. Rappeler, répéter • Je te rappelle. Te rementi que me rèstas devent de 50 €. . . . Je te rappelle que tu me dois encore 50 €. Te rementas? – Te’n sovèn? . . . . . . . . . . . . . . . . Tu te rappelles? – Tu te souviens? Oblides pas que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’oublie pas que… Autrament,… – A prepaus… . . . . . . . . . . . . . . . Dis-donc,…[pour attirer l’attention] I a pas quauqua-ren… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’as pas oublié quelque chose? Sabes pron que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’es pas sans savoir que… T’auriáu pas prestat 50 € de còps? . . . . . . . . Est-ce que je ne t’ai / aurais pas prêté 50 €? Crèsi ben que t’aviáu prestat 50 €, parai? . . . . Il me semble que je t’avais prêté 50 €, non? Li [rementarai, remembrarai, . . . . . . . . . . . . . . Je lui rappellerai sa promesse. recordarai] sa promessa. Fai-me pensar que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais-moi penser que… Mon dieu, vòstra santa conoissença!… . . Enfin, rappelez-vous… – vous devez bien vous souvenir… • Je l’ai dit cent fois. I siam mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous y revoilà! ■ E de dotze Je t’ai déjà dit cent fois qu’il n’y en avait plus. ! O dirai mai que n’i a plus ges ! Te disi e te tòrni dire que n’i a pas ges. . . . . Je te répète qu’il n’y en a plus. Auràs bèla (a) repetar, te repetissi que… . . Tu as beau râler, je te répète que… ■ Quant de còps, aurai de t’o [te va] dire Combien de fois faudra-t-il te le répéter ? ? Fau de lònga picar sus [ l’api, . . . . . . . . . . . . . . Il faut sans cesse rabâcher. lo meme [meteis] clavèu]. Me farà venir rababèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me fera radoter. II – 1. 7. Donner son opinion sur la vérité d’un fait ■ cf. II – 1. 2. 1._______ Poser un fait comme vrai ou faux ■ cf. II – 9. 5. _________ Demander si c’est vrai ■ [] cf. II – 9. 5. 7____ Demander l’avis ■ cf. II – 11.___________ Réagir au discours ■ cf. III – 1. 1. 2.______ Affectivité, Appréciacion ■ cf. VI – 2. 4._________ Discours, Appréciation qualitative II – 1. 7.1. Mémoire – Savoir, se souvenir, se rappeler • Il paraît que… Sabi que… | Sabi pron que… . . . . . . . . . . . . . Je sais que… | Je sais bien que… Ai sachut que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai appris que… M’an dich que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me suis laissé dire que… ~ 37 Dison que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il paraît que… Me siáu laissat dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il paraîtrait… [Pretendon, Se ditz] que… . . . . . . . . . . . . . . . . . On dit que… Totei o dison. [va dien]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bien connu. [Semblariá, Es censat] que… . . . . . . . . . . . . . Il semblerait que… … a tot lo mens… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … du moins à ce que j’ai entendu dire. Es totjorn qu’es un brave òme. . . . . . . . . . . . . . Il n’en reste pas moins… (toujours est-il) … a çò que dison… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … à ce qu’il paraît… • Les rumeurs vont bon train. Se mena bruch que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La rumeur court que… Me o an fach [assaber, saupre]. . . . . . . . . . . . On m’en a fait part. O ai sachut de bòna part. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai appris de bonne source. N’aguèri un [ressòn, fum]. . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai eu vent. Èstre [au, a la] corrent de tot . . . . . . . . . . . . . . Être au courant de tout Saupre l’[us, estèc] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Connaître le truc S’entrevar de quauqua-ren . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se documenter Es lo dire dei gents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a des rumeurs selon lesquelles… Es tot de m’an-dich, de me-diguèron. . . . . Ce ne sont que des rumeurs, des racontars • C’est un secret. Sabes tenir un secrèt? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu sais garder un secret? Es un secrèt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un secret. Sus aquò, cròmpa i un chut! . . . . . . . . . . . . . . . . Motus et bouche cousue! ■ Te recomandi, pas una paraula en degun Pas un mot à quiconque ! ! Aquò demòra entre nosautres! . . . . . . . . . . . . . Ça reste entre nous! Te fisi un secrèt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais te confier un secret. O [∼va] fau pas escampar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est confidentiel. fam. ■ Es un secrèt que pòdi plus gardar. C’est un secret que je ne peux plus garder (en moi). Es lo secrèt de 14 que 15 lo sabon. . . . . . . . . C’est un secret de Polichinelle. Lo fau pas cridar per carrieras. . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas le crier sur les toits. Degun o deu saber. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Personne ne doit jamais l’apprendre. A l’estomac refrejat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a tout balancé. (se dit de quelqu’un qui a divulgué un secret). Ai sachut lo fin mot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai su le fin mot. • Je me souviens ! M’ensovèn (d’aquò). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en souviens. Me sovèn d’un temps que… . . . . . . . . . . . . . . . . Je me souviens d’une époque où… Me’n sovèni… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me rappelle… O [∼va] sabi de tèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai en tête. – Je ne l’oublie pas. – O [V’] ai en tèsta17. Me [rementi, remembri, recòrdi] de… . . . J’ai un vif souvenir de… – Je garde en mémoire. N’ai lo remembre fosc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai un vague souvenir. Te [rementas, remembras]? . . . . . . . . . . . . . . . Tu te le remets en mémoire? – Ça te revient? 17. Attention: V’ai dins l’idèa… : J’ai le projet, l’intention de… Actes d’ordre 38 ~ Comunicar en occitan provençau Li [rementarai, remembrarai, . . . . . . . . . . . . . . Je lui rappellerai sa promesse. recordarai] sa promessa. Aquò me fa pensar au temps que… . . . . . . . Ça me rappelle l’époque où… Ai [bòna tèsta, memòria]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai une bonne mémoire. Lo saupriás dire de [memòria, tèsta]? . . Tu peux le réciter par cœur? ■ Li ai ofèrt en [recòrd, sovenir] d’aquela escasença. Je le lui ai offert en souvenir de cet événement. [objet] – Oublier. FORMES NÉGATIVES DE : SE SOUVENIR Ai pas bòna tèsta18. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai peu de mémoire. Me’n sovèn pas (gaire). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne me le rappelle pas. – Me o [∼va] pòdi pas remembrar.… L’ai completament [oblidat, . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai complètement oublié. desoblidat, eissubliat19]. Aquò a tombat dins [lo demembrier, . . . . . C’est tombé dans l’oubli. la gèrla de l’òli]. Aquò me (re)vèn pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne me revient pas. Aquò m’aviá passat de [l’idèa, la tèsta]. . . . . Ça m’était sorti de la tête. Me lo siáu levat de l’idèa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me le suis sorti de la tête. [volontairement] (En causa de tu,) me siáu esvariat. . . . . . . . . J’ai perdut le fil (par ta faute). – Je me suis oublié. Bota! Ai manjat la comission. . . . . . . . . . . . . . . Et voilà, j’ai oublié de lui faire la commission. Aqueu a la memòria corta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la mémoire courte. A pas un [sòu, peçuc] de memòria. . . . . . . Il/Elle n’a pas un brin de mémoire. ■ [[Cette affaire, la maladie] lui a ôté la mémoire. Il a tout oublié. Aquel afaire, la malautiá] l’a destenembrat. [per, en] destenembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . par mégarde ■ Pèrd(e) la memòria en corrent, coma lei lèbres. Il perd la mémoire en courant, comme les lièvres. A perdut lo [cartabon, recordare]. . . . . . . . Il a perdu la mémoire (des choses). A plus ges de remembrança20. . . . . . . . . . . . . . Id. II – 1. 7.2. Croire Je suis convaincu ] Je suis sûr et certain : ■ cf. II – 1. 2. 3. ______ Poser un fait comme certain, certitude • J’y crois ! ■ cf. III – 1. 2. 2.______ Confiance ■ [] cf. III – 1. 2. 3. __ Méfiance O [∼va] crèsi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le crois. O [∼va] vòli ben crèire21. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je veux bien le [cela] croire. Tot çò que ditz es de crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut croire tout ce qu’il dit. O [v’] a pres de bòn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a pris pour argent comptant. 18. L’expression s’emploie aussi pour dire : peu doué pour les études. 19. Forme alpine. 20. La capacité de se souvenir. 21. Crèire (è-e). ~ 39 [Ai bèla li dire, Per tant que li digui], . . . J’ai beau le lui dire, il ne veut pas me croire. me vòu pas crèire. Me crètz [crèi] pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne me croit pas. A pena de te crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a de la peine à te croire. Es de crèire que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est à présumer que… Aquò es paraula d’Evangèli. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est parole d’Evangile. A crèire que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À croire que… (Me) Cresiáu / Me cresiáu de ben faire. . Je croyais bien faire. Te crèses d’èstre fin? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu crois être intelligent? Podètz vos o crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous pouvez le penser22. [cela] Fau pas se crèire que siegue finit. . . . . . . . . . Il ne faut pas [penser, s’imaginer] que ce soit fini. ■ Ai de [mau, d’òbra] [de, per] me o crèire. J’ai du mal à le croire. Crèire [a la justícia, en ren]. . . . . . . . . . . . . . . . Croire [à la justice, à rien]. I crèsi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’y crois pas. ■ Anessiatz pas vos crèire tot çò que se ditz. N’allez surtout pas croire tout ce qu’on dit. Encara faudriá pas se crèire que… . . . . . . . . Encore ne faudrait-il pas croire que… Ne’n vèni a plus vos crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en viens à ne plus vous croire. ■ Me ne’n diretz puei tant que o [ À force de tant m’en raconter, je vais finir par vous croire. ∼va] me faretz crèire ! Cu tròp se fisa fa sotisa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La méfiance est mère… cf. méfiance II – 1. 7.3. Opinion ■ [] cf. II – 9. 5. 7. ___ Demander l’avis • Je pense… M’es avís que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À mon avis… – À mon point de vue,… A mon vejaire,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De mon point de vue,… A mon idèa,… | Per ieu,… . . . . . . . . . . . . . . . . Selon moi,… | Pour moi,… Lo tèni per un brave òme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le considère comme un brave homme. Me [pensi, crèsi] que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je pense que… Senti que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À mon sens,… – Mon sentiment c’est que… O disi [∼va dieu] ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Après,) c’est mon avis! Je le dis comme je le pense. Per quant a ieu… – Pensi ieu que… . . . . . . . En ce qui me concerne, je pense que… Enfin, es ansin que me representi . . . . . . . . . . À tout le moins, je le vois comme ça. lei causas. – C’est l’opinion que je m’en fais. Mon vejaire es pas lo sieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas du même avis que lui. – Pensi pas coma eu. Ai tròp parlat, me desdisi [desdieu]. . . . . . . J’ai trop parlé, je me rétracte. [Senton, Dison] parier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont du même avis. Cu ditz una causa, cu ne’n ditz una autra. . . . . Les avis sont partagés. D’una soleta votz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’une même voix. • Je crois savoir que… Me figuri… | Supausi… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’imagine… | Je suppose… 22. Se crèire. Actes d’ordre 40 ~ Comunicar en occitan provençau Me sembla… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me semble… ■ cf. II – 1. 2. 4._______ Poser un fait comme apparent Ai ben paur que vos anessiatz enganar. . . . . Je crains que vous ne fassiez erreur. ■ Me pòdi pas empachar de pensar que… Je ne peux m’empêcher de penser que… Siáu segur qu’un jorn o l’autre… . . . . . . . . . . Je suis sûr qu’un beau jour… – Je suis convaincu que… Pòdi pas m’empachar de pensar que… . . . . J’ai (bien, nettement, bien nettement) l’impression que… Per ieu, la causa que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quant à moi, ce qui… A l’esperit messatgier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il pressent les choses. expr. • Pour… ■ cf. II – 10. 3. 6. _____Volonté Siáu per la patz dins lo monde. . . . . . . . . . . . . . Je suis pour la paix dans le monde. Sosti aquela reforma. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je soutiens cette réforme. [Sosta, Patrona] nòstra causa. . . . . . . . . . . . . . Il soutient notre cause. Lo sosta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le soutient (de son autorité). O [preni, considèri, vesi] . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je considère que c’est une bonne idée. coma una idèa bòna. • … ou contre ■ cf. IV – 4. 3. 1. ______ Opposition, concession ■ cf. VI – 2. 6._________Dire le contraste et l’opposition Siáu còntra la pena de mòrt. . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis contre la peine de mort. Siáu opausat a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis opposé à… ■ Siáu vertadierament còntra aqueu projècte. Je suis tout à fait contre ce projet. ■ Avèm luchat tèsta-aquí còntra… Nous nous sommes farouchement battus contre… L’idèa n’es marrida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’idée n’est pas bonne. II – 1. 7.4. Opinion générale Dison parier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont du même avis. Cu ditz una causa, cu ne’n ditz una autra. . . Les avis sont partagés. Te lo vendi coma me l’an vendut. . . . . . . . . . Je me fais l’écho d’un bruit qui court. Lei gents an tendéncia a pensar que… . . . Les gens ont tendance à penser que… Segon lo darrier sondatge… . . . . . . . . . . . . . . . . Selon le dernier sondage… II – 1. 7.5. Douter ■ [] cf. II – 1. 2. 3. ___ Poser un fait comme certain, certitude ■ cf. II – 1. 2. 8. ______ Poser un fait comme incertain ■ cf. II – 10. 3. 1. _____ Indécision ■ cf. II – 11. 4. _______ Demander de préciser ■ cf. II – 11. 8. ________ Interpréter ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 15. ______ Critiquer ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 18. ______ Réagir, indécision ■ cf. II – 11. 20. 3. 3. ___ Faire naître un doute ■ cf. III – 1. 2. 3.______ Méfiance ■ cf. VI – 2. 4. ________ Discours, Appréciation qualitative • J’en doute Dobti que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je doute que… ~ 41 Bota! Aquò m’estonariá que… . . . . . . . . . . . . Eh bien! Ça m’étonnerait que… ■ cf. I.11.5 Que consèrve son pòste, es pas dich. . . . . . Qu’il garde son poste, ce n’est pas si sûr que ça. Me i fisariáu pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai de sérieux doutes à ce sujet. Crèsi pas que i arribèssi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je doute de pouvoir y arriver. – Je ne suis pas certain de pouvoir. Es gaire segur que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas vraiment persuadé que… ■ Voudriáu i poder comptar dessús, mai ne’n dobti. J’aimerais pouvoir en être aussi sûr, mais j’en doute. • J’émets des réserves Fau pasmens de reservacions. . . . . . . . . . . . . . . J’émets des réserves. ■ Me vòli pas engatjar dins aquest afaire. Je reste réservé. Agirai ambe [retenença, retenguda]. . . . . J’agirai avec réserve, retenue. ■ S’èri que de tu, me [mesfisariáu,pitariáu pas] À ta place je ne prendrais pas ses paroles pour argent comptant. Te lo vendi coma me l’an vendut. . . . . . . . . . Sous toute réserve Demorarai prudent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je reste réservé. Me vòli pas [engatjar, embarcar, . . . . . . . . . . Je ne veux pas m’engager, embringar] dins aquest (marrit) afaire. m’embarquer dans cette affaire. A la resèrva d’avís còntra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sauf avis contraire ■ Franc de te precaucionar que li ague ges d’empacha. Sauf si tu t’assures qu’il n’y a aucun problème. Dau temps deis eleccions, per dire que cu que siegue qu’arribe serem totjorn lei dindons, dison : «Se votam per Bassaquiera, l’an que vèn aurem de nieras, se votam per Bassacan, n’aurem aquest an!» Au moment des élections, pour dire que qui que ce soit qui arrive nous serons toujours les dindons, on dit : /«Si l’on vote pour Bassaquière, l’année prochaine on aura des puces, si l’on vote pour Bassacan, on en aura cette année!»/ A qn. qu’a ren que de malastres e que se demanda çò que li arribarà encara : «A feda tonduda, Dieu mesura lo vent». À qc. qui n’a que des malheurs et qui se demande ce qui lui arrivera : /«À brebis tondue, Dieu mesure le vent»/. II – 1. 7.6. Ignorer • Qu’est-ce que j’en sais ! ■ cf. II – 11. 17. ______ Exprimer son ignorance à propos de ce qui a été dit Sabi pas se… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne sais pas si… Vendrà, vendrà pas? Que sabi ieu! . . . . . . . Est-ce qu’il viendra? Ça! Ma fista! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ma foi! Me demandi… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me demande… Me sovèn plus – Me rementi plus si… . . . Je ne me rappelle plus si… Actes d’ordre 42 ~ Comunicar en occitan provençau • Rien ne le prouve. Es pas forçadament malaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas forcément malade. Es pas fòrça forçat qu’es… I a ren que digue… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien ne permet de – ne laisse à penser que… – Rien ne prouve que… Que vengue? O ignòri. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce qu’il va venir? Mystère! – Çà! • Je ne me souviens plus. ■ [] cf.II-1.7.1. ___ Mémoire M’ensovèn plus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne m’en souviens pas. Ai pas bòna tèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai une très mauvaise mémoire. L’ai sus lo bot de la lenga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai sur le bout de la langue. La lenga m’a virat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La langue m’a fourché. Veguem. N’èri a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Où en étais-je? Ai perdut la centena23. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai perdu le fil, le compte. Ai l’esperit en comission. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai des absences. Fau [d’ensarriaduras, de pòrres]. . . . . . . . . . J’ai des trous, des blancs. Ai paura memòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas beaucoup de mémoire. Me comprenètz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous voyez ce que je veux dire. Cause . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Machin (= une personne) Aqueu cause – Aquela besonha, . . . . . . . . . . . . Ce machin, truc besingònha] – Aquel afaire ■ Aquò m’a (completament) passat de [la tèsta, l’idèa]. Ça m’est complètement sorti de la tête. Son nom me vèn pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Son nom m’échappe. Ai oblidat (en plen) d’o [de va] faire. . . . . J’ai complètement oublié de le faire. II – 2. Réagir aux faits et évènements II – 2. 1. Se féliciter d’un évènement • Quelle chance ! ■ cf. II – 1. 2. 7._______ Poser un fait comme contingent ■ cf. II – 11. 6. 4. _____ «Chance» = Bonheur ■ cf. II – 3. 1. _________ Approuver ■ [] cf.II-11.13.5. __ Refuser les félicitations ■ cf. II – 4. 1. _________ Se féliciter de ce que l’on a fait ■ cf. III – 2. 3. 3.______ Bonheur, félicité ■ cf. II – 11. 6. ________ Satisfaction, contentement Siáu (bravament) content… . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis content – heureux de… – que… Ai ben [rescontrat, devinat, encapat]! . . J’ai eu de la chance – Je suis bien tombé – J’ai saisi l’occasion. ■ Ièr, ai podat. Ai ben encapat perque encuei a banhat. Hier, j’ai taillé [la vigne, les arbustes]. J’ai eu de la chance car aujourd’hui il a plu. Avèm agut la (bòna) fortuna que… . . . . . . . Nous avons eu la [chance, veine] de… ■ Avètz agut la bòna fortuna que passèssi per aquí. Vous avez eu la chance que je passe par là. 23. La centena : Au propre, une centaine est le brin de fil par lequel on lie tous les fils d’un écheveau. Au figuré, c’est le nœud, la raison d’être, l’achèvement de la tâche. ~ 43 L’astre vòu que se trobam jamai . . . . . . . . . . . Par chance nous ne nous trouvons d’un vejaire diferent. jamais en désaccord. Que (bòna) fortuna! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle chance! Siáu [crestat, favat, crespinat]. . . . . . . . . . . . . J’ai une chance insolente. Avèm profichat l’ocasion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons profité de l’occasion. Que pilha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle aubaine! Un astre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore heureux! Ai agut la crespina! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai eu une sacré veine! ■ Ben va qu’aviáu un cotèu. Aquò m’a portat fortuna. Par chance, j’avais mon couteau. Ça m’a porté bonheur. Lo diable pòrta pèira. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un mal pour un bien. La benaürança . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La félicité Leis agradanças de la vida . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les petits bonheurs de la vie II – 2. 2. Féliciter quelqu’un ■ cf. II – 2. 1. _______ (Se) féliciter ■ cf. II – 3. 1. _________ Approuver ■ cf. II – 4. 1. _______ Se féliciter de ce que l’on a fait ■ cf. II – 11. 6. ________ Satisfaction, contentement • C’est génial ! Benèstre te siegue (vos siegue) . . . . . . . . . . . . . Félicitations (pour…)! Mei compliments (per…)! . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Me fas onor. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis fier de toi. Compliments per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je tiens à vous féliciter pour… Òsca! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bravo!, Très bien! Brave!, Brava! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bravo! Flame! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excellent! Génial! Brillant! Chapeau. Finòcha! | Que regalada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Futé! | Quel pied! Chanut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excellent! Très bon! [travail, réalisation…] Mosto lo/la…! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excellent le…!; Le… c’est le must! ■ Mosto una calanca ambe lo pastagat Une calanque et un pastís, c’est le must !! Es causa de remarca! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un fait remarquable! Es extrà! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est super! Es una meravilha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est merveilleux! Es a i badar davant! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à se mettre à genoux! Aquò es espectaclós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est fabuleux! As agut una idèa espectaclosa! . . . . . . . . . . . . Tu as eu une idée formidable! Aquò’s (dau tròn) de Dieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est du feu de Dieu! Aquò es una idèa, de Dieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une idée géniale! Tras que bòn! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop bon! II – 2. 3. Se plaindre ■ cf. II – 11. 7. 8. _____ Sentiment désagréable ■ cf. II – 11. 13. 3.____ Refuser une plainte ■ cf. III – 2. 4. ________ Sentiment lié à une réalité désagréable, l’adversité Paure de ieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Malheureux que je suis! Siáu (ben) de plànher. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis bien à plaindre Actes d’ordre 44 ~ Comunicar en occitan provençau Aquò me tira pena. – Me grèva. . . . . . . . . . . . . Ça me fait de la peine. Ai [la guinha, lo guinhon]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas de chance. M’a capitat un [gròs desplaser, . . . . . . . . . . . . J’ai subi un grave déboire, un grand chagrin. gròs defèci]. Es [una revirada, un malastre, . . . . . . . . . . . . . C’est une déception – malchance – catastrophe! un desastre]! Ai [mal encapat, mau capitat]. . . . . . . . . . . . . J’ai joué de malchance. Je suis mal tombé. Siáu mau pagat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis mal loti. ■ Aquò’s puei, pas un trabalh per ieu. Ce n’est vraiment pas un travail pour moi. M’estransini. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me morfonds. Qu’escaufèstre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel choc! Quel mauvais coup du sort! Lo malauvari! – Maladevina! . . . . . . . . . . . . . . [Pas, Manque] de chance, de veine, de pot! – Malescasença! Per dire que totei leis ostaus an sei penas e sei malaürs, dison : «Cada pòrta a son martèu». Pour dire que chaque maison (famille) a ses peines et ses malheurs : /«Chaque porte a son marteau»/. A lo planhum. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la manie de se plaindre. Faguèt son [planhum, planhement]. . . . . . Il a fait ses récriminations. Arrèsta pas de [soinar, sustar ∼sistar24, . . Il n’arrête pas de geindre, de se plaindre constamment. sistonar, roire]. Fa jamai que roire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il grince des dents sans cesse. Totjorn sossomiá25. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle geint continuellement. Sosca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se lamente, pousse des sanglots. Rena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il rouspète, «rouscaille». I a totjorn pairòu rot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a toujours motif à redire. Se rancura26 d’eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se plaint de lui. Li vòu mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui en veut. Aqueu es un rancuraire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Celui-là, c’est un râleur! D’un que ne’n vòu a tot lo monde sensa rason e qu’es maucontent de tot : Reguinha au soleu. De celui qui en veut à tout le monde et qui est mécontent de tout : Il regimbe au soleil. II – 2. 4. Plaindre ■ [] cf. III – 2. 2. 2. __ Indifférence (sentiment lié à l’inattendu) : Ça ne m’étonne pas. ■ [] cf. II – 10. 3. 2. _ Indifférence, irrésolution Pecaire [d’eu, d’ela]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le pauvre! Siás de plànher. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es à plaindre. Se fau consolar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut se consoler. 24. Gémir comme une personne qui souffre pour se faire plaindre. 25. D’une voix faible et languissante. 26. Du Canges: Rancura cf. Fastidium, querimonia. «Tolosani dicunt, se rancurar, queri de aliquo» : ex. Lat. rancor : unde nostri forte, Rancune. ~ 45 Fau faire coratge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un peu de courage. Aquò passarà. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça va aller. Es pas còp mortau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On n’en meurt pas. Serà pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est fini. Après un temps ne’n vèn un autre. . . . . . . . . Tout passe. ■ Te vas pas plànher de tròp de graissa Tu ne vas pas te plaindre que la mariée est trop belle ? ? expr. Èra ben de plànher, lo mesquin! . . . . . . . . . . . Il était bien à plaindre, le pauvre! Per dire que cadun conois sei penas mai que conois pas aquelei deis autrei : «Cadun saup çò que bolhe dins son ola, mai pas çò que bolhe dins aquela dau vesin». Pour dire que chacun connaît ses peines mais pas celles des autres : /«Chacun sait ce qui bout dans sa marmite, mais pas ce qui bout dans celle du voisin»/. II – 2. 5. Remercier ■ cf. II – 11. 10. ______ Rendre le remerciement ■ cf. III – 1. 3. 1.______ Gratitude, reconnaissance • Merci ! Grandmercé – Grandmercí . . . . . . . . . . . . . . . . . . Merci (bien, beaucoup) (Gramací – Gramacé) Ben brave. | Siás tròp brave. . . . . . . . . . . . . . . . Tu es très gentil. | C’est très gentil à toi. La bòna salut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soyez (Sois) remercié(-e)(-s)! Vos [regraciáu, grandmercegi, . . . . . . . . . . . . . Je vous remercie (beaucoup – infiniment) gramaciáu]! Ah! Francament, m’es anat au còr! . . . . . . Oh! Merci, ça me fait plaisir! L’a regraciat [remerciat fr.]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a remercié. • Pas de quoi27 Vau pas la pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de quoi. Aquò es pas de pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout le plaisir était pour moi. – [Èra, O [V’]ai fach] [volontier, ambe plaser]. E mai a vos! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À vous de même! Siáu confús, confusa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis confus. Siatz fòrça gent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous êtes trop aimable. Siatz ben onèst. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous êtes bon. • Je te revaudrai ça. Vos ai ben d’obligacion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez droit à ma reconnaissance. Es un quite per rendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À charge de revanche. Per la pena que pòdi faire per vos? . . . . . . . En retour que puis-je faire pour vous? Siáu en rèsta ambe tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est moi qui te dois. Vos rendrai lei tornas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous revaudrai ça! Te siáu bravament devent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te dois une fière chandelle. Je vous suis vraiment reconnaissant. ■ Se sabiáu coma vos regraciar [per, de]… Je ne sais pas comment vous remercier pour, de… Vos ne’n fau la promessa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Promis! 27. Réponse à un remerciement, pour une invitation à faire, à accepter voir à ces mots. Actes d’ordre 46 ~ Comunicar en occitan provençau II – 3. Juger l’action d’autrui II – 3. 1. Approuver ■ cf. II – 1. 2. 1._____ Poser un fait comme vrai ou faux ■ cf. II – 1. 3. _________ Affirmer ■ cf. II – 2. 1. _______ (Se) féliciter ■ cf. II – 2. 2. _________ Féliciter quelqu’un ■ cf. II – 10. 3. 7. ___ Tolérance ■ cf. II – 11. 9. ________ Prendre acte de ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 14. ____ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ [] cf.II-9.5.7. _____ Demander l’avis ■ cf. II – 11. 11. ____ Approuver de l’avoir dit ■ [] cf.II-11.17. _____ Exprimer son ignorance à propos ■ cf. II – 11. 19. ____ Accepter de faire de ce qui a été dit ■ [] cf.II-11.21.5._ Refuser d’approuver. ■ cf. II – 11. 6. ________ Satisfaction, contentement ■ cf. V – 1. 15. 1. ___ Intelligence ■ cf. VI – 2. 4._________ Appréciation qualitative • Je suis d’accord O [∼va] vòli. Disi de òc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le veux. Je dis oui. As [(ben, plenament) rason, . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as (bien) raison – Tu as (bien) raison rason en plen]. – totalement raison. Siáu d’acòrd ambe tu / vos. . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis d’accord avec toi / avec vous. Aquò es parlar ambe judici! . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le bon sens! O disi ansin. [Va dieu ansin.] . . . . . . . . . . . . . . C’est bien mon avis. Vague! O [∼va] consenti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soit, nous sommes d’accord. [Vas-y, j’accepte.] S’aquò te va. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu le veux bien. Te doni ma consentida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te donne mon accord. Disi en plen coma tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis absolument de ton avis. ■ Pensi que se siam (plenament) d’acòrd. Je pense que nous sommes (entièrement) d’accord. Ara fau mieunas [tei, vòstrei rasons]. . . . Maintenant, je me [range, rallie] à ton avis. [Te, Vos] disi pas lo contrari, mai… . . . . Je partage [ton, votre] point de vue, mais… Lo consentiment es generau. . . . . . . . . . . . . . . . . Ce point fait l’unanimité. Unanimement. Ambe lo consentiment dau conseu. . . . . . . . Avec l’aval du conseil. [Le fait que le conseil a donné son accord.] Se son acordats – Son consents. . . . . . . . . . . . . Ils sont d’accord. – Ils sont parvenus au même avis. Platz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Accordé. [mention administrative] D’aqueu qu’apròva totjorn, qué que li digan : Per eu, que sant que siegue : ǀUD SUǀ QǀELV. De celui qui approuve toujours, quoi qu’on lui dise : /Pour lui, quel que soit le saint : (Répons latin des litanies: Prie pour nous.)./ II – 3. 1.1. Approbation forte • Je suis tout à fait d’accord Òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui. Va ben! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bon! – Ça va! – D’accord! Justament! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Justement! Disi de òc! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je dis oui. – Je réponds par l’affirmative. Naturalament! – Segur! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Naturellement! Et comment! Taròc! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certes oui. Ata – Eta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évidemment. Pardi. En effet. (Ben) Volontier! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Volontiers! Avec plaisir! Segur! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Absolument! Bien sûr! Assurément. ~ 47 Va charmant! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est parfait! Siam (plenament ) d’acòrd! . . . . . . . . . . . . . . . . . (Tout à fait) D’accord! – Es entendut. Aquò’s de paraulas ben parladas! . . . . . . . . . On ne saurait mieux dire! De (tot) segur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certainement! Effectivement! Aquò es aquò! | Òsca segura! . . . . . . . . . . . Tout à fait! | A coup sûr! Me o as levat de la boca! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exactement! Te o [~va] fau pas dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’as pas besoin de le dire. Nani! – Jamai de la vida! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien sûr que non! Se i faliá esperar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Naturellement! Aquò va sensa dire que [ òc, non]. . . . . . . . Bien entendu. Sensa mancar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans aucun doute. Doni ma consentida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je donne mon accord [Je suis du même sentiment que vous.]. Siáu d’acòrd en plen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis tout à fait d’accord. Disi en plen coma tu/ vos/ eu… . . . . . . . . . . . Je n’aurais pas dit mieux. Es la franca veritat. | Parai! . . . . . . . . . . . . . . . . C’est incontestable. | N’est-ce pas! O [∼va] sabi (pron). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je sais (bien). O [∼va] pensi coma tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le pense aussi. Fau mieunas vòstrei rasons. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis (entièrement, tout à fait) de votre avis. Disi en plen coma vos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Bondieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous crois! Pour sûr! Compreni qué! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça, j’en sais quelque chose! Que ne’n pensas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’en dis tu? Veses [Vies]! | O [~va] sabiáu! . . . . . . . . . . Ah tu vois! | Je te l’avais dit! Ditz coma eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il abonde dans son sens. Vos disi [dieu] pas lo contrari. . . . . . . . . . . . . . . Je n’en disconviens pas. O disi [dieu] ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est mon avis. II – 3. 1.2. Approbation faible • Je veux bien. Vague! – Siegue! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soit! – D’accord! O admeti. | Consenti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Admettons. | Je te l’accorde. O vòs e mai ieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si vous voulez. E ara, fau mieunas vòstrei rasons. . . . . . . . . . Je me rallie à votre façon de voir. De tot segur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans doute. Sûrement. Tant se pòt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peut-être bien. C’est bien possible. Bensai. – Benlèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peut-être. [Benlèu, Bensai] que òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peut-être que oui. Probable. – Possible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est possible. De principi, en principi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En principe. M’èri ben pensat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est ce que j’avais pensé. Me o èri pas pensat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’y avais pas pensé. An partit, censat per l’anar quèrre. . . . . . . . . Ils sont partis soi-disant pour aller le chercher. Tant vau dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour ainsi dire. O as bèla a dire, mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as beau dire, mais… Actes d’ordre 48 ~ Comunicar en occitan provençau Aquò fa bòn a dire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est facile à dire! Es pas per dire, mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas pour dire, mais… …, seriá trop s’avançar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …, ce serait beaucoup dire. Per ben dire, o [∼va] sabi pas! . . . . . . . . . . . . . À vrai dire, je ne sais pas! Que vau a dire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça veut dire quoi? Aquò dich… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela dit… En passant siegue dich. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soit dit en passant. Perqué non! | Voei… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi pas! | Mouais… Li ai dich de òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui ai dit oui. A aprovat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a approuvé. II – 3. 2. Accuser ■ cf. II – 4. 2 __________ S’accuser, avouer ■ cf. III – 2. 4. 10. ____ Exaspération ■ cf. II-11.13.6. _____ Refuser l’accusation ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Responsabilité ■ cf. V – 11. 2. ________ Conflit ■ Vos acusi de m’aver raubat lo pòrtamoneda. Je vous accuse de m’avoir volé mon portefeuille. Siatz vos que m’avètz raubat. . . . . . . . . . . . . . . C’est vous qui m’avez volé. En cu s’apren? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À qui la faute? S’apren a tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est de ta faute. Es eu lo fautible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est lui le coupable. Avoa-te! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avoue donc! II – 3. 3. Excuser, pardonner ■ cf. II – 9. 8. 1.___ Demander de s’excuser ■ cf. II – 4. 3. _____ S’excuser • Ce n’est pas grave. Te perdoni. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te pardonne. – Je t’excuse. Per aquest còp, te la passi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça va pour cette fois (mais ne recommence pas). Aquò es ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de mal. Anem. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Passons. Aquò (i) fa (pas) ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne fait rien. Te fagues pas de [bila, marrit sang]. . . . . . Ne t’en fais pas. N’i a pas per s’inquietar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne t’inquiète pas. Tires pas pena (per…). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne te fais pas de souci. Te ne’n vòli pas mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne t’en veux pas. Vos ne’n voudrai pas mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous en tiendrai pas rigueur. Aquò ne’n serà pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas grave. Ne’n parlem plus, qu’ai tot oblidat. . . . . . . . N’en parlons plus, oublions tout cela. I pensem plus. Pensem plus a aquò. . . . . . . N’y pensons plus. Se faguem pas vièlhs d’aquò. . . . . . . . . . . . . . . Id. I es per ren, s’apren pas a eu. . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est (vraiment) pas de ta faute. Anessiam pas faire [un tian, un drama, . . Il n’y a pas de quoi en faire un drame. de crotz de palha28] de tot aquò. L’a excusat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a excusé. 28. Se faire una crotz : porter la souffrance de quelque chose. Une crotz de palha est une souffrance pour rien. «Se fa de crotz de palha, aquelei pesan gaire a carrejar.» ~ 49 II – 3. 4. Critiquer ■ cf. II – 11. 12. ______ Critiquer de l’avoir dit ■ cf. II – 11. 15. ______ Critiquer ce qui a été dit ■ [] cf. II – 11. 13.___ Reprocher de l’avoir dit • Ça laisse à désirer. Es pas (gaire) [famós, gloriós, . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas fameux. – terrible – extraordinaire. terrible, extraordinari]. Vau ben gaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas si bien que ça. Aquí i a quauqua-ren que va pas. . . . . . . . . . . Il y a comme un défaut. Una manca – una deca – una maganha . . . . Une imperfection – un défaut de fabrication – un vice caché O fau dire lèu qu’es polit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’insistons pas (sur ce point). Passons. Es gaire consequent. | Es pas flame. . . . . . C’est un peu léger. | C’est pas brillant. Aquò’s pas aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça laisse à désirer. N’i a pas per [èstre fier, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de quoi être fier. – pavoiser. se faire una glòria]. A drech anar, auriás degut… . . . . . . . . . . . . . . . Pour bien faire, tu aurais dû… Te siás gaire donat de pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne t’es pas trop fatigué. Te siás pas crebat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne t’es pas foulé. Aquò’s de trabalh fach a còps de ponhs. . . C’est du travail baclé. Es [d’amusètis, de bimbaròlas]. . . . . . . . . . . Ça n’a aucune valeur, utilité. – Ça ne vaut rien. S’èri en que tu, auriáu pas fach aquò. . . . . À ta place, je n’aurais pas fait ça (comme ça). O [∼va] faliá pas faire ansin. . . . . . . . . . . . . . . . Il ne fallait pas faire ça (comme ça). T’auriá pas faugut… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’aurais pas dû… Perqué as…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi as-tu…? L’a [représ, criticat, blastemat29]. . . . . . . . . . Il l’a critiqué. – Il lui a fait des reproches. Calomniar, blaimar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Calomnier Passa tot au vinaigre – Tròba a redire. . . . . Il trouve (toujours) à redire. Il n’est pas content. Va jamai ben . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne va jamais comme il faut. Met son quarteiron en totei. . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ Vetz una busca dins l’uelh dau vesin e vetz pas un saumier dins lo sieu. Paille et poutre I a trobat [una camba robina, . . . . . . . . . . . . . . Il a trouvé un défaut, un point défectueux. un tapamaganha]. II – 3. 5. Blâmer, faire des reproches – un cache-misère ■ cf. II – 11. 13. ____ Reprocher de l’avoir dit. • Ce n’est pas bien malin! Coma siás fin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas bien malin de ta part! [Perpensa-i, Pensa-te] avans de parlar! . . Réfléchis avant de parler! Ve, çò qu’as fach! Agacha! . . . . . . . . . . . . . . . . . Regarde ce que tu as fait! Sonja un pauc coma agisses! . . . . . . . . . . . . . . . Réfléchis à ce que tu fais! Te pren sovent? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qui t’a pris? (ironie) Que vas cercar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu cherches à faire? (ironie) Aquò’s fin! – Te crèses fin? iron. . . . . . . . . . . Ce n’est pas très fin! 29. = Ce que tu as fait, c’est pas bien. C’est une critique négative. Actes d’ordre 50 ~ Comunicar en occitan provençau Es [una colhonada, una asenada, . . . . . . . . . . C’est stupide! de bestitge]! Que pastís! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as tout gâché! S’encara m’aviás prevengut. . . . . . . . . . . . . . . . . Tu aurais pu au moins me prévenir. • Ça ne va pas la tête? ■ Fau aver perdut lo sen per faire de causas ansin Il marche sur la tête ! [Faire qque chose d’insensé] ! Aquò es fòra de rason! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à côté de la plaque! Siás pas un pauc [fadat, tòti]? . . . . . . . . . . . . Tu es fou ou quoi? Fau aver lo fetge per faire aquò. iron. . . . . . Tu as du culot! Òu, sabes çò que fas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non mais, ça ne va pas la tête? De còps, me fas paur! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’inquiètes parfois! Es pas tranquil! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est dérangé! Bogre de gargamèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Espèce d’idiot! de crétin! d’imbécile! Ensucat! – Colhon de la luna! . . . . . . . . . . . . . . Ahuri! Viechdase! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Que [colhon, bedigàs]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Morre d’abestit! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tête à claques! (personne antipathique, désagréable, déplaisante) Ve, aquel espoutit! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Regardez ce poltron! Paure innocent! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imbécile heureux! Es una bròca! | Òu, man de pati! . . . . . . . . Bon à rien! | Maladroit! • Réflexions M’a reprochat de venir subrora. . . . . . . . . . . . Il m’a reproché de venir à une heure indue. M’a vougut mau d’èstre tardier. . . . . . . . . . . . Il m’en a voulu parce que je suis arrivé en retard. A pas mancat de me remostrar. . . . . . . . . . . . . Il s’est montré très critique. (faire la leçon) Li a dich de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a critiqué. I a trobat a redire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a émis des critiques. T’aviáu ben prevengut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’avais prévenu! T’o aviáu ben dich! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te l’avais bien dit! [Te v’aviáu ben dich!] Tot aquò s’apren a tu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout ça c’est de ta faute! Ne’n vaquí de façons! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et les bonnes manières! E lo respèct(e)? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et la politesse! Te regarda aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne t’a pas demandé ton avis! Mai que vènes arbitrar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi te mets-tu au milieu? Se parla pas ansin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me parles sur un autre ton! Siam polits! – Coma es bèu! iron. . . . . . . . . . . C’est du joli! Me fas rire, tè! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Très drôle! M’a fach [repròche, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a reproché de… remostrança30 ] de… M’a fach de [repròches, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a fait des reproches, réflexions remostranças]. M’a dich de marridei rasons. . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a fait des réflexions, m’a adressé des critiques. Ai ensacat de repròches. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai supporté les reproches sans rien dire. 30. La remontrance est une forme de reproche où l’on prétend dire comment il aurait fallu faire. ~ 51 Manda de chametas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prêche le faux pour savoir le vrai. M’a [fach de remarcas, dich tot plen . . . . . Il m’a fait des remarques, de marridei rasons]. des réflexions désobligeantes. S’es entraversat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a contrecarré. Cridava coma una paura bèstia. . . . . . . . . . . . . Il poussait des cris inarticulés. Fariá pendre un govèrn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ferait pendre un gouvernement.31 II – 3. 6. Désapprouver, protester ■ cf. II – 10. 3. 7. ___ Intolérance ■ cf. II – 11. 13. ______ Reprocher de l’avoir dit ■ [] cf.II-11.14. ___ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 16. ______ Désapprouver, s’inscrire en faux ■ [] cf.II-11.21.5. __ Refuser d’approuver. ■ cf. II – 11. 21. ______ Faire le contraire, s’opposer à ce ■ cf. III – 2. 4. 10. __Exaspération qui a été demandé • Je ne suis pas d’accord! Siáu pas d’acòrd ambe [tu, vos]. . . . . . . . . . Je ne suis pas d’accord avec toi, vous. Me convèn pas que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’approuve pas… Vos apròvi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous approuve pas. Vos desapròvi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous désapprouve. Protèsti! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je proteste! Te ne’n fau lo repròche. – Te repròchi… . Je te reproche d’avoir fait cela. O auriáu pas fach ansin. [V’auriáu] . . . . . . . Je n’aurais pas fait ça comme ça. Aviás pas d’o faire. [de va faire.] . . . . . . . . . . Tu n’aurais pas dû. O [∼va] faliá pas faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne fallait pas. ■ S’aviás un pauc de causa, auriás pas fach aquò Si tu avais un peu de jugeote, tu ne l’aurais pas fait. ! Sabi pas çò [que t’a coigut ais uelhs, . . . . Je ne sais pas ce qui t’a pris… qu’as manjat] de faire aquò. Me demandi coma as fach per… . . . . . . . . . . Je me demande comment tu as pu… – osé… (faire cela). Siás imperdonable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es impardonnable. Es un escàndol. [escande] . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est inadmissible. – scandaleux. – Se pòt pas admetre. Aquò, o accèpti pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’admets pas ce genre de choses. De causas ansin, lei pòdi pas admetre. . . . Je ne supporte pas de telles… Fasètz-me excusa, mai (aquí) . . . . . . . . . . . . . . Permettez-moi de ne pas être d’accord. siáu pas d’acòrd. • Maintenant, ça suffit ! Pron! | Basta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assez! | Ça suffit! Basta amb aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’en est assez maintenant! A, pas mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ah! Certes non! Ça suffit! Surtout pas! Ara n’i a pron! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça suffit! N’ai mon gonfle! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai marre! – N’ai quatre pams sus la tèsta. Mai enfin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non mais, des fois! Aquò passa l’òsca! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça dépasse les bornes! Coma? – Qué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quoi? Siás pas un pauc madur (de còps)? . . . . . . . . Ça va pas non? 31. Se dit de quelqu’un qui dit du mal de tout le monde. Actes d’ordre 52 ~ Comunicar en occitan provençau Lo siás de ton país! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vois comment tu es? Aquò’s ben de tu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Cu se gèina vèn gibós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne vous gênez pas! iron. Avètz pas encar finit? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bientôt fini? N’aurà encara per longtemps? . . . . . . . . . . . . . Id. Bota! Arrèsta (amb aquò)! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrête ça, tu veux! Que te crèses? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais tu te crois où? Cu siatz per…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment osez-vous? Cu vos cresètz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour qui te vous prenez-vous? Me prenes per un [gornau, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me prends pour un imbécile? gargamèu…]? Quant de còps, me o [∼va] faràs dire? . . Combien de fois faut-il que je te le dise? Per dire que fau corregir lei defauts deis enfants quora son pichons, dison : – «Se laissas créisser l’aubre torçut, serà pas soncò es gròs que lo redreiçaràs». – «Çò qu’a pres un marrit plec es totjorn malaisat de l’estirar». Pour dire qu’il faut corriger les défauts des enfants quand ils sont petits : – /«Si tu laisses pousser l’arbre tordu, ce n’est pas quand il sera gros que tu le redresseras»/. – /«Ce qui a pris un mauvais pli, c’est toujours difficile de le repasser»/. II – 4. Juger l’action accomplie par soi-même ■ [] cf.II-11.22.11. __ Refuser de juger soi-même ■ cf. V – 1. 15. 1.______ Intelligence II – 4. 1. Se féliciter de ce qu’on a fait ■ cf. II – 2. 1. _______ (Se) féliciter d’un évènement ■ cf. II – 2. 2. _________ Féliciter quelqu’un ■ cf. II – 10. 9. 3. ___ Orgueil ■ cf. II – 11. 6. ________ Satisfaction, contentement • J’ai bien fait. Siáu (bravament) content [de ma . . . . . . . . . Je suis content d’avoir fait cela. chausida, d’aver fach aquò]. [Me feliciti, Me sabi grat, Grand gaug . . Je me félicite d’y être allé. per ieu] de i èstre anat. Ai ben fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai bien fait. O ai fach e me’n fau glòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je peux me vanter de… ■ Ai grand gaug de veire que fau de progrès. Je suis satisfait de voir que je fais des progrès. Planhi pas de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne regrette pas de… ■ Quina sentida Quel flair ! J’ai eu du nez en faisant ! Ai agut lo nas de faire ansin comme cela. . Cu se vanta se reganta. prov. . . . . . . . . . . . . . . . . Qui se vante, plus tard le regrette. S’es felicitat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est félicité de… Se [lausa, fa glòria, vanta] . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se vante de ses exploits. de sei valentiás. ~ 53 II – 4. 2. S’accuser, avouer ■ [] cf. II – 1. 2. _ Poser un fait ■ cf. II – 3. 2. _____ Accuser qn. ■ cf.II-11. 14. ____ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ [] cf.II-22. 9.__ Refuser de parler ■ cf.II-10. 3. 14.__ Responsabilité • C’est de ma faute ! M’avoï! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’avoue! Me reconoissi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’avoue coupable. Me senti lo cuou merdós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me sens coupable. NIU Confèssi qu’ai fach aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’avoue avoir fait cela. M’acusi de o aver fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’accuse de l’avoir fait. S’apren a ieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est de ma faute. Aquò o ai fach ieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est moi qui ai fait cela. M’auriá pas faugut faire aquò. . . . . . . . . . . . . . Je n’aurais pas dû faire cela. Siáu [maucontent, encanhat, . . . . . . . . . . . . . . . Je suis (mécontent, furieux…) emmaliciat] qu’aguèssi laissat faire. de l’avoir laissé faire. Ai vergonha que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai honte de… Ai mes pichon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai mis pavillon bas. Me penti de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je regrette (amèrement) de… Me siáu mancat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai failli à mes devoirs. Ai fach lo colhon en… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai déconné en… Ai fach una [conariá, colhonada] en… . J’ai fait une connerie en… Siáu completament [fadat, bedigàs, . . . . . . Qu’est-ce que je suis con de… un pauc-de-sen, un con-a-la-vela]… Me o perdonarai jamai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis impardonnable. S’es acusat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est accusé de… L’a mes sus son còmpte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est attribué la responsabilité. S’es [avoat, declarat, reconoissut]. . . . . . . Il a avoué. S’es desbraiat. – A vujat son sac . . . . . . . . . . . Il a lâché – craché le morceau. – A bavat. S’es desbotonat. – A vujat l’escofier. . . . . . . Il s’est mis à table. S’es vendut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est vendu. II – 4. 3. S’excuser ■ cf. I – 1. ___________ Saluer ■ cf. II – 3. 3._________ Excuser, pardonner ■ cf. II – 9. 8. 1._____ Demander de s’excuser ■ cf. II – 5. 2. _________ Promettre ■ cf. III – 2. 4. 4.____ Regret • Sans faire exprès. Me sabi mau. – Me grèva. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en veux. O ai pas fach exprès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne l’ai pas fait exprès. Me vòli mau de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en veux de… Vos ai pas dich aquò per mau. . . . . . . . . . . . . . . Je ne voulais pas vous offenser. O [V’] ai pas dich per mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne l’ai pas dit dans une mauvaise intention. Vos voliáu pas ofensar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’avais pas de mauvaises intentions. I voliáu pas metre ofensa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Actes d’ordre 54 ~ Comunicar en occitan provençau Me cresiáu de ben faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai cru bien faire. O ai fach sensa intencion (de…) . . . . . . . . . . . Ce n’était pas dans mes intentions de… O [∼va] farai pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne le ferai plus. • Excusez-moi! Vos fau (ben) excusa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous présente mes excuses. – Je vous prie de m’excuser. Te fau excusa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’excuse. Cresètz que o planhi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Croyez-le bien, j’en suis désolé. Se non vos grèva. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si vous n’y voyez pas d’inconvénients. – Si cela ne vous dérange pas. Siáu vertadierament nafrat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis vraiment navré, désolé. Perdon! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pardon! Fasètz-me excusa que siáu tardier. . . . . . . . . Veuillez excuser mon retard. Me faretz excusa de vos destorbar. . . . . . . . . Je vous prie de m’excuser pour le dérangement. Vòli crèire que me perdonaràs. . . . . . . . . . . . . . J’espère que tu me pardonneras. Me perdonaràs, qué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourras-tu me pardonner un jour? Me [rancuretz pas, vouguetz pas . . . . . . . . . . Ne m’en veuillez pas. mau] de tot aquò. Te gardi un chin de ma china. . . . . . . . . . . . . . . Je m’en souviendrai! [Je garde rancune] Qu’èri per faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que devais-je faire? ■ L’auriatz agantat amb un capèu. [Effondré de confusion après avoir fait une grosse cofa.] … en parlant sensa respècte. . . . . . . . . . . . . . . . . Sauf votre respect. II – 5. Proposer à autrui de faire soi-même ■ cf. II – 8. ______________ Proposer à autrui de faire lui-même ■ [] cf.II-11.22. ______ Refuser de faire soi-même ■ [] cf.II-11.22.11.___ Refuser de juger soi-même ■ [] cf.II-11.24. ______ Refuser qu’autrui fasse ■ cf. V – 1. 13. __________ Goûts II – 5. 1. Proposer, offrir • Offres de services ■ cf. II – 8. ________ Proposer à autrui de faire lui-même Me [prepausi, semondi32] . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous propose de vous accompagner. per vos acompanhar. Somondi de partejar lei despens. . . . . . . . . . . J’offre de partager les frais. Vaquí çò que [prepausi, semondi] :… . . Voilà ce que je te propose :… Me prepausi de i anar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me propose d’y aller. Te pòdi acompanhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je peux t’accompagner. Vos i podriáu menar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je pourrais vous y conduire. S’aquò [te, vos] va. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu veux. – Si vous voulez (bien). – Se [siás, siatz] d’acòrd. Si cela peut t’être utile – agréable… Agues pas crenta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’hésite pas à le dire – à le demander. ■ Volètz (pas) que vos acompanhi Souhaitez – Voulez – Aimeriez-vous que je vous accompagne ? ? 32. Somondre ~ semondre: Proposer un service. ~ 55 [T’anariá, T’agradariá] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que dirais-tu si je t’accompagnais? que t’acompanhèssi? Li a [prepausat, somondut] de… . . . . . . . . . Il lui a proposé – offert de… S’es [prepausada, somonduda] . . . . . . . . . . . Elle s’est proposée pour y aller. per i anar. Es vengut me dançar davant. . . . . . . . . . . . . . . . Il est venu me faire des avances. II – 5. 2. Promettre ■ cf. II – 11. 19. __ Accepter de faire Te prometi [de t’acompanhar, . . . . . . . . . . . . . Je te promets que je t’accompagnerai. que t’acompanharai]. [T’o, Te va] prometi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça, je ne te le promets pas. [Me fau bòn, M’engatgi] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’engage à vous accompagner. de vos acompanhar. [Te garantissi, T’afortissi, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te garantis – Je t’assure que je t’accompagnerai. Te caucioni] que t’acompanharai. Te juri (ma fe) que t’acompanharai. . . . . . . Je te jure que je t’accompagnerai. Ai [resougut, deliberat] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis décidé à vous accompagner. de vos acompanhar. [Siguètz, Fasètz-vos] segur que… . . . . . . . Vous pouvez être certain – Soyez certain que… : ■ cf. II – 1. 2. 3._________ Certain, certitude Fisa-te de ieu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu peux compter sur moi,… Còmpta ambe ieu,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Compte sur moi,… Çò qu’es promés, o desprometi pas. . . . . . . Je ne reviens pas sur ma parole. Te fagues pas de bila. – Paraula d’onor . . . N’en doute pas – Parole d’honneur. – Es promés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .- Promis Prometi [sus l’onor, a man tocada]. . . . . . Tu as ma parole. O farai plus. – O tornarai plus faire. . . . . . . . Je ne le ferai plus. Je ne recommencerai pas. ■ cf. II – 4. 3. ___________ S’excuser Li a promés de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a promis de… S’es [fach bòn, engatjat] de… . . . . . . . . . . . . Il s’est engagé à… ■ cf. II – 11. 24. ______ Refuser qu’autrui fasse. II – 6. Demander à autrui de faire soi-même II – 6. 1. Demander la parole ■ cf. II – 9. 4. _______ Faire parler ■ cf. II – 11. 22. 1.____ Donner la parole ■ cf. II – 11. 21. 1.__ Refuser la parole • Je demande la parole Demandi la paraula. | Tèni a dire… . . . . . Je demande la parole. | Je tiens à dire… (Permetètz), Ai quauqua-ren a dire. . . . . . . . (Si vous permettez), J’ai quelque chose à dire. Ai quauqua-ren a declarar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai quelque chose à déclarer. Un mot, pas mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un mot seulement. A demandat la paraula. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a demandé la parole. – à parler. Actes d’ordre 56 ~ Comunicar en occitan provençau Ai pas encar acabat.33 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas terminé. Laissatz [acabar, qu’acabi]. . . . . . . . . . . . . . . . . Laissez-moi terminer. Un momenton! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un instant! Me laissaretz acabar? (A la fin!) . . . . . . . . . . Je peux terminer? Òu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’il vous plaît! A tornat prendre la paraula. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a repris la parole. • Écoutez-moi Bravei gents, brave monde, . . . . . . . . . . . . . . . . . Votre attention s’il vous plaît. demandi vòstra atencion. Escotatz ben, totei tant que siatz! . . . . . . . . . Écoutez-moi tous! Silenci se vos [plai, platz]! . . . . . . . . . . . . . . . . Silence, s’il vous plaît! Me laissaràs finir? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Veux-tu me laisser parler jusqu’au bout? II – 6. 2. Demander la permission ■ cf. II – 8. 4. ___________ Permettre, autoriser ■ cf. II – 10. 2. 3. _______ C’est permis (Permission) ■ [] cf.II-11.20.2. ____ Donner la permission ■ [] cf.II-11.21.2. ____ Refuser la permission • Puis-je… ? Pòdi…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce que je peux…? Podriáu…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourrais-je…? – Serait-il possible…? Permetètz? | M’agradariá de…? . . . . . . . . . Vous permettez? | J’aimerais bien… Se vos fa pas mai, pòdi… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avec votre permission, je peux… Me laissariás… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Penses-tu que je puisse? Laissa que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Permets que… (familier) Demandi la permission de partir. . . . . . . . . . . Je vous demande la permission de partir. Pòdi m’enanar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Est-ce que) Je peux m’en aller (s’il vous plaît)? A quatre oras, nos bandissián. . . . . . . . . . . . . . . À quatre heures, ils nous (laissaient, disaient de) partir. • Est-ce que ça vous dérange ? Se te fa pas mai,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si ça ne te dérange pas, est-ce que…? Te destorba pas se… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce que ça te pose un problème si je…? [perturber] Fasètz-me excusa… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excusez-moi si je vous dérange… «T’enfècta se…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Ça te dérange si…? [gêner] – De ges [de biais, de mòda]». . . . . . . . . . . . . – En aucune manière.» Consentes? – Consentètz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu en es d’accord? – Vous en êtes…? A deman, s’aquò te va. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À demain, si tu veux bien. II – 6. 3. Demander dispense ■ [] cf.II-11.21.3. ____ Refuser la dispense ■ [] cf.II-8.5. _________ Dispenser, accorder la dispense Fau que parti, es segur (aquò)? . . . . . . . . . . . . . Est-il vraiment [nécessaire, indispensable] que je m’en aille? Es forçat que parti? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut vraiment que je parte? Me fau partir, dises [dies]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce que je dois absolument m’en aller? Se pòt pas escapar? Me diriá (tant) de demorar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aimerais (bien) rester. Ai pas (gaire) l’enveja de m’enanar. . . . . . . Je n’ai pas envie de m’en aller. Li a demandat que parte pas… . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé la permission de ne pas… 33. [Ejpakaka’ba]. ~ 57 II – 7. Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf. II – 8. ________ Proposer à autrui de faire lui-même ■ cf. II – 9. ________ Demander à autrui de faire lui même ■ cf.II-9. 1. 2. ____ Inviter, encourager ■ [] cf.II-11. 21. _ S’opposer à ce qui a été demandé ■ [] cf.II-11. 23.__ Refuser de faire avec autrui ■ cf. V – 1. 13. ____ Goûts II – 7. 1. Proposer, suggérer • Vous n’auriez pas envie de… Voudriatz pas venir de còps? . . . . . . . . . . . . . . . Vous aimeriez venir peut-être? Amariatz de sortir? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous aimeriez sortir? ■ Avètz pas enveja de far una viranta en vila Vous n’avez pas envie de faire un tour en ville ? ? ■ Vos agradariá de vos espacejar un pauc Vous aimeriez qu’on prenne l’air pour se détendre ? ? Vos diriá de…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça vous plairait…? Vos fariá gaug de…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça vous ferait plaisir…? Que volètz faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que vous voulez faire? Pausem-se! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faisons une pause! I a bofat [de…, l’idèa]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a soufflé, suggéré de…, l’idée. I a degun que te o a bofat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et personne, ne te l’a suggéré? ■ Aquò [dona idèa, met dins l’idèa] de… Ça suggère, inspire (l’idée) de… • Je propose de nous rencontrer… S’anaviam a la serada (ensems)? . . . . . . . . . . Si on allait à la soirée (ensemble)? Podriam s’encaminar d’ora. . . . . . . . . . . . . . . . . . On pourrait prendre la route de bonne heure. Se podriam rescontrar deman . . . . . . . . . . . . . . . On pourrait se voir demain si tu veux. s’aquò te convèn. S’aquò te va, [podèm anar, anam] . . . . . . . Si tu veux, on peut aller – on va au stade. a l’estadi. [Vòs, Voudriás] pas qu’anem . . . . . . . . . . . . . Tu veux – Tu voudrais qu’on se balade (un moment)? (un pauc) passejar? Vène, i anam tot d’un temps! . . . . . . . . . . . . . . Viens, on y va de suite! Vau mai de pas i anar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est préférable de ne pas y aller. Prenèm lo trasvai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On prend le tram? Te diriá d’anar pescar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça te dirait – te ferait plaisir d’aller à la pêche? Vènes ambe ieu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’accompagnes? Òu, i anam ò i mandam lo dròlle? . . . . . . . . On y va ou quoi? Rescontrem-se! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rencontrons-nous! Li a [prepausat, suggerit] de… . . . . . . . . . . . Il lui a proposé – suggéré de… II – 7. 2. Inviter • Venez donc Vaquí un cafè. Prenèm quauqua-ren? . . . . Voilà un cafè. On va boire quelque chose? S’anaviam [beure un gòto, esquichar . . . . Si nous allions boire un canon, écraser un age, ónher lo blest…] un grain de raisin, oindre la mèche…34 34. Métaphores pour «boire un coup». Actes d’ordre 58 ~ Comunicar en occitan provençau Te convidi [a, per] [beure un còp, . . . . . . . Je t’invite à boire un coup, déjeuner, dîner. dinnar, sopar]. Vendretz ben sopar a l’ostau? . . . . . . . . . . . . . . Venez donc dîner à la maison. ■ Bota, fau que passes sopar a l’ostau. Sans dec., il faut que tu viennes dîner à la maison. ■ Zo, anem sopar au restaurant. Pagui ieu. Allez, on va dîner au restaurant. Je vous invite. [Laissatz, Permetètz] que vos convidi. . Laissez-moi vous inviter. S’as lo [temps, leser], te convidi. . . . . . . . . Si tu es libre, je t’invite. Que fas anuech? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu fais quoi ce soir? D’un ostau onte i a totjorn abòrd de gents que son invitats : «Aquò’s l’ostau de Dieu, cu i va, i viu». D’une maison dans laquelle toujours beaucoup de monde est invité : «C’est la maison du Bon Dieu, qui y va, y vit». II – 8. Proposer à autrui de faire lui-même ■ cf. II – 5. ____________ Proposer à autrui de faire soi-même ■ cf. II – 7. ____________ Proposer à autrui de faire ensemble ■ [] cf. II – 11. 24.___ Refuser qu’autrui fasse II – 8. 1. Poser, suggérer ■ cf. II – 5. 1. _______ Proposer, offrir ■ cf. II – 7. 1. _________ Proposer, suggérer • Tu devrais… Te [fau, faudriá]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu devrais… [INF] Te fau pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne devrais pas… Vau mai que partes ara. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est préférable que tu partes maintenant. Fariás pas mielhs de…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne ferais-tu pas mieux de…? Podriás… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu pourrais… Tant vau mai que [+ SUBJ] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je crois qu’il serait préférable de… Deuriás pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ferais mieux de ne pas… Seriá fin [de, que]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu serais bien inspiré de… Me demandi se tant faudriá pas… . . . . . . . . . Je me demande si ce ne serait pas aussi bien de… Vau mai tenir que d’esperar. . . . . . . . . . . . . . . . . Il vaut mieux tenir que courir. XZW^ • À ta place S’èri en que tu,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si j’étais toi… S’èri en que tu, li en parlariáu. . . . . . . . . . . . . . À ta place, je lui en parlerais. A ta plaça… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À ta place… • Je te suggère O35 voudriás faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu aimerais le faire? Amariás d’o faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu aurais envie de le faire? As enveja d’o faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as envie de le faire? T’agradariá d’o faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça te plairait de le faire? 35. Le pronom neutre «o» est réalisé en général «va» en maritime à l’initiale, «vò» en fin de groupe. : Va vòs faire? Vòs va faire? Fai-vò! ~ 59 Te diriá d’o faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’aurais pas envie de le faire? Te fariá gaug d’o faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça te ferait plaisir de le faire? O vòs faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux le faire? S’aquò vos fa pas mai,… (Permetètz?) . . . . Si je puis me permettre… Vous permettez? [Una (simpla) suggestion, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous suggère d’aborder la question avec lui. Lo pus simple] : Vesètz amb eu. E perqué (ne’n) parlatz pas amb eu? . . . . . Et si vous lui en parliez? ■ Pensatz pas que li (ne’n) podriatz parlar Avez-vous pensé à lui en parler ? ? E se li parlessiatz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous pourriez peut-être lui en parler. • Je te propose I anariás a la piscina? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’aurais pas envie d’aller à la piscine? ■ Vos prepausi [de ne’n parlar, que ne’n parletz] amb eu. Je vous propose de lui en parler. Vaquí mon idèa… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voilà ce que je te propose… – Vaquí çò que te prepausi… [Podètz, Podriatz] (ne’n) parlar amb eu. . . Vous pourriez lui en parler. II – 8. 2. Conseiller, recommander ■ cf. II – 9. 1. 3._____ Menacer d’une sanction ■ cf. II – 11. 19. ______ Accepter de faire • Un conseil Te conselhi d’o faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te conseille, te recommande de le faire. Que me conselhas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que me conseilles-tu? Te prepausi que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je propose que tu… Vaquí çò qu’as de faire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voilà ce que tu devrais faire… Fariás ben mielhs de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te conseillerais plutôt de… Un (bòn) conseu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un (bon) conseil… Vaquí mon conseu :… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voilà ce que je te conseille… Sègue mon conseu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Suis mon conseil… Me pòdes [pòs] crèire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Crois-moi! Una indica . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un tuyau Bota! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un petit conseil…[menace ironique] Parla amb eu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parle-lui en! Aiçò vau mai qu’aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ceci est préférable à cela. Agues pas crenta de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’hésite pas une seconde… Regardes pas de… per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. I trobariás ton avantatge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as tout intérêt à le faire. Lo mielhs es d’o faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Ben colhon cu se lèva lo plaser. . . . . . . . . . . . . Tu aurais bien tort de te priver. Crèsi que de l’anar trobar s’impausa. . . . . Je crois qu’il s’impose d’aller le voir. Li a conselhat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a recommandé de… Champeirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Harceler une personne réticente pour la convaincre. L’a convençut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a convaincu. A ganhat lei jovents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a rallié à sa cause les jeunes. Ne’n siáu convençut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis persuadé, convaincu. Actes d’ordre 60 ~ Comunicar en occitan provençau II – 8. 3. Déconseiller ■ cf. II – 9. 1. 3._____ Menacer d’une sanction ■ cf. II – 22. 1. ________ Réagir au conseil de faire ■ cf. II – 22. 2_______ Réagir au conseil de ne pas faire ■ Vos desconselhi (absoludament) de ne’n parlar. Je vous déconseille (vivement) d’en parler. E, Dieu gràcia, ne’n parletz pas! . . . . . . . . . . Ne lui en parlez surtout pas! E, lo mai, t’avises pas de… . . . . . . . . . . . . . . . . . (Surtout) évite de… ■ Se me permetes un bòn conseu, tant vau mai que, de Si je peux me permettre un conseil, vous ne devriez pas… … Te conselhi vertadierament pas de… . . . . . Je ne vous conseille pas du tout de… Lo mielhs es de pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous n’avez pas intérêt à… Seriá una error de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous auriez bien tort de… Li a desconselhat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a déconseillé de… II – 8. 4. Permettre, autoriser ■ cf. II – 6. 2. _______ Demander permission ■ cf. II – 9. ____________ Demander (en général) ■ cf. II – 10. 2. 3. ___ C’est permis (Permission) ■ cf. II – 11. 19. ______ Accepter de faire ■ cf. II – 11. 21. 2.__ Refuser la permission Te permeti de partir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te permets de partir. As l’autorizacion de t’enanar. . . . . . . . . . . . . . . Je t’autorise à partir. ■ Vos doni [la permission, l’autorizacion]. Je vous donne la permission – l’autorisation de… Partètz. Avètz [la permission, . . . . . . . . . . . . . . Partez. Vous avez ma permission. l’autorizacion, la consentida36]. – mon autorisation. Fas coma vòs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais comme tu veux. – Fasètz coma volètz.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – Faites comme vous voulez. Pòs… – Podètz… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu peux… – Vous pouvez… Vòs partir? E ben part(e)! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Si) Tu veux partir? Vas-y! ■ Li avián (sempre) laissat faire sei maniganças mai… On lui avait (toujours) laissé faire son manège mais… S’èra sempre laissat intrar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . On avait toujours autorisé l’entrée. II – 8. 5. Dispenser ■ [] cf. II – 6. 3. _______ Demander la dispense : Faut-il que? ■ [] cf. II – 11. 21. 3. _ Refuser la dispense Vos [fau quite, dispensi] de venir. . . . . . . . . Je vous dispense de venir. [Vau pas la pena, Es pas necite] . . . . . . . . . . Ce n’est pas la peine que tu restes. que demòres. Ren t’obliga de demorar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’es pas obligé de rester. L’a dispensat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a dispensé de… 36. Mon avis partagé ~ 61 II – 9. Demander à autrui de faire lui-même II – 9. 1. Demander en général ■ cf. I – 1. _________ Saluer ■ cf. II – 7. ________ Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf. II – 8. 4. _____ Permettre, autoriser ■ cf. II – 11. 13.____ Reprocher de l’avoir dit, demandé ■ cf. II – 11. 21.____ S’opposer à ce qui est demandé II – 9. 1.1. Demander de faire ■ cf. II – 11. 19. __ Accepter de faire (soi-même) ce qui a été demandé ■ cf. II – 11. 20. __ Faire ce qui a été demandé ■ cf. II – 11. 21. __ S’opposer à ce qui a été demandé • Je te demande… Te demandi de sarrar la pòrta. . . . . . . . . . . . . . . Je te demande de fermer la porte. Te disi [dieu] de sarrar la pòrta. . . . . . . . . . . . . Je te dis de… – Sarra la pòrta, te dieu! Un còp de mai, sarra la pòrta. . . . . . . . . . . . . . . Je te répète de… [Te cargui, T’encargui] de… . . . . . . . . . . . . . . Je te charge de… Sarra la pòrta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ferme la porte! Oblides pas de sarrar la pòrta. . . . . . . . . . . . . . . N’oublie pas de… Pensa de sarrar la pòrta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pense à… Buta la pòrta, seràs brave. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pousse la porte, s’il te plaît. ■ Sensa te comandar, pòdes [pòs] pas sarrar Je te demande gentiment de fermer la porte. la pòrta ? La pòrta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La porte! Anem zo, sarra la pòrta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allez, ferme la porte! Òu, sarra la pòrta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hé – Dis, ferme la porte! • Pourriez-vous… ? Pòdes [Pòs]? – Podètz? – Podriatz? . . . . . . . Peux-tu? Pouvez-vous…? Pourriez-vous…? Me podriás rendre un servici? . . . . . . . . . . . . . . Pourrais-tu me rendre un service? ■ Sensa vos comandar, podriatz pas vos [tenir, empachar] de Puis-je vous demander d’éviter de… ? … Voudriatz…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voudriez-vous bien…? Podriatz pas veire de…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça vous dérangerait de…? Fai-me excusa se te destòrni, mai . . . . . . . . . Excuse-moi si je te dérange, mais… Seriatz ben brave,-a de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous êtes invités à… Vos prègui de…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Auriez-vous l’obligeance de…? Vos seriam devents se [+ SUBJ IMP] . . . . . . . . Nous vous serions reconnaissants de bien vouloir… ■ Siatz pregat de respòndre per retorn de corrier. Prière de répondre par retour du courrier. Vos ne’n [prègui, supliqui]. . . . . . . . . . . . . . . . Je vous en supplie. • Si ça ne vous dérange pas S’aquò te convèn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si ça ne vous dérange pas Se siás [d’acòrd, consent(a)]. . . . . . . . . . . . . . Si tu es d’accord. S’aquò te fa pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu n’y vois pas d’inconvénients. Actes d’ordre 62 ~ Comunicar en occitan provençau • Suivez-moi Se me volètz ben seguir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si vous voulez bien me suivre. Avançatz-vos, se vos plai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par ici s’il vous plaît. Je te rappelle de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II – 1. 6. ______ Rappeler, répéter Je t’ordonne de…, te donne l’ordre de… . . . . ■ cf. II – 9. 1. 5. ___ Donner des ordres Je te défends…, t’interdis… . . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II – 9. 1. 6. ___ Défendre, interdire Je te prie de… – supplie de…, . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II – 1. 9. 7. __ Prier, supplier t’implore de… J’ai le plaisir, l’honneur de te . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. III – 2. 3. 2. __ Plaisir demander de… ■ cf. III – 2. 1. 2. __ Honneur J’ai honte de devoir te demander de… . . . ■ cf. III – 2. 1. 3. __ Honte Il faut que tu fermes la porte. . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II- 10. 2. _____ Devoir J’ai envie – Je veux que tu fermes la porte. . . ■ cf. II – 10. 3. _____ Volition Tu peux – Tu sais fermer la porte? ■ cf. II – 10. 3. 8. _ Compétence ■ cf. II – 10. 3. 9. _ Capacité Par pitié… – Par précaution… . . . . . . . . . . . . . . ■ cf.II – 10. 3. 10. _ Motivation Pour…Pour éviter les courants d’air… . . ■ cf.II – 10. 3. 11. _ But Essaie de… – Tâche de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf.II – 10. 3. 12. _ Tentative Sois modeste et… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf.II – 10. 3. 13. _ Dispositions subjectives Doucement… – Pense à moi… . . . . . . . . . . . . . ■ cf.II – 10. 3. 14. _ Dispositions objectives Aie le courage de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II – 9. 1. 2. ___ Inviter, encourager Qu’est-ce qu’il faut pour… . . . . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II – 10. 1. _____ Faisabilité Verrais-tu un inconvénient à? . . . . . . . . . . . . . . ■ cf. II- 10. 3. 2. __ Indifférence Je te serais reconnaissant de… . . . . . . . . . . . . . ■ cf. III – 1. 3. 1. __ Gratitude Je serais heureux que tu… – si…; . . . . . . . . . ■ cf. II – 6. 2. ______ Permission Ça t’ennuierait… II – 9. 1.2. Inviter, encourager ■ cf.II-10.3.15.____ Courage ■ cf.II-11.22.4.______ Réagir à une invitation ■ cf. II – 7. __________ Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf. III – 1. 2. 2.____ Confiance • Vas-y ! Fasètz! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faites donc! Pren ton temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prends ton temps. Te geinèsses pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Surtout ne te gêne pas. iron. Dona-te d’ample. – Remete-te. . . . . . . . . . . . . . Mets-toi à l’aise. Ges de façon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faites comme chez vous. Sièrve-te. | Assèta-te. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Servez-vous. | Assieds-toi. Fau pas aver crenta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas avoir peur. Que te fa paur? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De quoi avez-vous peur? Agues pas crenta. | Tèn-te fisa! . . . . . . . . . . N’aie pas peur. | Aie confiance! Bolega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Décide-toi! ~ 63 Quand se fau decidir, disètz : – «Ara fau virar ò amolar.»37 – «I anam o i mandam lo dròlle?» Quand il faut se décider, vous dites : – «Maintenant, il faut tourner ou aiguiser.» – «On y va ou on y envoie le petit?» Vai-i minòt! | Zòu, fai tirar! . . . . . . . . . . . . . . . Vas-y mon gars. | Vas-y, fonce! Zòu, [rascla, giscla, debosca]!… . . . . . . . . Vas-y dégage! Poja! | Contunha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore un effort, courage! | Continue! Pus fòrt! – Pus vite! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plus fort! – Plus vite! Fai veire çò que sabes faire! . . . . . . . . . . . . . . . . Montre de quoi tu es capable! I arribaràs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vas y arriver! I siam quasi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On y est presque. Zòu, bolega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allez! Ne te laisse pas aller! Bòn pron te fague! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Profite! – Grand bien te fasse! • Bravo ! I siam! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça y est! Fau contunhar ansin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Continue comme ça! As ben trabalhat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon travail! Brave! Brava! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bravo! • Génial! Bondieu! – Mon Dieu! – Coquin! . . . . . . . . . Waouh! Chanut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puissant! Flame! – Terrible! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Génial! Espectaclós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fantastique! Magnific! – Supèrbe! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Super! Aquela empega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est incroyable! • Tiens bon ! Tèn pè! – Arramba-te! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accroche-toi! – Tiens bon! Fau pas calar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne baisse pas les bras! Tafòrt! Pren coratge! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courage! • Tout ira bien! Tot [anarà ben, virarà bèu]! . . . . . . . . . . . . . . Tout ira bien! Crenhes ren! Passarà lisc! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout va bien se passer! Tires pas pena! – Te carcanhes pas! . . . . . . Pas de souci! Garda bèla mina. Ansin va la vida! . . . . . . . Souris, la vie est belle! Me o saupràs a dire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’en diras des nouvelles! • Aide-toi, le ciel t’aidera Dona-te suenh! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Essaye de le faire! (par toi-même) I anam ò i mandam lo dròlle? . . . . . . . . . . . . . . Ne reste pas planté là! Bolega-te! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais quelque chose! Adòba-te de me trobar de… . . . . . . . . . . . . . . . . Débrouille-toi pour me trouver… Ocupa-te de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Occupe-toi de… Cèrca veire de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Essaie de te débrouiller pour… Fai ton pron per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Débrouille-toi pour…… 37. Autre temps, lei pèiras d’amòla se fasián virar amb una manivèla, e faliá èstre dos, un que virava, l’autre qu’amolava. Actes d’ordre 64 ~ Comunicar en occitan provençau S’es engenhat per li trobar una plaça. . . . . Il s’est débrouillé pour lui trouver une place. S’es mes en quatre per lo sostar. . . . . . . . . . . . Il a fait tout son possible pour le soutenir. Sòrt qu’encapite! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si Dieu le veut! Cu s’ajuda, Dieu l’ajuda! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aide-toi, le ciel t’aidera! ■ Faudriá que m’ocupèssi d’aquela istòria ! Il faudrait que je m’occupe de cette histoire ! ■ Cu trabalha pas polin, trabalha rossin. /Qui ne travaille pas poulin (étant jeune), travaille rosse (étant vieux)/. Per dire que quand siatz dos en part de quauqua-ren, sovent va pas solet : «Ase de mitat es totjorn mau bastat». Pour dire que quand vous partagez quelque chose, ce n’est pas simple : /«Âne en partage est toujours mal bâté»/. II – 9. 1.3. Menacer d’une sanction ■ cf. II – 1. 5. ___________ Mettre en garde ■ cf. II – 1. 8. 2._________ Conseiller, recommander ■ cf. II – 8. 3. ___________ Déconseiller ■ [] cf. II – 11. 22. 5. ___Réagir à la menace d’une sanction ■ cf. III – 2. 4. 10. ______ Irritation, indignation, exaspération • Gare ! A! totara…! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vas voir! Ai de ta pèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gare à la fessée! T’endeutes! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne me regarde pas comme ça (tu aggraves ton cas)! Lo veses [vies] aqueu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vois celui-ci? Vaquí son fraire.38 Voici son frère. Se…, [vas veire, me conoissi plus, . . . . . . . Si… , je ne réponds de rien. o dirai a…]. – je me fâche. – je le dirai à X. Se te manques, ieu te mancarai pas. . . . . . . Essaye et tu vas voir. Te farai un pauc veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te ferai voir. ■ Assaja e te mandi un bacèu que se te manca t’enrauma Essaye un peu et je t’emplâtre. ! Ai vist lo còp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai vu ton manège. Aquela la marcarai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en souviendrai. Te rendrai escòt per bronda. . . . . . . . . . . . . . . . . Je te rendrai la monnaie de ta pièce. ■ Se t’avisas de te garçar de ieu, m’avisarai de ton rèsta. Ne t’avise pas de faire ça ! Arrèsta, qu’autrament te prendràs la rosta. . . Arrête, sinon tu vas avoir une raclée. ■ ATiens-toi à carreaux, si tu le touches, tu peux dire adieu à ton cadeau. vís ! Assaja de lo tocar e adieu leis estrenas. Avisa, que se lo [tròn de Dieu me peta, . . . Attention si je me fâche! sacrebieu m’aganta]! Que bolegues! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gare si tu bouges! Avís! Gara! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais gaffe! Se t’aganti, gara! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si je t’attrape, gare! Vas morflar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vas encaisser des coups. 38. Se dit en montrant alternativement les deux poings. ~ 65 Te ne’n prometi una! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vas voir! Perdràs ren per esperar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne perds rien pour attendre. Te farai veire coma me dison. . . . . . . . . . . . . . . Tu vas voir de quel bois je me chauffe. – Tu auras affaire à moi. T’agantarai sensa córrer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’aurai. Te [bolegarai, t’espoussarai] lei nieras! . . Je te secouerai les puces! T’agantarai [au Sanctus, a la montada, . . Je t’attraperai… sensa córrer]. (Se) Faudriá (pas) t’estripar. . . . . . . . . . . . . . . . . Tu mériterais que je t’arrache les tripes. Te chaplariáu dins un mortier. . . . . . . . . . . . . . . Je te hacherais menu. ■ Te faudriá desvirar la calòta coma ai popres. Il faudrait te chavirer la calotte comme aux poulpes. ■ De la pèu d’un faudriá estrang(o)lar leis autres. Vous ne valez pas mieux les uns que les autres. Vòles [Vòs] d’ajuda? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux que je t’aide? iron. Te gardi un chin de ma china! . . . . . . . . . . . . . . [menace de rancune, de vengeance] – L’emportaràs pas en paradís! . . . . . . . . . . . . Id. Me la pagaràs larg. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me le paieras et avec les intérêts. Vòs faire lo finòcho mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux faire le malin mais… Ai pus fins, lei braias li tomban! . . . . . . . . . . Id. Fin ambe fin, valon ren per dobladura. . . Id. L’a menaçat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a menacé de… ■ L’a menacejat de lo privar de… e fin-finala a plegat. Elle l’a menacé de le priver de… et à la fin elle a cédé. Nos a promés sauça! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous a menacés. fam. II – 9. 1.4. Promettre une chose, une récompense ■ cf. II – 1. 1. 2._________ Éventuel ■ [] cf. II – 11. 22. 6. __ Réagir à la promesse d’une récompense • Je te promets… Te prometi que [ dirai ren en degun . . . . . . Je te promets que je ne dirai rien à personne. – te rendrai lei tornas]. – que je te revaudrai ça. Se vòs que (fagui quauqua-ren per tu) . . . Si tu veux que (je fasse qc. pour toi), e ben dona-me aquesta letra. alors donne-moi cette lettre. Li a promés mars e monts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a promis monts et merveilles. – la lune. Li a promés que se (fasiá…), li donariá… Il lui a promis que si (il faisait…), il lui donnerait… II – 9. 1.5. Donner des ordres ■ cf. II – 10. 2. __________ Devoir : obligation, interdiction, permission ■ cf. II – 11. 19. ________ Accepter de faire ■ [] cf. II – 11. 22. 3. ___ Refuser un ordre • Obéis ! Ara, [escota-me, vas m’escotar]! . . . . . . . . Écoute-moi bien! Te calaràs a la fin? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Veux-tu bien te taire! Actes d’ordre 66 ~ Comunicar en occitan provençau [Crides pas, Pas tant fòrt], . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne crie pas, je ne suis pas sourd! (que) siáu pas sord! Arrèsta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrête! [Fila, Lèva-te] d’aquí! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tire-toi! (Casse-toi) Anem, zo! Fai tirar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allons-y! T’efectuaràs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais ce qu’on te dit de faire! Faretz [exactament, just e just, . . . . . . . . . . . . Faites exactement ce que je vous dis! pam per pam] çò que dirai. Ieu comandi, tu obeïsses! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu dois obéir à mes ordres Obeís e sensa reguinhar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Obéis et sans rechigner! ■ Vos comandi de me donar aquesta letra. Je vous ordonne – somme de me donner cette lettre. Duerbe aquesta letra, [es un òrdre, . . . . . . . Ouvre cette lettre, c’est un ordre. tot d’un temps]. – immédiatement. Te comandi de me donar la letra. . . . . . . . . . . J’exige que tu me donnes cette lettre. La donaràs a la fin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vas me la donner! Li a [comandat, ordenat] de… . . . . . . . . . . . . Il lui a ordonné de… Ara marcha au det. – Es sople. . . . . . . . . . . . . . . Maintenant, il file doux. Es de bòna mena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est de bonne composition. [docile] II – 9. 1.6. Défendre à qn. de faire qc., interdire ■ cf. II – 10. 2. 2. _______ Interdiction ■ cf. II – 11. 21. 2.______ Refuser la permission • Je t’interdis39! O [∼va] te defendi! – Te o defendi! . . . . . . Je te l’interdis! Vos defendi [expressament, . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous défends – vous interdis escassament] de dubrir aquesta letra. formellement d’ouvrir cette lettre. Duerbes pas aquesta letra, avís! . . . . . . . . . . . N’ouvre pas cette lettre, c’est un ordre. Coquin, la durbiràs pas aquesta letra, . . . . Tu n’ouvriras pas cette lettre! te o disi [ti va dieu]! Li a defendut (en plen) (de)… . . . . . . . . . . . . . . Il lui a (absolument) interdit, défendu (de)… II – 9. 1.7. Prier, supplier ■ cf. II – 11. 19. ______ Accepter de faire ■ [] cf. II – 11. 22. 7. ___ Refuser une supplication Vos prègui [de li dire, que li diguetz] . . . Je vous prie de lui dire. Te’n prègui, me quites pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’en prie, ne me quitte pas. ■ (Carament), Vos supliqui que m’anetz adobar… Je vous supplie (de tout mon cœur) d’aller me concocter… 39. Défendre / interdire : Interdire [ dire, est au propre signifier, formuler, écrire, publier la défense. Pour interdire l’entrée, c’est-à-dire exprimer à quelqu’un la défense faite par ma société d’entrer dans cette partie des locaux, je dis (ou j’affiche): «Il est défendu d’entrer.», «Défense d’entrer». Populairement on entendra aussi: «Il est interdit d’entrer». Voilà pour le français. En occitan, defendre est le terme ordinaire, pour exprimer toute forme de defensa. Interdire est rare et c’est normal car il conserve son sens propre. Inhiber, prohiber : Les néolocuteurs les emploient abusivement. Enebir c’est empêcher au sens moral (empachar au sens physique) Il s’agit d’un retrait, d’une restriction [ LQ KDEƝUH. Proïbir est un emprunt savant (et récent) au latin [ SUǀ KDEƝUH, tenir à l’écart de. La prohibition n’est pas la simple défense de boire de l’alcool, mais un vaste plan d’action accompagné de moyens de contrôle et de sanctions. ~ 67 ■ Vos supliqui umilament qu’aguetz pietat e que vouguetz… Je vous supplie humblement d’avoir pitié et que vous vouliez… Per pietat, me quites pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par pitié, ne me quitte pas. Me quitaràs pas, qué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne vas pas me quitter, non? Insistir – quichar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Insister Parlar ferme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Élever le ton Tèsta aquí, voliá que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À toute force, il voulait que… Demanda tant que pòt de… . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’acharne à demander… Afortir (-ss-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Affirmer Martelar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Scander Restoblar (o-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Revenir à la charge Redire, repetir (-ss-) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Répéter Picar [sus l’àpia, sus lo meteis clavèu]. . . Frapper sur la hache, le même clou. Repepiar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rabâcher. Fasiá lei pès e lei mans a çò que disiá. . . . . . Il corsait son récit. E dotze! – O dirà mai que . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et de douze! – Il le répètera que lo cat a manjat la clau? – I siam mai! II – 9. 2. Interpeller le chat a mangé la clé? – On y est encore! ■ cf. I – 1. ___________ Saluer ■ cf. II – 2. ____________ Réagir aux faits et évènements ■ cf. II – 9. 4. _______ Faire parler ■ [] cf. II – 22. 8. ___ Réagir à une interpellation II – 9. 2.1. en champ libre • Excusez-moi! Sénher! | Dòna! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Monsieur! | Madame! (Òu) L’òme! – La frema! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Eh!) Monsieur, Madame, – Jove! – Pichon! Jeune homme, Garçon! NIU Excusatz,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excusez-moi! [pour attirer l’attention] Se vos [platz, plai],… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excusez-moi,… Pardon,…, S’il vous plaît,… Digatz un pauc, vos ailà! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dites (donc), vous là-bas! M’a [chamat, sonat]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a interpellé. Òu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hé! I a quauqu’un? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a quelqu’un? [Cu, Quau] pica? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui frappe? [Cu, Quau] demanda? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui est là? [Cu, Quau] es? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui est-ce? Qu’es aquò? – Que se passa? . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que c’est? L’a [chamat, sonat]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a interpellé. A sonat [Pèire, lo dròlle]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a appelé Pierre. – le petit. • S’il vous plaît Se [vos, te] [platz, plai]… . . . . . . . . . . . . . . . . S’il [vous, te] plaît… Podriás? – Podriatz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourrais-tu? – Pourriez-vous…? Actes d’ordre 68 ~ Comunicar en occitan provençau Voudriás? – Voudriatz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voudrais-tu? – Voudriez-vous…? Seràs brave – seretz braves,…? . . . . . . . . . . . . Aurais-tu? Auriez-vous l’amabilité de…? Sensa vos comandar, podriatz…? . . . . . . . . . Auriez-vous l’obligeance de…? De la man dau braç… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [formules humoristiques] Bòrd que i siás… II – 9. 2.2. au téléphone • Allo ? ■ cf. V – 1. 3.________ Numéro de téléphone ■ cf. V – 6. 1. 1. _______ Téléphone Alò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allo? Lo 06.45.76.90.72 (es ben aicí)? . . . . . . . . . . (C’est bien le – Je suis bien au) 06.45.76.90.72? Adieu-siatz, aicí sénher D. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bonjour, ici monsieur D. Me podriatz passar dòna R.? . . . . . . . . . . . . . . . Pourriez-vous me passer madame R.? Voliáu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aurais voulu… [Voudriáu, Podriáu] parlar a… . . . . . . . . . . . Pourrais-je parler à… – Je voudrais parler à… Pòdi… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puis-je… Cu/Quau me parla? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui est à l’appareil? Cu/Quau me fa l’onor? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À qui ai-je l’honneur? De la part de (cu)? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De la part de qui? En cu volètz parlar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À qui désirez-vous parler? II – 9. 3. Appeler, demander de l’aide • J’ai un service à vous demander… Me recomandi a vos.40 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pouvez-vous me rendre un service? Ai besonh d’ajuda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai besoin de votre aide. S’es possible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si possible. Ai un servici – una favor a te . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai un petit service à te demander. demandar… Se me pòs donar la man… . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peux-tu me donner un coup de main? Vos veniáu demandar, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce que ça vous dérangerait franc de destorbe, se de…? S’aquò vos fa pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si ça ne vous ennuie pas. Per dire qu’entre vesins se rende de servicis, se ditz : «Entre vesins e vesinas se prèstan leis aisinas». Pour dire qu’entre voisins, on se rend service : /«Entre voisins et voisines on se prête les ustensiles»./ • Au secours ! D’ajuda! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au secours! A l’aide! A moi! Au fuòc! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au feu! Au laire ! Au raubaire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au voleur! A cridat ajuda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a appelé – crié à l’aide. 40. J’ai recours à vous [formule traditionnelle pour demander un service]. ~ 69 • Si je peux faire quoi que ce soit pour vous… «Te fau d’ajuda? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Puis-je t’aider? – Disi pas de non!» – C’est pas de refus!» Un pauc d’ajuda fa grand ben! . . . . . . . . . . . . . /Un peu d’aide fait grand bien.41 XZW^ / Cercatz quauqua-ren? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puis-je vous renseigner? I arribaretz solet? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous y arriverez tout seul? Pòdi faire quauqua-ren per tu? Diga! . . . . Si je peux faire quoi que ce soit pour toi. S’as besonh, demanda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En cas de besoin, n’hésite pas à… (n’hésitez) Aquò’s pas de pena! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela ne me dérange absolument pas. Farai lo possible! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas de souci. (= Je ferai mon possible.) Vos ne’n vau desempachar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais vous tirer d’affaire. A butat a la ròda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a prêté main-forte. M’a donat la man. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a donné un coup de main. M’an fach solaç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils m’ont soutenu, soulagé (de leur compagnie ou présence). L’a [ajudat, segondat, assistit]. . . . . . . . . . . . . Il l’a aidé, assisté. Li pòrge lo braç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il offre son bras. – Il tend le bras. [pour l’aider] Li a donat la man. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a donné un coup de main. L’a [sostat, levat d’empache]. . . . . . . . . . . . . . Il l’a épaulé. – tiré d’embarras. Li a fach esquineta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a fait la courte échelle. Fa per eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est de son côté. Li fa la man. – S’entendon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont de connivence. Pren sei parts. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le soutient, prend son parti. II – 9. 4. Faire parler ■ cf. II – 6. 1. _________ Demander la parole ■ cf. II – 9. 2. _________ Interpeller ■ cf. II – 11. 20. 1.____ Donner la parole ■ [] cf. II – 22. 9. ____ Refuser de parler ■ cf. VI – 4. ___________ Aspect dialogué • Alors? Que ne’n [penses, pensatz]? . . . . . . . . . . . . . . Qu’en penses-tu? – Qu’en pensez-vous? Que t’es avís? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle est ton opinion? M’agradariá l’[avís, l’avejaire, . . . . . . . . . . . J’aimerais avoir l’avis l’opinion] de S.… – l’opinion de M.… … Disètz ren? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … Vous ne dites rien? … T’ai pas encar ausit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … Je ne t’ai pas encore entendu. Qué? – Autrament? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alors? Que nòvi? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quoi de neuf? – Qu’est-ce que tu racontes? Alora, siatz au fresc, vautres? . . . . . . . . . . . . . . [souligner la situation pour déclencher la parole]: Alora coma se fa? – Coma siam? . . . . . . . . . Ça marche? Siás en fatiga, tu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alors, tu es au boulot? Avètz dinnat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez déjeuné? Siatz ben cochós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous êtes bien pressés! 41. Sert à demander de l’aide ou à remercier de l’aide apportée. Actes d’ordre 70 ~ Comunicar en occitan provençau Siás ben faròt! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es bien chic! Siás fresc a la ròsa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as l’air en pleine forme! (frais comme une rose) Bondieu, siás jaune coma un limon! . . . . . Tu es bien pâle! (jaune comme un citron)… ■ Li a demandat de parlar, dire son avejaire. Il lui a demandé de parler, s’exprimer, donner son opinion. ■ Cèrca de li tirar lo vèrme dau nas. Il cherche à lui tirer les vers du nez. Lo vòu faire racar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il veut lui faire cracher le morceau. II – 9. 5. Demander si c’est vrai ■ [] cf. II – 1. 2.________ Poser un fait… ■ cf. II – 1. 4. ___________ Annoncer, informer ■ cf. II – 1. 7. ___________ Donner son opinion sur la vérité d’un fait ■ [] cf. II – 11. 16._____ Désapprouver, s’inscrire en faux ■ cf. II – 11. 20. 3.______ Répondre, réagir à l’opinion exprimée ■ cf. II – 11. 21. 4.______ Réfuter la vérité d’un fait ■ [] cf. II – 11. 22. 10.__ Refuser de donner des informations • N’est-ce pas? O sabiás que Pau èra vengut de matin? . . . . . Tu savais…? Sabes pas se Pau es vengut? . . . . . . . . . . . . . . . . Tu sais si… Penses…? | Crèses…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu penses…? | Tu crois…? A ton idèa…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À ton avis…? Es vengut Pau? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce qu’il est venu, Paul? Es vengut la rèina? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est venue la reine? Pau es vengut? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est Paul qui est venu? La rèina es venguda? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est la reine? Es vengut, parai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est venu, n’est-ce pas? Es vengut, qué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est venu, non? II – 9. 6. Demander quoi faire ■ cf. II – 11. 22. ____ Refuser de faire soi-même (conseiller une action) • Je ne sais pas quoi faire. Sabi pas [que faire, coma faire]. . . . . . . . . . . Je ne sais pas quoi – comment faire. Sabi pas [lo biais, coma me virar, . . . . . . . . Comment m’y prendre? coma m’engenhar] (per…). Coma farai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que je peux – pourrais faire? Coma fau? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que je fais? Que me fau faire? – Qu’ai de faire? . . . . . . Qu’est-ce que je dois – devrais faire? – Qué devi faire? Que siáu per faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’il faut que je fasse? Que fariás a ma plaça? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu ferais à ma place? As una idèa? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as une idée? As quauqua-ren a me [prepausar, . . . . . . . . . Tu as quelque chose à me proposer? conselhar]? – conseiller? – suggérer? Que me [prepausas, conselhas]? . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu me proposes? – conseilles-tu? [Prepausa-me, Conselha-me] . . . . . . . . . . . . . Propose – Conseille-moi quelque chose. quauqua-ren. ~ 71 Diga-me çò que [pòdi, podriáu, . . . . . . . . . . . Dis-moi ce que je peux – pourrais auriáu de, devi, deuriáu] faire. – dois – devrais faire. Diga-me çò [qu’ai de faire, me fau faire, . . . . Dis-moi ce qu’il faut faire que fariáu mielhs de faire]. – ce qu’il vaut mieux que je fasse. T’es avís que [o devi faire, . . . . . . . . . . . . . . . . . À ton avis, je dois – devrais le faire? deuriáu va faire]? Te crèses qu’o pòdi faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu crois que je peux le faire? [que pòdi va faire] Que i farem? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’on peut y faire? ■ Que fau faire en [tau cas, un cas parier, tala escasença] Qu’est-ce qu’on fait dans ce ce cas-là ? ? Qu’as idèa de faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu comptes faire? – Que siás per faire? – Que faràs? – vas faire? – penses faire? Li a demandat que faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé quoi faire. II – 9. 7. Demander l’avis – de juger ce qu’on a fait ■ [] cf. II – 1. 7.______ Donner son opinion sur la vérité d’un fait ■ [] cf. II – 1. 7. 3. ___ Opinion ■ cf. II – 3. 1. _________ Approuver ■ cf. II – 3. 6. _________ Désapprouver, protester ■ [] cf. II – 11. 22.___ Refuser de faire ■ cf. V – 1. 13. ________ Goûts • Qu’est-ce que tu en penses? Que ne’n pensas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu en penses? Que t’es avís? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Donne-moi ton avis. – ton opinion. ■ M’agradariá de conóisser çò que ne’n pensas. J’aimerais avoir ton avis – opinion – ce que tu en penses. V’auriás fach, tu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu aurais fait ça, toi? Aquò, o auriás fach ansin? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu l’aurais fait comme ça? Aquò, coma o auriás fach? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment aurais-tu fait? Coma te seriás adobat per o faire? . . . . . . . . Comment tu t’y serais pris? Va ben? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça va? (Aquò) Va? – Convèn (coma aquò)? . . . . . C’est bien? [T’, Vos]agrada? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça [te, vous] plaît? Es pas mau, qué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est pas mal? Consentes, parai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’approuves, hein? – non? – n’est-ce pas? Li a demandat son [avejaire, opinion]. . Il lui a demandé son avis. Li a demandat de l’aprovar. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de l’approuver. Siás pas consent, parai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me désapprouves, – Tu n’aurais pas fait (comme) ça, hein? Ai mau fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai mal fait. Ai agut tòrt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai eu tort. Ai fach lo [bedigàs, lo colhon]… . . . . . . . . . J’ai été bête. Es colhon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est con. Ai fach una asenada. – Que badau! . . . . . . . Je suis nul. Es nèci. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est nul. Actes d’ordre 72 ~ Comunicar en occitan provençau II – 9. 8. Demander de réagir II – 9. 8.1. Demander de s’excuser ■ cf. II – 3. 3. _______ Excuser, Pardonner ■ cf. II – 4. 3. _________ S’excuser ■ cf. II – 11. 13 _____ Refuser ce qui a été dit • Qu’est-ce qu’on dit ? [Demanda, Diga] perdon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Demande pardon – Dis pardon. Podriás pas far excusa? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu pourrais t’excuser. Excusa-te! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excuse-toi! Espèri vòstreis excusas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’attends vos excuses. Demandi leis excusas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’exige vos excuses. Que direm? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’on dit? [en s’adressant à un enfant] Li a demandat de [faire excusa, . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de s’excuser s’excusar]. – des excuses. Cu se gèina vèn gibós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [ironique, se dit à celui qui ne s’excuse pas.] II – 9. 8.2. Demander de remercier ■ cf. II – 11. 13. 5.______Refuser les félicitations • Tu peux me remercier. Me pòs regraciar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remercie-moi. – Dis (-moi) merci. – Tu peux me remercier. Me regràcias pas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne dis pas merci? E ben? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Eh bien? Es pas ben aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est sympa, non? Siáu brave, pensas pas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis sympa, tu ne trouves pas? II – 9. 8.3. Demander de pardonner ■ cf. II – 3. 3. _______ Excuser, Pardonner ■ cf. II – 4. 3. _________ S’excuser • Pardon ! Vos fau excusa. – Fasètz-me excusa. . . . . . . Veuillez m’excuser. Excusez-moi. Vos demandi perdon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous demande pardon. Perdon. – Perdonatz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pardon. Pardonnez-moi. Me rancures pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas m’en vouloir. Me’n voudretz pas mau? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne m’en veuillez pas. II – 9. 8.4. Demander de transmettre – de ne pas transmettre ■ cf. II – 9. 1. 6._____ Défendre, interdire • Passe-lui le bonjour! Vos demandi de (pas) dire… . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous demande de (ne pas) dire à Pierre que Paul est venu. Digatz a Pèire, Diguetz pas a Pèire… . . . . (Ne) Dites (pas) à Pierre, que… Mai que li digues pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Surtout ne lui dis pas. Mai que mai, li digues pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne lui dis pas, surtout. – Ne lui dis surtout pas. A Pèire, li fau ren dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas un mot à Pierre. Fau qu’o sache. – Fau que va sache. . . . . . . Il faut qu’il le sache. – l’apprenne. ~ 73 Fau pas que sache ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas que Pierre le sache. – l’apprenne. [Donaretz, Portaretz, Faretz] . . . . . . . . . . . . . . Transmettez mes amitiés à Paul. meis amistats a Pau. Li faràs lo poton per ieu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Embrasse-le pour moi. Li a demandat de (pas) dire… . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de (ne pas) dire… L’a (en)cargat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a chargé de… II – 10. Pragmatique ■ cf. II – 10. 3. ______ Dispositions objectives : aisance, difficulté, prudence, imprudence… II – 10. 1. Faisabilité • C’est faisable. Se pòt (faire). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est possible de (faire). – On peut (faire). ■ D’un biais ò de l’autre, se pòt totjorn (faire). Par un moyen ou par un autre… I a mòda per tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a toujours moyen de (faire). – Se tròba totjorn lo biais. – Il y a moyen à tout. Aquò permet(e) de (faire). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ceci permet de (faire). Se pòt faire. – Es possible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est faisable. – possible. ■ Fau [tenir còmpte de, prendre en còmpte]… Il faut [tenir compte de, prendre en compte]… Se fau precaucionar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut prendre des précautions. Renovelable, visible, soluble… . . . . . . . . . Adjectifs en -able, – ible, -uble. Pòt èstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça peut se faire. • C’est facile. Es [aisat, facil, de bòn faire]. . . . . . . . . . . . . . . C’est facile. Es pas [dificil, complicat]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas difficile. – dur. ■ Aqueste libre [es de bòn legir, se liege aisat]. Ce livre se lit facilement. – sans difficulté. Es ren d’o [de va] faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est rien à faire. Ges de complicacion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne présente aucune difficulté. – Es simple simple. Coma aquò vèn ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme ça c’est plus facile. Es la buteta. – Es ren de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est l’enfance de l’art. I a pas pus simple. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est simple comme bonjour. – Es simple coma tot. Es pas sorcier de faire aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas la mer à boire. Te i afaràs aisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu t’y feras vite. Vos soslèva 100 kg [sensa forçar, aisat]. . . Il soulève 100 kg comme un rien. • C’est difficile. Es [dificil, malaisat, complicat]. . . . . . . . . . . C’est difficile. – malaisé. – délicat. Es pas tant aisat(, qué!) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas (si) facile (que ça). Es pas tant simple(, qué!) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas (si) simple (que ça). – C’est pas évident! Actes d’ordre 74 ~ Comunicar en occitan provençau Es [tilhós, escabissós42, entrepachós43]. Cela présente des difficultés. – beaucoup de difficulté. O [∼va] fau faire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faut le faire! Pòdes [Pòs] començar matin! . . . . . . . . . . . . . . Il faut se lever de bonne heure! Fau [aver de fetge, s’encanhar, . . . . . . . . . . . . Il faut s’accrocher! s’arrapar44]! Ara vivèm d’un biais descadenat. . . . . . . . . . Maintenant nous menons une vie de dingue. • C’est infaisable. Es quasiment impossible de… . . . . . . . . . . . . . Il est pratiquement impossible de… Es vertadierament pas possible. . . . . . . . . . . . . C’est (tout à fait) impossible. Es quauqua-ren que se pòt pas faire. . . . . . . C’est (absolument) infaisable. adjectifs en in-able, -ible, -uble. De ges de biais, se pòt pas faire. . . . . . . . . . . . Il n’y a (pas, aucun) moyen de… I a pas mejan de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò empacha de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ceci empêche – interdit – ne permet pas de… Aquò se pòt pas pensar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas pensable – imaginable de… ■ Es cercar una esping(o)la dins un palhier. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Aquò es gamachar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autant pisser dans un violon. – Es coma se donaviam de bren ai cats. Aquí demandas mars e monts! . . . . . . . . . . . . . Tu me demandes la lune! • C’est indispensable. Se volèm…, fau premier (faire)… . . . . . . . . Si l’on veut…, il faut (d’abord) (faire)… Per… fau (faire)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour…, on doit (faire)… Es [necessari, obligatòri, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est obligatoire – nécessaire indispensable] de… – indispensable de… Es important de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il importe de… Se pòt pas… [sensa (faire), . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne peut pas… sans (faire)… sensa qu’agues]… – si on n’a pas fait… Me [fau, faudriá]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me faut… – me faudrait… [Ai, Auriáu] besonh de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai – J’aurais besoin de… • C’est utile Per…, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour…, Es [util, comòde, practic, brave] de… . . Il est utile – commode – pratique de… Aquò fa mestier per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est utile pour… [Fariás, Seriá, Vau] mai [mielhs]45… . . . Il vaut mieux pour toi – Il serait mieux. – Il vaut mieux (en général)… … permet(e) de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … permet de… … ajuda – vèn mielhs per… . . . . . . . . . . . . . . . . . … facilite… Amb… es aisat. – vèn mielhs. . . . . . . . . . . . . . . Avec…, c’est plus facile. – passa lisc. – auriatz acabat. – ce serait déjà fait. – seriatz rendut. – vous y seriez déjà. 42. Difficulté mentale. 43. Difficulté matérielle. 44. Se cramponner à quelque chose. 45. Attention à la confusion possible : Vau mielhs, Je vais mieux. / Vau mai, Il vaut mieux. ~ 75 D’una causa que vos rende abòrd servici, disètz : «Aquò me fa cent aises». D’une chose qui vous rend bien service, on dit : /«Ça me fait 100 facilités (ou contentements)»/. • C’est inutile Vau pas la pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas la peine de… Totjorn, pòs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu veux… – Tu peux toujours… [dubitatif] Sièrv(e) en ren. – Aquò vos avança pas. . . Ça ne sert à rien de… (Es) Pas besonh de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas besoin de… M’es pas [besonh, mestier] de… . . . . . . . . . Je n’ai pas besoin de… – Je n’ai pas l’utilité de… Vos sièrv(e) en ren de tant batalhar. . . . . . . Il est inutile de… – il n’est pas nécessaire de… (Aqueu) Es bòn per ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un bon à rien. Avèm fach una cambada per ren. . . . . . . . . . . Nous avons fait des démarches inutiles. Se pòt…, sensa… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On peut…, sans (faire)… – même si l’on n’a pas fait… Es ben foliá de faire aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est parfaitement inutile. (expressions). Aquò aponcha pas un fus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne rend pas pointu un fuseau. Aquò es un còp dins l’aiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un coup dans l’eau. Aquò es semenar sus l’arena. . . . . . . . . . . . . . . . C’est semer dans le sable. II – 10. 2. Devoir II – 10. 2.1. Obligation ■ cf. II – 9. 1. 5._____ Donner des ordres • C’est obligatoire Fau passar d’aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est obligatoire de passer par là. – Es obligatòri de passar d’aquí. Es [d’obligacion, obligatòri] de… . . . . . . . Il est fait obligation de… – C’est obligatoire. Fau, fòrça forçada, i venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut obligatoirement y passer. Aquò’s la lèi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est la règle – C’est la loi. Per fòrça (as Ais lei penjan) 46. . . . . . . . . . . . . Par force. Es una necessitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un cas de force majeure. – Es [còp, cas] forçat. Lei mans se lavan avans de manjar. . . . . . . . On se lave les mains avant de manger. Fa freg, se fau tapar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand il fait froid, on se couvre. Lo vin se beu a la temperatura dau membre. Le vin se boit chambré. Es obligatòri de portar lo casco. . . . . . . . . . . . Port du casque obligatoire. Siatz pregats de sarrar la pòrta. . . . . . . . . . . . . . Prière de fermer la porte. Siáu d’obligacion de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je dois obligatoirement… – Je suis tenu de… Auretz l’obligacion de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous devrez obligatoirement… Te fau… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut que tu… – C’est à toi de… Es censat que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es censé… Devi… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai le devoir de… Siáu obligat d’o [de va] faire. . . . . . . . . . . . . . . . Je suis obligé de le faire. 46. Contre la force, pas de résistance. Actes d’ordre 76 ~ Comunicar en occitan provençau Indefugible – Que se pòt pas forviar. . . . . . . C’est incontournable. A la guèrra coma a la guèrra. . . . . . . . . . . . . . . À la guerre comme à la guerre. Tei desirs son d’òrdres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tes désirs sont des ordres. ■ Ara, fau que me gendarmi per m’empachar de desparlar. Il faut que je me maîtrise pour éviter de dire des bêtises. Quora vos fau c(h)ausir entre doas solucions, disètz : «Pòdi pas tot aver, lo pòrc ambe l’argent». Quand vous devez choisir entre deux solucions, vous dîtes : /«Je ne peux pas tout avoir, le porc et l’argent»/. Vengue que vengue – Arribe qu’arribe. . . Quoi qu’il arrive. A marrida fortuna, bòn coratge. . . . . . . . . . . . . Contre mauvaise fortune, bon cœur. Aviá d’èstre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça devait fatalement se produire! ■ A mancat lo trin, aquò èra fòrça forçada Il a raté son train, c’était obligatoire. ! Èra tot vist, aquò deviá advenir. . . . . . . . . . . . . Ça devait obligatoirement arriver. Aquò manquèt pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça n’a pas raté. A un panochon a cada bugada. . . . . . . . . . . . . . C’est forcé, il se trouve mêlé à tout. II – 10. 2.2. Interdiction ■ cf. II – 9. 1. 6._________ Défendre, interdire ■ cf. II – 10. 3. 14.______ Prudence • C’est interdit ! [As, Avètz] pas [lo drech, . . . . . . . . . . . . . . . . . On n’a pas le droit de… (Tu n’as – Vous n’avez la permission] de… pas le droit de…) [Te, Vos] fau pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas… (Tu ne dois pas… – Vous ne devez pas…) Fau pas o faire! – O fau pas faire! . . . . . . . . . Il ne faut pas le faire. [Fau pas va faire! – Va fau pas faire!] O [∼va] fagues pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne fais pas ça! A! pas mai! – Pron! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça suffit! – Stop! Aquò es [defendut – enebit]! . . . . . . . . . . . . . . C’est interdit! (On n’a pas le droit – Usage restreint) Es [illegau, defendut per la lèi, . . . . . . . . . . . . C’est illégal! còntra la lèi]. Es [defendut – enebit] de [fumar, . . . . . . . . [Il est interdit, On n’a pas le droit, Défense faire tubar]. – Restriction] de fumer. Fumetz pas se vos platz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prière de ne pas fumer. Es defendut d’intrar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Défense d’entrer. Accès interdit. ■ Per lei caravanas, es enebit de parquejar, riscatz lo tribunau. Pour les caravanes, interdit de stationner sous peine de poursuites. fam. De guinhar au det, aquò se fa pas. . . . . . . . . . On ne montre pas avec son doigt. ■ Lei coides se meton pas sus la taula. On ne met pas les coudes sur la table. Se parla pas boca plena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne parle pas la bouche pleine. Es pas ansin que convèn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne se fait pas comme ça. ~ 77 Es pas la pena d’i pensar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est hors de question! Tèn, nifla! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu peux toujours courir! Pòs totjorn te gratar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu rêves! Jamai de la vida! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jamais de la vie! E mai crebèssi! – Puslèu morir! . . . . . . . . . . . Plutôt crever! Te defendi de faire aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’interdis de faire ça! Te serà pas laissat faire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne te laissera pas faire ça! M’an levat lo permés (de menar). . . . . . . . . . On m’a retiré mon permis de conduire. ■ Riscatz una multa, una pena d’argent. Vous risquez une amende, une sanction pécunière. II – 10. 2.3. Permission • C’est permis. ■ cf. II – 6. 2. _________ Demander permission ■ cf. II – 8. 4. _________ Permettre, autoriser ■ cf. II – 11. 20. 2.____ Donner la permission ■ cf. II – 11. 21. 2 ____ Refuser la permission Es [permés, autorizat, tolerat, admés, . . . . C’est permis – autorisé – toléré acceptat, possible]. – admis – possible. Es pas [d’obligacion, interdich, . . . . . . . . . . . Il n’est pas interdit – obligatoire de… obligatòri] de… (O [∼va]) Pòdi… (se (o [∼va]) vòli). . . . . Je (le) peux… (si je (le) veux). Ai (lo) drech. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai le droit. I a ren qu’empache de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien n’empêche de… [Ai, M’a donat, M’a levat] . . . . . . . . . . . . . . . . . [J’ai, Il m’a donné, Il m’a retiré] la permission de… la permission de… Ai l’autorizacion de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis autorisé à… Consent que o [∼va] fagui. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il veut bien que le fasse. Me permeti de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me permets de… • Ce qui n’est pas obligatoire I a ges d’obligacion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a absolument pas d’obligation. As pas de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’as pas à… Ren ni degun te [comanda, fòrça, . . . . . . . . . Tu n’es pas obligé de… obliga, cogís] de… Te sentes pas [tengut, forçat, . . . . . . . . . . . . . . . Ne te sens pas obligé de… obligat] de… Es pas [necessari, necite] de… . . . . . . . . . . . Il n’est pas nécessaire… Pas forçadament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas nécessairement II – 10. 3. Volition ■ cf. II – 10. 3. 6. _____ Volonté II – 10. 3.1. Indécision ■ cf. II – 1. 2. 8._______ Poser un fait comme incertain ■ cf. II – 11. 18. ______ Exprimer son indécision à propos ■ cf.II – 1. 7. 5. _______ Douter de ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 18. ______ Réagir, indécision ■ cf. III – 1. 2. 3.______ Méfiance • Je n’en suis pas sûr… Ne’n siáu pas segur… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en suis pas sûr. Actes d’ordre 78 ~ Comunicar en occitan provençau Siáu [en balanç, en chancèla, . . . . . . . . . . . . . . J’hésite. – Je suis indécis. en tantala, ai quatre camins]. – Je n’arrive pas à me décider Barquegi. – Batalhi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Tastegi – Me paupi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me tâte. Me chaspi. – M’assagi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Bandeja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne sait pas sur quel pied danser. – Il flotte. Se fau causir entre doas solucions, mai que coma que faguetz, revèn au meme : «Tant serai colhon en cinc47 coma en sièis». S’il faut choisir entre deux solutions mais que quoi que vous fassiez… /«Je serai aussi bête en cinq comme en six»/. ■ cf. II – 1. 2. 3._____ Je ne suis pas convaincu que… – Certain, certitude O [∼va] pòdi pas afortir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux l’affirmer. Es ni carn ni caulet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est ni chair ni poisson. C’est indéfinissable. Es ni carn ni peis. – Es entre dos. . . . . . . . . . .C’est mi-figue mi-raisin. – Es ni tu ni vos. Me demandi se… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me demande si… O [∼va] pòdi pas dire exactament. . . . . . . . . Je ne peux pas dire exactement. Metrai pas la man au/sus lo fuòc. . . . . . . . . . Je n’en mettrai pas ma main à couper. Sabiá pas en quet sant se recomandar. . . . Il ne savait pas à quel saint se vouer. ■ Siáu en dobtança de la mesura d’aquela pèça. J’hésite sur la mesure de cette pièce. • Je ne sais que faire Siáu embarrassat… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne sais pas quoi faire.48 Sabi pas çò que vòli. – Sabi pas que faire. Sabi pas que [sonjar, pensar]. . . . . . . . . . . . . . Je ne sais pas quoi penser. (Amb aquò) Que farai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire?49 – Que siáu per faire? Me demandi [se fau, devi]… . . . . . . . . . . . . . . Je me demande si je dois… – E çò que fau faire? Me demandi çò que faudriá faire. . . . . . . . . . Je me demande ce que je devrais faire. – E çò que faudriá faire? Ai pas encar decidit. – Ai ren arrestat. . . . . Je n’ai pas encore décidé. S’es puei decidit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est enfin decidé. O [∼va] pòdi pas confirmar. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne saurais l’affirmer. Me [sabi, pòdi] pas decidir . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux me résoudre à le faire. d’o [de va] faire. ■ [Òu, Alora], viram ò amotlam Alors, nous décidons ou nous continuons à tergiverser ? ? Saup pas çò que vòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne sait pas ce qu’il veut. – A ges de volontat. ■ Es embarrassat coma un garri entre doas nòses. Il a l’embarras du choix. 47. Jeu de mots : en cinc = ensin (ansin). 48. 1/ si je dois agir; 2/ que faire parmi les possibles. 49. Est-ce que je vais agir? ≠Que pòdi ben faire? Que pourrais-je faire? (ennui, inaction). ~ 79 • Ça dépend (Aquò) Va segon50. – Depend(e) . . . . . . . . . . . . Ça dépend. Va segon lei jorns. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça dépend des jours. (Va) Segon lo baromètre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Selon le temps qu’il fait. (Aquò) Es segon que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça dépend si… Es segon que la velha s’empalheriam d’ora ò de tard. Segon lo temps, la vela. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut savoir s’adapter. expr. Me demandi se fau… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me demande si je dois… Que fau faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me demande ce que je devrais faire. A drech anar, auriá faugut… . . . . . . . . . . . . . . . . Pour bien faire, il aurait fallu… • J’hésite Sabi plus que faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne sais que faire. Sabiá plus de quin caire se virar. . . . . . . . . . . . Il ne savait plus dans quel sens se retourner. Que i pòdi? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire? Ai ren d’arrestat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas encore décidé. Seriáu en pena d’o [de va] dire. . . . . . . . . . . . . Je ne saurais l’affirmer. Aquò’s pas dich!. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. I aguèt de tira-laissa, de tira-mòla. . . . . . . . . Après de nombreuses tergiversations. A trelunhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A pron balançat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Après de nombreuses hésitations. A restat un moment en chancèla. . . . . . . . . . Id. «Crèses que vendrà? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Tu crois qu’il viendra? – Cu saup?» – Pas sûr!» E tu, que faràs dimenge? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu fais ce week-end? • Comment dire ? Coma dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment dirais-je? – C’est difficile à dire Tant vòu dire. – En quauqua sòrta. . . . . . . . . Pour ainsi dire. Es censat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Se pòdi dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si j’ose dire… [Per ben dire, Au verai], . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À vrai dire… je ne sais pas. o [∼va] sabi pas. Vos vau dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Disons simplement que… Ai plus ren a dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai rien à ajouter. ■ Es ben, es tot de causas, anatz, que Eh bien, voyez-vous, ce sont des choses que… … • Décide-toi ! La prenes, la decision? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alors, tu te décides? Te decidiràs… – O faràs, a la fin? . . . . . . . . . Finiras-tu par te décider? Pron de trelunhar, bolega! – Fai-lo! . . . . . . . Arrête de tergiverser et fais-le! ■ (Ara) [Te fau, Deves] decidir (e faire). Il faut que tu te décides. ■ Alora, i anam o i mandam lo dròlle ? Alors, on se décide ? Que trelunhaire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel indécis tu fais! [Indifférence, irrésolution] 50. fr. reg. C’est selon. Actes d’ordre 80 ~ Comunicar en occitan provençau • Ça m’est égal ! ■ [] cf. II – 2. 4.________ Plaindre ■ cf. III – 2. 2. 2.________ Indifférence (sentiment lié à l’inattendu) : Ça ne m’étonne pas. ■ cf. II – 10. 3. 14.______ Désinvolture, insouciance ■ cf. III – 2. 3 .4. _______ Désintérêt M’es [tot un, egau, parier]. . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’est (complètement, parfaitement) indifférent. – Ça m’est égal. Me’n foti ben pas mau! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en fiche complètement ! Es parier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est pareil. Pòt venir,… – Que vengue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il peut venir,… – Qu’il vienne ou non,… ò que vengue pas,… Me’n trufi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en balance. Ieu, me garci pas mau d’aquò. . . . . . . . . . . . . . Je m’en fous pas mal. Me’n garci dau bòn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en moque pas mal. N’ai ren a batre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en ai rien à foutre. Aquò (li) fa (pas) ren. – Es parier. . . . . . . . . . Ça ne fait rien. Bòu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bof! Aquò n’es ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas grave. ■ I a ren a dire que se trabalhe pas quora es fèsta. Il est [naturel, normal] de ne pas travailler un jour de fête. Farai pas d’empachament… . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne verrais pas d’inconvénient à… Coma voudretz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si vous voulez. Vos agrada, tant mielhs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme il vous plaira. Perqué non? Perqué pas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi pas? Per ieu, es tot parier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour moi cela ne fait aucune différence Me convèn qué que siegue. . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout me convient indifféremment. ■ Tant m’agrada l’un coma l’autra. Je n’ai pas de préférence. ■ Aquò me fa aitant au pè coma a la camba. Ni chaud ni froid. Ni me ponh ni me manca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. M’agradan pas l’un ni mai l’autre! . . . . . . . Je n’aime aucun des deux! II – 10. 3.2. Désir • Intensité – J’en crève d’envie! Desiri que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je désire que… I a ren que desiri tant coma… . . . . . . . . . . . . . . J’ai le vif désir que… M’es vengut (la gròssa) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai très envie que… – de… enveja que… – de… Me fa (bravament) enveja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait (beaucoup, très, drôlement) envie. N’ai una [bèla enveja, envejassa]. . . . . . . . . J’ai vachement envie… Ai lo còr que forniga de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je crève d’envie… Es abramat de glòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est avide de gloire. Aquela causa me fa manjon, liga, . . . . . . . . . Cela me fait très envie. lingueta, una enveja. ~ 81 Aquò me fa [barbelar, morir . . . . . . . . . . . . . . . J’en meurs d’envie. (palpiter d’émotion, d’enveja]. panteler de convoitise) Guinha quauqua-ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a jeté son dévolu sur quelque chose. – Il vise qc. • Mieux – Ça vaut mieux! Vau mai que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est préférable qu’il vienne. Vau mielhs la mòrt que lo desonor. . . . . . . . Mieux vaut la mort au déshonneur. I a ren de mielhs a faire. – Vau mielhs. . . . . Ça vaut mieux. Es mielhs ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vaut mieux. – C’est préférable. De preferéncia me banhi la matinada. . . . . Je me baigne de préférence le matin. Me banhi puslèu lo matin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. En esperant [mielhs, mai] . . . . . . . . . . . . . . . . . . En attendant [mieux, davantage] Fariás mielhs de t’esbinhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ferais mieux de t’esquiver en douce. M’agrada mai que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je préfère qu’il vienne. ■ cf. III – 1. 1. 1.______ Intérêt ■ cf.III-1.1.6.2. ____ Préférence • Espoir, souhait – J’espère! Espèri – Desiri que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . J’espère qu’il viendra. Je souhaite qu’il vienne. Espèri un miracle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’espère – J’attends un miracle. Vòli crèire que siegue vengut. . . . . . . . . . . . . . . J’espère qu’il est venu. – J’ai bon espoir que… Trobarà, vòli crèire, dau premier còp. . . . . Il trouvera, j’espère, du premier coup. ■ [Vòli crèire, Còmpti ben] qu’ai fach çò que faliá. J’espère avoir fait ce qu’il fallait. I còmpti dessús! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’espère! Còmpti (de) reüssir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’espère réussir. A fisa… – A espèr d’aver reüssit. . . . . . . . . . . Il espère avoir réussi. Ambe l’espèr de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans l’espoir de… Preguem Dieu que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Souhaitons, Prions] que… Ai bòn espèr… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai espoir… Còmpti ben que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je compte (bien) que… Demòra l’espèr que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est à espérer que… – Il faut espérer que… I a totjorn l’espèr que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On peut espérer que… Lo Bòn Dieu fague que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est à souhaiter que… – Espérons que… Lòngamai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est souhaitable. Quand lo temps es desfavorable per una causa, mai qu’es bòn per una autra : «I a pas un tant pièger que i ague pas un tant mielhs». Quand le moment est mauvais pour une chose et bon pour une autre : /«Il n’y a pas un tant pis qu’il n’y ait un tant mieux»/. – Vivement… Lèu que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vivement que… Languissi de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis impatient de… Languissi de tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis impatient de te voir. Actes d’ordre 82 ~ Comunicar en occitan provençau Me languissi que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai hâte que… Siáu preissat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis pressé de… Me fau una gaug a l’idèa que… . . . . . . . . . . . . Je me réjouis d’avance… Ai una gròssa enveja de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai une folle envie de… • Si seulement… Mai que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourvu qu’il vienne. Se tant solament podiáu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si seulement je pouvais… Tant solament vouguèsses… . . . . . . . . . . . . . . . . Si seulement tu voulais bien… Mon pantais, aquò seriá de… . . . . . . . . . . . . . . . Mon rêve, c’est de… Ne’n pantaii de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je rêve de… ■ Es una causa que totjorn m’a fach enveja de… J’ai toujours eu envie de… Posquèsse venir! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si seulement il pouvait venir! – Désespoir ■ cf. III – 2. 4. 5.________ Dépit ■ [] cf.II-10.3.3.____ Espoir • Je n’ai plus d’espoir. Ai perdut l’espèr… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je désespère qu’il arrive. – (Me) Desespèri que vengue. Pòdi plus crèire que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas croire qu’il vienne encore. Pèrdi coratge… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai plus d’espoir… – Je me livre au désespoir. ■ Fau pas desesperar, tot s’adobarà. Il ne faut pas désespérer, tout s’arrangera. Veguèt misèria perduda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vit qu’il n’y avait plus rien à faire. II – 10. 3.3. Crainte ■ cf. II – 10. 3. 15.____ Lâcheté • Je crains… Es de crénher que vengue pas. . . . . . . . . . . . . . Il est à craindre qu’il ne vienne pas. Ai ben paur que tròbe pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je crains – J’ai peur qu’il ne trouve pas. [Crenhi, Redobti] per tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’appréhende – Je redoute pour toi. Crénher – redobtar – témer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Craindre – redouter – appréhender • Je suis contre : ■ cf. II – 1. 7. 3._____ Opinion ■ cf. III – 2. 4. 11. ____ Peur Ai [ben paur, crenhença] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je crains que vous ne fassiez erreur. que vos enganetz. Ai [ben paur, crenhença] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai peur qu’il ne soit trop tard. que siegue tròp tard. Ai la petòcha (que)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai une de ces trouilles (que…) – J’ai les foies. Aquò vos dona la petòcha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fout la trouille. • Anxiété – Quelle angoisse ! ■ Siáu dins leis ànsias en esperant que vengue. Je suis anxieux (à l’idée) qu’il vienne. ~ 83 Ai lo sang sus la grasilha… . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis anxieux (à l’idée) qu’il vienne. Me rebolhissi lo sang… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. M’estransini… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ Mon Dieu Mon Dieu ! P ! Mai (pron) que v ourvu qu’il vienne vite engue lèu ! ! II – 10. 3.4. Intention ■ cf. II – 11. 7. ______ Demander intentions • J’ai l’intention de Ai idèa de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai l’intention de… – Je pense… – Je songe… Tant me’n vau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais peut-être m’en aller. Ai (tirat) lo plan51 de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai le projet, le dessein de… Aviáu dich que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me proposais de… Pensi que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’envisage de… Ai l’espèr de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai l’espoir de… [Còmpti, Pensi] de venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je compte bien venir. Ai ges d’enveja de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas du tout l’intention de… S’eriam projectat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avions conçu le projet de… Ai fach mon plan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon projet est arrêté. Ai arrestat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai fermement décidé de…, Je suis déterminé à… ■ As ja tirat de plans per lei vacanças Tu as des projets pour les vacances ? ? Amadura de plans grandaràs. . . . . . . . . . . . . . . . Il nourrit de grands desseins. Tot aquò es que de farfantèlas! . . . . . . . . . . . . Tout cela n’est que projets chimériques! ■ Aviáu fach resolucion de… mai f J’avais pris la résolution de… mais ça n’a pas duré oguèt qu’una bofarada ! ! O a fach per (un) ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a fait dans une bonne intention. O ai pas dich per mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne lui ai pas dit dans une mauvaise intention. • Décision – C’est décidé… Me siáu dich que m’enanavi. . . . . . . . . . . . . . . . J’ai décidé de m’en aller. M’èri deliberat que m’enanariáu. . . . . . . . . . . J’avais décidé – résolu de partir. La decision es presa: m’entòrni. . . . . . . . . . . . J’ai pris la décision de rentrer. Me siáu decidit de partir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis décidé à partir. Anem, zo. Me’n vau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est décidé : je m’en vais. ■ Dins çò que decidís fa totjorn per quaucun. Ses décisions sont toujours entachées de partialité. • Renoncement ■ cf. II – 10. 3. 15.____ Lâcheté – Je renonce. (De m’enanar,) i ai fach la crotz. . . . . . . . . . . Je renonce définitivement (à m’en aller). ■ I ai fach la crotz, ni vòli plus n’ausir parlar. Je ne veux plus rien en savoir. 51. Plan: ce qu’on a l’intention de faire. Un projècte : un projet établi, le dossier qui le présente matériellement. Actes d’ordre 84 ~ Comunicar en occitan provençau Ai fach la crotz au vin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai renoncé à boire. Ai renonciat a venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai renoncé à venir. ■ Fin finala, ai laissat meis estudis en plant Finalement, j’ai renoncé à mes études. 52. Disi seba! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bon, je cède ! Cèrqui plus de comprendre. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je renonce à comprendre. Ai comprés, demòri. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon, je reste. I ai mes lo nom de la violeta. . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai fait mon deuil. Lei ceriesas son pas maduras. . . . . . . . . . . . . . . C’est encore trop tôt. I a fach la crotz. – A renonciat. . . . . . . . . . . . . . Il a renoncé. I pòs faire la crotz. – I pòdes renonciar. . . Il faut y renoncer. A laissat [faire, córrer]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a laissé tomber. ■ Faudriá pas per aquò, renonciar au maridatge Il ne faudrait pas pour autant renoncer au mariage !! II – 10. 3.5. Volonté ■ cf. II – 10. 3. ________Volition ■ cf. V – 1. 14. 4.______Volontaire et têtu • J’ai envie de… Voudriáu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aimerais… – Je voudrais… Amariáu ben de saupre tei pantais. . . . . . . . J’aimerais bien connaître tes rêves. Auriáu (tant) aimat que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aurais (bien) aimé que… – J’aurais voulu… ■ Aviáu dins l’idèa de partir, amb aquò… Je voulais partir et puis… Vòli… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je veux… Vòli que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je veux que… Tèni fòrça a partir deman. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je tiens beaucoup à partir demain. [Exigissi, Reclami] que… . . . . . . . . . . . . . . . . . J’exige que… Ai enveja de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai envie de… M’agradariá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aimerais bien… Me diriá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me plairait… Me revendriá… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me plairait bien… Me fariá gaug… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me ferait plaisir… Dirai pas de non… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne refuserais pas… Que vòs manjar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu veux manger? Aquò me fa [lega, lingueta, . . . . . . . . . . . . . . . . . Miam-miam! Hum! una enveja]! De i anar, me fa manjon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me démange d’y aller. ■ Ai lo [plorum, pissum, badalhum]… J’ai envie de pleurer, pisser, bailler… A lo [balum, jogum, criticum…] . . . . . . . . . Il a la manie de danser, jouer, critiquer… Ai sòm. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai envie de dormir. Se regala de lo bostigar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend un malin plaisir à le taquiner. Aquò me revèn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait bien envie. Pòdi pas faire la crotz sus… . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux me passer de… 52. Un plant : une jeune plante, une bouture. ~ 85 II – 10. 3.6. Tolérance ■ cf. II – 11. 19. ____ Accepter de faire ■ cf. II – 3. 1. _________ Approuver • Je veux bien. Aquò me va. – [Consenti, Tolèri] . . . . . . . . . Je veux bien53… – Je tolère que vous partiez. que partetz. Compreni que vougues partir. . . . . . . . . . . . . . . Je comprends que tu veuilles partir. O admeti. – O reconoissi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’admets. O [∼va] consenti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Siáu pas còntra que venguetz. . . . . . . . . . . . . . . Je ne m’oppose pas à ce que vous veniez. – O [∼va] «còntra-iesti pas [còntra-istar]. – Je ne suis pas contre… Se pòt [comprendre, tolerar, . . . . . . . . . . . . . . . . C’est tolérable. – supportable. – admissible. suportar, acceptar]. – (bien) compréhensible. Ai ren còntra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai rien contre. • Intolérance ■ cf. II – 3. 6. _______ Désapprouver, protester (en général) ■ cf. III – 2. 4. 10.__ Irritation, indignation, exaspération ■ cf. III – 1. 1. 8. ___ Antipathie • Je ne veux pas. Vòli pas que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne veux pas que… [Accèpti, Admeti] pas que… . . . . . . . . . . . . . . Je n’admets pas que… Aquò se pòt pas acceptar… . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne peut pas laisser faire cela. – C’est intolérable. – inadmissible. Siáu còntra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis contre. Supòrti pas que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne supporte pas que… ■ cf. III – 1.1.9. ____ Je ne supporte pas. ■ cf. II – 1. 7. 3._______ Opinion : Je suis contre • Résignation – Tant pis! Se i pòt pas (de) mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On n’y peut rien. Se i pòt ren faire (de) mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On ne peut rien y faire. I ai mes lo nom de la violeta. . . . . . . . . . . . . . . . Je me suis résigné. – Il faut bien s’y résigner. – J’en ai fait mon deuil. Aquò’s ansin. – Me resigni. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me résigne. – Je m’y résigne. – J’y suis résigné. Es ansin, es pas en sièis. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò’s ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Plantem i un cade! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Podèm totjorn córrer de faire aquò. . . . . . . . On peut toujours courir… Se podèm fretar lo morre d’aquò. . . . . . . . . . Id. Aquò i fa ren! – Tant pièger! . . . . . . . . . . . . . . . Tant pis! Tant pus mau per tu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tant pis pour toi! En qué [sièrve, bòn]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À quoi bon? – Je n’y peux rien. Tot aquò aponcha pas un fus! . . . . . . . . . . . . . . Ça n’avance à rien. ■ Regarda la television, enduèrme son mau. … il trompe sa douleur. 53. Vòli ben. signifie: «Je veux du bien (à qn.)». Actes d’ordre 86 ~ Comunicar en occitan provençau Se fau pas plànher… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas se plaindre… I a [pièger, pus marrit]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a pire! Au [pièger, diable] anar… . . . . . . . . . . . . . . . . . Au pire aller… Quand veguèt misèria perduda… . . . . . . . . . . Quand il vit qu’il n’y avait plus rien à faire d’autre… ■ Que vengue ò que vengue pas aquò es lo pus pichon. C’est un détail. II – 10. 3.7. Compétence • Compétence – Il sait le faire. Me i entendi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je sais le faire. Se i entend(e). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il sait le faire. – Il en a la compétence. Per la mecanica, (fòrça) [ne’n saup, . . . . . En mécanique, il en connaît un rayon. es un chanut]. ■ Saup parlar lo catalan ambe l’italian. Il sait parler le catalan et l’italien. Saup pas menar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne sait pas conduire. Saup ben s’engenhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il / Elle sait bien se débrouiller. Saup a pena legir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il sait à peine lire. Ne’n saupre [lòng, fòrça]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . En savoir… Aquí es a son centre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est quelqu’un de compétent (en la matière, dans ce domaine). O [∼va] [podriá, saupriá] faire. . . . . . . . . . . Il saurait le faire. – Il serait capable de le faire. Cu aurà la competéncia culturala? . . . . . . . . Qui aura la compétence culturelle? [Conois, Saup] l’us. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il connaît les lieux, les habitudes. [C’est un habitué] O [∼va] saup tot de [còr, memòria]. . . . . Il sait tout par cœur. O [∼va] saup sus [lo bot dau det, . . . . . . . . . Il le sait sur le bout du doigt. la poncha dei dets]. A lo [biais, lo gaubi, lo saber-faire . . . . . . . Il a le coup. – Il sait y faire54. [saupre-faire]]. – Es engaubiat. – Il sait s’y prendre. – Il est doué. A l’estèc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du doigté. A d’engèni. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a de l’ingéniosité55 – Il fait ça avec brio. • Incompétence – Il n’y connaît rien. EXPRESSIONS NÉGATIVES DE LA COMPÉTENCE (Aquò) O [∼va] sabi pas faire. . . . . . . . . . . . . . Je ne sais pas le faire. I conois ren de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y connaît rien. – Il est incompétent, etc. ■ Conois pas gaire de la mecanica. Il ne connaît pas grand-chose en mécanique. Aquò es pas de ma competéncia. . . . . . . . . . . Ce n’est pas de ma compétence. A pas lo [gaubi, biais] per faire aquò. . . . . Il ne sait pas s’y prendre. Es pas de la partida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas (de) son domaine. – (de) son rayon. Es tròp [jove, pichon] per . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est trop (jeune, petit) pour le faire. o [∼va] faire. 54. Il fait ça très bien (à la perfection, à merveille, en un tournemain). 55. Talent; esprit créatif, créativité; adaptabilité; capacité d’invention, de création, d’inventivité. ~ 87 II – 10. 3.8. Capacité • Capacité – Il peut le faire. O [∼va] pòdi faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je peux le faire. ■ Siáu capable de córrer d’oras de temps. Je suis capable de courir pendant des heures. Es fòrça capabla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est très capable. Son [capables, dins lo cas] . . . . . . . . . . . . . . . . . Ilssont capables de ne pas venir [êtresusceptible de]. de pas venir. Siáu [lèst, en postura] d’o [de va] faire. . . Je suis en état de le faire. Me senti d’o [de va] faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me sens de le faire. Es [de mon calibre, dins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas au-dessus de mes forces. mei capacitats, mei possibilitats]. Es de causas que se pòdon faire. . . . . . . . . . . . Ça me paraît possible. – faisable. – jouable. S’es despegat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est tiré d’embarras. • Incapacité – J’en suis incapable. EXPRESSIONS NÉGATIVES DE LA CAPACITÉ O [∼va] pòdi pas faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas le faire. Aquest obratge passa mei fòrças. . . . . . . . . . . C’est au-dessus de mes forces. Ne’n siáu pas capable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis incapable, etc. I arribi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’y arrive pas. Que vòs que digui, la messa la sabi pas. . . . Je n’ai pas de solution à te proposer. Es tròp [feble, encanhat,…] . . . . . . . . . . . . . . . Il est trop (faible, énervé,…) pour le faire. per o [∼va] faire. Saup pas mentir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est incapable de mentir. ■ Foguèt pas en meme* de ne’n Il fut incapable de rien dire. quincar una. Es un [bòn en ren, imperit, brancaci]. . . . . C’est un incapable. Saup que beure e manjar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Levariá pas un ase d’una riba. . . . . . . . . . . . . . Id. D’aqueu qu’a jamai tot çò que li fau : «A coma Bertrand d’At(e), li manca totjorn una pluma per volar». De celui qui n’a jamais tout ce qui lui faut : /«Il est comme Bertrand d’Apt, il lui manque toujours une plume pour voler»/. Per parlar d’un que saup pas tirar profiech de çò qu’a, dison : «Lo bòn Dieu manda totjorn de braias a aquelei qu’an ges de cuou». Pour parler de celui qui ne sait pas tirer profit de ce qu’il a, on dit : /«Le bon Dieu envoie toujours des pantalons à ceux qui n’ont pas de cul»/. Actes d’ordre 88 ~ Comunicar en occitan provençau II – 10. 3.9. Motivation • Je l’ai fait pour ça. O [V’] a fach… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela… – per amistat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – par amitié. – per pietat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – pitié. ■ cf. III – 1. 1. ________ Affectivité, attitude d’une personne vis-à-vis d’une chose – per sens de l’onor. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – sens de l’honneur. – per culpabilitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – culpabilité. ■ cf. III – 2. 1. ________ Affectivité, sentiment lié à la responsabilité ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Responsabilité – per despiech. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – dépit. ■ cf. III – 2. 4. ________ Affectivité, sentiment lié à une réalité désagréable – perque o [∼va] podiá pas . . . . . . . . . . . . . . . . . . – parce qu’il ne pouvait pas le faire lui-même. faire d’espereu. ■ cf. infra : ___________ Questions sur le but II – 10. 3.10. But • Dans quel but ? A fach aquò… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela… – per se faire [remarcar, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – pour se faire admirer. admirar, badar]. ■ cf. III – 1. 1. ______ Affectivité, attitude d’une personne vis-à-vis d’une chose – l’enfectar. – lo faire cagar. . . . . . . . . . . . . . . . . . – pour l’ennuyer. ■ cf. III – 2. 4. ______ Affectivité, sentiment lié à une réalité désagréable – se mostrar brave. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – pour paraître gentil. ■ cf. II – 10. 3. 14.__ Dispositions objectives – se mostrar content. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – pour paraître content. ■ cf. III – 2. 3. ______ Sentiment lié à une réalité agréable Li a dich aquò per lo rassegurar. . . . . . . . . . . . Il lui a dit cela pour le rassurer. Es sortit per s’espacejar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est sorti pour prendre l’air. Perqué as fach aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi as-tu fait cela? Per que faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour quoi faire? (est-ce que tu as fait ça)? – En qué bòn (faire aquò)? (Me podriás dire) La rason qu’as . . . . . . . . . . Tu as fait ça dans quel but? fach aquò? – quelle intention? Amariáu ben de saupre çò que [lo buta, . Je voudrais bien savoir ce qui le motive l’empenh] a faire aquò. – pousse à faire cela. Que i a que lo ponchona? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qui l’aiguillonne? Voudriáu conóisser [la rason, . . . . . . . . . . . . . . Je voudrais bien connaître ce qui l’a motivé. lo perqué] de çò qu’a fach. ■ cf. supra__________ Motivation ■ cf. II – 10. 3. 5. _____ Intention ~ 89 II – 10. 3.11. Échec, réussite • Abstention – Ne cherche pas… A pas cercat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas cherché à… A pas (manco) assajat de… . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a (même) pas essayé de… A pas fach esfòrç per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a fait aucun effort pour… – Il n’a pas fait l’effort de… S’es pas pimat per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne s’est pas donné la peine de… – A pas fach son pron per… – Il n’a pas pris la peine de… S’es (re)tengut de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est retenu de… Anarai pas (cercar de)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’irai pas jusqu’à… Me tèni de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je résiste à… ■ Voudriáu pas que lo monde Je ne voudrais pas choquer certains en… [o prenguèsse mau, s’acipèsse, s’ofensèsse]. Èri per (faire…) mai o [∼va] farai pas. . . . J’allais (faire…) mais je ne le ferai pas. – j’y renonce. ■ cf. II – 10. 3. 5. ___ Intention Me l’as levat de la man. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’allais le faire. S’es [(re)tengut, esparnhat] de… . . . . . . . . Il a évité de… S’es [gardat, passat] de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est abstenu de… – Il s’est dispensé de… ■ Es per pas me metre en [garrolha, chicana] ambe lei vesins que… C’est pour éviter de me disputer avec les voisins que… Es una obligacion que la podètz pas . . . . . . C’est une obligation que l’on ne peut éviter. [defugir, evitar]. • Tentative – Essaye56! A [assajat, temptat, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a essayé de… entreprés] de… A fach l’esfòrç de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est efforcé de… S’es donat pron pena per… . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est donné la peine de… A pres la pena de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a pris la peine de… S’es donat suenh de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est appliqué à… Vau assajar de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais essayer de… Vau [veire de, faire mon pron per, . . . . . . . . Je vais tâcher de… trobar lo biais per, m’ingeniar per…] – me débrouiller pour… S’es [forçat, esquichat] per… . . . . . . . . . . . . . Il s’est forcé à… Fau temptar lo còp de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut tenter le coup de… Se siatz pas fòrt mai que fasètz tot çò que podètz, dison : – «Cu fa çò que pòt, fa çò que deu». – «Pichòt sant, pichòt miracle». Si vous n’êtes pas fort mais que vous faites tout ce que vous pouvez : – /«Qui fait ce qu’il peut, fait ce qu’il doit»/. – /«Petit saint, petit miracle»/. 56. Le but de l’opération est une première réalisation dont l’issue reste cependant incertaine. Syn. entreprendre, expérimenter, tenter, risquer. S’il ne s’agit pas de tester ou vérifier par l’expérience les qualités : esprovar, testar. Actes d’ordre 90 ~ Comunicar en occitan provençau Per dire que dins la vida, totei fasèm coma podèm, dison : «Cadun rosiga son òs coma pòt». Pour dire que dans la vie, chacun fait comme il peut, on dit : /«Chacun ronge son os comme il peut»/. Fòrces pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (iron.) Surtout, ne force pas! Zòu! quicha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allez, force! I vau forçat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’y vais car je suis obligé. ■ Per la dolor, pòdes [pòs] assajar l’arnica. Pour la douleur, tu peux essayer l’arnica. • Réussite – J’ai réussi ! ■ cf. II – 1.2.7.________ Contingence, hasard Ai (ben) [reüssit, capitat, encapat, . . . . . . . . J’ai réussi. – Je suis bien tombé. devinat, rescontrat]57. L’enquista a [reüssit, capitat, . . . . . . . . . . . . . . . L’enquête a abouti. desbocat]. Foguèt [una (brava) reüssida, . . . . . . . . . . . . . . Ce fut une réussite. un (franc) succès, una (bèla) capitada]. Aquò pòt [reüssir, ben capitar]. . . . . . . . . . . . Cela peut réussir. An reüssit a escapar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils ont réussi à s’échapper. An capitat a escapar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont parvenus à s’échapper. Tot vos capita ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout vous réussit. (Vous avez de la chance.) A capitat. – I es arribat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y est arrivé. – Il y est parvenu. Just la tepa tapa lo valat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On est à peine rentré dans nos sous. Expr. • Échec – Il a échoué. A mau [capitat, encapat]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a échoué. A fach fogassa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò foguèt [una revirada, un revèrs]. . . . Ce fut un échec. – une déconvenue. – un revers. A fach chic – A chicat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça a foiré. EXPRESSIONS NÉGATIVES DE LA RÉUSSITE. A mancat de lo nafrar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a failli le blesser. Un pauc mai, lo nafrava. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’en est fallu de peu (qu’il ne le blesse). D’encar un pauc, lo nafrava. . . . . . . . . . . . . . . . . Pour un peu, il le blessait. A chicat son afaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a raté son coup. A laissat passar una ocasion per malha. . . . Il a manqué une occasion. A son examen, a pas passat. . . . . . . . . . . . . . . . . Il a raté son examen. – Es restat encalat. – A mancat son espròva. 57. La ré-uss-ite est au propre l’issue, le «résultat bon ou mauvais d’une action ou d’un évènement». Le mot nous vient de l’italien riuscita. Le mot latin est successus, qui nous donne succès. En occitan, nous avons donc: reüss-ir, -ida e succès. Mais très souvent l’accent se pòrte sur l’appréciation de ce résultat. On souhaite marquer qu’il s’agit d’une issue funeste ou favorable, d’un résultat heureux ou malheureux : capitar, encapar, escaire, endevenir… Ici c’est le registre du hasard, de la chance, de la contingence qu’il faut rendre. Vous devrez donc vous référer à ces chapitres. Prudence! Les traductions sont souvent ambiguës ou erronées lorsque s’agit de réussir, réussite en francais. ~ 91 II – 10. 3.12. Dispositions subjectives • Assurance – Il est sûr de lui. O [∼va] fa amb (fòrça) assegurança. . . . . . Il a fait cela avec (beaucoup d’) assurance. L’assegurança li manca pas. . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne manque pas d’assurance. A tota fisança en eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est sûr de lui. A dobtança de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Li a demandat francament. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a carrément demandé. Li a parlat sensa [bescontorns, . . . . . . . . . . . . . Il lui a parlé sans ambages. cercar d’engambis]. Manca pas de fetge! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne manque pas d’aplomb! A un famós plan! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. • Timidité – Il est timide ! Es [crentós, crentoset]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est timide. Es gaire intrant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’ose pas se mêler aux autres. A fach aquò ambe crenhença. . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela avec crainte. ■ A fach entendre una protestacion ben [enfrencha, crenhenta] Il a protesté timidement. . A demandat coma de retenons. . . . . . . . . . . . . Il a demandé timidement. S’es pas avisat de venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas eu le courage de venir. N’es [confús, capòt, sople]. . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en mène pas large. – Il n’en est pas fier. Aurà pas ausat, de tant qu’es [crentós, . . Il n’a pas osé le faire, il est trop timide. crenhent]. Es una galina banhada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une poule mouillée. Per crenta. Per crenhença. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par timidité. – Par crainte. Un ren l’[intimida, espaura, . . . . . . . . . . . . . . . . Il en faut peu pour… l’apeurer, effaroucher, espaurís, esfraia]. intimider, terroriser, effrayer. ■ S’es enanat ambe la c Il est reparti la queue entre les oa entre lei cambas jambes. . L’auriatz pres sota un capèu. . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne savait plus où se mettre. [Pòrta, A] l’aurelha bassa. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en mène pas large. • Orgueil ■ cf. II – 4. 1. _______ Se féliciter de ce que l’on a fait ■ cf. II – 11. 6. ________ Satisfaction, contentement – Il se la pète ! Fa petar lo talon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Se la péter» ■ As vist coma [peta, fa petar] lo talon Tu as vu comme il « se la pète » depuis qu’il a eu la place. 58, ara qu’a agut la plaça ? I a [respondut, rebecat59] fier. . . . . . . . . . . . . . Il lui a répondu avec orgueil. Es un arlèri. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un fanfaron. [homme nul, prétentieux et ennuyeux]. Se’n crètz – Es plen de cròia. . . . . . . . . . . . . . . . Il est plein de suffisance. [prétention et vanité] Es un mercand de cròia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. 58. Ne pas confondre avec tapinar qui est battre… le trottoir! [ tapin : taloche. 59. Répondre avec insolence. Actes d’ordre 92 ~ Comunicar en occitan provençau Fa grand genre ambe de pichons mejans : «Quand monsur es au liech, sei braias se secan». Il mène grand train avec peu de moyens. : /«Quand monsieur est au lit, son pantalon sèche»/. [Son orguelh, sa cròia, sa cujança] . . . . . . Son orgueil le rend ridicule. lo rend ridicul. A de cròia. – Es pastat de cròia. . . . . . . . . . . . . Il ne se prend pas pour une merde. A cargat de cròia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Es un [levènti, estralhabrasa, . . . . . . . . . . . . . . . C’est un fanfaron. – un exhubérant. tretzelengas, mercand-d’embarràs]. – un faiseur d’embarras. Es un pesolh [∼peu] revengut. . . . . . . . . . . . C’est un parvenu. S’enarquilha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se dresse sur ses ergots. Fa Miquèu-l’Ardit – Es un marjassa. . . . . . C’est un vantard vaniteux. – un faux-brave. A de narra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A lo grum de sau sus l’emborígol. . . . . . . . . Id. D’un qu’en paraulas sembla que va tot devirar, dison : «Sembla que va copar lo vent en quatre». De celui qui en paroles a l’air de tout vouloir révolutionner, on dit: /«On dirait qu’il va couper le vent en quatre»/. Es quauqu’un. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un sacré caractère. – Il en fait trop. Fa [d’esbrofa, de fum]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas la modestie – la discrétion qui l’étouffe. Se crètz qu’es arribat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se prend au sérieux. Fa lo bèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se pavane. Se dona d’èr de mèstre. – Fa d’esposcs. . . Il fait l’important. Se moca pas amb un [teule, fus]. . . . . . . . . Il ne manque pas d’ambition. – de prétentions. Es arrogant. – A de cresença. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est suffisant. – Il tire un grand orgueil (de…) – Es gloriós – S’espompís (de…). Fa tripet (pelòri). – Mena de varalh. . . . . . . . Il brasse de l’air. Es pas la pola que canta lo mai que fa lei pus bèus uous. Ce n’est pas la poule qui chante le plus qui fait les plus beaux œufs. Còmpta a cent e a mila coma lei teuliers. Il compte par cent et par mille comme les tuiliers. Es Jòrgi l’enfle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est Georges le gonflé. Se crètz Rotland. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se croit Roland. A tot au bot de la lenga. – Fa de flac-flacs. . . . C’est tout en paroles. – Aquò’s de bulas. – C’est du bla-bla. Vend la pèu de la bèstia avans de l’aver tuada. /Il vend la peau de l’ours avant de l’avoir tué/. Leis estrònts van a cavau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Tiens) Les étrons montent à cheval! Vòu se relargar mai que sa flaçada. . . . . . . . Il veut s’étaler plus que sa couverture. Vòu se mocar pus aut que son nas. . . . . . . . . Il veut péter plus haut que son… ~ 93 D’un que charra abòrd e que fa totjorn çò que pòt per se far veire, dison : «Braga60 coma una sonalha, e fa d’estampèu». De celui qui cause beaucoup et fait tout pour se faire remarquer : «Il braille comme une sonnaille et fait du vacarme». Se pren de permissions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend de l’assurance. S’emancipa. – Sauta la cleda. . . . . . . . . . . . . . . . Il s’émancipe. – Il se lâche. Fa l’empèri. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait des folies. Fa bofiga de sa sciéncia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se prévaut de sa science. Vòu volar de sei pròpreis alas. . . . . . . . . . . . . . Il veut voler de ses propres ailes. A pres d’alas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Au mai bostigatz lo femier, au mai sent.. . . . .Plus vous creusez et plus… Au mai escala la monina, au mai mòstra lo cuou. Plus la guenon monte, plus elle montre son cul. Se crètz lo premier mostardier dau Papa. . . . . Il se croit arrivé. Se fa servir coma un Papa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ En li esquichant lo nas ne’n rajariá lo lach. Si on lui presse le nez, il en sort le lait. Canta glòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en peut plus. – Il est bouffi d’orgueil, de vanité. Sèmbla que la tèrra lo pòt pas portar. . . . . Id. Un òme auturós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un homme hautain L’auriatz pres per quauqua-ren. . . . . . . . . . . . . Il vous regarde de haut. Sembla que vos a trobat a la carriera. . . . . Id. ■ (Dins lo fons,) Es de carn e d’òs coma nautres. (Après tout,) il est notre égal. Me levariáu pas dau camin per eu. . . . . . . . . Je n’ai rien à lui céder. I vèn pas a l’agacin dau pichon artèu. . . . . . . Il n’est rien à côté de lui. Tèn tot lo camin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en jette. – Il est orgueilleux comme un paon. Fa [lo molin de vent, lo banaston]. . . . . . . Id. Dinda fai-te bèla! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dinde fais-toi belle!(Se dit à quelqu’un qui se gonfle). «- Joan, que fas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «-Jean que fais-tu? – Me flate!» – Je me flatte!» (Se dit à quelqu’un qui se flatte). Parla de la fenèstra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le prend de haut. • Modestie – Trop modeste ! A fach aquò ambe modestia. . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela avec modestie. Mena modestia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est d’un naturel modeste. Li a fach respònsa modèst. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a répondu modestement. Es modèst dins son obratge. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est modeste dans son travail. Es [modèst, retengut]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est quelqu’un de très (modeste, discret, effacé, désintéressé). Vos retenètz (ben) de tròp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne soyez pas (si) modeste. Pron de la retenguda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous êtes trop modeste. Es una personeta, a ges d’ambicion. . . . . . . Il (n’a pas, manque) d’ambition. 60. Bragar : faire étalage, se vanter. Actes d’ordre 94 ~ Comunicar en occitan provençau • Humilité – Il fait pitié. A fach aquò [amb umilitat, . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela avec humilité, par humilité. per umilitat]. Es [umil, umble]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est humble. Son atrencadura es modèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . Sa mise est modeste. Mena pichon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il mène une existence humble. Es lo pichon sant dau Paradís. . . . . . . . . . . . . . . Il passe après les autres. Es la cinquena ròda dau carri. . . . . . . . . . . . . . . Il passe en dernier. Gibla l’esquina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il courbe le dos. Plega lo ginolh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il plie le genoux. Baisa patin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’humilie. Fa pietat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait pitié. Se fa pichon – Li donariatz un sòu . . . . . . . . [On le dit de quelqu’un qui fait pitié.] Li fariatz l’aumòrna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Li fariatz la caritat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A baissat la cresta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a baissé le ton. – Il a perdu de son orgueil. – A mes pichon. Segon [mon pauc de conoissença, . . . . . . . . À mon humble avis. lo pauc que sabi]. • Innocence ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Responsabilité – Sans penser à mal. A fach aquò [en tota innocéncia, . . . . . . . . . . Il a fait cela (avec, en) toute sensa pensar mau]. innocence. – sans penser à mal. O [V’] a reconoissut [sensa pensar . . . . . . . Il l’a avoué innocemment. mau, innocentament]. • Culpabilité – J’ai honte. Aquò me fa vergonha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai honte. Me senti [copable, fautible] . . . . . . . . . . . . . . . Je me sens coupable de faire cela. de faire aquò. ■ A drech anar, o deuriáu pas faire. Normalement, je ne devrais pas faire cela. Me repròchi d’o faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai honte de faire cela. – Ai [crenta, vergonha] de faire aquò. S’es sentit [lo nas, lo cuou] palhós. . . . . . . Il s’est senti coupable. A pas la consciéncia tranquilla. . . . . . . . . . . . . Il n’a pas la conscience tranquille. – A lei dents melhoras que la consciéncia. A pas lei braias netas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas l’air innocent. Es [una vergonha, una crenta] . . . . . . . . . . . . C’est une honte de dire ça. de dire aquò. Vergonha vosautres! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Honte à vous! Es una vergonha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est honteux! ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Responsabilité ~ 95 II – 10. 3.13. Dispositions objectives – Aisance ■ cf. II – 1. 2. 7._____ Poser un fait comme contingent ■ cf. II – 10. 1. ________ Faisabilité ■ [] cf. III – 2. 4.___ Sentiment lié à une réalité désagréable, l’adversité (malheur) ■ cf. VI – 2. 4._______ Discours, Appréciation qualitative • Les doigts dans le nez… A l’aise! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’aise! Fa aquò amb (fòrça) [aisança, . . . . . . . . . . . . . Il fait cela avec (beaucoup) (d’aisance, facilitat, gaubi]. de facilité, d’adresse). Tot aquò es anat solet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans (aucune, la moindre) difficulté. Ren de pus aisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A un gaubi espectaclós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a une aisance extraordinaire. – Il a fait ça avec brio. A fach aquò au pè levat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a fait les doigts dans le nez. Coma se de ren non èra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme si de rien n’était. [En ren de temps, dins un virar d’uelh, . . [En moins de rien, En un rien de temps], dins non ren] aguèt acabat. il eut achevé. Tant lèu fach, tant ben fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . Vite fait, bien fait. Tant fa, tant va. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A acceptat sensa [reguitnar [reguinhar], . . Il a accepté sans faire de difficulté. breguinhar]. – A pas fach d’engambis. ■ Avèm capitat sensa mautraire. Nous en sommes venus à bout sans prendre aucun risque. Siam a l’aise aicí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes à l’aise ici. Aver bòna vida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien vivre. Avoir une bonne vie. • Difficulté ■ cf. V – 9. 6. _____ Travail difficile ■ cf. III – 2. 4. ____ Sentiment lié à une réalité désagréable, l’adversité – Du fil à retordre… Una gròssa dificultat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une grande difficulté. Un grand problème. Es complicat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est compliqué. A agut (pron, de) pena per o [∼va] faire. . . . . Il a eu (assez de, du) mal à le faire. Aquò s’es pas fach solet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela avec (beaucoup) de difficulté(s). [Aquò, Aqueu] nos [dona de grame . . . . [Ça, Il] nous donne du fil à retordre. a triar, fa veire de camin, fa aver marrida vida]. S’es fach pregar per venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait des difficultés pour venir. Es pas tot un. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas simple. Aquò m’a destrantalhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a mis en difficulté. ■ Me siáu fach (bravament) cagar. Je me suis (rudement, drôlement, vachement) fait chier. Çò qu’ai gamachat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que je me suis (fait chier, emmerdé)! ■ Leis [obstacles, empaches, entrambles, Les [problèmes, obstacles] ont été [nombreux, entravadís] an pas mancat. multiples]. Nos an [fach, mes] d’empaches. . . . . . . . . . On nous a fait obstacle. Actes d’ordre 96 ~ Comunicar en occitan provençau Ai agut ben de reviradas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai [eu, connu] bien des [revers, déceptions, problèmes]. Nos embolha lo cabedèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous met des bâtons dans les roues. ■ De pertot lei pèiras son duras e i a sèt lègas de marrit camin. Il y a partout des difficultés. Aver marrida vida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avoir une vie difficile. (ou une vie scandaleuse) ■ Se lei laissas un mes, lei pòrcs auràn marrida vida. Si tu les abandonnes un mois, ce sera difficile pour les cochons. Se i es afach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’y est fait, adapté. Aganta lo còp per faire aquò. . . . . . . . . . . . . . . . Il a pris le coup. • Application – Avec application. A [agut, pres] suenh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est (beaucoup) appliqué. – Il a fait cela avec application. Dona-te suenh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Applique-toi. [S’atenciona, s’atend, s’estúdia, . . . . . . . . . . Il travaille en s’appliquant. s’apena] en çò que fa. Fa dau mielhs que pòt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait de son mieux. – du mieux qu’il peut. Respècta [escrupulosament, . . . . . . . . . . . . . . . . Il respecte scrupuleusement les formes. rigorosament, primament] lei formas. [S’achinís, s’afisca, s’encanha] . . . . . . . . . . . Il travaille avec une application scrupuleuse. a son obratge. • Désinvolture, insouciance ■ cf. II – 10. 3. 2. ___ Indifférence, irrésolution ■ cf. III – 2. 2. 2.______ Indifférence (sentiment lié à ■ cf. III – 2. 3 .4. ___ Désintérêt l’inattendu): Ça ne m’étonne pas. ■ cf. V – 1. 14. ______ Caractère tempérament – Je m’en moque. Es [inchalhent, desinvòut]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est insouciant. – désinvolte. ■ Es una [ganchèla, vanèla]. Un homme sans valeur qui laisse courir les choses Un gala-bòn-temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se laisse vivre. Se volètz pas decidir d’avança çò que faretz, disètz : «Soncò i siam, segon lo vent metrem la vela». Si vous ne voulez pas décider d’avance de ce que vous ferez : /«Quand nous y serons, selon le temps nous choisirons la voile»/. Me’n garci! – Me’n trufi! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en fous! (complètement) éperdument ■ Me n’enchau (ben pas mau) [ma premiera camisa, l’an quaranta, l’as ! coma de de pica]. S’enchau de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne se soucie de rien. Il fait cela avec désinvolture. Se fa pas de marrit sang. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se moque de tout d’une manière désinvolte. Se garça de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Se trufa dau [tèrç, rot] coma de l’entier. . . Il s’en moque complètement Laissa [córrer, bolhir]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il laisse courir. ~ 97 Pren ren au seriós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend tout à la légère. O pren a l’aise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le prend à son aise. A pas la tèsta a son obratge. . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas la tête à son travail. O [∼va] fa a la gacha-empega. . . . . . . . . . . . . . Il le fait à la va-vite, sans soin. ■ cf. V – 9. 4.__ Mal travailler Aquò fa marrit efèct(e). – Marca mau. . . . Cela fait mauvais effet. Siáu d’Auruou. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne me concerne pas. Aquò me fa patin-patà-pas-ren. . . . . . . . . . . . Id. ■ Aquò nos pertòca de ges [de biais, de mòda]. Ça ne nous concerne en rien. ■ S’aviáu dètz pensaments, aqueu fariá pas onze. C’est le dernier de mes soucis. • Prudence – Prudence! ■ cf. II – 11. 15. ____ Critiquer ce qui a été dit ■ cf. III – 1. 2. 3.______ Méfiance D’aise! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prudence! Avisa-te! – Pren-te (ben) garda! . . . . . . . . . . . Fais attention! Avisatz-vos que resquilha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soyez prudents, ça glisse! Es [prudent, mesurat, avisat, . . . . . . . . . . . . . . . Il est prudent. – mesuré. precaucionós]. A de judici. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du bon sens. Mena l’afaire amb avisament. . . . . . . . . . . . . . . Il mène son affaire avec prudence. Va (ben) [a l’avís, d’avís, cauta-cauta]. . . Il agit avec prudence. – prudemment. S’avisa de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait attention à…. Va d’aise. – Assaja. – Gamacha. . . . . . . . . . . . . Il va lentement. – Essaie. – Tâtonne. Pesa tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend d’infinies précautions. Fa ren a la devina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne prend aucun risque. Pren seis amiras. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pris que des risques calculés. – Pren d’amiras per… – Il prend ses dispositions pour… Se tèn dei pès e dei mans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’appuie sur du solide. A mes lo pè sus lo dur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. S’assegura. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tâte le terrain. Se recapta. – Recaptar seis besonhas. . . . . . Mettre en lieu sûr ■ Se confisa ambe de gents de bòn conseu. Il en parle avec des gens de bon conseil. Se garda un paston. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il garde une solution de rechange. Fa sentir sa man lena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a (pris, mis) des gants. Lei precaucions son totjorn bònas. . . . . . . . . Les précautions sont toujours bonnes. O fau per èstre pus tranquil. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le fais par acquit de conscience. ■ A fòrça de tròp córrer, vos rompètz puei lo morre. Qui veut voyager loin… ■ Fau pas se fisar dei cambas que nos pòrtan. Il ne faut pas avoir (trop) confiance aux jambes qui nous portent. Avans de demandar, pensa a la respònsa. . . . /Avant de demander, pense à la réponse/. Actes d’ordre 98 ~ Comunicar en occitan provençau De quauqu’un qu’es fòrça prudent, dison : «Eu, se lacha pas dei mans que non se tengue dei pès». De quelqu’un qui est très prudent, on dit : /«Lui, il ne se lâche pas des mains sans s’être tenu des pieds»/. Per dire, que dins la vida faut totjorn èstre prevesent, se ditz : «Per laid ò per bèu, pren totjorn lo mantèu». Pour dire que dans la vie il faut toujours être prévoyant : /«Qu’il fasse laid ou beau, prends toujours le manteau»/. • Imprudence – Tenter le diable. ■ Per eu es totjorn Il fonce dans le brouillard. : A l’azard Bautezar ! Ai fach una imprudéncia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai commis une imprudence. Se met en azard de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend le risque de… – Il s’expose à… Es (un) [temerari, afrontós, bojacan, . . . . . (Il est, C’est un) téméraire. – un risque-tout. riscaire, azardaire]. A fach l’imprudent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela (avec imprudence, imprudemment, – A mancat de prudéncia. sans prudence). S’es arriscat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a pris (des, beaucoup (trop) de, trop de) risques. A temptat lo diable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a tenté le diable. Vetz dangier en ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne voit pas le danger. Corre un [dangier, perilh]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il court un danger. Es en [dangier, perilh]. – Perilha. . . . . . . . . . Il est en danger. Se perilhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se mettre en danger Se met en azard de se pèrdre. . . . . . . . . . . . . . . . Il prend le risque de se perdre. A passat la rega. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a dépassé les bornes. Se descaucèt pas per li dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas (pris, mis) de gants. Es una entrepresa fòrça [riscosa, . . . . . . . . . . C’est une entreprise téméraire. azardosa]. Sensa [se socitar, regardar] de… . . . . . . . . . Sans s’inquiéter de… – sans se soucier de… – sans tenir compte de… Sensa se precaucionar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans prendre de précautions. Maugrat… – en despiech de… . . . . . . . . . . . . . Au mépris de… – en dépit de… • Douceur, gentillesse, tendresse – Doucement ! E d’aise de lo pas esclapar! . . . . . . . . . . . . . . . . . Doucement de ne pas le casser! D’aise de tei [mans, pès…]. . . . . . . . . . . . . . . . Doucement avec tes gestes. Anem plan e capitem ben! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne nous emballons pas! D’aise que siam pas a prètzfach! . . . . . . . . . . Doucement, nous ne sommes pas aux pièces! Camina [plan-plan, plan-planin, . . . . . . . . . . Il avance tout doucement. plan-planet, balin-balan]. O [V’] a fach ambe [gentum, tendrum, . Il a fait cela avec (gentillesse, tendresse, avenéncia, bòna gràcia]. avenance, bonne grâce). I es anat [d’aise, gentament, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela (doucement, gentiment, tendrement). tendrament]. ~ 99 ■ Vos gramaciáu per [vòstrei cent bònei manieras, vòstre gentum]. Je vous remercie pour toutes les gentillesses que vous avez eues… M’aculhèt [aculhiguèt] [gentament, . . . . . . Il m’a accueilli gentiment. ambe gentum, polidament]. Aguèt de tendresa per ieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait preuve de tendresse à mon égard. • Dureté, méchanceté ■ cf. III – 1. 1. 8.____ Antipathie ■ cf. V – 1. 14. ________ Caractère tempérament – Un mauvais type Es marrit. – A marrit caractèr. . . . . . . . . . . . . . . . Il est méchant. – Il a mauvais caractère. Es marrit coma [la granhòla, la ronha]. . . . . Il est mauvais comme la grêle, la gâle. Es dur coma un cachadents. . . . . . . . . . . . . . . . . . Dur comme un croquant (aux amandes). Un marrit òme. – Un òme catiu. . . . . . . . . . . . . Un méchant homme. A lo marridum dins la pèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la méchanceté dans la peau. [trait de caractère.] Dire de marridariás. A la barja amara. . . . Dire des méchancetés. [des paroles méchantes] A lo ronfle.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Mandar de fions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Glisser des méchancetés – une pique Ponh coma un fais d’espinas . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ Nos a fach [una bèla crassa, una crassariá, un marrit còp, una caponariá]. Il nous a fait une belle saloperie. – un mauvais coup. – une crapulerie. Es una traça d’òme. – un marrit tipe . . . . . . C’est un sale type. Un òme de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Quin escòrpi de dròlle! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel sale gosse! (personne méchante, acariâtre, mégère) Un maufatan – una marrida pèça . . . . . . . . . . . Un voyou Un fenat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ A fach veire qu’èra pas mai qu’una bordilha. Il s’est (montré, conduit) comme un salaud. Taifa de gusàs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bande de salauds! Per dire que i a de marridei gents dins totei lei classas de la societat, se ditz : «De tot peu i a ròssa». Pour dire qu’il y a des mauvais dans toutes les classes de la société : /«Il y a vieux cheval de tout poil»/. • Avare – C’est un radin. Un avar – un avaràs – un rascàs . . . . . . . . . . . . . Avare, chiche, ladre ∼rascós61 – un ladre62 Aqueu es [un esquichabonhetas, . . . . . . . . . . C’est un radin, un grigou un esquichanchòia, un ponhsarrat]. Un [raspi [rapiàs], grincho, . . . . . . . . . . . . . . . . Id. cagadur, pissamenut] 61. Allusion a la rasca : teigne, maladie où l’on se gratte. 62. Allusion à la ladrariá: lèpre, maladie qui raidit les articulations. Actes d’ordre 100 ~ Comunicar en occitan provençau Aqueu esparnha sus de bachiquèlas e còmpta pas lei causas importantas : «Es estrech au rasset e larg a la farina». Il épargne sur des broutilles et néglige les choses importantes : «Faire des économies de bouts de chandelles 63». Es sarrat coma una pinha verda. . . . . . . . . . . . Avare fieffé – d’une avarice sordide [Tirariá, Fariá] de peçucs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est très avare. [au maubre, ai vitras]. Estaca pas son [can, chin] . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’attache pas son chien avec des saucisses. ambe de saussissas. Eu dona pas lo lard ranci au cat. . . . . . . . . . . . Lui, il ne donne pas le lard rance au chat. ■ Tuariá una niera per ne’n vendre la pèu. /Il tuerait une puce pour en vendre la peau/. S’arrapariá a una barra de fèrre roge. . . . . . /Il s’agripperait à une barre de fer rouge/. ■ Seriá bòn a plantar sus ròca /Il serait bon à planter sur roche : il : arrapa ben. accroche bien/. ■ Lo mandariatz au plafon que restariá rapegat. Vous l’enverriez au plafond, il resterait collé. Li metràn pas dins la caissa. . . . . . . . . . . . . . . . . /On ne lui mettra pas dans la caisse [cercueil]./ Levariá un òs a un can. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il prendrait l’os à un chien/. Abra(sa)mat (d’argent) – cupid(e) . . . . . . . . . Avide, cupide – goulu, vorace – alabre Aqueu es un acampador. – Acampa. . . . . . . Il thésaurise. – Tesauriza. Es [un mòrt-de-fam, un rafalat, . . . . . . . . . . . . [Tombé dans la misère d’où demandeur un aganti]. par besoin impérieux] Un pitadardenas – un tira-l’aufa . . . . . . . . . . . . Un parasite, un grippe-sou, un quémandeur – Misè Rabalhon Es un estrechan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parcimonieux Viu de parpèlas d’agaça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vit de riens. Chichoneja – Fa pichon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lésine. Plora sei sòus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il regrette (l’argent qu’il y a mis). Gaubeja son ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il gère au plus juste ce qu’il a. Estacat a l’argent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Intéressé. D’un qu’es ja ben a son aise, e que maugrat aquò trabalha tant que pòt, dison : «Es un abrasamat». De celui qui bien que déjà à l’aise, travaille beaucoup, on dit : «C’est un avide». – C’est une brute! Es un gròs bestiari! – una malabèstia! . . . C’est une brute! ■ Brutalejar Brutaliser, brusquer, malmener, maltraiter, violenter. Faire avec (dureté, méchanceté, brusquerie). 63. Étroit pour le son et large pour la farine se dit de qqn qui économise mal à propos. ~ 101 ■ Rebufar – rebutar Repousser violemment, rabrouer, rejeter, renvoyer Faire (durement, méchamment, brusquement). Francament. – Sensa [bordejar, . . . . . . . . . . . . Carrément metre d’òli, biaisejar, Regrèts]. Nos a mandat bèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y est pas allé (par quatre chemins, – I es pas anat per quatre camins. de main morte). M’a plantat sus plaça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a abandonné brusquement. L’a garçat [defòra, a la pòrta]. . . . . . . . . . . . . Il l’a foutu à la porte. D’un que vos recebe mau quand lo destorbatz, disètz : «Eu, li fau pas brandar lo moscolon». De celui qui vous reçoit mal quand vous le dérangez, on dit : /«Lui, il ne faut pas lui secouer le crochet du fuseau64»/. Un òme [menèbre, rude, brusque, . . . . . . . . Un être brutal – brusque, maussade, brutalàs, rebufaire, moscalhós] acariâtre – qui rabroue De paraulas bruscas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des paroles brusques Sobde65 – subit – rudament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soudainement, subitement, brutalement, – sobdament – subitament brusquement Mòrt sobda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mort subite • Altruisme – Charitable O [∼va] faguèt per leis autrei. . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela pour les autres. Per… [bravum, umanitat, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour… – par… humanité, altruisme, solidarité. altruisme, solidaritat]. Aviá dins l’idèa (de)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En pensant à… Sensa regardar son interès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans tenir compte de ses (propres) intérêts. Per sentiment de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par esprit de… Filantropia | Umanitarisme . . . . . . . . . . . . . . . . Philanthropie | Humanitarisme Caritat | Patriotisme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Charité | Patriotisme Es pas marrit, de ben se’n manca. . . . . . . . . . Il n’est pas méchant, loin de là. Es pas un marrit diable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas un mauvais diable. Saup pas dire de non. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne sait pas refuser. • +Bonté – Un brave homme ■ cf. III – 3. 1. ______ Bonne et mauvaise humeur ■ cf. III – 1. 1. 4.______ Sympathie ■ cf. V – 1. 14. ______ Caractère tempérament Es bòn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est bon. Coma lo bòn pan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme le bon pain. Coma la pasta dei faiòus blancs. . . . . . . . . . . . Comme la pâte de haricots blancs. Franc coma l’aur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Franc comme l’or. Es [brave, gent; boniàs]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est gentil. Es [boniàs, bravàs]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est trop gentil [manque de caractère]. 64. Jeu de mots entre moscolon (crochet du fuseau) et mosca (prendre la mouche, c’est-à-dire se fâcher). 65. Sobde se place en fin de proposition. Actes d’ordre 102 ~ Comunicar en occitan provençau Es [clafit, pastat] de [bravetat, . . . . . . . . . . . . Il est plein de bonté. – de charité. bontat, caritat]. Es la pasta dei faiòus blanc. . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est la pâte de… (le plus gentil) Es la pasta de Marselha.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A lo còr sus la man. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a le cœur sur la main. Benencarat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aimable, d’abord agréable, avenant Se laissa aprochar per totei. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est accessible à tous. Es [acomodant, serviciable]. . . . . . . . . . . . . . . Il est accommodant. – serviable. Cèrca de faire plaser [a, en] cadun. . . . . . . Il cherche à faire plaisir à tous. – d’adobar lei causas au mielhs. – à arranger les choses. Per parlar de quauqu’un que s’acomòda de totei lei situacions, dison : «Eu, fa totjorn coma lo temps pòrta». Pour parler de quelqu’un qui s’accommode de toutes les situations : /«Lui, il fait toujours comme le temps apporte»/. Lo marrit sang lo tuarà pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . /Le mauvais sang ne le tuera pas/. [Toujours positif] D’un qu’es pas contrariaire e que fa d’istòrias ambe degun, dison : «Eu, estaca totjorn l’ase onte lo mèstre vòu». De celui qui n’est pas contrariant et ne fait pas d’histoires : /«Lui, il attache toujours l’âne où veut le maître»/. – + Politesse ■ cf. V – 1. 14. ______ Caractère tempérament • Il a du savoir-vivre. Cortés – onèst . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poli – honnête Es franc de colàs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Indépendant Drech coma una broqueta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Droit comme une allumette. Una paraula onèsta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un mot gentil, une réponse polie Benaprés – beneducat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien élevé Plasentier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agréable, plaisant Borgau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Civil,-e, qui fait preuve d’urbanité Benestant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bienséant, correct, décent, convenable Saup lo viure dau monde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du savoir-vivre. Malaprés, descortés – malensenhat . . . . . . . . Malappris, impoli – mal élevé Grossier,-a – grossieràs,-rassa . . . . . . . . . . . . . . Grossier, ordurier,-ère, impoli, trivial,-e – goujat,-e Desconvenent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inconvenant, incorrect, malséant, indécent, obscène Brut – laid . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sale, malpropre, ordurier, sordide, laid, grossier, trivial, vilain Una paraulassa – una marrida rason . . . . . . . Mot grossier Un pastràs,-assa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rustre [pâtre grossier et brutal] ÅO Es grossier (coma un pan d’òrdi). . . . . . . . . . Il est grossier (comme un pain d’orge). Saup pas lo viure dau monde. . . . . . . . . . . . . . . Il n’a aucun savoir-vivre. Avèm jamai gardat lei pòrcs ensems. . . . . . On n’est pas du même monde. Cortesiá . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Politesse, courtoisie Borgalitge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Urbanité, civilité ~ 103 • + Flatteur – Il sait y faire. ■ cf. VI – 2. 1._______ Mentir, tromper ■ cf. V – 1. 14. ________ Caractère tempérament [Lausar, lausenjar, vantar] quauqu’un . . . . Louer qn. – dire du bien – vanter ses mérites – féliciter [prop. et QZWV ] Flatar – aflatar – flatejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Flatter – faire l’éloge – flatter sans cesse Es un [flataire, flatejaire]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un flatteur, complimenteur – cajoleur [flatter avec caresses]. Es [flatier, flatós]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se montre flatteur, élogieux. Un encensaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encenseur ÅO Es a l’aflat de qn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est sous son influence. – Il bénéficie de ses faveurs. Una flatariá – lo flatum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une flatterie – la manie, l’habitude de flatter Una paraula bendisenta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un mot flatteur Manelar – maneflejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Flatter bassement Una manelariá – lo manelum . . . . . . . . . . . . . . . . Une basse flatterie – la manie de flatter bassement Es un [riègementon, maneflaire]. . . . . . . . . Flagorneur Es un manèu. – Fa lo manèu. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est flatteur. Fa (lo bèu-bèu, de bèus-bèus). . . . . . . . . . . . . . Il fait des flatteries. Minhotar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être, faire de qn. son chouchou [lo minhòt] A lo tetar doç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend des gants. Li sucra la balòta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui dore la pilule. Saup i èstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ll sait y faire. Li a fach baisar patin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a soumis. Ónher lo farçum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Graisser la patte Faire lei doas mans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ménager la chèvre et le chou • + Générosité – Il donnerait sa chemise. ■ cf. douceur Balha. – Dona. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il donne. Ofre. – Semonde66. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il offre. – Il fait une offre. Es [generós, largant, donet, . . . . . . . . . . . . . . . . Il est généreux. doniu, donaire]. Manda volontier la man a la pòcha. . . . . . . . Il a le geste large. Donariá sa camisa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il donnerait sa chemise. M’a fach chausir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’avais l’embarras du choix. Nos a onorats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous a honorés. Donar [un present67, leis estrenas68]. . . . . (Offrir, faire) un cadeau. Regalar (de) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Offrir, faire) cadeau (de) – Faire plaisir Estrenar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Offrir, faire) cadeau – Donner des étrennes S’es relargat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est montré large. – Il a fait des largesses. S’es escartairat de 1 000 €. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est fendu de 1 000 €. 66. Ofrir : prononciation systématique [Ow] de la syllabe initiale. – Semondre : proposer, faire une offre. 67. Cadeau que l’on apporte. 68. Cadeau à l’occasion d’un commencement, d’un passage à un nouvel état, d’un nouveau départ… début d’année, succès à un examen, réussite, retraite… Actes d’ordre 104 ~ Comunicar en occitan provençau Faire la caritat – Donar ai paures . . . . . . . . . . . Faire l’aumône Faire l’aumòrna . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Cu dona ai paures, prèsta a Dieu. . . . . . . . . . . Qui donne aux pauvres, prête à Dieu. ■ Un benfach es jamai perdut, s’un ingrat non l’a reçauput. Un bienfait n’est jamais perdu si un ingrat ne l’a pas reçu. Cu ben farà, ben trobarà. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui bien fera, bien trouvera. Fai de ben a Bertrand, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais du bien à Bertrand, il te le rend en c…69 te lo rend en cagant. Se vos donan quauqua-ren qu’es pas nòu, disètz : «A chivau donat li regardatz pas lei dents». Si l’on vous donne quelque chose qui n’est pas neuf, vous dites : /«On ne regarde pas les dents d’un cheval donné»/. Li donèron de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On le combla de tout. • Dépensier – Les mains percées Es (un) [degalhier, escampador, . . . . . . . . . . . dépensier, gaspilleur, dilapidateur, prodigue escampaire]. Es un [paniertraucat, acabaire, . . . . . . . . . . . . Id. arroïnaostau, arroïnameinatge]. A lei mans traucadas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a les mains percées. Despende sensa idèa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il dépense sans discernement. ■ Es estrech au (bren, rasset) e larg a la farina. Il fait des économies de bout de chandelles. • Attentionné – Plein d’attentions Es atencionat (ambe, per) [son paire, . . . . Il est plein d’attentions envers son père.- les vieux. lei vièlhs]. Nos a fach cent bònei manieras70. . . . . . . . . . Il s’est montré très attentionné, prévenant. Vos vèn totjorn a l’endavant. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est très prévenant. Es una genta atencion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une gentille attention. S’atenciona d’eu. – Regarda après eu. . . . . Il a des égards, du respect pour lui. A [d’esgard, de respèct(e)] per eu. . . . . . . Id. • Égoïsme – Chacun pour soi Cadun per sa pèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chacun pour soi. Es tròp personau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pensé qu’à lui. – ses propres intérêts. Regarda que son emborígol. . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’agit que par égoïsme. – pour son propre intérêt. – propre compte. ■ Premiera caritat comença per l’ostau. Charité bien ordonnée commence par soi-même. Se fa aquò es que i tròba son [interès, . . . Il ne fait cela que par égoïsme. avantatge]. 69. Expression employée pour critiquer un ingrat. 70. Attention aux jeux de mots! Bòna maniera signifie aussi fellation ou cunnilingus! ~ 105 Es un egoïsta finit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est très égoïste. Se vòu tròp de ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’aime trop. Viu pas per leis autres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne vit pas pour les autres. Se crètz lo greu dau monde. . . . . . . . . . . . . . . . . Il se croit le centre du monde. Ditz e reditz : «Dins ma camisa i a quauqu’un qu’aimi ben. Il dit et redit : «Dans ma chemise il y a quelqu’un que j’aime bien.» O s’èra pensat avans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’avait prémédité. Fa qué que siegue per arribar a çò que vòu : «Eu fa tot, la puta ambe lo volur». Il fait n’importe quoi pour arriver à ce qu’il veut : /«Il fait tout, la pute et le voleur»/. D’un qu’a ges d’amics e que s’entende ambe degun, dison : «Es (un) [gosta-solet, manja-solet]». De celui qui n’a aucun ami et qui ne s’entend avec personne, on dit : «Il ne vit que pour lui». • Obéissance – Il a obéi. A obeït. – A escotat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a obéi. A fach çò que li avián [dich, . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait ce qu’on lui avait dit, comandat, demandat]. commandé, demandé de faire. A fach çò que X voliá que faguèsse. . . . . . . Il a fait ce que X voulait qu’il fasse. ■ A seguit pam per pam [leis indicacions, Il a suivi (scrupuleusement) les indications, les ordres. lei comandaments]. • Désobéissance – Rebelle A desobeït. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a désobéi. ■ Expressions négatives de l’obéissance. : cf. supra: A pas [obeït, escotat]… A reguinhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a regimbé. – rechigné. Quand quauqu’un abusa de vòstra bontat, e que vos laissatz faire, disètz : «Fau pas tuar tot çò qu’es gras!» Quand quelqu’un abuse de votre bonté et que vous vous laissez faire : /«Il ne faut pas tuer tout ce qui est gras!»/ ■ [] cf.II-11.21.5. ____ Refuser d’approuver. Boleguetz pas lo batèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne bougez pas le bateau! (On se calme!) Pas tant lèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas si vite! D’aise! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Doucement! Quora faudriá que faguessiatz doas causas au còp, disètz : «Pòdi pas cantar e portar la crotz». Lorsqu’il faudrait que vous fassiez deux choses en même temps : /«Je ne peux pas chanter et porter la croix».71/ 71. Perque lo pòrtacrotz canta jamai, es totjorn aquelei que seguisson que cantan. Actes d’ordre 106 ~ Comunicar en occitan provençau ■ cf. III – 2. 4. 10. __ Irritation, indignation, exaspération S’es rebellat. – revoutat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est révolté. ■ cf. III – 2. 4. 10. __ Exaspération ■ cf. II – 11. 22. ______ Refuser de faire soi-même II – 10. 3.14. Responsabilité ■ cf. II – 1. 2. 7.___ Poser un fait comme contingent ■ cf. II – 3. 2. _____ Accuser qn. ■ cf. II – 4. 2. _____ S’accuser, avouer ■ cf. III – 2. 1. ____ Affectivité, sentiment lié à la responsabilité • Responsabilité – C’est lui. Es eu qu’a fach aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est lui qui a fait ça! Es eu que o [v’] a fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est lui qui l’a fait. Es [a causa d’eu, en causa d’eu]. . . . . . . . . . C’est à cause de lui. Maladich tu, pòdi pas partir. . . . . . . . . . . . . . . . . À cause de toi, je ne peux pas partir. L’an felicitat bònadich son coratge. . . . . . . . Ils l’ont félicité à cause de son courage. An pas poscut trabalhar [dau bruch, . . . . . Ils n’ont pas pu dormir à cause du bruit. dau caud]. – de la chaleur. Aquò s’apren a eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en est responsable. Es [mesclat a, implicat dins] . . . . . . . . . . . . . . Il est impliqué dans l’affaire. aquest afaire. Es responsable de seis actes. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est responsable de ses actes. Respònd(e) de seis actes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il répond de ses actes.. Cu a begut lo vin que begue leis escorrilhas. Qui a bu le vin qu’il boive le fond de la bouteille. Lo patron – lo director . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Patron – directeur Lo responsable – lo capolier . . . . . . . . . . . . . . . . Responsable – chef Lo baile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gérant, contremaître Lo pus tant mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le plus haut placé Es un dei pus tant mai de… . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un des plus influents de… Lei capcans – lei captaus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les gros bonnets Un òme [dau gròs grum, de la còsta . . . . . (Un homme riche et puissant.) plena]. Es [conegut coma lo lop blanc, . . . . . . . . . . . . Tout le monde le connaît. marcant]. • Non-responsabilité – Ce n’est pas lui. A pas fach aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas fait cela. Es pas eu que o a [v’a] fach. . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas lui qui a fait cela. S’apren pas a eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y est pour rien. – Ce n’est pas de sa faute. I es en ren [mesclat, implicat]. . . . . . . . . . . . . Il n’est pas impliqué dans l’affaire. Quora s’es fach una cofa, e que, censament, s’apren a degun : «Aquí totei se mandan la pèira». Lorsqu’il s’est fait une bêtise, et que ce n’est la faute de personne : /«Là tous se renvoient la pierre»/. ~ 107 • Innocence – Je suis innocent. Ne’n siáu innocent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis innocent. Ai ren fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai rien fait de mal. S’apren pas a ieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas de ma faute. I siáu per ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’y suis pour rien. An reconegut son innocéncia. . . . . . . . . . . . . . . Ils ont reconnu son innocence. • Culpabilité – Je suis coupable. [Siáu ieu lo, Me reconoissi] . . . . . . . . . . . . . . . C’est moi le coupable. [fautible, copable]. Es pas ben çò qu’avètz fach. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est très mal ce que vous avez fait. Es [una caponariá, una gusariá]. . . . . . . . . . Id. Quina [vergonha, crenta] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous n’avez pas honte! de causas ansin! Vaudriá mielhs s’apelar degun. . . . . . . . . . . . . Il vaudrait mieux n’être rien du tout. Me fas [vergonha, crenta]! . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me fais honte! • Mérite, gloire – Tu as du mérite. A lo (gròs) merite d’èstre franc. . . . . . . . . . . . Il a le (grand) mérite d’être franc. Es ben meritós de faire aquò. . . . . . . . . . . . . . . . Il a au moins le mérite de faire ça. Es una [causa, accion] lausabla. . . . . . . . . . . Il a accompli une action méritoire. T’ameritas [una recompensa, . . . . . . . . . . . . . . Tu mérites une récompense. – une punition. una punicion]. Lo bèu merite [de faire aquò!, . . . . . . . . . . . . . Quel mérite y a-t-il à faire cela! de se banhar quand plòu!] Se fa glòria de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tire gloire de… Siás ben meritós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a de quoi être fier. As tot lo fais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as endossé une grosse responsabilité. • Audace, témérité – Quelle audace ! Regarda pas de sortir quand plòu. . . . . . . . . . Il n’hésite pas à sortir quand il pleut. Es [audaciós, afrontós, bojacan]. . . . . . . . . . Il est audacieux, téméraire, intrépide. A ausat. – A pas agut [crenta, . . . . . . . . . . . . . . Il a osé…, eu le courage de…, n’a pas craint de…, paur] de… n’a pas eu peur de… A fach ni una ni dos e a sautat. . . . . . . . . . . . . . Il a fait ni une ni deux et a sauté. A pas crenta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a peur de rien! Aguèt [l’audàcia, lo plan, lo fetge] . . . . . . Il a eu l’audace, le cran, le culot de faire cela. de faire aquò. Ai crenta de vos demandar de… . . . . . . . . . . . Je n’ose pas vous demander de… Cu se gèina vèn gibós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne manquez pas d’audace. Nèga, nèga, nèga! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Pas) Chiche! A pas paur, qué! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas froid aux yeux. Aqueu n’a un de plan! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un de ces culots! A de fetge! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est gonflé! – Il a du culot. – toupet. Actes d’ordre 108 ~ Comunicar en occitan provençau A agut lo fetge de me còntra-istar. . . . . . . . . Il a eu le culot de me contredire. A agut rason de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est venu à bout de toutes les résistances. Es [ardit, arderós] coma un lende. . . . . . . . Il est hardi. Es quauqu’un! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est quelqu’un! A pres d’alas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est fait! – Il a pris de la graine! A passat la rega. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a dépassé les limites. Lèva-te d’aquí que me i meti. . . . . . . . . . . . . . . Ôte-toi de là que je m’y mette. Dobta de ren – A [un brave, d’] estomac. . . . Il ne doute de rien. Es de la societat dei Pas-geinats. . . . . . . . . . . /Il est de la société des Pas-gênés./ Joan Trepassa – Miquèu l’Ardit. . . . . . . . . . . . Jean Trépasse. – Michel le Hardi. ■ Es per tròp la sarrar que s’escapa l’anguiela. Qui trop embrasse… Au bòrd dau bauç i a lo desbauçador. . . . . Il y a peu du Capitole à la roche Tarpéienne. ■ Li an fach sautar lei messugas. Ils l’ont poussé à franchir le pas, à dépasser la limite qu’il s’était fixée. • Courage ■ cf. II – 9. 1. 2._____ Inviter, encourager – Quel courage ! [A agut, Aguèt] de coratge . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a eu le courage de le faire. d’o [de va] faire. A de [vòlha, d’envans, d’enavans]. . . . . . . Il a de l’entrain, de l’énergie, de la motivation. ■ A agut lo còr de li refusar. Il a eu le courage (insensibilité, dureté) de refuser. S’es mostrat (fòrça) coratjós. . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait preuve de courage, d’un grand courage. Aquò [m’encòra, me confòrta, . . . . . . . . . . . . Ça me (re)donne du courage. me balha de vam]. Se i es [afeccionat, atalentat]. . . . . . . . . . . . . . Il y a pris goût. Aquò [encòra, acòra]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça encourage. Aquò [desafecciona, destalenta]. . . . . . . . . . Ça enlève l’envie. Se levar la ràbia de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se passer l’envie de… Aquò [descòra, maucòra]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça dégoûte. Foguèt (fòrça) [coratjós, valent, . . . . . . . . . . . Il a été (très) courageux. valorós]. Es [ferme, cran, bragard, decidat]. . . . . . . . Il est déterminé. Arriscariá sa vida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il risquerait sa vie. Lucha fèrme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lutte courageusement. A paur de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a peur de rien. Tafòrt! – (a la) Salha! – Issa! . . . . . . . . . . . . . . . Tire bien, pousse, courage! Poja! – Quicha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore un effort, courage! Zo! – Zòu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courage! Allons! en avant! ouste! Zo mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore une fois! (surprise), une fois de plus! ~ 109 • Lâcheté ■ cf. II – 10. 3. 4. ___ Crainte ■ cf. II – 10. 3. 5. _____ Renoncement – Poltron, va ! Es un [flac, petachós]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est qu’un lâche. A [calat, molat]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a flanché, cédé. S’es relenquit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a faibli. Il n’a pas pu suivre. Aquela objeccion lo [desmarguèt, . . . . . . . . Cette objection l’a démonté, desferrèt, desmemorièt]. déconcerté, décontenancé. A petat un ceucle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a craqué nerveusement. Es a non plus de sei nèrvis. . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. D’un que mesprèsa lo monde mai que o ditz totjorn de per darrier, dison : «A coma lei cans de pan72, japa de luenh». De celui qui méprise les gens mais parle toujours par derrière, on dit : /«Il est comme les chiens de pain, il aboie de loin»./ Lo coratge li a mancat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a manqué de courage. Es [la coardiá, la caponariá, . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait cela par lâcheté. lo flaquitge] que l’a [butat, empench]. Nos a plantats aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous a lâchés. A pojat arrier – A caponat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a lâché pied. Capon! – Cagaire! – Coard! . . . . . . . . . . . . . . . . Poltron! Petacha! – Vanèla! – Caga-ai-bralhas! . . . Poule mouillée! Catabanhada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Quitaire! – Racaire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lâcheur! II – 11. Réagir au discours ■ cf. II – 1. 7. _____ Donner son opinion sur la vérité d’un fait II – 11. 1. Demander de se taire • Pas un mot! Chut, taisatz-vos! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chut! (Parles) Pas tant fòrt. | D’aise! . . . . . . . . . . . . (Ne parle) Pas si fort. | Plus bas! Siáu pas sord. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas sourd. (Un pauc de) Silenci (se vos platz). . . . . . . . (Un peu de) silence (s’il vous plaît). [Taisa, Cala]-te (qu’as pron barjat)! . . . . . Tais-toi. – Ta gueule. – Écrase! Pron! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assez! Vèn pas a tu de parlar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’as pas la parole. T’an demandat quauqua-ren? . . . . . . . . . . . . . . On ne t’a rien demandé. ■ Ocupa-te de teis afaires. Occupe-toi de tes oignons. Mêle-toi de ce qui te regarde. – de tes affaires. (Per) Que te metes au mitan? . . . . . . . . . . . . . . . De quoi je me mêle? Mai de qué me mescli? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Que nos venètz arbitrar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De quoi vous mêlez-vous? 72. Expression, un can de pan est un chien qu’on nourrit sans contrepartie. Actes d’ordre 110 ~ Comunicar en occitan provençau A quauqu’un que vèn se metre au mitan de vòstreis afaires, li diretz : «Vengues pas trepejar mon semenat». À celui qui vient se mettre au milieu de vos affaires, vous direz : «Ne viens pas piétiner mes plates-bandes». Li a dich de se [taisar, calar]. . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de se taire. A fach l’escota. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait la sourde oreille. A pas [pipat, mutat, quincat]. . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas dit un mot. A pas dubèrt la boca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A pas dich lo mot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. S’es taisat. – A calat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est tu. A crompat un chut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A levat lenga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a fermée. S’es mes un ponch aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. M’a tengut aquí per me dire de causas qu’aponcharián pas un fus. /Il m’a tenu pour me dire des choses qui ne tailleraient pas un fuseau.73/ Per dire que se volètz pas d’embròlh se vau mielhs taisar, dison : «Lenga muta es jamai batuda». Pour dire que si nous ne voulez pas d’histoires, il vaut mieux se taire : /«Langue muette n’est jamais battue»./ II – 11. 2. Demander de répéter ■ cf. VI – 3. ___ Aspect correctif ■ cf. VI – 6.____ Aspect vocal • Comment? Perdon? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pardon? Coma? – Qué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quoi? Qu’[as, avètz] dich? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hein? [Dises, Disètz]? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu dis / vous dites? Ai pas ben [ausit, entendut]. . . . . . . . . . . . . . . . J’ai mal entendu. M’as parlat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as dit quelque chose? – Tu as parlé? Podriatz [repetir, tornar dire]? . . . . . . . . . . . . Pourriez-vous répéter? Auriás lo fetge de [repetir, tornar dire, . . Oserais-tu répéter ce que tu viens de dire? recomençar] çò que vènes de dire? Cu? / Quau? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui (ça)? Li a demandat de tornar dire. . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de répéter. Excusatz, o podriatz redire? . . . . . . . . . . . . . . . Pardon, pourriez-vous répéter? II – 11. 3. Demander de s’expliquer, d’expliciter ■ cf. II – 11. 8. ______ Interpréter ce qui a été dit ■ cf. V – 12. 2. ________ Apprendre une langue, ■ cf. VI – 2. 2._______ S’expliquer demander une explication • J’exige une explication. (M’excusaretz, Fasètz-me excusa], . . . . . . . (Excusez-moi), je ne (vous) comprends pas. (vos) [compreni pas, ai pas comprés]. – je n’ai pas compris. 73. Se dit d’une personne qui vous parle longuement pour vous dire des choses sans intérêt. ~ 111 Compreni ren de çò que disètz. . . . . . . . . . . . . Je ne comprends rien à ce que vous dites. Podriatz recomençar (se vos platz)? . . . . . . Pourriez-vous reprendre (svp)? ■ Qu’es [l’explicacion, la rason] d’aqueu fenomèn Quelle est l’explication de ce phénomène ? ? Coma [explicatz, comprenètz] aquò? . . . Comment expliquez, comprenez-vous cela? Que diràs per ta descarga? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’as-tu à dire pour ta défense? Assages pas de m’embrolhar! . . . . . . . . . . . . . . Ne me prends pas pour un…! Li a demandat de s’explicar. . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de s’expliquer. II – 11. 4. Demander de préciser • Soyons clair ! Amb aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et alors? Que vau a dire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce à dire? – C’est-à-dire? [Precisa, Podriás precisar]? . . . . . . . . . . . . . . . Tu peux préciser? Aquò es pas clar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas clair. Siegues clar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sois clair! Li a demandat de precisar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé de préciser. II – 11. 5. Demander raison • Pour quelle raison ? [La rason, Perqué]? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi? (Se compren pas ben,) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi voulez-vous que…? Perqué volètz que…? ■ Avètz aquí de rasons [particularas, personalas] Vous avez des raisons particulières ? ? Explicatz-vos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Expliquez-vous. [Per tu, Penses que] [s(i)èrv(e) . . . . . . . . . . . Tu penses que c(e) (n’)est (pas) de ren, ne’n vau pas la pena]? – que ça (n’)en vaut (pas) la peine? La bèla idèa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle idée? Perqué dises aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qui te fait penser – dire… cela? ■ Li a demandat [(lo) perqué, la rason]. Il lui a demandé (pourquoi, ses raisons). II – 11. 6. Demander conséquence ■ cf. II – 11. 3. ______ Demander de s’expliquer • Et après? Que i fa? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que ça fait? Amb aquò? – [Adonc, Alora]? . . . . . . . . . . . Et après? Qu’enchau? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle importance? Amb aquò, que i pòt (puei) faire? . . . . . . . . . Qu’est-ce que ça peut faire? Per qué faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour quoi faire? Vòli [embarrassar, destorbar] degun . . . . (Tu crois que) c’est, ce serait gênant? dins aquel afaire. E si…? Li a demandat perqué? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a demandé pourquoi? Actes d’ordre 112 ~ Comunicar en occitan provençau II – 11. 7. Demander les intentions ■ cf. II – 10. 3. 5. ___ Intention ■ cf. II – 10. 3. 11.____ But ■ cf. VI – 2. 2._______ S’expliquer • Où voulez-vous en venir ? Onte [vòles [vòs]] venir? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Où veux-tu en venir? Que vau a dire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce à dire? Que fau comprendre?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que dois-je comprendre? Que còmptas de faire amb… . . . . . . . . . . . . . . . Quelles sont tes intentions à l’égard de… As [idèa, l’intencion] de…? . . . . . . . . . . . . . . . Tu as l’intention de…? As arrestat quauqua-ren per…? . . . . . . . . . . . . Tu as décidé quelque chose pour…? Que [vòu, vòles [vòs]] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que [ça veut, tu veux] [dire, faire]? [dire, faire]? Que pòt [venir, advenir] (d’aquò)? . . . . . . Que peut-il arriver? Que cèrcas de me dire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que veux-tu me faire comprendre, croire? Qué me laissas a [comprendre, crèire]? . . . . Id. ■ Li a demandat çò que voliá dire (au just). Il lui a demandé ce qu’il voulait dire (précisément). ■ Aquí fau entendre de l’endrech, aquò vau a dire que… Il ne faut pas confondre, ça signifie (bien) que… II – 11. 8. Interpréter ce qui a été dit ■ cf.II – 1. 7. 5. _____ Douter ■ cf. II – 11. 3. ________ Demander d’expliquer ■ cf. VI – 2. 2._______ S’expliquer ■ cf. V – 1. 15. 1.______ Intelligence • Pourquoi dis-tu ça? ■ Te vesi venir (ambe tei grandei braias). Je te vois venir (avec tes gros sabots). Va ben, [i siáu, ai comprés]. . . . . . . . . . . . . . . . (Ça va,) j’ai compris. Perqué dises aquò, es per…? . . . . . . . . . . . . . . . Tu dis ça pour…? Cèrcas de…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu essayes, cherches à…? [Vòles [Vòs] dire] (per ta rason) que… . . . Tu veux dire (par là ) que… Se compreni ben… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si je comprends bien,… – Est-ce que ça veut dire que…? Es [un òrdre, una menaça] aquò? . . . . . . . . C’est un ordre, une menace,…? (Coma) Siás [brave, gent]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es gentil. (Aquí) Me [rasseguras, rendes . . . . . . . . . . . . . Tu me rassures. mon suau]. [Au bot, En fin] de còmpte,… . . . . . . . . . . . . En somme,… A comprés que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a compris que… O aurà interpretat per mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’aura sans doute mal interprété. II – 11. 9. Prendre acte de l’avoir dit ■ cf. II – 1. 2. 1. __ Poser un fait comme vrai ou faux ■ cf. II – 3. 1. _____ Approuver ■ cf. II – 11. 14. __ Admettre, reconnaître ce qui a été dit • Je prends note. Òc. | (Va) Ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui. | Bien. Bon. ~ 113 Bota! | A! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiens! | Ah! A òc? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui? Ah oui? Remarqui… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je note (que…) Ne’n preni [acte, nòta]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je prends acte, (bonne) note. O [∼va] marqui. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Vos disi [dieu]: batèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous prends au mot. Vos preni au mot. – Me’n sovendrai. . . . . . Id. ■ Aquò tombarà pas [au sòu, en palha]. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Batèu! – Tòca aquí! – Tòca man! . . . . . . . . . Tope-là A tocat (de man). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a topé. Grègo! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Pas) Chiche! A ben [notat, marcat, remarcat]… . . . . . . . Il a pris acte de… Li a dich: batèu. – L’a pres au mot. . . . . . . . Il l’a pris au mot. An fach pacha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se sont mis d’accord. [Ils ont conclu le marché.] II – 11. 10. Rendre le remerciement ■ [] cf. II – 2. 5.____Remercier • Il n’y a pas de quoi. (Siás, Siatz) Ben brave. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Merci Aquò es ren. – I a pas de qué. . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de quoi. C’est la moindre des choses. Aquò’s pas [gaire, grand cas]. . . . . . . . . . . . . C’est peu de chose, pas grand chose. I a ges de rason. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a aucune raison. L’a regraciat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a remercié. Se son fach [d’onèstes, mila onestetats] . . . Ils se sont fait des politesses74. Li a rendut una graciosetat. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a rendu la politesse. II – 11. 11. Approuver de l’avoir dit ■ cf. II – 3. 1. _______ Approuver ■ [] cf. II – 1. 7. Donner son opinion sur la vérité d’un fait ■ [] cf.II-11.21.5.__ Refuser d’approuver. • Tu as bien fait de le dire. (Parlas d’aur,) Fas ben de me . . . . . . . . . . . . . . . Tu fais bien de me le dire. o [∼va] dire. As ben [rason, fach] de m’avisar. . . . . . . . . Tu as raison de m’avertir. [Ben brave, Te gramaciáu] de . . . . . . . . . . . . . Merci de me le demander. – rappeler. m’o [me va] [demandar, rementar]. ■ [Urosament, Bònadich] que m’o [me va] dises. Heureusement que tu me le dis. Ne’n pòt parlar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il parle en connaissance de cause. Ne’n ditz que tuban. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en dit de belles. ■ Te gramaciáu de m’aver [dich lei causas (talas coma son), parlat francament]. Merci de votre sincérité. – franchise. ■ L’a [aprovat, grandmercejat] [de li aver dich, que li ague dich] Il a approuvé – remercié de le lui avoir dit. 74. Se faire de simagrèias. péjoratif. Actes d’ordre 114 ~ Comunicar en occitan provençau II – 11. 12. Critiquer de l’avoir dit ■ cf. II – 3. 4. _______ Critiquer ■ cf. II – 11. 15. ______ Critiquer ce qui a été dit ■ [] cf. II – 1. 4.____ Annoncer, informer d’un fait • Tu ne m’apprends rien. O [∼va] [sabi, sabiáu]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je (le) sais, savais. (Et ça fait longtemps). (Fa lòngtemps). O [∼va] m’aprenes pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne me l’apprends pas. ■ Que te [crèses, figuras], Tu crois que je ne le savais pas, me l’apprendre que o [∼va] [sabiáu pas, m’aprenes] ? ? ■ [] cf. II – 2. 2.____ Féliciter autrui pour son action ■ [] cf. II – 1. 5.______ Signaler, avertir ■ cf.II-10.3.14. ____ Désinvolture, insouciance ■ cf. III – 2. 2. 2.______ Indifférence (sentiment lié à l’inattendu) : Ça ne m’étonne pas. Cocanha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peu importe! [Ce n’est pas grave.] [M’impòrta, M’enchau] gaire. . . . . . . . . . . . . Cela m’importe peu. Aquò m’interèssa pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne m’intéresse pas. Aquò me o aviás dich. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me l’avais dit. Sabiáu pron que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je savais bien que… O [∼va] vòli pas saber [saupre]. . . . . . . . . . . . Je ne veux pas le savoir. Amb aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et alors? Grand ben te fague! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tant mieux pour toi! Aquò me fa lo boteu ben fach. . . . . . . . . . . . . . Ça me fait une belle jambe. Me’n garci. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en fous. Me’n garci dau tèrç coma dau quart! . . . . . Je m’en fous complètement. [Du point 3 comme du point 4…] • De rien. Aquò’s pas [gaire, grand cas]. . . . . . . . . . . . . C’est si peu de chose, pas grand chose. Es ben naturau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est tout naturel. Me o ameriti pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai aucun, pas beaucoup de mérite. (Èra de mon calibre.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (C’était à ma portée.) – Èra a ma portada.) Ai pas donat lo melhor. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aurais pu mieux faire. Siatz tròp brave. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous êtes trop bon. Es pas [una valentiá, un grand fach]. . . . . Je n’ai rien fait [d’, de si] extraordinaire. – I a ren d’espectaclós. ■ Un autre o [v’] auriá fach. N’importe qui [aurait pu, peut, pourrait] en faire autant. A la penda, totei lei cogordas i van. . . . . . . . C’est à la portée de tout le monde. Parlèron d’aquò e dau rèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . Ils parlèrent de choses insignifiantes. II – 11. 13. Reprocher de l’avoir dit ■ cf. II – 3. 6. _____Désapprouver, protester (en général) ■ [] cf.II-11. 19.__ Accepter de faire ■ cf.II-11.21.5.______ Refuser d’approuver. II – 11. 13.1. Reprocher l’énonciation en général • De quel droit ? Que te crèses? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment oses-tu? (Mais tu te crois où?) ~ 115 De quet drech? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De quel droit? Avètz pas lo drech de dire aquò! . . . . . . . . . . Id. Mai cu siatz, vos? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui vous permet? Mai cu siás, tu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour qui te prends-tu? (Qui tyé*?) Cu siatz per me conselhar? . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas de conseil à recevoir de vous? Avètz pas lo drech! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous permets pas… Me laissaretz puei parlar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous permettez que je parle! [ton irrité] ■ [Laissa-me te dire, Laissa que te digui] que… Permets-moi de te dire que… II – 11. 13.2. Refuser l’hypothèse exprimée ■ [] cf. II – 1.1. ____ Faire l’hypothèse. • À quoi bon? En qué bòn? – En qué sèrve? . . . . . . . . . . . . . . . À quoi bon? (Es [un fanau, una paura idèa].) . . . . . . . . . . (C’est une illusion, une idée vaine.) I crèsi pas. Je n’y crois pas. Aquò sèrve (pas) en ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça n’avance à rien. – C’est inutile. Es un [viatge, còp,…] blanc. . . . . . . . . . . . . . . C’est un voyage, un coup,… inutile. Aquí vesi pas l’util. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en vois pas l’utilité. M’espèri en ren de bòn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en attends rien de bon. Se vos donatz abòrd de mau per estigançar quauqua-ren d’agradiu e que fin de còmpte siegue lèu acabat, disètz : «Aquí, la pena passa lo plaser». Si vous vous donnez du mal pour organiser quelque chose d’agréable et qu’en fin de compte ce soit vite terminé, vous dites : /«Là, la peine dépasse le plaisir»/. ■ cf. V – 9. 4.________ Mal travailler ■ cf. V – 9. 8.__________ Faire un travail inutile II – 11. 13.3. Refuser la plainte exprimée ■ [] cf. II – 2. 3.____ Se plaindre • Arrête de te plaindre. (Aquò) Passa la rega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Là) Tu exagères! – Passas mesura. – Ne’n fas [tròp, de rèsta]. Arrèsta de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrête de te plaindre. Renar. – faire de repetum. – romegar . . . . . . Râler, rouspéter, «rouscailler», ronchonner Se rancurar75 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se récrier, récriminer Roire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se plaindre sans cesse Sistar, sistonar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Geindre, gémir, se plaindre constamment Soinar76 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Geindre, te plaindre constamment I a pas de qué se lamentar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de quoi se lamenter. Es pas de plànher. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas à plaindre. Dau! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un peu de courage (voyons)! Pron! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assez! Es un brave guilhem. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’arrête pas de se plaindre. A totjorn l’uou. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A totjorn quauqua-ren que li gangassa. . Id. 75. Se plaindre de qn. ou de qc. 76. Lo porquet soina. Actes d’ordre 116 ~ Comunicar en occitan provençau Se plànher de (tròp de) graissa. . . . . . . . . . . . . Se plaindre que la mariée est trop belle. expr. Li manca que de ronha per se gratar. . . . . . Il ne lui manque que la gale pour se gratter. A [exagerat, quichat, cargat, . . . . . . . . . . . . . . . Il a exagéré. amplificat, forçat]. • J’en ai vu d’autres. Siáu pas de plànher. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas me plaindre. Arrèsta. – Arrestatz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’en prie! – Je vous en prie. (reproche) Es pas lo premier còp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai vu d’autres. N’ai (agut) vist d’autras. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Siáu pas d’adematin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas tombé de la dernière pluie. II – 11. 13.4. Refuser le reproche ■ [] cf.II-3. 4. __ Critiquer ■ [] cf. II – 3. 6. _ Désapprouver, protester (en général) ■ cf. II – 3. 6. _____ Désapprouver l’action d’autrui • J’aurais voulu t’y voir. Ai pas poscut faire [autrament, . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas pu faire autrement. diferentament] que d’i anar. Aguèssi agut [lo chausir77, la chausida78]. . . Si j’avais eu le choix. Es (totjorn) facil de criticar. . . . . . . . . . . . . . . . . . La critique est facile. Te vèn ben de criticar… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La critique t’est facile. T’auriáu vist a ma plaça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aurais voulu t’y voir. Te i auriáu vougut veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Tot lo contrari… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au contraire… A lo criticum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la manie de critiquer. II – 11. 13.5. Refuser les félicitations ■ [] cf. II – 2. 1-2. ___ (Se) féliciter • Il t’en faut peu. O [∼va] crèses? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ah, tu trouves? Te ne’n fau gaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il t’en faut peu. O dises. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est toi qui le dis. As pas crenta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’es pas gêné. «- Joan que fas? – Me flati!» . . . . . . . . . . . . . . . «Tu es modeste.» iron. Me ne’n fau pas glòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne m’en vante pas. II – 11. 13.6. Refuser l’accusation ■ [] cf. II – 3. 2.______ Accuser qn. • Ne t’en fais pas ! Ren que per aquò? – Per tant pauc! . . . . . . . Pour si peu? O [∼va] fau pas prendre ansin. . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas (être comme ça). Te’n fagues pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas t’en faire. N’es ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de quoi. Aquò ne’n serà pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas (si) grave (que ça). Fau pas quichar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas exagérer! 77. Le droit de choisir. 78. La possibilité de choisir. ~ 117 Que i farem? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que ça peut faire? Anem! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ben allons! II – 11. 13.7. Refuser l’aveu • Tu ne t’en tireras pas comme ça! L’as bèla (a dire)! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un peu facile! Seriá tròp bèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce serait trop facile. Coma i vas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu le prends bien à la légère! ■ Aquò [l’accèpti pas, o pòdi pas acceptar Je n’accepte pas – ne peux pas accepter vos excuses. ]. Aquò se perdona pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est impardonnable. Demandi reparacion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’exige réparation. II – 11. 14. Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ cf. II – 1. 2. 1._____ Poser un fait comme vrai ou faux ■ cf. II – 1. 3. _________ Affirmer ■ cf. II – 3. 1. _______ Approuver ■ [] cf. II – 3. 6.______ Désapprouver, protester ■ cf. II – 4. 2 ________ S’accuser, avouer ■ cf. II – 11. 9. ________ Prendre acte de ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 19. ____ Accepter de faire ■ [] cf.II-11.21.5.___ Refuser d’approuver. ■ cf. VI – 2. 4._______ Appréciation qualitative [Reconoissi, Admeti, Confèssi] . . . . . . . . . . [J’admets, Je reconnais, J’avoue] qu’es la veritat. [que c’est vrai, les faits]. O [∼va] reconoissi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’admets. O [∼va] fau [reconóisser, admetre]. . . . . . [Je dois, Il faut bien] [l’admettre, le reconnaître, l’avouer]. M’auriá agradat lo contrari. . . . . . . . . . . . . . . . . . [Je préfèrerais, J’aurais préféré] que non. O [∼va] pòdi pas [escondre, denegar]. . . . Je ne peux pas [le cacher, le nier]. Dirai pas lo contrari. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas dire le contraire. Vos o [∼va] escondi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous le cache pas. [Se capita, S’encapita, S’encapa, . . . . . . . . . Il se trouve que oui. S’atròba, S’endevèn] que òc. E ben òc! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Eh oui! Que [vòles [vòs], volètz]? . . . . . . . . . . . . . . . . . Que [veux-tu, voulez-vous]! Pecaire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hélas! Malheureusement! Ne’n siáu pas fièr. – Ne’n tiri pas glòria. . Je ne m’en vante pas. O [∼va] planhi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le regrette. J’en suis désolé. De bòn, o ai pas dich per mau. . . . . . . . . . . . . . Vraiment, je l’ai dit sans mauvaise intention. Fau ben reconóisser qu’es pas aisat! . . . . . Il faut bien reconnaître que ce n’est pas facile! Te confèssi francament que… . . . . . . . . . . . . . . . Je t’avouerai franchement que… A la veritat, me siáu fach . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En fait, je me suis fait avoir. [prendre pour [colhonar, engarçar, agantar]. un imbécile, tromper, attrapé] Me o a dich a mitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me l’a dit à mots couverts. M’o [∼va] diguèt dins lo canon . . . . . . . . . . . Il me l’a dit sous le sceau du plus grand secret. de l’aurelha. Me toquèt un mot a prepaus de… . . . . . . . . . . Il me fit des allusions au sujet de…. Mon paire parla per ma boca per vos dire… . Je me fais l’écho de mon père pour vous dire…. ■ Aquò pertòca çò que vos disiáu. Ceci se rapporte à ce que je vous disais. Actes d’ordre 118 ~ Comunicar en occitan provençau II – 11. 15. Critiquer ce qui a été dit ■ [] cf. II – 1. 2.____ Poser un fait ■ cf. II – 1. 7. 5._______ Douter ■ cf. II – 3. 4. _______ Critiquer ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Prudence ■ cf. II – 11. 12. ____ Critiquer de l’avoir dit. ■ [] cf. III – 1. 2. 3. __ Méfiance • Je n’y crois pas. ([Es, Serà]) pas aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas vraiment (ça). Pas totjorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas toujours Pron sovent, mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assez souvent mais… Totei? (Per de bòn?) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tous? (Vraiment?) O auriáu pas [dich, fach] ansin. . . . . . . . . . . Je ne l’aurais pas vraiment [dit, fait] comme ça. Aquò [serà pas de durada, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne durera pas toujours. durarà pas totjorn]. Aquò se pòt [entendre, veire] . . . . . . . . . . . . . C’est contestable, criticable. autrament. Ne’n siáu pas segur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en suis pas persuadé. (Aquò) [Se pòt, Pòt èstre, Es possible]. Éventuellement. Probable. – Tant se pòt. – Sensa dobte. . . . Sans doute. Veirem veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (C’est) à voir. Ne’n dobti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en doute. [Ai un dobte, Siáu en dobtança] . . . . . . . . . . J’ai un doute (par rapport à…) ([respècte a, relativament a]…) D’aise! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Doucement! – Du calme! L’ostau brutla pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien ne presse. ■ Pas de cocha Laissons faire les choses à son rythme. ! Laissem lei causas anar son trin. Òc, mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui, mais… En principi, de principi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En principe A drech anar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Normalement (Disi pas de non,) Pasmens. . . . . . . . . . . . . . . . . . Cependant, Néanmoins, Pourtant, Quand même, Tout de même. Aquò dich… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toutefois… Aquò lèva pas que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça n’empêche pas que… – Il n’en reste pas moins que… Coma que vire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quoi qu’il en soit… De [tota maniera, tot biais]. . . . . . . . . . . . . . . . . En tous cas,… – De toutes façons,… Totjorn es que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toujours est-il que… O dises [∼va dies]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu dis ça! Se te fises d’eu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu comptes sur lui! – Tu parles. Te crèsi! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu parles. [mise en doute] L’a criticat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a critiqué. [Suspectava, Sospichava] quauqua-ren. . . . Il se doutait de quelque chose. Se ditz dei bèus discors d’aquelei que nos vòlon faire empassar una pilula amara : «Aquí es la saussa que fa passar lo peis». On dit des beaux discours de ceux qui veulent nous faire avaler la pilule : /«Voilà la sauce qui fait passer le poisson»/. ~ 119 • Sérieux ? Seriós? | Verai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es sérieux? | C’est vrai? (O [∼va] pensas) De bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Tu le penses) [Vraiment, Sincèrement]? O crèses? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu trouves? Galejas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu (ne) plaisantes (pas)? Vòs rire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux rire! – Tu rigoles. fam. Talonas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu (ne) te moques (pas) de moi? – Sans blague? ■ Òu, qué Tu veux me faire marcher ! Me prendriás per un colhon ? ? A dobtat de ma sinceritat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a douté de ma sincérité. II – 11. 16. Désapprouver ce qui a été dit (s’inscrire en faux) ■ [] cf.II-1.2.1.___ Poser un fait comme vrai ou faux ■ [] cf. II – 1. 3.______ Affirmer ■ cf. II – 3. 6. _______ Désapprouver, protester ■ cf. II – 9. 5. _________ Demander si c’est vrai ■ [] cf.II-11.14. __ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 21. 5.____ Refuser d’approuver. ■ cf. VI – 2. 4._________ Discours, Appréciation qualitative • Jamais de la vie ! [As, Avètz] tòrt en plen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Tu as, Vous avez] complètement tort. Es faus! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est faux! Es faus de tot en tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est absolument, totalement faux. Es pas verai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas vrai. Non qué. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Absolument pas. Pas ges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas du tout. I còmptes pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sûrement pas. Es de tot pas aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en est rien. De ges de maniera. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En aucun cas. (Ja)mai de la vida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jamais de la vie. Justament! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Justement! [Ben, Rason de] mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Raison de plus! M’as [pas, ben] vist? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu te fiches du monde. – de moi. – Mon œil! – Me prenes per un colhon! Me vòs [entortilhar, enganar…]. . . . . . . . . . Tu veux raconter des histoires. ■ cf. VI – 2. 1._________ Mentir, tromper Aquí, vertadierament, siam pas d’acòrd. . . Je ne suis pas du tout d’accord. ■ [] cf. II – 11. 19.___ Accepter de faire ■ cf. II – 11. 22. ______ Refuser de faire soi-même Aquò, de bòn, me revèn pas. . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas du tout d’accord avec cette idée. • Et ta sœur! A d’autres! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À d’autres! Pòs parlar! – Vòs rire? – Mon viech! . . . . . Tu parles! Fa lòngtemps, aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Depuis quand (ça dure)? Desparlas! – Desbarjas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Tu me racontes) N’importe quoi! – Sabes pas çò que dises! Aqueu de còp! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Per exemple! – Ça, alors! ■ cf. III – 2. 2. ____ Sentiment lié à l’inattendu Actes d’ordre 120 ~ Comunicar en occitan provençau Aquela empega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça c’est la meilleure! Clava! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ta gueule! – Ferme-la! La conoisses tota? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et ta sœur! Arrèsta un pauc de barjar!. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. I siás plus! – Siás (de)vengut fadat! . . . . . . Ça va pas la tête! N’i a per rire! – Me fas rire! . . . . . . . . . . . . . . . . Ridicule! Piti pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À d’autres! Me faràs pas pitar a l’esca! . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ Quant siatz gornau pasmens Qu’est-ce qu’on peut être bête des fois ! ! M’es egau! – De badas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Foutaises! Ai tròp parlat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai fait un jugement téméraire. S’es [desdich, représ]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est rétracté. Denèga son deute. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il [nie, ne reconnaît pas] sa dette. II – 11. 17. Exprimer son ignorance à propos de ce qui a été dit ■ [] cf.II-1.2.1. __ Poser un fait comme vrai ou faux ■ [] cf. II – 1. 3.______ Affirmer ■ [] cf. II – 3. 1.____ Approuver ■ cf. II – 1. 7. 6._______ Ignorer ■ [] cf. II – 22. 9. __ Refuser de parler ■ cf. III – 2. 2. ________Sentiment lié à l’inattendu • Ah bon ! [Queta, Quina] [idèa, ideassa] ( a agut)! . . . Quelle idée (il a eu là)! O [∼va] sabiáu pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne savais pas. [M’o, Va m’] aprenes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me l’apprends. O [∼va] crèses? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu crois? Verai? | (Per) De bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est vrai? | Ah bon! Bota! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiens! (Ça m’étonne.) O [V’]auriáu pas [pensat, cresut]. . . . . . . . . Je ne l’aurais pas cru. ■ O [V’]auriáu [pensat, cresut] J’aurais [parié, cru, pensé] (que) [non, si]. [lo contrari, la meteissa [mema] causa]. • Aucune idée ! ■ [] cf. II – 9. 5. _ Demander si c’est vrai N’ai pas (d’)idèa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aucune idée! Ma fista! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ma foi! O sabi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne sais pas. Ne’n sabi ren (de ren). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ignore. – Je n’en sais rien. ■ Sabi ren (de ren) d’aquest afaire. J’ignore (totalement) cette affaire, cette question. ([aucune, pas la moindre] idée.) Me o [∼va] demandi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me le demande. Aquò m’intriga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’intrigue. Me prenètz a l’imprevista. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous me prenez au dépourvu, à l’improviste. ■ Es una causa que de la vida me la siáu jamai demandada. Je ne me suis jamais posé la question. Mesconoissi – Desconoissi la situacion. . . . Je ne connais pas bien la situation. Je n’en connais pas grand-chose. ~ 121 • Que dire ? ■ [] cf. II – 5. ________ Proposer à autrui de faire soi-même ■ [] cf. II – 7. ________ Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf.II-10. 3. 1._______ Indécision Sabi pas que (te) [dire, conselhar]. . . . . . . Je ne sais pas quoi te [dire, conseiller]. I a ren de mielhs a faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a rien de mieux à faire. Se pòt pas faire de mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Coma fau faire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’y pouvons-nous? (Résignation) ■ Esperem qu’una causa que o [ La seule chose, c’est qu’on ne connaisse jamais ça. ∼va] veguem jamai. ■ [] cf. II – 9. 5. 7. ___ Demander l’avis ■ Sus aquò, ai pas d’[idèa, avís, (a)vejaire, opinion]. Je n’ai pas d’opinion. Sabi pas que pensar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne sais (pas quoi, que) penser. Sabi pas coma auriáu fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne sais pas ce que j’aurais fait. A (dich, reconegut] son ignorància. . . . . . . Il a exprimé son ignorance. II – 11. 18. Exprimer son indécision à propos de ce qui a été dit ■ cf. II – 1. 2. 8._______ Poser un fait comme incertain ■ [] cf. II – 5. ________ Proposer à autrui de faire soi-même ■ [] cf. II – 6. ________ Demander à autrui de faire soi-même ■ [] cf. II – 7. ________ Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf.II – 1. 7. 5. _______ Douter ■ [] cf. II – 8. ________ Proposer à autrui de faire lui-même • Il faut voir… ■ cf. II – 10. 3. 1. ___ Indécision ■ cf. III – 1. 2. 3.______ Méfiance Fau veire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut voir… Veguem (veire)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voyons (voir)… [Espèra, Laissa-me] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attends que je réfléchisse (tranquillement)… [un momenton, lo temps] que i pensi (a sang pausat). Avans de dire… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça demande réflexion. Tant que o avèm pas vist… . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Tant que ne’n sabèm pas mai… . . . . . . . . . . . Id. En laissant de caire aquò… . . . . . . . . . . . . . . . . . Abstraction faite de cela… Siáu estat pres de cort. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [J’ai été pris, Tu me prends] au dépourvu. ■ [Te, Vos] pòdi [pas, ren] dire coma aquò. Je ne peux pas me décider comme ça. Me fau lo temps de i sonjar. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faudrait que [j’ai, je prenne] le temps d’y [penser, réfléchir]. Vau veire de i [sonjar, pensar]. . . . . . . . . . . . . Je vais (tâcher d’) y penser. (Aquò,) O [∼va] veirem. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais voir. Actes d’ordre 122 ~ Comunicar en occitan provençau II – 11. 19. Accepter de faire (soi-même, autrui) ce qui a été demandé ■ cf. II – 3. ____________ Juger l’action d’autrui ■ cf. II – 5. 2. _________ Promettre ■ cf. II – 8. 4. _________ Permettre, autoriser ■ cf. II – 9. ____________ Demander (en général) ■ cf. II – 10. 3. 7. _____ Tolérance ■ cf. II – 11. 14. ______ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ [] cf. II – 11. 22.___ Refuser de faire soi-même ■ [] cf. II – 11. 13.___ Reprocher de l’avoir dit • Bonne idée ! ■ cf. II – 1. 8. 2._______ Conseiller, recommander ■ cf. II – 5. ____________ Proposer à autrui de faire soi-même ■ cf. II – 7. ____________ Proposer à autrui de faire ensemble Aquò me sembla una idèa chanuda . . . . . . . Je trouve que c’est une excellente idée. Una idèa tras que bòna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Es un idèa flama! – chanuda! – de tria! . . . . Bonne idée! Es bòna l’idèa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est pas mal! Grègo! | Òsca! – Es gent! . . . . . . . . . . . . . . . . . Chiche! | Chouette! Aquò si, qu’es [simpatic, galant]! . . . . . . . Ce serait sympa! Avètz (ben) rason. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez raison. As ben fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu as bien fait. O [∼va] farai ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est ce que je vais faire. Entendut! – D’acòrd(i)! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’accord. Quand siatz marin, (siatz marin)! . . . . . . . . . On est marin (ou on ne l’est pas)! Brave [Brava, Bravei]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bravo (masc. fem. pl.)! Dins un biais, es mielhs coma aquò. . . . . . . En un sens, c’est mieux comme ça. ■ [] cf. II – 8. 3.______ Déconseiller à autrui de faire lui-même Òc, aquò [es, seriá] pas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui, ce [n’est, ne serait] pas une bonne idée. [fin, finòcho, finachós]. ■ As (ben) rason [de te mesfisar, de dobtar, d’o prendre ansin…] Tu as raison [de te méfier, d’en douter, de le prendre comme ça…] (Siegues sensa inquietud, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Sois tranquille) Je ne le ferai pas. Te’n fagues pas) O [∼va] farai pas. • Avec plaisir ! Òc/Non . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui/Non (Monsieur…) Va ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien. Entendut. – D’acòrd(i) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (C’est) Entendu. D’accord. Segur qué. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certainement. Ben volontier. – Ambe grand gaug. . . . . . . . . Oui, ça me ferait plaisir. – Avec plaisir. – Volontiers. Se vos va. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si vous voulez. Vòli ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je veux bien. Farai lo possible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais faire (tout) mon possible. Se fa coma se pòt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On fait comme on peut. Podètz comptar [ambe, sus] ieu. . . . . . . . . . Vous pouvez compter sur moi. Fisa-te de ieu. – Còmpta sus ieu. . . . . . . . . . . . Compte sur moi. O [∼va] farai. (Promés!) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le ferai. ((C’est) Promis!) I mancarai pas. – Aquò serà fach. . . . . . . . . . . Je n’y manquerai pas. Accèpti ((ben)volontier) d’o [∼va] faire. . . . . J’accepte ((bien) volontiers) de le faire. Vos prometi (d’assajar) d’o faire. . . . . . . . . . . Je vous promets (d’essayer) de le faire. ~ 123 Grandmercé [Gramací] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Merci beaucoup Grandmercé de nos aver convidats. . . . . . . . Merci de nous avoir invités. Me o [~va] fau pas dire dos còps. . . . . . . . . . Pas besoin de me le répéter. • À vos ordres! ■ cf. II – 9. 1. 3._______Menacer d’une sanction Ben | Ai comprés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon | J’ai compris. Dins tau cas… – En aquest cas… . . . . . . . . . . Dans ce cas… Se o vòs ansin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu le prends sur ce ton [Estent, Bòrd] que pòdi pas chausir. . . . . (Puisque) je n’ai pas le choix Ai pas de qué chausir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne me laissez pas le choix. Faguetz pas aquò! Accèpti! . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne faites pas ça! J’accepte! Volontier. – Segur qué. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui, bien sûr. Tot d’un temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout de suite Entendut. – D’acòrdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien – D’accord Va ben! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas de problème! Macari! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puisqu’il le faut! Supausi [que me fasètz pas, . . . . . . . . . . . . . . . . J’imagine que vous ne me laissez pas le choix. qu’ai pas de qué] chausir. Ges d’[empache, entramble]! . . . . . . . . . . . . . Pas de problème! (empêchement) D’abòrd que o [∼va] fau. – Bòn besonh. . . . . . Puisqu’il le faut. ■ cf. II – 9. 1. 4._______ Promettre une récompense Dins tau cas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans ce cas… Es gent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Tu es, C’est] gentil. Me vesi pas refusar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Je ne peux pas, j’aurais mauvaise grâce à] refuser. ■ [] cf. II – 9. 1. 7. ___ Prier, supplier [Segur, compreni], qué. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais (oui, non) bien sûr. D’aise! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rassurez-vous. Aguetz pas paur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’ayez pas peur. Tiretz pas pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne vous inquiétez pas. Siguetz sensa inquietud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soyez sans crainte. ■ [] cf.II-9.2. _____ Appeler à l’aide ■ cf. VI – 2. 2._________ Alerter Vèni! – Me vaquí! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’arrive! – Je viens! Arrapatz-vos! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tenez bon! Fasètz coratge! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courage! II – 11. 20. Faire ce qui a été demandé ■ cf. II – 9. __________ Demander (en général) II – 11. 20.1. Donner la parole ■ cf. II – 9. 4. _______ Faire parler ■ cf. II – 6. 1. _________ Demander la parole Òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui. [Dises, Disètz]? – Qué? – Coma? . . . . . . . . Oui? – Quoi? Vos escoti. Vos escotam. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous écoute. – Nous vous écoutons. Actes d’ordre 124 ~ Comunicar en occitan provençau Digatz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dites! – Parlez! Doni la paraula a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je donne la parole à… (La paraula) Vèn a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [La parole, C’] est à… Li a donat la paraula. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a donné la parole. II – 11. 20.2. Donner la permission ■ [] cf. II – 6. 2.____ Demander permission ■ cf. II – 10. 2. 3. _____C’est permis (Permission) ■ cf.II-11.21.2.____ Refuser la permission ■ cf. II – 11. 19. ______ Accepter de faire • Être autorisé à [As, Avètz] [la permission, . . . . . . . . . . . . . . . . [Tu as, Vous avez] [ma permission, l’autorizacion]. mon autorisation]. Li an permés de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a reçu l’autorisation de… [permission, autorisation] Li an donat la permission de… . . . . . . . . . . . . Il a la permission de… Li an consentit de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On accepte que… [accord] A lo drech de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a le droit de… A lo poder de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est habilité à… [pouvoir de faire] • Je vous en prie ! Compreni qué! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oui, bien sûr! Se [ vòles [vòs], volètz, voudretz]. . . . . . . . Si [tu veux, vous le voulez, voudrez]. Coma [vòles [vòs], volètz]. . . . . . . . . . . . . . . . . Comme [tu veux, vous voulez]. Fasètz! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous en prie! Faites donc! Vai-i! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vas-y! Volontier! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien sûr, je vous en prie! – Certainement! I vesi pas d’empache. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’y vois pas d’inconvénients. Per tu fas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à toi de voir. Consenti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je veux bien. Aguetz pas crenta de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’hésitez pas à… Anem, zòu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’hésitez pas! [encouragement] S’es efectuat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a fait. Il s’est exécuté. II – 11. 20.3. Répondre, réagir à l’opinion exprimée Respòndre (ò-o) – reagir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Répondre – réagir ■ S’es pas manca pres la pena de me respòndre. Il n’a pas daigné… Replicar – Respostar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Répliquer Rebecar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Répliquer avec insolence Faguèt lo còntra a sa proposicion. . . . . . . . . . Il s’opposa… Recaçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saisir au bond M’a ben recaçat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a répondu du tac au tac. Tancar – clavar – copar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Stopper : Planter – Clouer – Couper Li a amorçat [lo blest, la cigala]. . . . . . . . . . Coupé le caquet. Li a [riblat son clavèu, copat la chica]. . . . . Réglé son compte. L’[a, aguèt] lèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’[a, a eu] lèste. [Prompt et agile à répliquer.] S’enfrénher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se déconcerter Mancar – L’a fach [mancar, abocar]. . . . . Piquer un fard ~ 125 Es totjorn que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toujours est-il que… Que causa es aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que c’est que ces façons? Respòndre [en l’aire, a la devina]. . . . . . . . Évasivement – au hasard. A plus pipat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui en ai bouché un coin. Restar a una – A pas mutat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rester muet Demorèt mut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il resta muet. S’encalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rester court Sensa ren còntra-istar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans formuler aucune objection En parlant sensa respèct(e). . . . . . . . . . . . . . . . . . Soit dit sans vouloir vous offenser. • Répondre affirmativement/négativement à une question positive – Mais oui. ■ [] cf. II – 9. 5.______ Demander si c’est vrai Es vengut, Paul? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Paul est venu? Òc. – E ben òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais oui.79 De fach, es vengut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En effet. O [∼va] crèsi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est ce que je crois. I as mes la man. – O [V’] aviás . . . . . . . . . . . . . Tu as deviné. [comprés, niflat]. Te n’èras avisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne t’avait pas échappé. – Ren t’escapa. – On ne peut rien te cacher. Li a respondut de òc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a répondu [que oui, affirmativement]. Non. – E [bé, ben] non. – Non qué! . . . . . . Non. – Eh non. – Ah non! De fach, es pas vengut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En effet. Li a respondut de non. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a répondu [que non, négativement]. Assentir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Acquiescer Ne’n vèni a vòstra rason. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me range à votre avis. Cu ditz ren consent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui ne dit mot consent. • Répondre affirmativement à une question négative – Mais si. Es pas vengut, Paul? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Paul n’est pas venu? Si. (Es vengut). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si. (Il est venu). Si que (vendrai). Si ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais si (, je viendrai). Li respondèt que si. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a répondu que si. • Faire naître un doute – Maintenant que tu le dis… ■ cf. II – 1. 2. 8._____ Poser un fait comme incertain ■ cf.II – 1. 7. 5. _______ Douter ■ [] cf. II – 11. 17._ Exprimer son ignorance à propos de ce qui est dit ■ cf. III – 1. 2. 3.____ Méfiance Es ben çò que me sonjavi80, mai… . . . . . . . . C’est (bien) ce que je pensais, mais… [(D’a)bòrd, Puei] que m’o [me va] . . . . . . [Maintenant que, Puisque] tu me le dis… [dises [dies]]… Me fas [dobtar, venir lo dobte]. . . . . . . . . . . . Tu me fais naître un doute. 79. On reprend le verbe de la question pour confirmer. 80. Penser se rend plus souvent par sonjar que par pensar quand on veut dire cogiter, venir à l’esprit. Pensar a surtout le sens originel de réfléchir, peser les choses. Actes d’ordre 126 ~ Comunicar en occitan provençau • Répondre en exprimant son opinion ■ cf.II-1.7. ___ Donner son opinion sur la vérité d’un fait ■ cf. II – 3. 1. _ Approuver – Vous avez raison Aquò’s ben pensat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez bien raison! [As, Avètz] plenament rason. . . . . . . . . . . . . . [Tu as, Vous avez] absolument raison. Aquò es la franca veritat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est exact! De bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est vrai? Aquò es verai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est vrai! Aquò es (ben) verai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça c’est bien vrai! As ben parlat! Aquò’s parlar d’aur! . . . . . Bravo! Bien parlé! Bien dit! ■ cf. II – 1. 2. 3._____ Poser un fait comme certain, certitude [Òc, Non, Si], ne’n siáu segur. . . . . . . . . . . . . Je suis sûr que [oui, non, si]. Pensi que [òc, non, si]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je pense que [oui, non, si]. ■ Aquò es [ben, pas] çò que pensi. [C’est bien, ce n’est pas] ce que je pense. Ne’n dobti (pas). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en doute. – Je n’en doute pas. M’estonariá. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’étonnerait. II – 11. 21. S’opposer à ce qui a été demandé ■ cf. II – 3. 6. _________ Désapprouver, protester ■ cf. II – 9. ____________ Demander (en général) ■ cf. V – 1. 14. 4. _____ Volontaire et têtu II – 11. 21.1. Refuser la parole • Laisse parler les autres! ■ cf. II – 6. 1. _______ Demander la parole ■ cf. II – 11. 1. ________ Demander de se taire Non, vèn pas a [tu, vos]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non, ce n’est pas [ton, votre] tour. Laissa parlar leis autres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Laisse parler les autres (qu’an demandat avans…) (qui ont demandé avant…) ■ [Espèra, Esperatz] ([ton, vòstre] torn) [Attends, Attendez] ton, votre tour ! ! Un momenton! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un instant! Totara – Après . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout à l’heure – Après ■ Parlaràs quand ton cambarada aurà acabat. Tu parleras après que ton camarade aura fini. Li a [refusat, pas donat] la paraula. . . . . . . Il (ne) lui a [refusé, pas donné] la parole. II – 11. 21.2. Refuser la permission ■ [] cf. II – 6. 2.______ Demander permission ■ cf. II – 8. 4. _________ Permettre, autoriser ■ cf. II – 10. 2. 3. _____ C’est permis (Permission) ■ cf. II – 11. 20. 2.____ Donner la permission ■ cf. II – 9. 1. 6._______ Défendre, interdire ■ cf. II – 9. 1. 3._______ Menacer d’une sanction • Non, ce n’est pas possible. Non (, [ o planhi, regrèti ]). . . . . . . . . . . . . . . . . Non (, je regrette). ([Siáu nafrat, Me’n vesètz nafrat, . . . . . . . . . (Désolé, mais) ce n’est pas possible. Siáu regretós] , mai) se pòt pas faire. Aquò es pas possible (, o planhi). . . . . . . . . . Ce n’est pas possible (, je regrette). ~ 127 ■ Es fòra question. – Ne’n parlem plus. – I [penses, pensetz] pas manco. Il n’en est pas question. Qué mai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et puis quoi encore! Òu qué! (T’arrestaràs?) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non, mais (des fois)! A pas consentit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a refusé la permission. ■ Aquí vos doni la desmentida. Je m’inscris en faux contre cela. II – 11. 21.3. Refuser la dispense ■ [] cf. II – 6. 3.______ Demander la dispense : Faut-il vraiment que…? ■ [] cf. II – 8. 5.______ Dispenser, accorder la dispense • Pas d’échappatoire. (Òc,) De bòn (que o deves faire). . . . . . . . . . . Oui, tout à fait. (Tu dois le faire.) Segur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Absolument Compreni qué! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et comment! O [V’]escaparàs pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’y échapperas pas. Podràs pas t’esbinhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas de dérobade. O [∼va] poguèt pas defugir. . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne put l’éviter. I a ges d’[escampa, d’escapatòri . . . . . . . . . . Pas d’échappatoire. – de favoritisme. – de favoritisme]. Siam [cuechs, fumats, fotuts]! . . . . . . . . . . . . Nous sommes foutus! II – 11. 21.4. Réfuter la vérité d’un fait… ■ [] cf. II – 1. 2.____ Poser un fait… ■ cf. II – 9. 5. _________ Demander si c’est vrai ■ cf. VI – 2. 4._______ Appréciation qualitative • positif – Non, pas du tout. Non qué ([anatz, cresètz-me])! . . . . . . . . . . . (Mais) non (, voyons). Es faus de tot en tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est (tout à fait) faux. Pas mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas du tout. De ges de [biais, maniera]. . . . . . . . . . . . . . . . . Absolument pas. T’enganas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu te trompes. Te [mescòmptas, bescòmptas]. . . . . . . . . . . . Tu fais erreur (dans ton calcul). ■ Te [prometi, respòndi, garantissi] que non. Je t’assure que non. Tant que o avèm pas vist. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jusqu’à preuve du contraire. Tant que ne’n sabèm pas mai. . . . . . . . . . . . . . . Jusqu’à plus ample informé. S’es desdich. – A dich lo contrari. . . . . . . . . . Il lui a démenti. • … négatif – Mai si. Si qué (, [anatz, cresètz-me])! . . . . . . . . . . . . (Mais) si (, voyons). Si qu’es verai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si, c’est vrai. Vos enganatz (, siáu…). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous vous trompez (, je suis…). ■ Te [prometi, respòndi, garantissi, afortissi] que si. Je t’assure que si . Li a promés que si. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a assuré que si. Actes d’ordre 128 ~ Comunicar en occitan provençau II – 11. 21.5. Refuser d’approuver ■ [] cf.II-1.2.1._Poser un fait comme vrai ou faux ■ cf. II – 3. 1. _ Approuver ■ cf. II – 3. 6. __ Désapprouver, protester (en général) ■ cf. II – 5. ____ Proposer à autrui de faire soi-même ■ cf. II – 7. _____ Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf.II-10.3.14.____ Désobéissance ■ [] cf.II-9.7.___ Demander l’avis ■ cf.II-11.13.__ Reprocher de l’avoir dit ■ cf.II-11.11. _____ Approuver de l’avoir dit ■ [] cf.II-11.14. _ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ cf.II-11.16.__ Désapprouver, s’inscrire en faux • Quel culot ! Que frònt! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel culot! ■ Jamai de la vida (acceptarai aquò). Jamais de la vie (je n’accepterai cela) ! Aquò se pòt pas acceptar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est tout à fait inacceptable. ■ Accèpti pas que me parle ansin. Je n’admets (= supporte) pas qu’il me parle ainsi ! Enfin! Aquò se pòt pas admetre. . . . . . . . . . . . Mais c’est inadmissible! Pèrdes la tèsta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non, mais tu ne te rends pas compte! Desparlas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu déconnes! Pas tant lèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas si vite! Boleguetz pas lo batèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On se calme! – Ne me presse pas! – Pas si vite! (Aquí) Me desbarqui! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas te suivre! – Je laisse tomber. Coma i vas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu y vas un peu fort. As pas crenta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’es pas gêné. Cu se gèina vèn gibós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est culotté! Es afrontat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est effronté. Il a du culot. Pas tant qu’aquò . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas tant que ça Pas vertadierament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas vraiment T’aflames pas coma aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne t’emballe pas! [D’onte te vèn, Ont as pescat] . . . . . . . . . . . . En voilà des idées! aquela idèa? Perqué (diable) dises aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . (Mais) Qu’est-ce qui te fait [dire, penser] ça? Non qué, [es pas (tant) mau, . . . . . . . . . . . . . . . Mais non, [ce n’est pas mal, ça va, va ([pron, fòrça]) ben]. • Il n’en démord pas. c’est très bien]. Sortiá pas d’aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en démordait pas. Se levava pas d’aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Tèsta aquí èra verai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il soutenait que c’était vrai. – Tèsta aquí disiá qu’èra verai. . . . . . . . . . . . . . Id. – Tèsta aquí voliá que foguèsse verai . . . . Id. – Teniá qu’èra verai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Cotava. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il bloquait. – [Il en faisait une fixation] Ribon-ribanha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coûte que coûte – Ni quant vòu ni quant còsta. Me pimi a li dire aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’évertue à le lui dire. ~ 129 II – 11. 22. Refuser de faire soi-même ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Désobéissance ■ [] cf. II – 5. ________ Proposer à autrui de faire soi-même ■ [] cf. II – 11. 24.___ Refuser qu’autrui fasse ■ cf. II – 9. 6. _________ Demander quoi faire ■ [] cf. II – 11. 19.___ Accepter de faire II – 11. 22.1. en réaction au conseil de faire ■ cf. II – 8. 3. _______ Déconseiller • Ce n’est pas une bonne idée. L’idèa es pas terribla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Non.) Ce n’est pas une bonne idée. O [faliá, auriá pas faugut]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne [fallait pas, aurait pas fallu]. Aviam pas de besonh d’aquò. . . . . . . . . . . . . . . Nous n’avions pas besoin de ça. Aquò es pas seriós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas sérieux. Aquò capita mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas le moment. – Ça tombe mal. ■ Avèm pas lo temps rasonable. Nous n’avons pas le temps matériel. I a autra causa de faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y [a, aurait] mieux à faire. Ai pas enveja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas envie. Ne’n vesi pas l’utilitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vois pas à quoi ça peut bien servir. I mandariáu volontier un òme… . . . . . . . . . . . J’enverrais bien un autre à ma place. • Quelle idée ! [Que, Quina] [idèa, ideassa]! . . . . . . . . . . . . Quelle idée! À quoi bon !… :__■ cf. II – 10.____ Pragmatique ■ Francament, me demandi perqué o [ Je ne vois pas pourquoi je le ferais. ∼va] fariáu. O [∼va] crèsi qu’a mitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas convaincu. [Parlas, Fas] per ton còmpte. . . . . . . . . . . . . . . Ça n’engage que toi. Levatz-vos aquò de l’idèa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous n’y pensez pas! Vòs rire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux rire! A non qué! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Ah) non (, alors)! • Ça, je ne peux pas. ■ [] cf. II – 1. 8. 2. ___ Conseiller, recommander Aquò me sembla [pas possible, . . . . . . . . . . . Ça me paraît [difficile, risqué]. dificil, riscat]. Aquò es pas possible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas possible. Se pòt pas faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò es impossible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est impossible. Es pas de bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas sérieux? La causa es pas seriosa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas sérieux. Òu qué! [Badini, Taloni] pas! . . . . . . . . . . . . Tu n’es pas sérieux. Me prenes per un gargamèu. Tu me prends pour un imbécile! Es defendut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est défendu. O [∼va] pòdi pas (faire). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas. N’ai pas enveja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas envie. Jamai de la vida! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non merci! – Jamais de la vie! Actes d’ordre 130 ~ Comunicar en occitan provençau (Creguètz) O [∼va] regrèti, . . . . . . . . . . . . . . . . Désolé, je suis pris ce jour-là. mai d’aqueu jorn siáu ocupat. Sas, o [v’] auriáu ben vougut,… . . . . . . . . . . . Ce serait un plaisir, mais je ne peux pas. mai ai de… De ges de [mòda, biais, façon]! . . . . . . . . . . Sans façon! Adonc, serà per un autre còp. . . . . . . . . . . . . . . . Une autre fois. ■ S’èra pas per quauqua-ren, i anariáu pas. J’ai bien envie de ne pas y aller. Aquí me desbarqui! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’abandonne! Ocupa-te de teis afaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Occupe-toi de tes affaires. • Laisse-moi tranquille ! Bota! Arrèsta (amb aquò)! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrête ça, tu veux! Laissa aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Laisse ça tranquille! Mestreja-te! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contrôle-toi! Tèn-te (remouc, tranquillòt)! . . . . . . . . . . . . . . . Tiens-toi peinard! – Te metes pas au mitan! – Ne te mêle pas de ça! Laissa(-atz)-m’estar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Laisse(-ez)-moi tranquille! – Foutez-moi la paix. Me rompes pas lei basses, la tatà! . . . . . . . . . Ne me casse pas les… Gara! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attention! II – 11. 22.2. en réaction au conseil de ne pas faire ■ cf. II – 8. 3. _________ Déconseiller : Tu ne devrais pas… Que te crèses? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu crois? Justament! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais si, c’est justement ce que je vais faire. Ai pas crenta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas peur. Ai ren a pèrdre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai rien à perdre. Aquò m’impressiona pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne m’impressionne pas. Cambiarai ren a mon idèa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne me ferez pas changer d’avis. II – 11. 22.3. en réaction à un ordre ■ cf. II – 9. ____________ Demander (en général) ■ [] cf. II – 9. 1. 5. ___ Donner des ordres ■ cf. II – 9. 1. 6._______ Défendre, interdire La causa es [impossibla, tròp dificila]. . . . . . . C’est [impossible, trop difficile]. Demandas la luna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu demandes l’impossible. ■ Ai de bònei rasons [de, per] o [ J’ai de bonnes raisons pour ne pas le faire. ∼va] pas faire. ■ O [ Je l’aurais fait si ce n’était pas pour de bonnes raisons. ∼va] fariáu, s’[èra pas per causa, aviáu pas mei rasons per aquò]. E per aquò d’aquí, o [∼va] farai pas. . . . . . Et pour cette raison même, je ne le ferai pas. Totara – Pus tard – Après . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas maintenant – Plus tard – Après Quand aurem acabat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand nous aurons fini. Après que nous aurons fini. Un autre còp . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une autre fois Es pas lo moment. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas le moment. Fasètz-lo vos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous n’avez qu’à le faire vous-même. Non farai ren! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en ferai rien. Refusi d’o [de va] faire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je refuse de faire ça! ~ 131 O [∼va] farai maugrat tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le ferai quand même. Degun me govèrna! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai d’ordres à recevoir de personne! De ges de biais! | Ieu ni mai. . . . . . . . . . . . . . . Pas question! | Moi non plus! Ieu? Faire de causas ansin? . . . . . . . . . . . . . . . . . Je refuse de faire une chose pareille! ■ Mai de me tractar ansin, ambe tot çò qu’ai fach per eu. Après tout ce que j’ai fait pour lui, me traiter comme ça ! Jamai de la vida! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jamais de la vie! Vòs rire? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu rigoles? (Nega, nega, nega…) Pòs (totjorn) . . . . . . . . Tu peux toujours courir. [córrer, te segar]. Ne’n vòs?, Tè, [nifla, miau, bernica, . . . . Macache! – Bernique! barbabòu]! Tè, arrapa t’aquí! iron. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu rêves! – Ne compte pas sur moi. Me prenes per un [gornau, gargamèu]? . . Pour qui me prends-tu? [imbécile] Puslèu crebar, m’entendes? . . . . . . . . . . . . . . . . . Plutôt crever. II – 11. 22.4. en réaction à une invitation, un encouragement à faire ■ cf. II – 9. 1. 2._______ Inviter, encourager [O, Vos] pòdi pas crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous crois pas. Me sembla pas de crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Vòstra (santa) conoissença! . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne vous rendez pas compte. Mete-ti a ma plaça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je voudrais t’y voir. II – 11. 22.5. en réaction à la menace d’une sanction ■ [] cf. II – 9. 1. 3. ___ Menacer d’une sanction Me menaças? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des menaces? Me pòs menacejar… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu crois me faire peur… Crenhi pas lei menaças. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous ne me faites pas peur. Siáu estat norrit au bòsc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vos menaces, insinuations ne me font pas peur. – Ai pas paur dei bèstias. Seriáu curiós de o veire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je voudrais bien voir ça! Aquò veirem (ben)! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est ce qu’on va voir. Assaja veire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Essaye un peu! QZWV II – 11. 22.6. en réaction à une promesse ■ [] cf. II – 9. 1. 4. ___ Promettre une récompense Aquò m’interèssa pas (gaire). . . . . . . . . . . . . . . Ça ne m’intéresse (vraiment) pas. Me’n garci. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en fous. ■ cf. II – 10.3.14 _____ Désinvolture, insouciance Es pas gaire. | Pas mai? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est (bien) peu. | C’est tout? Me prenes per [una bartavèla, . . . . . . . . . . . . . Pour qui me prends-tu? – Je ne suis pas à vendre. un virauvent]? Ónher la pata – apasturar quauqu’un . . . . . . Graisser la patte. – donar [l’estrena, la bòna man]. Me faràs pas virar casaca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’espère pas m’influencer. Lo peis es empoisonat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un vendu. Actes d’ordre 132 ~ Comunicar en occitan provençau A fach per eu. – A pres sei parts. . . . . . . . . . . . Il a pris son parti. [Tenir, mancar de] paraula . . . . . . . . . . . . . . . . . Tenir, trahir sa promesse [Tenir, defautar a] sa promessa . . . . . . . . . . . Tenir, manquer à sa promesse Se vos prometon quauqua-ren, mai qu’après tènon pas paraula, disètz : «Me o aviá promés, mai passat la fèsta, passat lo sant». Si on promet quelque chose et qu’après on ne tient pas parole : /«Il me l’avait promis, mais passée la fête, passé le saint»/. II – 11. 22.7. en réaction à une supplication ■ [] cf. II – 9. 1. 7. ___ Prier, supplier Ambe ieu, es pena perduda. . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas la peine de me supplier. – Vòli ren saber [saupre]. Pas quichar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inutile d’insister. Arrèsta! – Pas mai! – Pron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’insiste pas! (de [teis imploracions, tei vòli])! Non. – Non pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est non. II – 11. 22.8. en réaction à une interpellation ■ [] cf. II – 9. 2.______ Interpeller Crèsi pas (de) vos conóisser. . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous connais pas. Vos enganatz, probable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous devez faire erreur. ■ Vos conoissi, vos, que… (D’abord) Est-ce que je vous connais pour… ? ? [agressif] Òu, n’i a pron coma aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fous-moi la paix. – Laissez-moi tranquille. ■ cf. II – 11.22. _______ Refuser de faire ■ cf. III – 2.4.7._______ Pas d’inquiétude. Ennui, embarras (inquiétude) – Pas de panique ! – Du calme ! II – 11. 22.9. en réaction à une demande de parler ■ cf. II – 9. 4. _________ Faire parler ■ cf. II – 4. 2. _________ S’accuser, avouer ■ [] cf. II – 11. 17.___ Exprimer son ignorance à propos de ce qui est dit (Non,) Dirai ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Non,) Je ne dirai rien. (A aquò) Ai ren a dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai rien à dire. ■ Gardi mei rasons. (D’aquò se n’es que pron parlat e desparlat.) Je ne ferai pas de commentaire. (On n’en a déjà que trop parlé.) Pòdi pas dire [ren, mai]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux rien dire. Lo mielhs es de ren dire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je préfère me taire. Ren. – Ren de ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien Vos parli pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne vous parle pas. Me faretz pas [parlar, pipar]. . . . . . . . . . . . . . . Vous ne me ferez pas parler. A ren [dich; bofat, escampat]. . . . . . . . . . . . . Il n’a pas craché le morceau. II – 11. 22.10. en réaction à une demande d’information ■ [] cf. II – 1. __ Donner des informations factuelles ■ [] cf. II – 9. 5.___ Demander si c’est vrai Ai ren a vos [dire, respòndre] . . . . . . . . . . . . . Je n’ai rien à vous [dire, répondre] (là-dessus). (aquí subre). ~ 133 (O planhi,) Respòndrai pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . (Je regrette,) Je ne répondrai pas. [Pòdi pas, Refusi de] respòndre. . . . . . . . . . Je [ne peux pas, refuse de] répondre. Aquí fau ren demandar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne pose pas de questions. As pas de demandar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’as pas à me poser de questions. Aquò son pas teis afaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne te regarde pas. As pas de saupre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’as pas à le savoir. II – 11. 22.11. en réaction à une proposition d’action pour soi-même, à un jugement ■ [] cf. II – 4. ______ Juger l’action accomplie par soi-même ■ [] cf. II – 5. ______ Proposer à autrui de faire soi-même ■ [] cf. II – 4. ______ Demander jugement sur l’action accomplie par soi-même Ai pas de vos conselhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas de conseil à vous donner. Es pas mon ròtle de vos conselhar. . . . . . . . . Ce n’est pas à moi de vous donner des conseils. Es a vos de veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à vous de voir. Aquò vos (pre)tòca a vos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça vous regarde. Per tu fas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne regarde que toi. Son pas meis afaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne me regarde pas. – Je ne veux pas m’en mêler. Es ton afaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est ton problème. Cadun per sa pèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chacun son problème. Ai pas de [chausir, prendre lei parts . . . . . . Je n’ai pas à prendre parti. d’un ò de l’autre, me virar dau caire de…] Despatolha-te solet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Débrouille, Démerde]-toi tout seul. ■ Siás pron grand (ara) per saber [saupre] çò que te fau faire. Tu es assez grand pour savoir ce que tu as à faire. II – 11. 23. Refuser de faire avec autrui ■ cf. II – 7. ____ Proposer à autrui de faire ensemble ■ cf. II – 11. 22. ____ Refuser de faire soi-même Ai pas temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas le temps. [Plus, Pas] ambe tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plus, Pas avec toi. ■ Per tu fas Ça te regarde ! (Me meti pas au mitan.) ! (Ce ne sont pas mes affaires. Je ne m’en mêle pas) Va per tu, va pas per ieu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bon pour toi, pas pour moi. Bòn pron te fague! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tant mieux pour toi! iron. II – 11. 24. Refuser qu’autrui fasse ■ cf. II – 11. 22. ____ Refuser de faire soi-même ■ [] cf. II – 8. ________ Proposer à autrui de faire lui-même ■ [] cf. II – 5. ______ Proposer à autrui de faire soi-même ■ [] cf. II – 5. 2.______ Promettre (Siatz) Ben brave. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non, merci. Vau pas pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas la peine. ■ cf. III – 2. 4. 6.____ Déplaisir Vos metetz pas en fatiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne vous dérangez pas. O [∼va] farai solet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je peux le faire moi-même. ■ cf. II – 11. 22. ____ Refuser de faire soi-même Actes d’ordre III – Affectivité III – 1. Attitude III – 1. 1. Attitude vis-à-vis d’une chose, une personne, un fait. III – 1. 1.1. Intérêt ■ cf. II – 10. 3. 3. _______ Mieux ■ cf. III – 1. 1. 6. 2. _____ Préférence ■ cf. III – 2. 3 .4. _______ Désintérêt ■ cf. V – 1. 13. __________ Goûts • J’aime ça ! Aquò m’agrada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça, j’aime… (= ça me plaît 81)! … m’agrada pron. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime assez… … m’agrada fòrça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’adore… … m’agrada mai que mai… . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis dingue de… … m’agrada que non sai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime ça à la folie. (A ieu,) M’agrada aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime ça. (A ieu,) M’agrada lo chocolat. . . . . . . . . . . . . . (Moi,) J’aime le chocolat, les glaces. – M’agradan82 lei glacets. (A tu,) T’agrada lo pastagat. . . . . . . . . . . . . . . . . (Toi,) Tu aimes le pastis, les boissons gazeuses. – T’agradan leis bevendas gasosas. M’agrada de córrer83. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime courir. Me platz ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime bien. Aquò me vèn a biais… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime bien… (c’est commode) D’aquò, ne’n siáu rababèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . Je raffole de ça. D’aquò, ne’n siáu fadat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis dingue de… Ai la passion de… ; Aquò m’apassiona. . . . Je suis passionné par… Fau que… aquò’s pus fòrt que ieu! . . . . . . . Je ne peux me passer de… Siáu un afogat de… – un afeccionat de… . . . . Je suis fan, un supporter de… ■ Lei Marselhés son bravament afeccionats a aqueu biais de galejar. Les Marseillais sont très attachés à cette manière de plaisanter. Es pas bèu çò qu’es bèu, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . des goûts et des couleurs… es bèu çò qu’agrada. • Ça m’intéresse ! M’interèssi a [la musica, Paul]. . . . . . . . . . . . Je m’intéresse à la musique, à Paul. Tròbi l’idèa [interessanta, atrivarèla]. . . . Je trouve cette idée [intéressante, alléchante]. Me ditz d’o veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis curieux de voir cela. L’idèa pivèla… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’idée est séduisante… Aquò es interessant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est intéressant. L’espòrt [m’interèssa, m’atriva]. . . . . . . . . . Le sport m’intéresse, m’attire. Me vesètz [fòrça, bravament] . . . . . . . . . . . . . Je suis vivement intéressé par vos propositions. interessat per la proposicion. 81. J’aime quelque chose se rend par: «Cette chose me plaît», comme en it.: Mi piace. cast.: Me gusta. 82. Accord du verbe avec le sujet placé après. 83. Ça me plaît de courir (et non: J’aime courir). ~ 135 Aquò s’amerita d’èstre [vist, ausit…] . . C’est digne d’intérêt. Aquò [atriva, pivèla, fa lingueta]. . . . . . . . . C’est excitant. – Ça m’excite. III – 1. 1.2. Appréciation ■ cf. II – 1. 7. _____ Donner son opinion sur la vérité d’un fait • J’apprécie! [Prèsi, Estimi] (ben, fòrça) que . . . . . . . . . . . J’apprécie que tu sois venu. siegues vengut. ■ Gosti (ben, fòrça) lei pomas d’amor a la provençala. J’apprécie les tomates à la provençale. Es quauqu’un qu’estimi fòrça. . . . . . . . . . . . . . C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. Ai [d’estima, de respècte] per eu. . . . . . . . . J’ai [de l’estime, du respect] pour lui. Lo tèni per un brave òme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le trouve sympathique. III – 1. 1.3. Admiration • C’est magnifique ! Çò qu’avètz fach es remirable. . . . . . . . . . . . . . Je vous admire d’avoir fait cela. Te siás comportat admirablament. . . . . . . . . . Je trouve admirable que tu l’aies fait. [Aquò, La pintura impressionista] . . . . . . . Je suis en admiration devant… i badi davant. – J’admire la peinture de… Aquela arquitectura es espectaclosa. . . . . . J’ai de l’admiration pour cette architecture. Mosto! – Fantastic! – Es terrible! . . . . . . . . . Magnifique! – C’est super! Flame! Espectaclós! – Extraordinari! . . . . C’est génial! – Admirable! Es [dau petard de sòrt, de dieu]! . . . . . . . . . C’est divin! Es pas de crèire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est trop! Per dire de quauqu’un qu’es estimat e amat de totei, dison : «[Es portat, Lo pòrtan] sus lo paume de la man». Pour dire que quelqu’un est estimé et aimé de tous, on dit : «Il est porté sur la paume de la main».84 Bada coma un limbèrt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est bouche bée comme un lézard. Lo [bela, bada]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . il est en admiration devant lui. Me [bada, fa leis uelhs de cassonada]. . . . Il me fait les yeux doux. Se miralha dedins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il [se mire, est en admiration] pour… Es ravit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est en extase. Lo venián veire per meravilha. . . . . . . . . . . . . . … par curiosité. III – 1. 1.4. Sympathie ■ cf. V – 1. 13. 1. ___ Les penchants • On s’entend bien. Siam (bòns) collègas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes bons amis. Se volèm ben. | Lo vòli ben. . . . . . . . . . . . . . . . On s’aime bien. – On se plaît. | Il me plaît. Ambe lei cosins se volèm ben. . . . . . . . . . . . . . Les cousins et moi, nous nous aimons bien. Cu ben me vòu, me sègue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui m’aime me suive. M`XZ Lo voudriatz tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est très aimable. M`XZ S’[endevenèm, entendèm] ben. . . . . . . . . . . . Nous nous entendons bien. 84. Il a, On a une grande admiration pour lui. – Il, On le porte au pinacle. Affectivité 136 ~ Comunicar en occitan provençau Vaquí un [joine, jovent] simpatic! . . . . . . . Voilà un jeune homme sympathique! Lo [tròbi, tèni per] [brave, bravàs, . . . . . . Je le trouve sympa. bòn, boniàs]. Ai de simpatia per eu. – M’es simpatic. . . J’ai de la sympathie pour lui. Es d’un abòrd, A un rescòntre . . . . . . . . . . . . . . Il est d’un abord amical, cordial, sympathique, [amistadós, amistós]. aimable, affectueux. A lo rescòntre aisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est d’un abord facile. A un galant rescòntre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est d’un abord gracieux. Es pas fier. – Es comun ambe totei. . . . . . . . . Il est très abordable. Es popular. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout le monde l’aime. Es [corós, ravissent]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est charmant. A de biais que vos [embelinan, . . . . . . . . . . . Il, Elle a des manières charmantes. enfadan, emmascan, enjulhan, enclausan]. A un galant biais que vos [atriva, . . . . . . . . . Il est attirant. atratz]. Se son [endevenguts, entenduts]. . . . . . . . . Ils ont sympathisé. – Ils se sont bien [trouvés, entendus]. An de bònei relacions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont en bons termes. Una cotria, una ardada, una còla, . . . . . . . . . . groupe de camarades, de jeunes gens una souca85 Van (de) cotria. expr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils vont de compagnie. – de pair, de concert Son cotria. expr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont liés ensemble, de la même bande, du même groupe… Fan [souca, còla] – Van de banas. . . . . . . . . Ils font équipe, la paire. – Son de colàs. – Ils sont inséparables. [I dona, Se donan] la man. . . . . . . . . . . . . . . . . . [Il lui donne, Ils se donnent] un coup de main. Li fa esquineta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui fait la courte échelle. – ÅO Il lui donne un coup de pouce. Per dire que quand siatz en companhiá, fasètz de causas que fariatz pas estent solet, dison : «La companhiá fariá maridar un capelan». Pour dire qu’en groupe, on fait des choses que l’on ne ferait pas seul, on dit : /«La compagnie ferait se marier un curé»/. III – 1. 1.5. Amitié ■ cf. V – 1. 13. 1. _____ Les penchants • Nous sommes amis. Ambe Paul siam amics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Paul est mon ami. Es [son amiguet, son amigueta]. . . . . . . . . . C’est son petit, sa petite, ami(e) – sa copine. M’agrada sa companha86. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sa compagnie [fait d’être avec, présence] me plaît. Li pòrta una gròssa estaca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a beaucoup d’affection à son égard [très attaché]. Ai una gròssa amistat per elei. . . . . . . . . . . . . . J’ai une grande amitié pour eux. (Es eu que) M’a volontat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est lui qui m’a pris d’amitié. Son [sòcis, dos cardachas, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont [très amis, intimes]. d’amics coraus]. 85. Termes qui désignent des groupes de copains. Au sens propre: coterie, meute, groupe de travailleurs… 86. La companhiá: les personnes qui accompagnent. ~ 137 Mon amic favorit – mon collèga; . . . . . . . . . . Ami préféré – meilleur ami ma cardacha – mon minhòt, minhon – chouchou(te) Son coma la cara e l’ongla. . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont inséparables. Son a baia-te, baia-me. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. D’onte va Joan, va Gina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id Baisar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire un baiser, un bisou (un bais) Se trèvan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont souvent ensemble, se fréquentent. S’es fach [amb, d’] eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est [mis, lié, acoquiné, établi] avec lui. Se fa [amb, d’] ela. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’affiche avec elle. Son [tu que tu, cuou e camisa, amics . . . . Ils sont à tu et à toi. Copains comme cochons. cinc sòus, compaire e companhon]. Es [lo sieu, la sieuna]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est son âme damnée. Il est dans ses petits papiers. Se confisan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils se font leurs confidences. Li fariá faire l’aubre drech. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le mène par le bout du nez. Il lui fait faire tout ce qu’il veut. A per ela una admiracion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle le fascine. Son [amistat; amistança, amigança] . . . . . Leur [amitié; relation] est ancienne. es duradissa. – Une longue amitié les unit. Ambe Beneset, se siam [amigats, . . . . . . . . . Je me suis lié d’amitié avec Benoît. volontats]. – Nous nous sommes liés… L’ai amistançat. – Li ai fach . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui ai [manifesté mon amitié, fait mille amitiés]. [d’amistanças, (de) cachieras]. Amic de cadun, amic de degun. . . . . . . . . . . . . On ne peut pas plaire à tout le monde. Cu sant trèva, sant devèn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [On devient comme les gens que l’on fréquente]. III – 1. 1.6. Amour • Je t’aime ! Te vòli87 (ben). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’aime. – Tu me plais. Te vòli un gròs ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je te chéris tendrement. – Tu me plais beaucoup. Es puei tròp lo ben que te vòli. . . . . . . . . . . . . . Je t’aime tròp! – T’aimi de tròp! Lo volonti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le veux. Plores pas, nosautres t’aimam! . . . . . . . . . . . . Ne pleure pas, nous on t’aime! Ma rata, mon sang, ma raça, . . . . . . . . . . . . . . . Mon chérie mon pipiu, ma sissa88, ma quica… Ma calha, ma dindoleta, mon pimparin… . . . Mon chou Siáu [amorós, amorosa] de… . . . . . . . . . . . . . Je suis [amoureux, amoureuse] de… Lo voudriatz tot! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est adorable, Je le mangerais! L’aima [d’un amor demasiat, . . . . . . . . . . . . . . Il l’aime à la folie, d’un amour éperdu. coma un dessenat]. Es lo Dieu que fa plòure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est son idole. Lo bada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle le kife! Il est en admiration devant lui. Potonar, potonejar; baiar, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire un [baiser; bisou] faire [un ba, una baba, una babeta, baieta] 87. L’amour pour une personne se déclare avec l’expression «voler ben». On est impliqué dans une relation intime. On aime d’amour. Aimar s’emploie pour l’amour en général et l’amitié comme on aime sa tante, un employé, un homme politique, ses enfants… 88. [ saussissa?? Affectivité 138 ~ Comunicar en occitan provençau Faire [un poton, una potona; . . . . . . . . . . . . . . . Donner un baiser – faire une caresse una caranchona] N’a la boca plena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne parle que de lui. – Il ne tarit pas d’éloges. ■ Li fa (tant e puei mai) de bònei manieras. Il le chouchoute. (Il lui fait une quantité de gentillesses.) La [tintorla, cacholeja]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il la dorlote, cajole. • Je préfère… ■ cf. III – 1. 1. 1.______ Intérêt ■ [] cf.III-2.2.2.____ Indifférence (sentiment lié à ■ [] cf.II-10.3.2. ___ Indifférence, irrésolution l’inattendu) : Ça ne m’étonne pas. ■ cf. II – 10. 3. 3. _____ Mieux ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Désinvolture, insouciance ■ cf. V – 1. 13. ________ Goûts M’agrada mai Provença. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’aime mieux, je préfère la Provence. M’agrada mai que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je préfère qu’il vienne. Vau mai que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est préférable qu’il vienne. Que t’agrada mai, a tu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que préfères-tu? ■ A ieu, m’agrada mai de m’espacejar que de demorar dedins. Je préfère sortir que rester enfermé. Vaquí lo canton que m’agrada mai. . . . . . . . Voici la région que j’aime le plus. (Francament, ) Es aquò que mai . . . . . . . . . . . C’est (vraiment) ce que je préfère. m’agrada. ■ M’agrada pron Avairon, mai Gers es çò que mai m’agrada. J’aime assez l’Aveyron, mais le Gers c’est ce que je préfère. ■ Mancariá plus qu’aquò que m’agradèsse pas Tu parles si ça me plaît ! ! • Je préfèrerais Tant m’agradariá de pas sortir. . . . . . . . . . . . . Je préfèrerais autant ne pas sortir. M’agradariá que venguèsses. . . . . . . . . . . . . . . . Je préfèrerais que tu viennes. ■ Mai m’agradariá que venguèsses pas. J’aimerais mieux que tu ne viennes pas. Lo mielhs, seriá que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’idéal, ce serait…, Dans l’idéal…, De préférence… Seriá que de ieu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si j’avais le choix… Seriáu en que tu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si j’étais à ta place… Vau ben mai de partir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vaut mieux partir. M’estimi mielhs de començar subran. . . . Je trouve préférable de commencer de suite. III – 1. 1.7. Pitié • Pitié ! Me fa pietat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait pitié. Me fa pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait de la peine. ■ cf. III – 2. 4. 6.______ Déplaisir [Paure, Pecaire] de tu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon pauvre! Lo mesquin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le pauvre Pietat! Aguetz pietat de ieu! . . . . . . . . . . . . . . . . Pitié! Ayez pitié de moi! Que [crèbacòr, compassion] . . . . . . . . . . . . . . . Quel spectacle affligeant! de veire aquò! ~ 139 III – 1. 1.8. Antipathie, gêne, hostilité ■ cf. V – 1. 13. ______ Goûts ■ cf. V – 1. 13. 2.______ Aversion, dégoût • Je n’aime pas Aquò m’agrada pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’aime pas (= ça ne me plaît pas). ■ M’agrada gaire Marcèu, a una tèsta que me revèn pas. Je n’aime pas beaucoup Marcel, il a une tête que je n’apprécie pas. Aquò me vèn en òdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela, je ne le supporte pas. Siáu pas fòrt a [la dança, la sopa,…]. . . . Je n’apprécie pas trop la danse, la soupe,… Aquò me ditz ren… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne m’enchante pas… Es pas que m’agrade tant qu’aquò… . . . . . Ça ne m’enchante pas… Leis aviá pas a la bòna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne les aimait pas trop. Me son gaire simpatics. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas beaucoup de sympathie pour eux. M’estransini dau mau de tèsta. . . . . . . . . . . . . . Ce mal de tête m’épuise. – Je ne supporte plus… • Ça m’embête! ■ cf. III – 2.4.7._____ Ennui, embarras ■ cf. II – 10. 3. 7. _____ Intolérance Aquò [m’enfècta, me seca; . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça [m’embête, m’importune, me donne du souci; me fa cagar]. m’emmerde]! (Aquò) Vau ren de ren! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est nul! Aquò a ni gost ni gosta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est quelconque! C’est pas terrible! Es marriàs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est (très) mauvais! Aquò me convèn pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas ma tasse de thé. – C’est pas pour moi. – Me vèn pas a biais. Aqueu libre m’enueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce libre m’ennuie. • Je ne supporte pas. ■ cf. II – 1. 7. _ Donner son opinion sur la vérité d’un fait ■ cf. II – 1. 7. 3. ___ Contre O [~va] pòdi pas [sofrir, suportar89 . . . . . . . Je ne peux (le) supporter – laisser passer. – passar]. Te pòt pas [sentir, temporir]. . . . . . . . . . . . . . . Il ne peut pas te supporter. Aquò se pòu pas trecorir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela ne peut se digérer. [difficulté] expr. M’an [reguergat; ponchat]. . . . . . . . . . . . . . . . . On m’a regardé d’un air menaçant.; refoulé. M’an regardat de [travèrs, biscanti]. . . . . Ils m’ont regardé de travers. iron. – M’an regaussat. Lei menaires se son entraversats. . . . . . . . . . . Les meneurs se sont interposés. Aqueu mitan es [reborsier, reguèrgue, . . . Ce milieu est hostile à ces idées nouvelles. reguinhet] a aqueleis idèas novèlas. Totei me son reborsiers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils montrent de l’hostilité envers moi. ■ Una part reborsiera còntra-iesta la reforma. Un groupe hostile s’oppose à cette réforme. Un luòc [souvert, souvertós, . . . . . . . . . . . . . . . Un lieu hostile reguèrgue, ostil] ■ Me faguèron una respònsa [reprovarèla, reguèrga, reborsiera; verinosa] On m’a fait une réponse hostile. 89. Suportar (ò-o) = tolerar: Capacité physique. Ai l’estomac que supòrta pas lo lach. – Sofrir = acceptar. Affectivité 140 ~ Comunicar en occitan provençau An [regitat, rebutat; remandat] . . . . . . . . . . . On a rejeté; renvoyé à plus tard ma [semosta, proposicion]. [mon offre, ma proposition]. Me senti [rebutat; rebufat] per… . . . . . . . . Je me sens repoussé; rejeté (violence), refoulé, rabroué par… III – 1. 1.9. Haine ■ cf. V – 1. 13. 2. _____ Aversion, dégoût • J’ai horreur de ça! Aquò o [∼va] [ai en òdi, aborrissi, . . . . . . . Je déteste ça. – J’ai horreur de ça. detèsti]. ■ Repugni de venir per la borgada de nuech. Je déteste passer par les quartiers périfériques la nuit. ■ Ren que de i pensar, me vèn lo tremolum. Rien que d’y penser, j’en frissonne. Ai [la plueia, Mirèlha] en òdi. . . . . . . . . . . . . Je déteste [la pluie, Mireille]. – [Aborrissi, Detèsti] [la plueia, Mirèlha]. Ai en òdi quand fas aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je déteste que tu fasses ça.. [A en òdi, Pòt pas endurar] . . . . . . . . . . . . . . . . Elle déteste qu’il fume. que fume. Aquò li [vèn en òdi, fa òrre, es odiós]. . . . Il a horreur de ça. Me vèn pas a biais. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne le supporte pas. [personas / causas] L’ai (pres) [a la dent, en òdi, a tic, . . . . . . . . J’ai une dent contre lui. – Je l’ai pris en grippe. a tissa, en ira, en aïrança]. Lo pòdi pas sentir, me repugna. . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas le sentir, il me dégoûte. Me nifla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne peux pas le blairer, le piffer. – A una tèsta que me revèn pas. ■ Lo pòdi pas veire, ni en pintura, ni en figura. Je ne peux plus le supporter. Li vòli mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui en veux. Que frema, temps [aïssable/-a, . . . . . . . . . . . . Quelle [femme, temps] détestable! detestable/-a]! • Nous sommes fâchés. ■ Siam [fachats, emmaliciats, enlanhats], m’a levat lo parlar. Nous sommes fâchés, il me me parle plus. Ai una dent còntra eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai quelque chose contre lui. Li ne’n [vòli, sabi] mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui en veux. Li sabi mau d’aquel incident. . . . . . . . . . . . . . . . Je lui en veux de cet incident. ■ Li gardi un chin de ma china. /Je lui garde un chien de ma chienne/. (Je saurai m’en souvenir.) Siam pas [sòcis, collègas]. . . . . . . . . . . . . . . . . On ne se fréquente pas. Se son [desavenguts, brolhats]. . . . . . . . . . . . Ils se sont brouillés. Se se facha, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’il se fâche, [que tossigue, i mete de borra, . . . . . . . . . . . . . tant pis! li rèsta plus que de se desfachar]! ~ 141 III – 1. 1.10. Mépris – dédain ■ cf. III – 2. 3 .4. ___ Désintérêt ■ [] cf. V – 1. 13. ____ Goûts ■ cf. V – 1. 13. 2. ___ Aversion, dégoût • C’est nul! Aquò vau ren de ren! – Es nullàs! . . . . . . . . . C’est nul! Aquò vau pas tripeta! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est trop nul! Aquò i fau pas cas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’y prête pas attention. – Ça n’a aucun intérêt à mes yeux. Aquò [me fa mau de còr, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne me donne pas envie. es pas engatjant]. Desdenha – descaça leis onors . . . . . . . . . . . . . . Il dédaigne les honneurs – les gadgets. – lei babiòlas. Mesprèsa l’argent. – Fa jaç de l’argent. . . Il méprise l’argent. De nòstrei proposicions, i a pas fach cas. . . . . Il a dédaigné nos propositions. I a fach la bèba davant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a pris d’un air dégoûté. fam. Totei lo bofavan – lo mespresavan. . . . . . . . . Tous le dédaignaient, le méprisaient. A de grandors. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend les choses de haut. péj. Fa son fièr, son faròt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un homme dédaigneux. Nos tracta de mesprètz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous traite avec mépris. Sembla que nos a trobats a la carriera. . . Id. Nos regarda sus leis espatlas. . . . . . . . . . . . . . . . Il nous regarde de haut, avec mépris. N’ai que mesprètz per aquela mena . . . . . . . Je n’ai que du mépris pour ce genre d’individu, d’acte. de tipe – d’agiment. Siam jamai mascarats que per la sartan. . . . /On n’est jamais sali que par la poêle/. [Il faut voir de qui ça vient.] III – 1. 2. Attitude vis-à-vis de l’avenir III – 1. 2.1. Augurer, pressentir Aquò [ marca, devina] de [pluèia, . . . . . . . Ça présage, annonce [la pluie, un malheur]. malan]. Avèm tot [previst, calculat, perpensat, adobat] d’avança. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons tout prévu. Revesirem a la palha corta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous allons tirer à la courte paille, au sort. Aquò me sent mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai un mauvais pressentiment. Es [marrida, bòna] marca. . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est [mauvais, bon] signe. – [Mauvais, Bon] augure. Quauqua-ren me disiá que… . . . . . . . . . . . . . . . . Quelque chose me disait que… N’ai la sentida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le pressens. Es mon pichon det que me o a dich. . . . . . . C’est mon petit doigt qui me l’a dit. ■ Aquò nos [benaürarà, afortunarà]. Ça va nous porter bonheur. Profèta de malaür. – Aucèu de malan. . . . . Oiseau de mauvais augure! Aquel afaire es [mau, ben] enregat. . . . . . C’est [mal, bien] parti. ■ La fatalitat per totei, l’astrada de cadun. La fatalité pour tous, le destin pour chacun. Lei causas, coma van virar? . . . . . . . . . . . . . . . . Comment les choses vont-elles tourner? Affectivité 142 ~ Comunicar en occitan provençau ■ Se vira pas bèu, bensai virarà pas mau en plen. /S’il ne tourne pas au beau, peut-être cela ne tournera pas vraiment mal90/. Quand siatz dins una situacion dificultosa e que ren vos pòt venir de pus marrit : «Ara que siáu banhat, pòdi pissar ai braias!» Quand vous êtes dans une situation difficile qui ne va pas s’améliorer : /«Maintenant que je suis mouillé, je peux pisser dans mon pantalon»/. L’astrològ tira l’oroscòp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’astrologue tire les horoscopes. ■ Lei devinaires sabon destraucar lei causas estraviadas. Les devins savent dénicher les objets égarés. ■ Leis extralucidas an la pretension de devinar l’avenir. Les voyantes ont la prétention de prédire l’avenir. ■ Lei mascs sabon amagestrar de trassegums per emmascar, enclaure… Les sorciers savent élaborer des philtres pour ensorceler, envoûter… ■ Lei gents supersticiós crèson ais esperits particulars, ais esperitons tracassiers. Les superstitieux croient aux esprits particuliers, au lutins tracassiers. ■ Lei gents de supersticion an de pòrtabonur, de mans-fadas e de brèus. Ils ont des porte-bonheur, des amulettes ou des talismans. III – 1. 2.2. Confiance ■ [] cf. II – 1. 7. 2. ___ Croire ■ cf. II – 9. 1. 2._______ Inviter, encourager ■ cf. V – 1. 15. ________ Qualités intellectuelles • Aie confiance ! Me fisi [de la justícia, d’aquela aisina, . . J’ai confiance en la justice, en cet outil, en lui… d’eu…] Me fisi d’elei de tot en tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je compte vraiment sur eux. – J’ai totalement confiance en eux. Es un òme [fisable, de fisa, que vos . . . . . . C’est un homme (digne) de confiance, fiable. podètz fisar d’eu]. Ressent son bòn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’inspire confiance. I podèm anar a fe e fisança, a la bòna fe. Nous pouvons y aller en toute confiance, de bonne foi. M`XZ Còmpti sus eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je compte sur lui. I còmpti dessús. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je compte là-dessus. Comptavi de partir d’ora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je comptais partir tôt. Fisa-te de ieu, tot [anarà lisc, . . . . . . . . . . . . . . Fais-moi confiance, tout [ira bien, sera vite liquidé]. serà lèu bataclat]. Te fagues pas de bila – de marrit sang. . . . Ne te fais pas de souci. Es pas un [agantacolhon, manjanèci] . . . Cen’est pas un attrape-nigaud pour les imbéciles… per lei [tònis, gornaus…] ■ cf. II – 9. 1. 2._______ Inviter, encourager ■ [] cf. III – 2.4.7. ___ Ennui, embarras (inquiétude) ■ cf. V – 1. 14. ________ Caractère tempérament 90. Si les choses ne prennent pas une bonne tournure au départ, peut-être elles n’iront pas aussi mal qu’on pouvait le craindre. ~ 143 • Je suis serein. Un òme [calme, suau]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un homme calme. (Coma que vire,) Pèrd(e) jamai son . . . . . . . (En toutes circonstances,) Il ne perd jamais son sangplan. sang-froid. Cu va plan va san. Un òme [tranquil, quiet, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un homme [tranquille, paisible, seren, pausadís]. serein, posé]. Es doç coma lo mèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est doux comme le miel. A la consciéncia tranquilla. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la conscience tranquille. Aquí siáu a mon centre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là, je suis [bien, à l’aise, à ma place…] Pòs [Pòdes] abalir! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu peux dormir sur tes deux oreilles. expr. Tranquil coma Baptista! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tranquille comme Baptiste! Se garça de tot. – S’enchau de ren. . . . . . . . . Il se moque de tout. Inchalhent de 91 [de l’avenidor, . . . . . . . . . . . . Insouciant de [l’avenir, ce qui adviendrait]. çò que vendriá]. Un sensa pensament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Insouciant, délivré des soucis [Amaisa, Assòla]-lo, que plora. . . . . . . . . . . . Il pleure, calme-le. Aquò [amaisarà, assolarà, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela [atténuera, calmera, soulagera] la douleur. solaçarà] lo mau. Aquò m’es un solaç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me soulage bien. Tè, vaquí un solaç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiens, voici [une, un lot de] consolation. Seriá estat aiçò ma gròssa consolacion. . . . Ça aurait été ma grande consolation. • Du calme ! D’aise! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Du calme, doucement! Boleguetz pas lo batèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne me presse pas! 92 Siegues brave! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sois gentil! Siam a temps! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes à temps! Avèm pron temps! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons bien le temps! [Aguètz, Gardatz, Prenètz] paciéncia. . . . Patience! Prenètz paciéncia! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Espèra! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attends! Veirem aquò deman! Deman farà jorn! On verra ça demain. O [∼va] veirem puei. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On verra ça plus tard. D’aise! Siegues pas tant preissat! . . . . . . . . Doucement! Ne te presse pas tant! Plòu pas! La fiera es pas sus lo pònt! . . . . Il n’y a pas le feu! L’ostau brutla pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ Lo recampament es remandat a dissabte Le rassemblement est renvoyé à samedi prochain. que vèn. D’aise de pas empurar lo gavèu! . . . . . . . . . . Attention à ne pas jeter de l’huile sur le feu! Deman farà jorn! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On n’est pas pressé! Chaque chose en son temps! 91. Distinguer nonchalant: Personne dont la conduite, l’attitude manque de fermeté, de volonté, de rigueur, d’entrain. / nonchalant de (vieilli français): sans souci de… 92. L’expression s’emploie toujours à la seconde personne du pluriel, cela correspond à «On ne fait pas bouger le bateau» destiné à un interlocuteur. C’est le pendant de Bolegam! (On se bouge!) mais là la personne qui parle est partie prenante de l’action. Affectivité 144 ~ Comunicar en occitan provençau Siam escapes! – Se’n siam sauvats. . . . . . . . On s’en est tiré! – On est sains et saufs. Lo temps aplana tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le temps arrange tout. Cada causa en temps vougut! . . . . . . . . . . . . . . Chaque chose en son temps! A la lònga dau temps, se i afarà! . . . . . . . . . . Avec le temps, il s’y fera! Regardarai aquò a mans pausadas. . . . . . . . Je m’occuperai de ça à tête reposée. [libéré de toute préoccupation] A paciéncia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est patient. A una paciéncia d’àngel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un ange de patience. [Endura, sofre] sensa se rancurar. . . . . . . . . Il tolère, supporte sans râler. Gota a gota, se vueja la bota. . . . . . . . . . . . . . . . Patience et longueur de temps… – A cha pauc, se pertusan lei còdols. Fau [se calmar, pausar lo sang]. . . . . . . . . . . Il faut se calmer, se reposer de nos émotions. Per dire que dins la vida, siatz obligat de subir vòstre sòrt, dison : «Degun fa coma vòu, cadun fa coma pòt». Pour dire que dans la vie, on est obligé de subir son sort, on dit : «Personne ne fait comme il veut, chacun fait comme il peut». • Pas de souci ! Vos faguetz pas de marrit sang! . . . . . . . . . . . Pas de souci! Tires pas pena per la renda! . . . . . . . . . . . . . . . . Ne te tracasse pas pour le loyer! Es entendut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas de souci! [Tout est clair. D’accord.] Ne’n serà pas mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est rien! [Ce n’est pas grave.] Bè! Plus ges de lanha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ouf! Plus de problèmes! C’est fini! ■ Ges [d’entramble, d’empache, de dificultat]. Pas de souci ! [Pas d’empêchement.] – Le passage est libre. Aguetz pas paur! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’ayez pas peur! Alena! Pausa-te un pauc! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Souffle un peu! ■ Te fagues pas de crotz de palha per aquò Surtout rassurez-vous, ne vous tracassez pas pour si peu ! ! L’an [asserenat, rasserenat; rassegurat]. . . Ils l’ont tranquilisé, ressereiné; rassuré. Avans de s’arriscar, s’assegura! . . . . . . . . . . . Avant de se lancer, il tâte le terrain. ■ cf. II – 10.3.14 prudence III – 1. 2.3. Méfiance • Je me méfie. ■ [] cf. II – 1. 2. 3. ___ Poser un fait comme certain, certitude ■ [] cf. II – 1. 2. 5. ___ Poser un fait comme probable ■ [] cf. II – 1. 2. 8. ___ Poser un fait comme incertain ■ [] cf. II – 1. 7. 2. ___ Croire ■ cf.II – 1. 7. 5. _______ Douter ■ cf. II – 10. 3. 14 ____ Prudence ■ cf. II – 11. 20. 3. 3. ___ Faire naître un doute ■ cf. II – 11. 15. ______ Critiquer ce qui a été dit ■ cf. II – 11. 18. ______ Exprimer son indécision à ■ cf. V – 1. 14. 5. _____ Tatillon, délicat propos de ce qui a été dit ■ cf. VI – 2. 1._________ Mentir, tromper Me mesfisi de [Paul, sei promessas]. . . . . Je me méfie de [Paul, ses promesses]. Me fisi pas de tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas confiance en toi. I deuriás pas anar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas y aller. ~ 145 Fariás mielhs de te mesfisar. . . . . . . . . . . . . . . . . Il vaut mieux se méfier. Tot çò que ditz va pas a la messa. . . . . . . . . . Il ne faut pas croire tout ce qu’il dit. Se mesfisa de Paul. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se méfie de Paul. Lo [sospiecha, suspècta]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le suspecte, soupçonne. S’es mostrat [regardant, sospichós]. . . . . . Il s’est montré méfiant, suspicieux, soupçonneux. A coma Sant Tomàs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est comme Saint Thomas. Te i farai metre la man dessús. . . . . . . . . . . . . . Je te ferai toucher du doigt. Vòu ren crèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne veut rien croire. – Dobta de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il doute de tout. – Se mesfisa de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se méfie de tout. ■ Se s’eriam fisats. d’aquò per faire lo trin, i a una passada qu’auriam manjat Si on avait compté là-dessus pour faire tourner la baraque, il y a un moment qu’on serait à bout de tout. lo verd e mai lo sec. • Ça m’a l’air louche ■ cf. II – 10. 3. 1. _____ Indécision ■ cf. II – 11. 18. ______ Exprimer son indécision à propos ■ cf. VI – 2. 1._________ Mentir, tromper de ce qui a été dit Aquí i a engambi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne saurais dire ce qui cloche. Ai un dobte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai un doute. Leis azards son tant bèus! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme par hasard! Demòra un dobte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me reste un doute. ■ Sembla que i a pron [bòrdas, bigatge, baratariá] dins aquest afaire. Cette affaire semble louche. – Il y a bien des trafics, des dessous… Lo dobti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai des doutes sur lui. Lo [sospiechi, suspècti] d’aver raubat. . . . . . . Je le soupçonne d’avoir volé. A un èr de dos èrs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a l’air louche. A pas l’èr d’aver [la patenta, . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas clair. lei braias] ben netas. Es un tipe [calhòu, safranós, . . . . . . . . . . . . . . . C’est un individu louche. que se’n fau mesfisar]. ■ Te vesi venir ambe tei grandei braias À d’autres ! – On te voit venir avec tes gros sabots ! ! Piti pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne marche pas! Fin ambe fin valon ren per dobladura. . . . . Tu ne m’auras pas. (Fin et fin ne valent rien comme doublure.) ■ L’aviáu pres a fe e fisança. La dobtança regrelhèt pus viva. J’avais une totale confiance en lui. Le doute n’en fut que plus vif. ■ Mai cu vos a pas dich qu’èra un capon. Qui aurait pu se douter que c’était une crapule. De quauqu’un que vos deu d’argent e que sabètz qu’a plus ren, disètz : «Pòdi pas tirar de sang a la muralha que n’a ges!» De celui qui vous doit de l’argent et dont vous savez qu’il n’a plus rien : «Je ne peux pas tirer du sang au mur, il n’en a pas!» Affectivité 146 ~ Comunicar en occitan provençau III – 1. 3. Attitude vis-à-vis de ce qu’autrui nous a fait III – 1. 3.1. Gratitude, reconnaissance ■ cf. II – 2. 5. _________ Remercier • Grâce à lui… Ai fòrça [gratitud, reconoissença] . . . . . . . J’ai [de la, beaucoup de] gratitude envers lui. per eu. Li siáu [devent, reconoissent] . . . . . . . . . . . . . Je lui suis reconnaissant d’avoir fait cela. d’aver fach aquò. Li siáu fòrça devent93. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui dois beaucoup. Reconoissi que li devi ma situacion. . . . . . . Je reconnais que je lui dois ma situation. ■ Vos vòli ben de çò qu’avètz fach per ieu. Je vous sais gré de ce que vous avez fait pour moi. Vos ne’n sabi grat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous en suis reconnaissant. Seriá pas estat aquí… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans lui… (je n’y serais jamais arrivé.) (jamai o auriáu fach.) Gràcias a eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grâce à lui… [Grandmercé, Dieumercé, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grâce à son aide… Bònadich] son ajuda… ■ Aurai per vos una eternala reconoissença. J’aurai pour vous une éternelle reconnaissance. ■ Oblidarai jamai çò qu’avètz fach per ieu. Je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi. De jorn coma de nuech podètz . . . . . . . . . . . . . De jour comme de nuit, vous pouvez compter sur moi. comptar ambe ieu. S’avètz lèu agut fach un obratge perqu’avètz agut d’ajuda, diretz : «Pron gents fan pron besonha». S’il vous est arrivé de terminer vite un travail grâce à de l’aide : /«Assez de gens font assez de travail»/. III – 1. 3.2. Ingratitude, rancune, ressentiment ■ cf. II – 3. 1. _______ Approuver ■ cf. II – 11. 14. ______ Admettre, reconnaître ce qui a été dit ■ cf. III – 1. 1. 9.____ Haine • Fais du bien à Bertrand… Es un ingrat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un ingrat. ■ [Se remembra pas lei, reconois ges de] bònei manieras. Il est ingrat. Fai de ben a Bertrand, te lo rende en . . . . . C’est le comble de l’ingratitude. [siblant, cagant]. Agís amb ingratitud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il agit avec ingratitude. A fach coma Bertrand. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a été ingrat envers moi. L’ai agut solaçat, jamai m’a rendut . . . . . . . Je l’ai soutenu, il ne m’a jamais [la recipròca, lei tornas 94]. [payé de retour, rendu la pareille]. 93. Ne pas confondre avec la dette d’argent qu’exprime la formule connue en français régional: Je lui reste devoir. En occitan: Li rèsti devent. 94. Lei tornas [tornis] sont, au sens propre, une somme d’argent. ~ 147 • Je lui en veux Li vòli mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui en veux. ■ A Paul, li vòli mau que m’ague fach aquò. J’en veux à Paul de m’avoir fait cela. Me vòu mau despuei 3 ans. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’en veut depuis 3 ans. Li [tèni, gardi] rancuna95. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai [de la rancune, du ressentiment] envers lui. Oblidarai pas çò que m’as fach . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas prêt [d’oublier, d’avaler] ça. [passar, endurar]. Risqui pas de li perdonar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne suis pas prêt de lui pardonner. Te gardi un chin de ma china. . . . . . . . . . . . . . . Je m’en souviendrai. Es au Sanctus que t’espèri! . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu ne perds rien pour attendre. T’[agantarai, assoscairarai 96]! . . . . . . . . . . . . Je t’aurai (au tournant). Bordilha! – Femier! – Gusàs! . . . . . . . . . . . . . . Salaud! Que bordilha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel salaud! Li garda [rancuna; una dent, . . . . . . . . . . . . . . . Il lui garde rancune. un codonh sus l’estomac, un chin de sa china…] Èra encanhat còntra eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il était furieux contre lui. ■ cf. colère III – 2. Sentiment III – 2. 1. Sentiment lié à la responsabilité ■ cf. II – 10. 3. 14.__ Responsabilité III – 2. 1.1. Fierté ■ cf. II – 11. 6.____Satisfaction, contentement • Quelle fierté! Siáu ben content de veire… . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis fier97… … qu’ai reüssit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … d’avoir réussi. … qu’as capitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … que tu aies abouti à quelque chose. … de çò qu’[ai, as] fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … de [moi, toi]. … d’èstre occitan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … d’être occitan. … de mon obratge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … de mon travail. Siáu content de ieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me rend fier. Aquò es una satisfaccion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a de quoi être fier. III – 2. 1.2. Honneur • Quel honneur ! Aquò m’onora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela me fait honneur. ■ M’onora fòrça que m’aguetz cargat d’aquelei foncions. C’est un grand honneur pour moi d’avoir été appelé à cette fonction. Ai l’onor de vos informar que… . . . . . . . . . . . J’ai l’honneur de vous informer que… 95. On a parfois confondu rancuna, rancune et rancura, récrimination. Se rancurar: se plaindre. 96. Coincer qn. dans un coin pour le maltraiter en le faisant soscar, (suffoquer et non pas selon une erreur à la mode, le faire réfléchir!). 97. Fier s’emploie en général en occitan pour qualifier l’orgueil. Ici, sans nuance péjorative cet article traite de la personne qui a le souci de sa dignité, qui se respecte, qui est satisfaite d’elle-même. Affectivité 148 ~ Comunicar en occitan provençau N’acampèt tot lo merit(e). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en a retiré tout l’honneur. Es a son onor. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à son honneur. Lo bèl onor! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel honneur! ■ Me seriá ben d’onor d’intrar dins vòstra association. Je serai très honoré d’entrer dans votre association. ■ Me seriá ben d’onor, se vos fasiá pas pena, amic, d’èstre pairin de mei pichons Je serai très honoré, si cela ne vous ennuyait pas, ami, d’être le parain de mes petits jumeaux. bessons. III – 2. 1.3. Honte ■ cf. III – 2. 4. 4.______ Regret • Quelle honte ! [Me fa vergonha, Ai crenta98…] . . . . . . . . . . J’ai honte… … d’aver pas capitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … d’avoir échoué. … qu’agues pas capitat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … que tu aies échoué. … de mon laissar-córrer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … de ma négligence. Es pas una vergonha d’amics ansin? . . . . . J’ai honte d’avoir de tels amis. ■ Ai crenta de dire, de tant que me fa vergonha, J’ose à peine vous [dire, avouer], tellement j’ai honte… Siáu vergonhós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis honteux. – J’ai honte de moi. ■ De la vergonha qu’ai, m’anariáu J’ai tellement honte que je voudrais rentrer sous terre. escondre… Es una [vergonha, vergonhassa]! . . . . . . . . Quelle honte! – Il y a de quoi avoir honte. ■ Vos devi confessar, aquò me fa vergonha,… À ma grande honte, je dois vous avouer… [As pas, Que] [crenta, vergonha] . . . . . . . Tu n’as pas honte de dire de causas ansin? de dire des choses pareilles? N’i a pas per trinhonar99. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas de quoi [être fier, pavoiser]. L’ai [escandalizat, fach abocar] . . . . . . . . . . . Je lui ai fait honte je dois vous avouer… davant tot lo monde. ■ De la vergonha (qu’ a) li [vènon lei roitas, fa montar leis arcanetas] Il est devenu rouge de honte. . ■ Es vengut roge fins au blanc deis uelhs. Il est devenu tout rouge. ■ Fau dire, aicí, sensa vergonha e sensa retenença tot çò qu’a d’èstre dich. Il faut ici dire sans honte et sans retenue tout de qui doit être dit. III – 2. 1.4. Déshonneur Aquò me desonora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela me déshonore. Siáu desonorat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis déshonoré. ■ Se siam desonorats lo jorn que piqueriam a aquesta pòrta. Nous nous sommes déshonorés en allant frapper à cette porte. 98. Par timidité. 99. Lo trinhon: carillon. ~ 149 III – 2. 2. Sentiment lié à l’inattendu ■ cf. I – 1. 1. __________ Surprise de la rencontre III – 2. 2.1. Surprise, étonnement, fascination • C’est étonnant! Aquela empega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est raide! Aquela tuba! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est chaud! Aqueu de còp! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça alors! ■ N’en vaquí una que còmpta per doas. /En voilà une qui compte pour deux./ Bota! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est étonnant! – Tiens donc! Aquò vos [sospren, estona, espanta]! . . . C’est surprenant, étonnant, stupéfiant, fascinant! La causa es admirabla! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est étonnant! Lo fach es admirable! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò es pas de crèire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est incroyable! Es lo monde reversat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le monde à l’envers! I a mai que mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme c’est étrange! Es [estrani, estrange] pasmens! . . . . . . . . . . C’est quand même bizarre! Es pasmens curiós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est quand même étonnant! Es intrigant! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est très étrange!100 Çò qu’es (un pauc) curiós – sosprenent… . Ce qui m’étonne, me frappe c’est que… que m’estona – m’espanta… • Est-ce possible ? ■ [] cf. II – 11. 17._ Exprimer son ignorance à propos de ce qui est dit (Per) De bòn? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je rêve ou quoi? Pas possible! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans blague? Puei! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oh! Tanben! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais alors! De faire de causas ansin! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire des choses pareilles! – C’est fascinant! Mai es possible de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-il possible de… Mai pasmens! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfin! Mai anem! Aquò’s pas possible! . . . . . . . . . Mais enfin, ce n’est pas possible! Talonas? – Galejas? – Te trufas de ieu? . . . Tu veux rire? Tant agantarem la plueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se pourrait bien qu’on se prenne la pluie. • Je n’en reviens pas! Siáu sosprés de lo veire aquí. . . . . . . . . . . . . . . . Je suis surpris, étonné qu’il soit là. Me i esperavi pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne m’y attendais pas. Me o èri pas pensat – figurat. . . . . . . . . . . . . . . . Je n’aurais pas cru cela. Aiçò m’a fach efèct. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ceci m’a frappé, fasciné. – m’a fach impression. – m’a fach un còp. Aquò m’a picat a l’uelh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a frappé. [à la vue] Me pòdi pas figurar que siegue verai! . . . . Je n’en reviens pas! Tombèri de l’ajocador – de la teulissa. . . . . . Je suis tombé de haut, des nues. 100. Je me demande ce que ça cache. Affectivité 150 ~ Comunicar en occitan provençau Ne’n siáu candit! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis baba! Ne’n podiáu plus revenir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis sans voix. Lei braç me’n tombèron. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis resté baba. Aquò m’espanta! Me seca! . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’estomaque! A l’aire un pauc espantat : «Sembla tombat de l’ase». Il a l’air un peu étonné : «On dirait qu’il est tombé de l’âne». Me’n veses estabosit – esbalausit . . . . . . . . . . J’en suis stupéfait, abasourdi, pétrifié. – palaficat. Siáu estat cubit – candit – atupit. . . . . . . . . . . . Je suis sous le choc, sidéré, stupéfié. Quand me diguèt aquò, voliáu plus viure! . . . Id. Avètz jamai vist quauqua-ren de parier? . . A-t-on jamais rien vu de pareil? Ara, plus ren me fa ren! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Maintenant, je m’attends à tout! [S’es, S’èra] jamai fach! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On n’a jamais vu ça! ■ De ma vida e mei jorns aviáu vist tant curiós plantum Je n’avais jamais vu de telles plantes ! ! S’avètz l’aire tot estonat en vesent quauqua-ren, vos diràn : – «Semblas una galina que vetz un curadents». – «Fa d’uelhs coma de paumas». – «L’uelh dança sota la parpèla». Si vous avez l’air tout étonné en voyant quelque chose, on vous dira : /- «On dirait une poule qui voit un cure-dents»./ /- «Il fait des yeux comme des paumes./ /- «L’œil danse sous la paupière./ Aquò [m’atira, m’atriva – me pipa] . . . . . . Cela me fascine101. qu’es pas de dire. Son gaubi me [pivèla, m’enfachina…]. Son adresse me fascine. Extraordinari – Terrible . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Génial ■ cf. de génie Vos [rend, fa virar] [fòl/fòu, baug]… . . Dément, dingue. ■ cf. V – 1. 15. 1. _____ Intelligence (C’est102) fascinant! ] Cela vous attire, séduit…: ■ cf. III – 1. 1. 1.______ Intérêt ■ cf. V – 1. 13. ________ Goûts ■ Renversant, époustouflant, incroyable ] Cela vous étonne. Prodigieux ■ cf. III – 1. 1. 3.______ Admiration 101. Au sens figuré pour: Cela m’attire d’une séduction irrésistible. 102. La syntaxe «C’est + adjectif» est rare en occitan pour exprimer les sensations que l’on éprouve. On tourne en général par «Ceci me fait cela…» (On conjugue le verbe et on peut ajouter des adverbes pour renforcer la force). Ex. C’est fascinant! ] Cela (vous) fascine (énormement)!. Le «vos», parfois «tu» que l’on place en incise renvoie à la personne qui parle (Cela me fascine.) mais déplace le propos sur un jugement général : (Cela fascine et vous, qui que vous soyez, cela vous fascinera également.). Bref, c’est fascinant en soi!. Et comme tout est dans la nuance: voilà le tour qui fait du sentiment une réaction personnelle : n’aver. ex. Eu n’a pas coma ieu, que siáu tant afligida! ~ 151 • Quelle surprise ! Bondieu [Bodieu]! | Per exemple! . . . . . . Quelle surprise! | Alors ça par exemple! Nos fas una gròssa sospresa! . . . . . . . . . . . . . . . Pour une surprise! Ve! | Ve l’aquí! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vois! regarde! | Le voilà! Ve-lo! ve-la! ve-lei! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le voilà! la voilà! les voilà! Zo mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une fois de plus! I siam mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça y est! Je savais que ça devait arriver! Cu o auriá pensat? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui aurait pu se douter? Siáu estat pres de cort. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai été pris au dépourvu. … a l’imprevista . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … par surprise, à l’improviste … d’escondons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … en cachette … per engana . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … par surprise, par ruse … L’avèm dessobtat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … Il a été pris pris sur le fait. ■ M’esperavi pas en çò que m’anava dire. Je ne m’attendais pas à ce qu’il allait m’annoncer. O [∼va] sabiáu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le savais! Aquò aviá d’èstre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça devait arriver! Çò qu’a d’èstre a d’èstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’était inéluctable. La vièlha voliá jamai morir. . . . . . . . . . . . . . . . . . expr. On en apprend tous les jours. Coma que siegue… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De toute façon… ■ Jutjatz de ma sospresa en me vesent nomat Imaginez ma surprise de me voir nommé ! ! • Mais… Mai que me disètz [diatz]? . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais que dites-vous? Que i a? | Qué se passa? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’il y a? | Qu’est-ce qui se passe? Que t’arriba? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’il t’arrive? Mai qu’es aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais qu’est-ce que c’est que ça? De qué me parlas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mais de quoi parles-tu? III – 2. 2.2. Indifférence ■ [] cf. II – 2. 4.________ Plaindre ■ [] cf. II – 10. 3. 2. _____ Indifférence, irrésolution ■ cf. II – 10. 3. 14.______ Désinvolture, insouciance ■ [] cf. III – 1. 1. 6. 2. ___Préférence ■ [] cf. III – 1.1.1. _____Intérêt ■ cf. III – 2. 3 .4. _________Désintérêt • Ça ne m’étonne pas ! [Aquò, La causa] [me sospren, . . . . . . . . . . Ça ne me [surprend, étonne pas]! m’estona] pas. (I a) Ren d’estonant a aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien d’étonnant. Que i farem? Ren! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que ça peut faire? Me’n garci ben pas mau! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que tu veux que ça me fasse? N’ai ren a batre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce que j’en ai à foutre? Me garci pas mau d’aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu crois que ça m’intéresse… Amb aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et alors? N’ai (agut) [vist de piègers, d’autras]. . . . J’en ai vu (bien) d’autres. Ara plus ren me fa plus ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’attends à tout. Aquò me pertòca pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me laisse indifférent. Es insensible. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est insensible. Affectivité 152 ~ Comunicar en occitan provençau III – 2. 3. Sentiment lié à une réalité agréable, la prospérité III – 2. 3.1. Satisfaction, contentement ■ cf. II – 2. 1. _________ (Se) féliciter ■ cf. II – 10. 9. 3. _____ Orgueuil ■ cf. III – 2. 1. 1.______ Fierté • Ça va ! (Va ben) Siáu [satisfach, content]. . . . . . . . (Ça va,) je suis [satisfait, content]. … que se siegue enfin decidit. . . . . . . . . . . . . . … que cela se soit enfin décidé. … dau resultat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … de ce résultat. … de vosautres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . … de vous. Aquò [me contenta, m’acontenta]. . . . . . . Cela me satisfait. [Se contenta, s’acontenta, se satisfà] . . . . Il se contente de peu. de [gaire, pauc]. Contenta-te [de çò, ambe çò] qu’as. . . . . . Contente-toi de ce que tu as. Es content de son sòrt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est content de son sort. Aquò vos contenta. – Es (plenament) . . . . . C’est (pleinement) satisfaisant. satisfasent. Per se levar la fam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour satisfaire sa faim Per amodar la set . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour étancher la soif S’aquò te [va, convèn, contenta]. . . . . . . . . Si ça peut te contenter. Ne’n fau pas mai per me contentar. . . . . . . . Il n’en faut pas plus pour me contenter. Ai agut çò que voliáu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai eu ce que [je voulais, je désirais]. Demandavi pas mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en espérais pas plus. – Je n’en demandais pas davantage. III – 2. 3.2. Joie103, plaisir104 • Ça me fait très plaisir. Fa [gaug, plaser] de te veire. . . . . . . . . . . . . . . [Je suis heureux, ça me fait plaisir] de te voir. L’ai fach ambe [plaser, gaug]. . . . . . . . . . . . . Je l’ai fait avec plaisir. Aquò fa (una bèla, gròssa) gaug. . . . . . . . . . . C’est une grande joie… Preni (un gròs) plaser de nadar lo matin. . . Je prends (un grand) plaisir à nager le matin. «Vendretz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Vous viendrez? -Vendrai volontier.» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – Je viendrai avec plaisir.» Aquò [me, vos105] fa un gròs plaser… . . J’en éprouve un grand plaisir. – C’est très agréable. Eriam segurs de li far gaug. . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous étions sûrs de lui faire plaisir. Es quauqua-ren [d’agradiu, de plasent]. . . . . C’est quelque chose d’agréable. Siáu ben [content, urós] de [te veire, . . . Je suis [très heureux, joueux] de [te voir, saber que vendràs]. savoir que tu vas venir]. Que gaug de [te veire, que vengues]! . . . . Quel bonheur [de te voir, que tu viennes]! 103. Pour rendre ces notions proches mais différentes le mot gaug est central, il dérive de gaudiu(m) en latin. Le pluriel gaudia aurait donné, dit-on, joie en français. En revanche je n’ai pas trouvé d’éléments probants sur l’origine et le sens des formes occitanes jòi et jòia. Tout au plus sait-on que jocalia, les jeux publics se retrouve dans lei jòias. On connaît également le sens spirituel du jòi troubadouresque. 104. Le plaisir est l’état affectif agréable, durable, que procure la satisfaction d’un besoin, d’un désir ou l’accomplissement d’une activité gratifiante, en occitan lo plaser. 105. Vous impersonnel. ~ 153 ■ Gròssa gaug per ieu de vos aver rescontrat. Très heureux d’avoir fait votre connaissance. ■ Ai la gròssa gaug de vos anonciar… J’ai le très grand plaisir de vous annoncer… (se) Rire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rire Faire una pèu de rire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éclater de rire. S’estraçar (la pèu dau ventre) . . . . . . . . . . . . . . Id. (dau rire) – s’escacalassar. Rire [a se faire petar lo gargasson, . . . . . . . À gorge déployée. – aux éclats coma d’asclas] Faire de foliás de rire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rire frénétique Rire que d’una gauta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jaune Rire sota gorjon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sous cape Un rire trufandier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Narquois A lo galejar freg. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pince-sans-rire Tenir [lo seriós, sei minas] . . . . . . . . . . . . . . . . . Se retenir Estofava lo rire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il/Elle pouffait de rire. Posquèt pas tenir lo rire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne put s’empêcher de rire. • Quel pied! Que [regalada, chale]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel pied! – (Comme) c’est agréable! Se siam regalats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes régalés. Se [regala, chala] d’escotar aquò. . . . . . . . . Il se régale à écouter cela. Fa [plaser, gaug] de veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait plaisir à voir. – C’est un plaisir de voir cela. Es un [regale, chale] (requist). . . . . . . . . . . . . C’est un (grand) plaisir (rare). Aquò me fa gaug qu’es pas de dire! . . . . . Je suis fou de joie. Aquò me fa [trefolir, tresanar] de gaug. . . Ça me fait tressaillir de joie. Aquò m’estrambòrda de gaug. . . . . . . . . . . . . . Je déborde, suis transporté de joie. Siáu ais àngels. – Leis àngels me pòrtan. . . Je suis aux anges. Siáu [ravit, aürós coma un papa]! . . . . . . . Je suis super content. Me [regali, chali]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me régale. Me tròbi ben a la bastida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me sens bien à la ferme. Siáu a mon centre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis dans mon élément. Aquí, me languissi pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là, je ne m’ennuie pas! Aquò’s lo plaser dei sants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le paradis. M`XZ III – 2. 3.3. Bonheur, félicité ■ cf. II – 2. 1. _________ (Se) féliciter ■ cf. II – 1.2.7.________ Contingence, hasard ■ [] cf. III – 2. 4._____ Sentiment lié à une réalité désagréable, l’adversité (malheur) ■ cf. V – 9. 9.__________ Résultats du travail • C’est le bonheur! Siáu aürós [urós] (en plen). . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis (complètement) heureux. Ai tot per èstre aürós [urós]. . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai tout pour être heureux. Que me manca per èstre aürós ? . . . . . . . . . . Id. Es una [bòna, urosa] novèla. . . . . . . . . . . . . . . C’est une heureuse nouvelle. Foguèt un momenet de benaürança. . . . . . . Ce fut un moment de félicité. Lo bonaür complit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le bonheur parfait Affectivité 154 ~ Comunicar en occitan provençau Leis agradanças de la vida . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les petits bonheurs de la vie Lòngamai comptetz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puissiez-vous longtemps encore être heureux. Lo bòn tostemps vos siegue donat. . . . . . . . . Le bonheur (durable) vous accompagne. Siáu [favat, naissut ambe la crespina]. . . Je suis né sous une bonne étoile. Ai una vena de gibós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. De lònga vira dau mieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça tourne toujours de mon côté. Tot me fa esquineta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout me favorise. Tot va [lisc, coma vòli, charmant]. . . . . . . Tout marche à la perfection. – comme sur des roulettes… An trobat lo bòn Dieu endormit. . . . . . . . . . . . Ils ont trouvé une occasion on ne peut plus belle. Me capita que de bonaür106. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne m’arrive que du bonheur. Capiti ben. – Devini ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout me réussit. Lei pèiras van au clapier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un bonheur ne vient jamais seul. Aquò m’a [alegrat, regaudit, . . . . . . . . . . . . . . . Cela m’a mis de bonne humeur. virat a la bòna]. ■ cf. III – 3. 1. ________ Bonne et mauvaise humeur Siáu gai coma un peis dins l’onda. . . . . . . . . Je suis heureux comme un poisson dans l’eau. III – 2. 3.4. Désintérêt • Ça ne m’intéresse pas Aquò [m’interèssa pas, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela ne m’intéresse pas du tout. me ditz ren (de ren)]. I fau pas cas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aucun intérêt à mes yeux. A lo tèdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est dégoûté (de tout)! ■ cf. V – 9. 4 __________ Mal travailler (apathie) ■ cf. III – 2. 4. 5.______ Dépit Aquò me pertòca de ges [de biais, de mòda]. Ça ne me concerne en rien. FORMES NÉGATIVES DE L’INTÉRÊT : ■ [] cf. V – 1. 13. ____ Goûts ■ cf. III – 1. 1. 10. ____ Mépris ■ cf. V – 1. 13. 2. _____ Aversion, dégoût Se sabiás…! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu parles (si je m’en fiche)! Ai pron de faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai mieux à faire. Ai d’autrei cabras a gardar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai d’autres chats à fouetter. Aquò es [ren, patin-patà-pas-ren]. . . . . . . . Ça n’a aucune importance. ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Je m’en fous! : Désinvolture, insouciance Ren a batre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien à cirer! Te tòca a tu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En quoi est-ce que cela te concerne? ■ cf. II – 10. 3. 2. _____ Indifférence, irrésolution M’es egau! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’est égal! – Peu importe! M’en garci dau bòn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en fiche complètement. ■ [] cf. III – 2. 2. 2. __ Indifférence (sentiment lié à l’inattendu) : Ça ne m’étonne pas. (Aquí) i a ren [d’espectaclós, . . . . . . . . . . . . . . Ça n’a rien d’extraordinaire. d’extraordinari]. 106. Fatalité heureuse, chance (= ce qui m’arrive est un signe favorable). ~ 155 III – 2. 4. Sentiment lié à une réalité désagréable, l’adversité ■ cf. II – 2. 3. _______ Se plaindre III – 2. 4.1. Insatisfaction ■ cf. V – 9. 9.__________ Résultats du travail • Je ne suis pas content! FORMES NÉGATIVES DU CONTENTEMENT : Siáu [pas, gaire][satisfach, content]. . . . Je suis ne suis [pas, peu] [satisfait, content]. Aquò [me contenta, m’acontenta; . . . . . . . Cela me [satisfait, convient; suffit] aucunement. basta] [pas, gaire, de ges [de maniera, de biais]. Es [pas, gaire] [satisfasent, . . . . . . . . . . . . . . . . C’est [pas, pas très] [satisfaisant, intéressant]. interessant]. Aquò (me) [va, convèn, contenta] pas. . . . Ça ne (me) va pas. Aiçò es pas gaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ceci est bien peu. Aquò es pas pron. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela n’est pas assez. Ai pas agut çò que [voliáu, . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas eu ce que [je voulais, demandavi, cercavi]. je désirais, cherchais]. Demandavi mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en espérais plus. – J’en demandais davantage. Aquò’s pas aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en est rien. Es tot? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est tout? Encar un còp107! – Vueje! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore! – (litt. Vide ! ) pop. Es Joan-mau-m’agrada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un éternel insatisfait. Es un òme de lònga maucontent. . . . . . . . . . . Il est toujours insatisfait. ■ Fau pas que lo client siegue maucontent. Il faut que le client soit toujours satisfait. Tot li es cort. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en a jamais assez. Es abramat de glòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un désir insatiable de gloire. III – 2. 4.2. Malheur ■ cf. II – 1.2.7.______ Contingence, hasard ■ cf. III – 2. 3. 3.______ Bonheur, félicité • Pas de chance! Ai pas de bòu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas eu de chance! Ai mau rescontrat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas eu de chance, l’occasion de faire autrement. Ai [mau devinat, mal encapat]. . . . . . . . . . . . Je suis mal tombé. Aquò devina mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça tombe mal. Tot aquò me fa mautraire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout ça me fait mener une vie pénible. Lo malauvari, just veniáu de partir. . . . . . . . Manque de pot, je venais juste de partir. Siáu vengut a la malora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis venu un mauvais jour. Lo mau-sòrt me faguèt nàisser! . . . . . . . . . . . . Maudit soit le jour qui… ■ La malaürança Le malheur de l’ouvrier fait le bonheur du banquier. 108 de l’obrier fa la benaürança dau banquier. Tot dau lòng de sa vida de malaürança . . . Durant toute sa longue vie de malheur Ai pres lo mau tostemps109. . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai ruiné ma santé pour le reste de mes jours. 107. pron. : /enkan’ko/. 108. Le sort malheureux permanent. 109. Lo mau tostemps: Selon Honnorat: Mal que l’on gagne pour longtemps, en général causé par le froid. D’où : tous les maux incurables. Affectivité 156 ~ Comunicar en occitan provençau ■ (Diriatz que) M’an batejat ambe d’aiga de merluça Je n’ai jamais eu de chance110 ! ! Per malastre, es tròp tard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Malheureusement, il est trop tard. E, pèsta e cabussada… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour comble de malheur… Pas pron d’aquò… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Siáu pas nascut ambe la crespina. . . . . . . . . . Je n’ai pas de chance. Siáu en [malaür, malastre]. . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis dans la déveine. ■ cf. chance Per mon [malaür, malastre] . . . . . . . . . . . . . . . . Pour mon malheur Mon òme me fa venir malaürosa. . . . . . . . . . . Mon mari me rend malheureuse. Las! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hélas! Avèm totei lei maus de comblessa. . . . . . . . Nous avons tous les malheurs. S’avètz perdut au juec, ò mancat un bòn afaire, diretz : «Siáu estat de l’èfa». Si vous avez perdu au jeu, ou raté une bonne affaire, vous direz : /«J’en ai été du f»/. Li vengue lo malan! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’il soit maudit! Vengue lo malan… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’il survient une période difficile… [crise, sinistre, les mauvais jours] Aucèu de malan! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oiseau de malheur Es un pòrta-esfrai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un porte-malheur. • Je suis dans le pétrin! ■ cf. II – 10. 1. ________ Faisabilité ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Dispositions objectives: aisance, ■ cf. V – 9. 6.__________ Travail difficile difficulté, prudence, imprudence… Quina empega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle poisse! Siáu [pas a l’aise – empachat]! . . . . . . . . . . . Je ne me sens pas bien! [dans cette situation] Siáu pas a mon centre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis à côté de mes pompes! Siam [frescs, pròpres (lei sordats), . . . . . . . On111 est dans de beaux draps, ben lotjats]! un situation délicate! Siam (pas) dins lo [jambin, canier, . . . . . . . On est dans les ennuis, les difficultés, gànguil, pairòu] – la panada…! le pétrin, la m…! ■ Siam dins un gànguil que te disi [dieu] Nous nous débattons au milieu de difficultés inextricables. qu’aquò. [Siam dins, Es] lo pati. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes en difficulté. – C’est la panique… I a d’auga a la ret – Lei camins fan tirar. . . . Ça n’avance pas. – Ça traîne. Siam encalats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On est bloqués. – coincés. Siam dins una marrida passa. . . . . . . . . . . . . . . Il y a des difficultés passagères. Ai mau temps! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça se passe mal en ce moment! Es la fin de tot! – Adieu bòta! . . . . . . . . . . . . . . C’est le comble! N’i a que ne’n sobra! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en reste! [du malheur] Me n’an fach una! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On m’a joué un tour! Es [un marrit còp, quauqua-ren de . . . . . . . Il m’arrive un vilain tour! fachós] que me capita! 110. Se dit également des assoiffés permanents qui font le pilier de bar. C’est aussi une dérision du baptême républicain. 111. En ne nommant personne, c’est bien ici de soi que l’on parle. ~ 157 Nos a fach lo còp d’escaferlati! . . . . . . . . . . . . Il nous a joué un tour de coquin! [imprévu] I aguèt un auvari! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un incident fâcheux s’est produit! M’a pres de cort! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a pris au dépourvu! ■ cf. III – 2. 2. ______ Sentiment lié à l’inattendu Ai fach bòu blanc. – Ai fach blanca. . . . . . . J’ai fait chou blanc! ■ cf. V – 9. 9.________ Résultats du travail S’anatz en cò de quauqu’un e que i siegue pas (parier d’un esfòrç), diretz : «Avèm fach camba lassa!112» Si vous allez chez qn. et qu’il n’y est pas (la même chose d’un effort) : «Nous nous sommes fatigués pour rien!» ■ cf. V – 10.8._______ Inutile Leis [empaches, entrambles] . . . . . . . . . . . . . . Les obstacles ne manqueront pas… mancaràn pas… ■ Ai agut ben de reviradas dins la vida. J’ai connu bien des difficultés dans la vie. Se laissa anar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il, Elle se néglige. • On est mal barrés ! ■ cf. II – 1.2.7.________ Contingence, hasard ■ cf. III – 2. 2.________ Sentiment lié à l’inattendu [Senti, Vesi venir] la mauparada! . . . . . . . . On est mal barrés! – C’est la catastrophe (à coup sûr)! A, la mauparada dau vielhum! . . . . . . . . . . . . . Ah, le malheur fatidique de la vieillesse! Quora dins la conversacion, cadun parla de seis auvaris, i a totjorn qn. que ditz : Quand dans une conversation, chacun parle de ses malheurs… : – «Entre totei, portam tot.» . . . . . . . . . . . . . . . . . . «À nous tous, nous portons tout.» – «Siam ben mau campats.» . . . . . . . . . . . . . . . . . «Ça va mal pour nous!» – «Siam plegats dins de marrits linçòus.» . . . . «On est dans de beaux draps.» – «Ai tombat de la fèbre au mau caud!» . . . . . «C’est de mal en pis!» S’es negat dins un culhier d’aiga! . . . . . . . . . Il s’est noyé dans un verre d’eau! Gamacha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tourne en rond! [s’agite pour rien] Son afaire va de [gambi, caire, banda]. . . . Son entreprise ne tourne pas bien. Anava ben, ara debana113. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a plongé! [il a bien perdu] M`XZ Ai pas lo blanc dau pòrre! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas la meilleure part114! Maugrat la plueia e lo tròn. . . . . . . . . . . . . . . . . . Contre vents et marées. Va virar a l’aigre! – La castanha tuba! . . . . . La situation est explosive! – Totara i a d’esposcs! A l’aur de crapa, a l’òli i a de caca! . . . . . . Chaque médaille a son revers! ■ Ambe la fin dei colonias, lo negòci comencèt d’anar a la desbranda. Avec la fin des colonies, le commerce commença à décliner. 112. Nous avons fait jambe lasse. 113. Jeu sur les sens du mot debanar: dérouler, décliner, «plonger» fig. 114. Aussi: le dernier mot. Affectivité 158 ~ Comunicar en occitan provençau • Quel malheur ! (Òi,) [lo, que] (gròs)… (de)…! . . . . . . . . . . Quel malheur (est cela, me touche)! – Oh, le grand malheur! …[malaür, malastre] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle malchance! – Comme je suis malheureux! …mesavèni . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est mal parti! [pépin grave, ce qui est arrivé est mauvais] …desavèni . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel déconvenue! – C’est fichu! [désagréable, raté.] …mal auvari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle tuile! [événement fâcheux, malencontreux] …còp de temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel contre-temps! …[desastre, calamitat, catastròfa] . . . . . . . Quelle catastrophe! …maubiais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle maladresse! …mauparada, malemparada . . . . . . . . . . . . . . . Ça va mal tourner! Quelle mésaventure! Ça s’annonce mal! …mautemps, maupassatge . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle période de malheurs! [temps de peines passager] …guinhon, guinha – empega . . . . . . . . . . . . . . . Quelle poisse! [guigne, malchance] Lo (gròs) malastre que siegue partit! . . . . . Quel malheur qu’il soit parti! Lo (gròs) malastre de partir! . . . . . . . . . . . . . . . . Quel malheur de partir! Que malastre! – Quin malastre! . . . . . . . . . . . Quel malheur! Quin escaufèstre per carrieras! . . . . . . . . . . . . . Quelle surexcitation dans les rues! ■ Amb aqueu païsatge, m’estransini dau mau de tèsta Ce paysage me stresse et me donne mal à la tête. ! III – 2. 4.3. Déception ■ [] cf. II – 10. 3. 3. _ Espoir • Je suis déçu ! A, tè! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça alors! Siáu deçauput. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis [déçu dépité]. – Comme c’est décevant! Pau m’a deçauput. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Paul m’a déçu. I a de qué n’èstre maucorat. . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est vraiment [décevant, décourageant]! M’esperavi pas a aquò! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne m’attendais pas à cela! – Aquela, l’esperavi pas! (De) Tant m’èra una gaug. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Moi qui m’en faisais une joie. N’ai agut pron de [mescòmptes, . . . . . . . . . . Il y a eu bien des déboires dans ma vie. desmentidas] dins la vida. Foguèt [una gròssa revirada, . . . . . . . . . . . . . . J’ai été très déçu, désappointé. [de l’insuccès] un desavèni] (per ieu). Foguèri ben [desenlusit, desberlugat, . . . . J’ai perdu mes illusions. desembulat, desfrisat]. Siáu restat [nèc, candit, amb . . . . . . . . . . . . . . . Je suis resté [tout bête, déconcerté, ébahi]! un pam de nas]! Foguèt (per ieu) un gròs defèci. . . . . . . . . . . . . (Cette nouvelle) m’a complètement abattu. D’eu, m’esperavi pas a aquò. . . . . . . . . . . . . . . . Je n’aurais pas cru cela de lui. ~ 159 E ieu que [pensavi, cresiáu] . . . . . . . . . . . . . . . Moi qui croyais qu’il viendrait! que vendriá! ■ Quand pensatz que m’aviá promés [(Et) dire, Quand je pense] qu’il m’avait promis de venir de venir ! ! M’as [deceuput, deçauput]. . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’as déçu. De quant li foguèt amara sa revirada! . . . . Combien sa déconvenue a été amère! Per ieu, foguèt [una decepcion, . . . . . . . . . . . Ça a été une déception pour moi. un desenlusiment]. Ne’n siáu revengut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai déchanté. ■ Totei seis esperanças [abolidas, nebladas] l’an rendut defeciós. Tous ses espoirs déçus l’ont rendu [amer, déprimé]. Tot i nèbla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il subit déception sur déception. Me’n mòrdi lei dets. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en mords les doigts. Aquela revirada m’a [bechinat, peginat, . . . . . Je suis dépité par cet échec. defeciat, fa venir lo gom]. [Fasiá, S’entornèt amb] un pam de nas. . . . . . Il [avait, revint avec] un air dépité. – Fasiá la bèba. III – 2. 4.4. Regret ■ cf. II – 4. 3. _______ S’excuser ■ cf. II – 10. 3. 3. _____ Espoir • Je regrette ! Non (, o [∼va] planhi). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non (, je regrette). [mécontentement] Non e me’n penti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Non et je le regrette. [peine, remords] Planhi que siegue pas vengut. . . . . . . . . . . . . . . [Je regrette, Il est regrettable] qu’il ne soit pas arrivé. Me languissi de [mon país, Pèire]. . . . . . . . Je regrette [mon pays, Pierre]. [absence, éloignement] ■ Malaürosament ai agut un empache. [Hélas, Malheureusement,] j’en ai été empêché. Es [pecat, malaürós] que siegue pas . . . . . Il est [dommage, fâcheux] qu’il ne soit pas venu voir. vengut veire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Es da(u)matge per la seguretat . . . . . . . . . . . . . . . C’est préjudiciable à la sécurité de laisser… de laissar… ■ Es de plànher, mai se pòt pas faire. [C’est regrettable mais, À mon grand regret], ce n’est pas possible. Aquò es pas possible, o planhi. . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas possible, je regrette. Aquò [me grèva, m’es grèu] . . . . . . . . . . . . . . . J’en éprouve un vif regret, mais ce n’est pas faisable. mai se pòt pas faire. ■ Es pas una crenta de veire tant de Ce n’est pas [regrettable, malheureux] de voir toutes ces vignes… vinhas chapladas ? L’anarai pas cridar a Roma. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne m’en vanterai pas. Te vòs maridar amb aqueu? . . . . . . . . . . . . . . . . Tu veux te marier avec lui, tu vas déchanter. – Ne’n revendràs. A ! se lei pentiments se crompavan! . . . . . . Ah! si les regrets se rachetaient! Affectivité 160 ~ Comunicar en occitan provençau III – 2. 4.5. Dépit ■ [] cf. II – 10. 3. 3. ___ Désespoir ■ cf. III – 2. 1. 3.________ Honte ■ cf. III – 2. 3 .4. _______ Désintérêt • Je suis dégoûté115 ! Siáu a la desesperança. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis en proie au désespoir. D’aver mancat l’examen coma aquò . . . . . . Je suis désespéré116 d’avoir raté mon examen. me [maucòra, despotenta]. Ai pas fòrça coratge. | Aquò me descòra. . . . Le (mon) moral est bas. | Je suis dégoûté. Aquò vos fa pèrdre coratge. . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela porte sur le moral. Aqueu pichon me [maucòra, desavia]. . Je désespère de cet enfant. (= Je n’attends plus rien de lui.) Aquò me fa morbinar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en suis dépité. J’en ai gros sur la patate. Met totjorn lei causas au pièger. . . . . . . . . . . . Il est très pessimiste. Vetz tot en negre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il broie du noir. Fa d’una mosca un tavan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il grossit tout. Es un faseire de crotz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il envenime tout. Se fa de montanhas de tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Se fa de crotz de palha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’afflige, s’alarme pour des riens. Foguèt aclapat de desesperança. . . . . . . . . . . . Il sombra dans le désespoir. – Vouguèt plus viure. Es las de viure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est dégoûté de la vie. – Il n’attend plus rien de la vie. ■ Se desconsolava d’aver mancat son examen. Il se tourmentait d’avoir échoué. ■ Siáu dins lo cas de pèrdre lo beure e lo manjar. J’en perds le goût de vivre non sans raison. Me fa morir d’estransi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais en mourir de chagrin. Vau negar ma lanha dins la botelha. . . . . . . Je vais noyer mon chagrin. Vau [me tuar, m’enfrominar . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais me [suicider, faire sauter la cervelle]. lo cabestrant]. (N’)ai [lo gom, un brave codonh] . . . . . . . . J’(en) éprouve du ressentiment. sus l’estomac. (N’)ai lo tèdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’arrive plus à m’intéresser à rien. Lo mauviure me rosiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le mal-être me ronge. Siáu talament rebusat dei causas . . . . . . . . . . . Je suis tellement [rebuté, découragé] des choses de la tèrra. III – 2. 4.6. Déplaisir de ce monde. • Je n’aime pas du tout ! ■ cf. II – 10. 3. 5. _____ Volonté FORMES NÉGATIVES DU PLAISIR : ■ cf. V – 1. 13. ________ Goûts Aquò [me desagrada, m’agrada pas . . . . . . Ça ne me plaît pas, déplaît. (gaire)]. 115. Cette expression hyperbolique, très à la mode en français, exprime la déception, la perte d’intérêt ou d’estime et un certain désespoir et non le dégoût au sens premier. 116. Et j’ai perdu espoir de le repasser. ~ 161 [Aqueu pastaròt, aquela potinga117] . . . . . . Cette ragougnasse m’a bien déplu. m’a [desagradat, rebutat]. Es gaire agradiu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est (très) [déplaisant, désagréable]. Aquò me desagrada fòrça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’aime pas ça du tout. – Je n’aime pas beaucoup ça. Es ambe desplaser que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est avec déplaisir que… Vaquí una gent [desagradiva, . . . . . . . . . . . . . . En voilà une personne déplaisante! desplasenta, mauplasenta, maucorosa]! O ai fach per fòrça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai fait à contre-cœur. • Ça me fait de la peine. La pena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La peine (le poids supporté, la dette affective) Aquò me fa ([tirar, traire]) . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai de la peine – beaucoup de peine. (una gròssa) pena.118 Aquò me fa mautraire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça va très mal. M’es [en de mau, de fèr]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Aquò me fa [pietat, compassion, . . . . . . . . . . Ça me touche, me fait pitié. mau de còr]. Aquò me fa [patir, rebolhir]. . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait souffrir (moralement). Lo pegin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inquiétude, humeur dépressive (ou agressivité haineuse) Aquò me fa peginar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je déprime. – Ça me met en rogne. Se pima. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il bloque. – Il s’en affecte, s’inquiète. Il le prend au vif. Lo chiron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Idée fixe, obsession Aquò me fa [prendre pima, pimar]. . . . . . Je le prends à cœur. Ça me pique à vif. Aquò me [carcanha, tavaneja, chirona]. . . . . Ça m’obsède, me tourne dans la tête. Aquò me [festibula, lanha, inquieta, . . . . . Ça me donne du souci. me poirís lo sang]. Pòdi plus prendre [lo dessús, sus ieu]. . . . Je n’arrive pas à surmonter. Ne’n siáu a non plus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis à bout. – C’est trop de souci. – Me fa bolhir lo sang. M’[estransini, opili] amb aqueu chiron. Cette pensée m’obsède, me rend malheureux. – Je stresse. Siáu malurós coma [lei pèiras, . . . . . . . . . . . . Je suis malheureux comme les pierres, un ase de gipiera, lei tòras]. un âne de plâtrière, les chenilles. Lo malan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les ennuis répétés – lassitude – ennui moral ou physique Siáu aclapat de dau malan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis accablé de malheurs. – Je n’ai que des ennuis. Siáu tocat per… – Me ressenti de… . . . . . . . . Je suis affecté par… Vivi plus – Mòri a pichon fuòc. . . . . . . . . . . . . Je me morfonds. Lo còr me sauna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon cœur saigne. 117. Potinga : potion, drogue médicinale, remède pej. Et au sens figuré, tout ce qui est dégoûtant ( ragougnasse, vinasse). 118. La peine est ce que l’on paye en réparation d’une faute. «Avoir de la peine» c’est «devoir payer pour s’acquitter d’une épreuve». Affectivité 162 ~ Comunicar en occitan provençau ■ Voudriáu aver sièis pams de tèrra sus lo nas. Je voudrais avoir six pans de terre sur le nez. N’ai mai que ma part. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai plus que mon compte. Sent onte li coi la plaga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il, Elle l’a senti passer. N’a vist de crudèlas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il, Elle en a vu de cruelles. S’es tot estofat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il, Elle a souffert en silence. Se concentra tot. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est tout pour lui. Se laissa anar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il, Elle se néglige, se laisse aller. [Paure, Pecaire] de tu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon pauvre! Je te plains. Paure mesquin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pauvre diable. Es fachós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est navrant. Se bacèla la tèsta còntra la paret. . . . . . . . . . . Il, Elle se frappe la tête contre le mur. III – 2. 4.7. Ennui, embarras ■ cf. III – 1. 1. 8.______ Antipathie • Le souci La lanha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La peine, l’affliction – J’en pleurerais! Lei lanhas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les ennuis, les soucis de la vie Un auvari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accident, incident fâcheux Un escaufèstre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Choc, suée et par extension accident Una mauparada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Catastrophe imminente Un [desplaser, defèci, contrari] . . . . . . . . . . . Déboire Aquò me [seca, romp(e) la tèsta, ] . . . . . . . Ça me fait tourner en bourrique. – Me fa venir [cabra, lèbre, rababèu]. Aquò [m’enfècta, m’entartuga, . . . . . . . . . . . . Ça m’empoisonne la vie. me tarabusta]. Aquò me [fotimasseja, fa bolhir, . . . . . . . . . . Ça me rend fou. fa rebolhir, seca lo fetge]. Me vèn en òdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me vient en horreur. Aquò me fiença, me ficha en caire, . . . . . . . Ça m’énerve. me sufòca – me crespa. A la vertut de me crespar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça a le don de m’énerver. ■ Me languissi de restar sensa ren faire. Je m’ennuie… ■ Cu non met remèdi d’ora, arriba lo t Si on n’y remédie pas tout de suite, ça ne fera qu’empirer. emps que plora. • Ça ne va pas! I a de pena. – I a quauqua-ren que 119… . . J’ai des «soucis».120 Me ressenti de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis affecté par… Lei camins fan tirar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne va pas comme je veux! [J’éprouve des difficultés.] 119. Mode d’emploi: on ajoute un verbe qui exprime la nature et le degré du souci éprouvé. Par exemple: I a quauqua-ren que me tira pena, que me ficha en caire, que me carcanha, que m’enfècta… 120. Le terme souci, très à la mode, voire galvaudé, recouvre en réalité des sens variés, il peut être le synonyme de : difficultés, inquiétude, préoccupation, tourments, tracas… Le générique panroman est la pena. Pour exprimer sa pensée en occitan, il faut, ici, choisir le terme précis. ~ 163 Aquò m’enfècta.121 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’embête, m’importune. Aquò [me fa peginar122, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’inquiète123 énormément! – Je déprime. me dona de lanha]. Me fau de marrit sang per eu! . . . . . . . . . . . . . . Je suis inquiet à son sujet. M’es anat au còr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a touché. Siáu pertocat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis concerné. Ai [agut, pres] [una estubada, . . . . . . . . . . . . J’ai eu un choc. una (brava) estomagada, un sang bolhent]. Siáu dessús-dessota. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis chaviré. Aquò m’a estomagat – Siáu estomagat. . . Ça m’a estomaqué. Siáu estat desaviat – destimborlat . . . . . . . . . . Ça m’a affolé. – desvariat. • Préoccupation 124 Siáu tot desvariat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’affole. – Je suis déboussolé. Aquò [me fa, me tira] pena. . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne du souci. – Ça m’inquiète. Aquò me chirona – me tavaneja . . . . . . . . . . . . Ça devient une obsession. – me festibula. Me fa estransinar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un cauchemar! Je suis mal! Aquò me destorba – me destòrna. . . . . . . . . . Ça me dérange. N’ai lo segren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sombre pressentiment S’es pimat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a tiqué. (s’est obnubilé) Siegues pas tant escaufada! . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne t’excite pas tant! Amaisa-te! • Ça m’a fait un choc! Calme-toi! Aquò m’a estomagat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a fait un choc. Aquò me seca! – Aquò m’escagassa! . . . . Ça me tue! Aquò me lanha.125 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai du chagrin! Tot l’ofusca! – Tot l’ofensa! . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend tout pour lui. Il le prend mal. ■ cf. III – 2. 4. 10. ____ Irritation, indignation, exaspération • Ça me tracasse !126 Aquò me carcanha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me tracasse. Aquò me tavaneja – me chirona . . . . . . . . . . . . Ça devient une idée fixe. – me festibula. 121. Inquiétude, gravité [s’oppose à tranquillité, paix, sérénité; insouciance; indifférence]. 122. Lo pegin (le dépit): Vive contrariété qui peut aller jusqu’à l’inquiétude maladive (mauvaise humeur, idées noires) et qui rend désagréable, hargneux, chicaneur ou avare. Cet état a des effets visibles sur la santé et l’aspect physique. 123. Attention, inquiet, a en général le sens de surexcité, hyperactif, hargneux, agressif. 124. État d’un esprit occupé de façon durable, dominante, voire exclusive, par une idée, un sentiment. 125. La lanha (] s’enlanhar) est un trouble, un sentiment de révolte, un caractère irritable causé par l’accumulation de difficultés parfois durables que l’on manifeste par des récriminations ou des lamentations. La malícia (s’emmaliciar) marque l’irritation soudaine, l’emportement passager. La canha (s’encanhar) indique aussi le côté obsessionnel de la colère. La lanha se manifeste comme une irritabilité générale, une sorte de caractère inconsolable alors que c’est la violence que l’on remarque dans la malícia et la fixation ou l’acharnement sur une chose ou une personne dans la canha. La canha et la malícia sont des «colères», la lanha est proche des «pleurs». 126. Inquiétude, soucis passagers qui ont généralement pour cause des préoccupations d’ordre matériel. Tracas administratifs; incessants tracas; tracas d’argent; source de tracas. Affectivité 164 ~ Comunicar en occitan provençau Aquò fa tirar pena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne bien des soucis. Siáu aclapat dau malan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai beaucoup d’ennuis – de problèmes! M’a fach soscar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a donné de l’angoisse.127 III – 2. 4.8. Tristesse, chagrin Si le mot trist existe bien, on trouvera à peine, chagrin… l’expression de la tristesse sous toutes ses formes. • J’ai le cœur gros! POUR MÉMOIRE : Trist | Tristesa, tristor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Triste | Tristesse Entristar, entristir, entristesir . . . . . . . . . . . . . . . . Attrister, contrister, chagriner, navrer La lanha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chagrin, inquiétude Lo pegin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mauvaise humeur durable Lo morbin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Colère rentrée Lo defèci | Lo codonh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déplaisir | Dépit Fa la bèba. – lo morre. – la mina. . . . . . . . . . . . Il fait la gueule. Fa morre d’ancoés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait une gueule d’enterrement. ■ Sembla pas content, a un èr de dos èrs. Il fait une drôle de tête. Siáu gonfle. – Ai lo còr regonfle. . . . . . . . . . . . J’ai le cœur gros. S’aviás vist ta bèba quand… . . . . . . . . . . . . . . . . Si tu avais vu ta tronche quand… Plorar | Lagremejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pleurer | Larmoyer Plorinejar | Tirar lo castèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pleurnicher | Renifler Soscar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gémir III – 2. 4.9. Envie, jalousie • Il n’y en a que pour lui ! Siáu [gelós, envejaire, envejós] . . . . . . . . . . . Je suis [jaloux, envieux] de la voiture de Paul. de la veitura de Paul. Envegi Paul (qu’a una veitura tant bèla). J’envie Paul (d’avoir une aussi belle voiture). Ai [fam, talent] de quauqua-ren. . . . . . . . . . J’ai très envie de qc. Ai [la fernison, la petelega, lo ruscle]. . . J’ai une envie frénétique. Me fan faire lei dents lòngas. . . . . . . . . . . . . . . . Ils me font crever d’envie. Ne’n [mòri d’enveja, pèrdi la pissanha, . J’en ai une envie obsessionnelle. barbèli]. N’ai una enveja [terribla, descauçanada, . . . . J’en une envie [terrible, folle, débridée…]. demasiada, despestelada]. Es pastat d’[enveja, abramadissa, . . . . . . . . . Il est pétri d’envie, de cupidité, de jalousie. gelosiá]. ■ Vesèm de pertot de causas que nos fan [liga, lingueta, manjon]. Nous voyons partout des choses qui provoquent le désir. Lo mangi deis uelhs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le dévore des yeux. Lo cobesegi – N’ai (la) cobesença. . . . . . . . . Je le convoite. 127. Lat. suspitare : État de trouble profond caractérisé par des sanglots parfois réprimés et un état second comme hors de soi où l’on pense à vide. Très employé en languedocien, les néolocuteurs ne comprennent plus l’exagération et la force de dérision de la formule. Ils le prennent par erreur pour un synonyme de réfléchir au sens propre! ~ 165 Vira sempre dau sieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toujours pour les mêmes. Es fachós d’èstre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est fâcheux d’être (un gròs) [gelós, gelosàs] (de tot). . . . . . . terriblement jaloux de tout. d’una gelosiá [ferotja, terribla]. . . . . . . . . . . d’une jalousie terrible. D’un qu’es envejós de tot, dison : «Eu, veiriá la mòrt que ne’n voudriá la mitat». De celui qui est envieux de tout, on dit : /«Lui, s’il voyait la mort, il en voudrait la moitié»/. On dit plaisamment d’un insatisfait : Es un sac mauplen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un sac mal plein. Tèn mieja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est à moitié. ■ Es pas una comòda, es un brave tirador. Ce n’est pas une commode, c’est un sacré tiroir.128 ■ Per suplir sei desirs faudriá lo monde. Pour satisfaire ses désirs il faudrait le monde. ■ Voudriá lo mèu e mai [lei brescas, la bresca]. Il voudrait le miel et la cire. Empassariá Cifèr ambe sei banas. . . . . . . . . . (Il avalerait tout pour satisfaire son envie.) III – 2. 4.10. Irritation, exaspération ■ cf. II – 3. 2. _______ Accuser qn. ■ cf. II – 3. 6. _____ Désapprouver, protester (en général) ■ cf. II – 10. 3. 7. ___ Intolérance ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Désobéissance ■ cf. III – 3. 1. ______ Bonne et mauvaise humeur ■ cf. V – 11. 2. ________ Conflit, rivalité, guerre Denigrar, destractar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dénigrer Provocar (ò-o) – cèrcar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Provoquer Cercar [garrolha, rena] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’en prendre à qn – agresser – atacar, agarrir Atacar per engana. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attaquer en traître. Un passant es estat agarrit per carriera. . . . . . . . Un passant a été agressé dans la rue. ■ Seriáu pas fièr se faliá se batre còntra una banda de nèrvis. Je n’en mènerais pas large s’il fallait s’affronter à une bande. De doas personas que son totjorn en garrolha se ditz : «Se manjarián lo fetge». De deux personnes qui sont toujours en brouille, il se dit : /«Ils se mangeraient le foie»/. De quauqu’un que pertot onte trèva mete la garrolha, dison : «Es un demontacrestian». De quelqu’un qui partout où il passe sème la zizanie, on dit : /«C’est un démonte-chrétien»/. Faseire d’engambis! – Pastamèrda! . . . . . . . Empêcheur de tourner en rond! Fouteur de m…! Menaçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Menacer ■ cf. II – 9. 1. 3._______ Menacer d’une sanction 128. Jeux de mots : Una (persona) comòda, au figuré : «personne dans l’aisance». Tirador : habile soutireur d’argent. Affectivité 166 ~ Comunicar en occitan provençau S’engranar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se brancher, entrer en conflit Mautractar – maumenar quauqu’un . . . . . . . Maltraiter, malmener qn. Se siam carpinhats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous nous sommes disputés. – Avèm agut de rasons. – Nous avons eu des mots. Se debequinhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se prendre de bec Injuriar – insolentar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Injurier, insulter Se dire [de marridei rasons, . . . . . . . . . . . . . . . . Des grossièretés d’insoléncias]. Ne’n ditz quatre d’eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il en dit quatre de lui./ [L’an tractat, Li an dich] de tot. . . . . . . . . . . Ils l’ont traité de tous les noms. O avèm fach a tirapèus129. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On s’est crêpé le chignon. Picar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Taper, frapper Bacelar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cogner Butassar – bachocar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bousculer – traiter brutalement – lavar la tèsta – espoussar – passer un savon – secouer les puces Rompre lo morre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Casser la gueule. Una bagarra – una batèsta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bagarre, rixe – una satonada – una filada Se son [picats, batuts, satonats]. . . . . . . . . . . Ils se sont battus. Satonar ] una satonada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rosser, échanger des coups. – Tabassar ] una tabassada Mandar un còp de pè. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Donner un coup de pied. Un gautàs, una bofa, un bofet, . . . . . . . . . . . . . . Gifle, soufflet, baffe, calotte, tarte… un pastisson, un emplastre, una calòta Bacelar (è-e) ] un bacèu ] una bacelada . . . Gifler, une grosse gifle, une volée (de coups de battoir à linge) Un bendèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gifle violente (que se te manca, t’enrauma!) . . . . . . . . . . . . . . (que si elle te manque, elle t’enrhume) [Mandar, fotre] un bofet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gifler – Engautar Es la machòta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le souffre-douleur, la tête de turc. • Il se fout de ma gueule ! Se [trufar, garçar] de quauqu’un . . . . . . . . . Se moquer Te trufes pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne te moque pas de lui! Se trufa d’eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se paye sa tête. L’ a fach abocar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a coupé le sifflet. (réduire au silence en présence des autres) Faire rire lo monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se couvrir de ridicule ■ N’a fach de gavadas. – N’a fach sei gaugalhas. Il en a fait des gorges chaudes. Enganar, engarçar, colhonar . . . . . . . . . . . . . . . . Berner Escarnir – Faire [la coa, lei banas] . . . . . . . Bafouer Faire [afrònt, escòrna] – escornar (ò-o) . . . . . . Faire affront Faire la loba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Huer (monter une scie) 129. Faire quauqua-ren a tirapèus. Allusion à une sorte de jeu où l’on jette de l’argent ou des dragées et il faut se les arracher pour en avoir. L’expression Es a tirapèus veut dire: C’est tiré par les cheveux. ~ 167 Engaunhar – còntrafaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Singer – imiter – par dérision, ironie ] – per escafi ] escafiar tourner en dérision Faire lo pam de nas – faire lei banas . . . . . . Narguer – sortir la lenga ; faire liga Se un marriàs mesprèsa un autre que vau pas mai, dison : «Aquí es lo pairòu que mascara la sartan». Si une personne mauvaise méprise une autre qui ne vaut pas mieux : /«Voilà le chaudron qui salit la poêle»/. Per dire que fau pas se rire dau malaür deis autres, dison : «Rigues pas de mon dòu, quand serà vièlh, lo tieu serà tot nòu». Pour dire qu’il ne faut pas se moquer du malheur des autres, on dit : /«Ne ris pas de mon deuil, quand il sera vieux, le tien sera tout neuf»/. • Il m’embête. Aqueu [m’enfècta, me seca; . . . . . . . . . . . . . . . . Il [m’embête, m’agace, m’importune, me fa cagar]. me donne du souci, m’emmerde]. Se regala de me [bostigar, degatinhar, . . . Il prend un malin plaisir à me taquiner. atissar, carcanhejar]. Es totjorn a [agarrir, engranar] . . . . . . . . . . . . Il est toujours à [asticoter, provoquer] son frêre. son fraire. Arrèsta pas de [m’arcelar, m’assalhir, . . . . Il n’arrête pas de me [harceler, me (per)secutar]. assaillir, persécuter]. Me fa venir [lèbre, cabra]. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me rend fou. Me fa de misèrias. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’embête. Me fa de [marridei manieras, . . . . . . . . . . . . . . Il me fait des agaceries et de crassas, d’escòrnas]. des vexations. Me fa virar coma baudufa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me manipule. Planta brega. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait se disputer les gens. Me fa biscar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’embête. Me fa la cambeta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me met des bâtons dans les roues. (croc-en-jambe). fig. M’enfèctes pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne m’ennuie pas. ■ Me rompes pas lei basses ambe tei còntes de Mèstre Arnaud. Ne m’embête pas avec tes histoires Me fagues pas susar ambe tei faribòlas. Lei [tissas, contraris] de son . . . . . . . . . . . . . . . Les taquineries (incessantes) de son copain ont fini companh an finit per l’emmaliciar. par l’énerver. Fa rebolhir son monde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fatigue son entourage. ■ cf. II – 9. 1. 3._______ Menacer d’une sanction • Tu m’as vexé! Aquí, m’as [ofensat, escalustrat, . . . . . . . . . . Tu m’as [vexé, blessé, fâché; fachat; mancat]! manqué de respect]! M’as fach despichar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’as vexé, affecté profondément. Me fas peginar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’as contrarié, inquiété, déprimé, vraiment ennuyé. Se compren que s’ofusque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a de quoi être froissé. Affectivité 168 ~ Comunicar en occitan provençau Aquò m’a mes en caire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a mis de mauvaise humeur. ■ cf. III – 3. 1. ________Bonne et mauvaise humeur Ton biais de faire m’[ofusca, escalustra]. Je suis [choqué, indigné] par ta conduite. Aqueu retard m’a [emmaliciat, . . . . . . . . . . . . J’ai été [irrité, exaspéré] par ce retard. encanhat, enlanhat, exasperat]. Me carcanhas ambe ton repetum! . . . . . . . . . C’est irritant (quand même), exaspérant (à la fin) ton insistance! Aquò m’es [aïssable, abominable]. . . . . . . C’est insupportable, inadmissible, intolérable, révoltant. Aquí, me desbarqui. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là, j’abandonne. Me fas venir rababèu (masc.), . . . . . . . . . . . . . . Tu me rends fou, folle! rababèla (fem.)! – Me fas venir cabra! M’a mancat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a manqué de respect. • J’en ai ras-le-bol! Ve, n’ai mon gonfle! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Ah) zut (alors)! N’ai [mon gonfle, una forra, pron]! . . . . . J’en ai marre, par dessus la tête, ras le bol. – Je n’en peux plus. Me rompe lei basses! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me casse les pieds! – Es un [rompebasses, rompetatà, . . . . . . . . . – C’est un emmerdeur. rompecolhons]. O, santa paciéncia! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La patience qu’il faut avoir… [Aqueu, Aquò] a la vertut de me crespar. [Il, Cela] a le don de m’énerver. – Ça m’insupporte. Aquò me ficha en caire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai en travers de la gorge! Me senti plus! – Me conoissi plus! . . . . . . . Je suis furieux. Li vòli mau (d’aquò). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je lui en veux. Ai un codonh còntra elei. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis en colère (contre eux). Ben talament, qu’a la perfin de la fin finala, lo monde començan de renar. Tant et si bien, qu’à bout de patience, les gens commencent à râler. L’ai regardat amb un èr de dos èrs. . . . . . . . . Je l’ai regardé de travers. Li ai fach leis ussas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai froncé les sourcils. • Il s’est fâché Comença de [se montar la tèsta, . . . . . . . . . . Il commence à s’énerver. s’enverinar, s’escaufar, s’enfarinar]. [Aquò me crespa. Es crespant.] . . . . . . . . . . Ça m’énerve. – C’est énervant. Es inquiet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est surexcité, hargneux, agressif. A ges de teneson (enluec). . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se sait pas se tenir, se fixer Es totjorn ben ont es pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il est toujours bien où il n’est pas./ [Se facha, S’escalustra] (per aquò). . . . . . Il se formalise (pour ça). – S’acipa en qr. S’esmosca – Pren la mosca. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prend la mouche. – Il se fâche [Tica, Reguinha]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le prend mal. Aquò l’a fach ticar. – S’es acipat. . . . . . . . . . . Ça lui a déplu. Tot l’acipa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se formalise de tout. – Tout le scandalise. ~ 169 L’a pres au viu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a pris pour argent comptant. Me [fa biscar, me contraria]. . . . . . . . . . . . . . . Il me contrarie. M’a fach venir la lanha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’a profondément attristé. D’un qu’es inquiet, dison : «Eu lo fau pas caucigar». «Se batriá tot solet». D’un excité on dit : /«Lui, il ne faut pas lui marcher sur les pieds»/. /«Il se battrait tout seul». [surexcité]/ Susceptible – moscós – mosquet . . . . . . . . . . . Susceptible D’un qu’es susceptible e pren lèu lei causas mau, dison : – «Sembla totjorn que l’an mancat amb un còp de fusiu». – «Sembla totjorn que li an manjat la sopa». De celui qui est susceptible et qui prend vite les choses de travers : /«On dirait toujours qu’il a évité un coup de fusil»./ /«On dirait toujours qu’on lui a mangé sa soupe»./ • Il a vu rouge! La paciéncia m’escapa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai plus qu’assez. Me [senti, conoissi] plus! . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis hors de moi. – Je ne peux plus me retenir! En galèra, n’ai mon gonfle! . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai marre. N’ai pron! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai ras le bol! J’en ai par dessus la tête. Siáu desvariat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je déprime. Es vengut verd de la colèra! . . . . . . . . . . . . . . . . Il a vu rouge. La castanha tuba! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça chauffe! A petat un ceucle! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a pété un câble! Es enrabiada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est furax. ■ Es bèu coma lo soleu (e con coma la luna). /Il est beau comme le soleil (et con comme la lune.)/ Me rompes [la tatà, lei tatàs, . . . . . . . . . . . . . . . Tu me casses les pieds. leis alibòfis, lei basses]. Lei colhons m’an virat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Me fas venir rababèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me rends dingue! Me fas venir cabra! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Vai te faire levar lo soleu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’es qu’un idiot! (et va te faire soigner) Avisa que se lo tròn de Dieu me peta! . . . .Attention, je vais me fâcher! Me faràs desparlar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais péter les plombs! Vau petar un ceucle! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais péter un câble! M’an [encanhat, emmaliciat]. . . . . . . . . . . . . . Ils m’ont mis en colère, rendu furieux. L’an enfuscat còntra eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils lui ont monté le bourrichon. [Ils lui ont monté la tête.] M’an entortilhat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’ont embobiné (insidieux) • Il a vu rouge! S’encanha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est mis en colère. A biscat – S’es [encanhat, emmaliciat]. Il a pris la colère. – Il s’es mis en colère. Es vengut verd de la colèra! . . . . . . . . . . . . . . . . Il a vu rouge. Lo sang li pissava dei gautas. . . . . . . . . . . . . . Id. Affectivité 170 ~ Comunicar en occitan provençau S’es embalat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est emporté. Gita lo negre coma lei súpias . . . . . . . . . . . . . . /Il jette le noir comme les seiches./ (Il est en colère) – A lo fome130. S’es enrabiada! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est furax. Li a petat [lo tròn de nom, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est emporté. lo sanctificetur]. A lo [morbin, ronfle]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il bout (de colère contenue). A fach un estampèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait un esclandre. Aquò li a fach [venir la ràbia, . . . . . . . . . . . . . . Ça l’a mis en colère noire. bolhir lo sang]. A montat sus sa figuiera. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est monté sur ses grands chevaux. A fach lei cent dètz-e-nòu còps. . . . . . . . . . . . Il s’est emporté. A fach de bruch. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a cassé [les vitres, les oreilles, la tête]. A largat un fuòc de lenga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a lâché une bordée d’injures. Pòt pas bolhir sensa versar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’emporte vite. Pren lèu lo fum. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. S’es [desfogat, desgavachat]. . . . . . . . . . . . . . Il s’est défoulé. [Il a dit ce qu’il avait sur le cœur.] • Va te faire… Se quauqu’un vos fa de còntes qu’an gaire de sen, li podètz dire que… fa de còntes [a pèrda de vista, sensa argent]. Si quelqu’un vos raconte des histoires insensées, vous pouvez lui dire qu’… /il fait des contes à perte de vue, sans argent./ Vai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Va… [te faire, te promener, voir si j’y suis…]. …[pintar, faire] de gàbias. . . . . . . . . . . . . . . . . …peindre des cages. …embraiar de santons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …embrailler des santons. …sarcir de sèrpvolantas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …raccommoder des cerfs-volants. …móuser de buous. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …traire des bœufs. …penchenar d’uous. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …peigner des œufs. …triar de bortolaiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …trier du pourpier. …cochar de tavans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …chasser des taons. …rasclar de canas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . …râcler des cannes. …te faire [bruscar, lanlèra]. . . . . . . . . . . . . . . . …te faire faire lanlaire. …te cochar (e tapa-te ben). . . . . . . . . . . . . . . . . . …te coucher (et couvre-toi bien). Que lo tròn (de Dieu) te cure! . . . . . . . . . . . . . . Que la peste t’emporte! Vai-te’n au tròn de Dieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Va-t’en au diable! A [renegat, jurat, blasfemat, sacrejat]. . . Il a juré, blasphémé. A dich de [marridei rasons, . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a proféré des gros mots; des obscénités. paraulassas; pocanariás, porcariás]. Son ren que de [pintacanaris, pintamòfis] Ce ne sont que des injures marseillaises131, railleries L’a mandat… (+ liste ci-dessus) . . . . . . . . . . . Il l’a envoyé au diable, se promener, se faire voir… 130. Fome: euphémisme de foutre. Fome! : Ah, fichtre! 131. Un art subtil qui emprunte à la galéjade ses formes ostentatoires et imagées en y ajoutant la mise en cause directe et publique de la personne visée. L’attaque doit faire preuve de talent oratoire et l’accusé doit savoir se défendre sur le même ton. Sinon il est mort… de ridicule. On l’a «pintat» (habillé de neuf), il ne lui reste qu’à se rhabiller et quitter la scène. ~ 171 • Nom de Dieu! E [viragau, chancre] [dei fremas, . . . . . . . . Peste des femmes, des ordinateurs! deis ordinators]! (En)Fant de [china, chichorla, . . . . . . . . . . . . . (Ah) merde (alors)! chichona, una, putan…] Capon (de (bòn) dieu) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Putain! – Bordel!132 … [Fripon de…] – (de tròn de pas disque) – de soleu! Coquin (de (bòn) dieu) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. – (de tròn de pas disque) Mostier! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Zut! Viech! – E mon viech! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diantre! – Flûte! Zut! – Viech d’ase [~ ai]! Tròn de bòn gòi! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tonnerre de Dieu! – Bon Dieu! – Tròn de (pas) Dieu! Diausse! – Diaussi! – Caspi! . . . . . . . . . . . . . . . Diantre! – Diable! Aquela empega! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est bien bonne celle-là, cela laisse pantois! Aquela tuba! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un peu fort, celle-là dépasse l’entendement! M’as [enfectat, gonflat]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’agaces. – Tu me contraries vraiment. Me fas susar. (fam. cagar) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu me fais suer (chier)! – Tu m’emmerdes! (Veses [Vies] pas que ) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu (ne vois pas que tu) me pompes l’air! M’embocanas133! M’as mancat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu m’as manqué de respect. [Me rompes lei tatàs – leis alibòfis . . . . . . . . Tu me casses les pieds, à la fin! – lei basses] m’entendes! [Taisa, Cala, Calha]-te . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tais-toi. – Ta gueule. – Écrase! (qu’as pron barjat)! – Arrèsta! Gusàs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Espèce de con! – Pauvre mec – type! Bordilha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ordure! – Salop! [Colhon, colhò(s)ti, conàs]! . . . . . . . . . . . . . . . Connard! Connasse! – Sale con! Rompebalas! – Rompebasses! . . . . . . . . . . . . . Casse-burnes! Rompecolhons! Petassa! – Pofiassa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grosse dondon! Radassa – Bagassa! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Putain! – Salope! Arpian! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Escroc! Artopan! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Garde-chiourme! Escapat de galèra! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Échappé de galère! Nèci – Darnagàs – Faiòu – Ase! . . . . . . . . . . . . Nigaud – Âne! ■ cf. ErWLVH QUALIFICATIF : M’a [tractat, dich] de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a traité de… A [tronejat, sacrejat, fotrejat]. . . . . . . . . . . . . . Il a juré, tempêté. A dich de tròns. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. 132. Il n’y a pas de correspondance exacte à ces jurons français. Mais le choix est assez large pour que l’on trouve de quoi extérioriser sa colère. 133. Assourdir, importuner par trop de bruit, déranger par manque de retenue. Aussi, jeter un sort et empuantir. Affectivité 172 ~ Comunicar en occitan provençau • Il me cherche Me cèrca [garrolha, rena, ronha]. . . . . . . . . Il me cherche (querelle, noise). Me menaça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me menace. Me fa lo ponh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lève le poing contre moi. Me fa d’uelhs coma de bòchas. . . . . . . . . . . . . /Il me fait des yeux comme des boulets./ Me bolega la bila. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il commence à m’énerver. M’a fach [un estampèu, una sambuca134, . . Il m’a fait un esclandre, une scène (violente). una gròssa scenassa]. Li lava la tèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’avertit bien. [semonce, algarade] Li passa un sabon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il le réprimande vertement. M’a dich [sei quatre veritats, de tot, . . . . . Il m’a dit ses quatre vérités. de totei rasons]. La disputa s’[anissa, aïssa]. . . . . . . . . . . . . . . . . On s’excite. S’entend que bif e baf. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On entend des coups. Aguèt afaire amb eu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a eu affaire à lui. PHRASES SE DISANT AU COURS D’UNE DISPUTE : Te farai veire coma me dison. . . . . . . . . . . . . . . De quel bois je me chauffe. T’agantarai sensa córrer. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je t’aurai. Faudriá t’estripar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il faudrait t’étriper./ De la pèu d’un, faudriá estranglar . . . . . . . . . Il ne valent pas mieux les uns que les autres. leis autres. A ! totara ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu vas voir! [menace] Diga grègo! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chiche? [en guise de défi] Te donarai un dàtil. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’auras rien du tout. An fach l’acòrd. Se son reconciliats. . . . . . Ils se sont réconciliés. Dieu vos assoste! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Que Dieu vous protège! III – 2. 4.11. Peur • J’ai peur ! Bo(n)dieu! Que paur! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fiche la trouille! Aquò me dona paur! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai peur! De faire aquò n’ai la petòcha. . . . . . . . . . . . . . . Je suis terrifié à l’idée de… Aquò me fa fremir [fernir, refernir]. . . . . . . Je suis mort de peur. (terrifié) Aquò me fa revirar lei peus! . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait dresser les cheveux sur la tête! N’ai la petega. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’en ai la peur au ventre. De la paur qu’aguèri135! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai drôlement eu peur! Me’n vèn lei granelets. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne la chair de poule. Ai pres una gròssa estubada. . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai pris un sacré coup. (effroi) Lo ventre me faguèt la cabucèla! . . . . . . . . . . Mon sang s’est glacé dans les veines! Mon sang a fach qu’un torn! . . . . . . . . . . . . . . . Ça me glace le sang! Siáu escagassat. | Siáu aclapat. . . . . . . . . . . . Je suis épuisé. | Je ne m’en sors plus. (accablé) A paur [de tot, d’un garri-babau]. . . . . . . . . Il s’effraie d’un rien. Un ren l’espauruga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un petit rien l’effraie. Tremòla de la paur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tremble de peur. 134. Una sambuca – Au propre : coupe-gorge. 135. Joc de mots: qu’aguèri = caguèri. ~ 173 Encara un espaurit! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore un qui a peur! Es un que se caga! – Es una cagueta! . . . . C’est un dégonflé! N’en pren la tremolina. – lo tremolum. . . . Il en a de petits tremblements. – de gros tremblements Agues pas paur, aicí riscas ren! . . . . . . . . . . . . Il n’y a rien à craindre Aquò valiá pas l’esfrai qu’avèm agut. . . . . . Plus de peur que de mal. Nos fau tenir targa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous devons faire face, affronter la situation. – encarar la situacion. • C’est ce que je craignais! Me crenhiáu qu’aquò m’arribariá! . . . . . . . . Je craignais que ça finisse par m’arriver! Dobti [redobti] la mauparada! . . . . . . . . . . . . . Je crains le pire. – qu’un malheur n’arrive. De paur que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par crainte de… De paur de trebolums… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De peur de perturbations… Apreendi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’appréhende un peu. Dieu garde! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Espérons que cela n’arrivera pas! [À Dieu ne plaise!] Es de crénher qu’aquò… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est à craindre que cela… En crenhença136 de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . par crainte de… Crenhi l’avion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai peur en avion. Crenhi degun! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai peur de personne! • Ça fait peur Crenh! | Aquò vos dona paur! . . . . . . . . . . . . fr. rég. « Ça craint! » | Ça fait peur. Es afrós de veire aquò. – Me fa afre. . . . . . . C’est affreux de voir ça. Aquò marca mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça ne présage rien de bon. Aquò pòrta esfrai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est effrayant. Ai agut un espavent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai été terrorisé. [épouvanté] III – 3. humeur III – 3. 1. Bonne et mauvaise humeur • On dirait Sembla que i a degun. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai l’impression qu’il n’y a personne. Diriatz qu’a plougut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On dirait que… – On a l’impression qu’il a plu. ■ De lo veire, diriatz pas qu’es malaut. À le voir, on ne dirait pas qu’il est malade. Diriatz avís que i a degun. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai comme l’impression qu’il n’y a personne. Es coma s’aviás / s’aguèsses ren fach. . . . C’est comme si tu n’avais rien fait. Aquò sembla aisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela semble facile. Semblatz d’aver rason. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous semblez avoir raison. Au començament, m’a semblat que… . . . Au début j’ai trouvé que… Vos fa l’efèct(e) d’aver la santat. . . . . . . . . . . En apparence… Aqueu, marca ben! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a fait bonne impression. La causa es admirabla! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai été impressionné. Es sospèct(e) – dobtós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a quelque chose de louche. 136. La crenta, en occitan, est la timidité, scrupule, regret, honte surtout, mais jamais crainte : la crenhença. Affectivité 174 ~ Comunicar en occitan provençau Aquò me fa galinar la carn. . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne la chair de poule. Aviáu [sentida, fum] de la causa. . . . . . . . . . . . J’avais eu vent de quelque chose. • Ça me fait quelque chose ■ cf. III – 2.4.7._____Ennui, embarras Me’n senti. (ressenti). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait quelque chose. Aquò me va au còr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me touche. M’a fach [efèct(e), impression, . . . . . . . . . . . . Ceci m’a frappé. un còp]. Aquò vos fa pèrdre coratge.137 . . . . . . . . . . . . . . Cela influe sur le moral. Me lèva l’enveja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis dégoûté. [perdu l’envie.] Siáu dessús-dessota. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me sens tout chose – chaviré. M’a laissat un plomb sus l’estomac. . . . . . . J’ai une boule sur l’estomac. Ai un brave codonh d’aquest afaire. . . . . . . Ça me stresse. Ai leis ànsias. Siáu nerviós. . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai le trac. Siáu ais àngels. – ravit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis aux anges, ravi. Aquí, siáu a mon centre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis dans mon domaine – dans mon élément. Me dona la canha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne la flemme. Me lèva la vòlha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me pompe toute mon énergie. Me fa venir en òdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me déprime. Me senti pas tròp lèst. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne me sens pas dans mon assiette. – Me senti patraca. Siáu matrassat – escagassat. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis crevé, épuisé. Aquò me cotiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça chatouille. Me fa venir lo vòmit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne mal au cœur. Aquò [me prutz, me fa manjon, . . . . . . . . . . . Ça me démange. me manja]. Aquò vos dona l’enteriga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça vous agace les dents. [nervosité] Ai la forniga ai pès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai des fourmis dans les pieds. Ai d’impaciéncias dins lei cambas. . . . . . . . J’ai des impatiences dans les jambes.138 • De mauvais poil. A lo charpin (sus la figura) . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est de mauvais poil. – Es charpinós. ■ Es [renaire, renòsi, rampelós, un carami]. Il est grognon, rouspéteur, râleur, ronchonneur, grincheux. Trobariá d’òs dins de lèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il trouverait des os du le mou. (poumon des animaux)/. «Il trouve toujours à redire». Es [maugraciós, maucarós]. . . . . . . . . . . . . . . . Il est de mauvaise humeur. Es verinós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est virulent, haineux. Es mauvolent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est malveillant. Fa [la bèba, lo morre, la mina]. . . . . . . . . . . . Il fait la gueule – la moue. Fa tres pams de morre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Es Joan-mau-m’agrada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. 137. Le cœur (lo còr) est le siège des bonnes dispositions: bon moral, bonne mentalité, vaillance, cran…: lo coratge. 138. Irritation nerveuse (le plus souvent dans les jambes) se traduisant par une agitation motrice et des fourmillements. ~ 175 A [la barja amara, lo ronfle]. . . . . . . . . . . . . . . Il est ronchon. Fa sei verinadas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il manifeste, fait sentir son dépit (par des réflexions venimeuses). Fonha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il boude. [Rena, Vira] coma un pòrc malaut. . . . . . . Il (râle, tourne) comme ours en cage. Es pas dins sei bònas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas dans ses bons jours. Se rancura de tot – Se fa vièlh de tot. . . . . . Il prend tout mal. D’una mosca ne’n fa un tavan. . . . . . . . . . . . . . Il monte tout en épingle. Es reborsier. – Es [una espina, . . . . . . . . . . . . . Il prend tout de travers. una galèra]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait de l’opposition systématique. Sabètz pas de que bòrd l’agantar. . . . . . . . . . . On ne sait pas par quel bout l’attraper. Ponh coma un fais d’espinas. . . . . . . . . . . . . . . Id. A lei banas. – Es un baston de galinier. . . . . Id. • Ça va mal. Es mau lunat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est mal luné. S’es levat dau marrit bòrd. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est levé du pied gauche. Es pas dins sei bònas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas de bonne humeur, dans ses bons jours. O [V’] ai pres per (un) mau. . . . . . . . . . . . . . . . . Je l’ai mal pris. A mau virat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça a mal tourné. A fach [marrida, puta] fin. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a mal tourné. – Es anat mautraire. Aquò marca mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait mauvais genre. – mauvais effet. Es de marrida fe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est de mauvaise foi. A donat [una escampa, un engambi]. . . . Il a donné une mauvaise excuse. ■ Pren una marrida penda. Il prend de mauvaises habitudes. – un mauvais pli. En marrit estat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En mauvais état Tot va a la desbranda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien ne va plus. Es una marrida passa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une mauvaise période. Un marrit conseu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un mauvais conseil La marrida chausida . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le mauvais choix Un marrit afaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une mauvaise affaire Un afaire mau enregat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une affaire mal engagée La mauparada! – Dangier imminent! . . . . . Danger imminent ! – Mauvaise mayonnaise! Lo maugovèrn – la malatenguda . . . . . . . . . . . La mauvaise administration, la mauvaise gestion. Un cafè [de monges, d’abat] . . . . . . . . . . . . . . Du mauvais café [«jus de chaussettes»] Se vos siatz fach embelosar, es qu’avètz fach una marrida pacha. /Si vous vous êtes fait blouser, vous avez fait un marché de dupes./ • Dans ses bons jours A bòn caractèr. – A un caractèr d’aur. . . . . Il a bon caractère. Es dins sei bònas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est dans ses bons jours, de bonne humeur. Es en bèla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est de bonne humeur. Prenguèt ben la causa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il prit la chose du bon côté. A la bontat sus la figura. – Es de bòna. . . . Il est de bonne composition. Affectivité IV – Notions générales IV – 1. Temps IV – 1. 1. Situation dans le temps IV – 1. 1.1. Calendrier L’armanac – lo calendier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Almanach, calendrier L’Antiquitat – l’Edat Mejana . . . . . . . . . . . . . . . . l’Antiquité, le Moyen-Âge La Renaissença, la Respelida . . . . . . . . . . . . . . . la Renaissance139 Un sègle – un centenau (d’ans) . . . . . . . . . . . . Siècle, une centaine d’années, centenaire – un centenari Lo sègle [quinzen – quinze, vinten – vint]. . . Le [15e, 20e] siècle. Una crotz – un desenau (d’ans) . . . . . . . . . . . . . Période de 10 ans [expressions traditionnelles] Un an140 – una annada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Année – (le contenu d’) une année Un an de temps – l’an dau bissèxt . . . . . . . . . Pendant un an – l’année bissextile Lei mes : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les mois : genier [genoier], febrier, març, . . . . . . . . . . . . janvier, février, mars, abriu, mai, junh, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . avril, mai, juin, julhet, aost [avost], setembre, . . . . . . . . . . . . . . juillet, août, septembre, octòbre, novembre, decembre . . . . . . . . . . . . . . octobre, novembre, décembre Lei sasons : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les saisons : (a) la prima, (d’) [estiu, auton(a), ivèrn] (au) printemps, (en) [été, automne, hiver] D’ivèrn – d’estiu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En hiver, en été… Annadier, mesadier, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Annuel, mensuel, hebdomadaire, quotidien setmanier, jornadier Per dire qu’a la prima, fau anar d’aise per se vestir leugierament, dison : «Cu s’alèuja avans lo mes de mai saup pas la foliá que fai». Pour dire qu’au printemps, il ne faut pas se presser de se vêtir léger : «Qui s’allège avant le mois de mai, ne sait pas la folie qu’il fait». IV – 1. 1.2. Les fêtes mobiles : Aquest an, Pandecosta tomba au mes de junh, Nadau un dimars… Cette année, la Pentecôte tombe au mois de juin, Noël un mardi… Leis Avents – Santa Barba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’Avent – La Sainte Barbe (4 déc.) (Lei) Calendas – Nadau141 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les fêtes de fin d’année – Noël 139. La Renaissença : Renaissance du XVIe; la Respelida : Renaissance mistralienne du XIXe. 140. An, est l’année considérée comme date, point dans le temps, repère chronologique : l’an dernier, le premier de l’an, l’an* courant, l’an* de sa naissance, à six ans distance, dans le délai d’un an, plusieurs fois par an, mes premiers ans, l’an quatrième* de son règne, l’an* de la disette … Annada, indique la durée, le temps d’un passé à faire quelque-chose : Il a passé l’année de sa naissance à déménager. Mes premières années à la campagne… , toute l’année, le bilan de l’année, en première année, l’année théâtrale, une année de disette… 141. Le mot Noè, Novè existe, c’est la déformation du mot français Noël. Il semblerait plus judicieux de le réserver pour désigner les Noëls, c’est à dire les Chants de Noël. ~ 177 Lo Jorn de l’An, Cap d’an – Lei Rèis . . . . . Le jour de l’an – Les Rois (6 janv.) Candelosa, Nòstra Dòna dau fuòc nòu . . .La Chandeleur (2 fév.) Lo dimars [glot, gras] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mardi Gras Lo dimècres dei Cendres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Mercredi des Cendres Carnaval142 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Carnaval (40 j. avant Pâques) La Setmana Santa – Pascas143 . . . . . . . . . . . . . . . La Semaine Sainte – Pâques L’Ascencion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’Ascension Pandecosta – lo diluns de Pandecosta . . . . . La Pentecôte – le lundi de Pentecôte Lei Rogasons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les Rogations Sant Joan144 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Saint-Jean d’été (24/06) Santa Magdalena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La Sainte-Madeleine (22/07) ■ L’[Anonciacion, Anonciada] – Nòstra Dòna d’Aost L’Annonciation – L’Assomption (15/08) Sant Miquèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . St Michel (29/09) [Totsants, Toi lei Sants] – Lei Mòrts . . . . . La Toussaint (1er/11) – La fête des Morts (2/11) Lo gròs sopar145 – la Pompa . . . . . . . . . . . . . . . . Repas du Réveillon de Noël – La Pompe à l’huile La Pompa dei Rèis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gâteau des Rois (en forme de couronne) S’emmascar – Lo faus visatge . . . . . . . . . . . . . . Se déguiser – Masque Faire cotar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Jeu des œufs à Pâques] IV – 1. 1.3. Jour et Date Lo jorn – la jornada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jour – journée Dau jorn a la jornada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au jour le jour L’auba – a [poncha d’auba, . . . . . . . . . . . . . . . . . Aube – aux premières lueurs de l’aube la prima aubeta] L’auròra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aurore Lo matin – lo miegjorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Matin – midi L’après-dinnar, lo tantòst . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Après-midi Lo vèspre – lo sera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La fin de l’après-midi – le soir Miejanuech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Minuit La velha – l’endeman . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La veille – le lendemain 142. On prononce bien : /kaRna’va/. 143. La date de Pâques est fixée en fonction de la lune de Printemps. C’est une fête mobile. Elle entraîne la dé- termination de toutes les fêtes du cycle Pascal, depuis le Mardi-Gras (veille du Mercredi des Cendres, premier jour de Carême et jour de jeûne) jusqu’à la fin de la Pentecôte. Transmise par le christianisme, cette structuration du temps de l’année est très ancienne en Méditerranée et dépasse le cadre religieux. Le Carnaval se déroule sur une période de temps très variable selon les endroits et les époques mais se termine obligatoirement le Mardi-Gras, sa date dépend donc également de celle de Pâques. Il semble nécessaire de rappeler ici que les défilés costumés qui se multiplient actuellement ne sont pas des Carnavals mais des Charivaris (en occitan : Charivarin) dont la date est totalement libre et indépendante du Carême. Le Carnaval, temps d’expansivité communautaire très libre et de contestation s’articule et complète le temps de Carême consacré à une retraite indivituelle et à l’abstinence. On fait, en revanche, un Charivari en réaction ponctuelle à un événement pour exprimer sa révolte ou sa réprobation, c’est un happening très sonore. On comprend donc que le concept de «carnaval costumé» comme animation collective est totalement étranger à la notion de Carnaval ou de Charivari. En fait, le terme Carnaval sert de slogan publicitaire. «Carnaval» est devenu comme «sapin de Noël» une marque. 144. Pas d’article devant un nom de Saint. On dit: per Sant Joan – per Sant Miquèu – per Totsants, etc. Mais on dit: per lo jorn de l’an – per lei Rèis… 145. Il faut distinguer le Gros souper (qui se prend avant la messe de minuit pour ne pas briser le jeune eucharistique), et le réveillon (lo revelhon), pratique récente, qui se fait après minuit (messe ou pas), ce qui permet de manger gras, les vigiles étant jours maigres, c’est pourquoi le Gros souper est végétarien. Notions générales 178 ~ Comunicar en occitan provençau Ièr passat – deman l’autre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avant-hier – après-demain La setmana passada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La semaine dernière La setmana que vèn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La semaine prochaine Dins [una setmana, un mes] . . . . . . . . . . . . . . . Dans une semaine, un mois… Fa (just) dos ans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a (juste) deux ans Aquest(e) mes – aquest an . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce mois-ci, cette année Aquest(e) [matin, vèspre, sera] . . . . . . . . . . . Ce matin, ce soir De [matin, vèspre, sera] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Le, au] [matin, soir] [habitude, indication de moment]146 Fixar [una, la] data . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fixer [une, la] date Quant disèm (dau mes)? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle date? (retenons-nous, décidons-nous…) Quora? | Ara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand? | Maintenant D’aqueu temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À ce moment-là, à cette époque-là D’aquest temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En ce moment Quora que siegue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À n’importe quel moment, n’importe quand Jamai – totjorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jamais – toujours Au bòn dau jorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En pleine journée A l’embruni – a jorn falit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la tombée de la nuit. – a l’error – au calabrun Au crépuscule. Avans soleu levat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avant le lever du jour Après soleu [cochat, tremont] . . . . . . . . . . . . . Après la tombée de la nuit A nuech sarrada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En pleine nuit [nuit noire] La nuech nos a agantats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La nuit nous a surpris. Es [jorn, nuech]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait jour, nuit. La setmanada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La durée d’une semaine Lei jorns de la setmana : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les jours de la semaine : Diluns, dimars, dimècres, dijòus, . . . . . . . . . lundi, mardi, mercredi, jeudi, divendres, dissabte, dimenge. . . . . . . . . . . . . . vendredi, samedi, dimanche Quant tenèm dau mes? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel jour sommes-nous (du mois)? [Tenèm, Siam] lo 1er de decembre. . . . . . . Nous sommes le 1er décembre. Un jorn [festiu; colent; obrant]. . . . . . . . . . . Jour [férié; chômable; travaillé]. Un jorn obrant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pont (entre deux fêtes) IV – 1. 1.4. Heure L’ora – la minuta – la segonda . . . . . . . . . . . . . . L’heure, la minute, la seconde Quant es d’ora? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle heure est-il? Avètz pas l’ora (de còps)? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous avez l’heure? Me podriatz dire l’ora, se vos platz? . . . . . Pourriez-vous me donner l’heure, s’il vous plaît? Es 6 oras e dètz147 (6 h 10). . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est 6 h 10. Es 8 oras e mieja (8 h148 30). . . . . . . . . . . . . . . . . Il est 8 h et demie. Es 9 oras [un, e un] quart. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est 9 h et quart. Es 10 oras manca un quart. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est 10 heures moins le quart. 6 oras de matin – 8 oras de vèspre149 . . . . . . 6 heures du matin – 8 heures du soir 146. Dans un contexte explicite, il équivaut à : ce matin, ce soir… 147. Et non: sièis oras dètz*; on trouve aussi: passada(s) de dètz. 148. Le symbole international de l’heure est h. 149. Et non: dau matin*, dau vèspre*. ~ 179 Es encar d’ora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est encore de bonne heure. Es tròp [d’ora, lèu]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est trop tôt. Es tard – l’ora [se fa bòna, s’avança]. . . . C’est trop tard (dans la journée). Lo relòtge – la pendula . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Horloge – la pendule La mòstra – la mòstra solara . . . . . . . . . . . . . . . . .La montre – le cadran solaire L’agulha [gròssa, pichona] . . . . . . . . . . . . . . . . . Grande, petite aiguille Lo relòtge [avança; retarda; va ben]. . . . . L’horloge avance, retarde, est juste. Lo relòtge de la torre [pica; sòna; . . . . . . . . . L’horloge du beffroi [sonne, rep(l)ica] leis oras. réplique] les heures. A [sonat, picat, fach] miegjorn? . . . . . . . . . Midi a-t-il sonné? IV – 1. 2. Stades du déroulement dans le temps IV – 1. 2.1. Imminence [FUTUR du verbe] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . aller + INF Partirai dins cinc minutas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais partir dans cinq minutes. Vèni dins pas una minuta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais venir. Restarà gaire de venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va arriver. Lèu – ben lèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bientôt Tot d’un temps – tot d’una . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout de suite Totara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout à l’heure Totara o veirem. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous verrons ça tout à l’heure. ÈSTRE [a mand de, per] INF. . . . . . . . . . . . . Être sur le point de + INF Èra a mand de cambiar de mestier. . . . . . . . . Il était sur le point de changer de métier. ■ Me vau lèu despachar que lo tren es per partir. Je vais vite me dépêcher car le train est sur le point de partir. Dins un moment(on) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans quelques instants Dins gaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’un moment à l’autre ■ Pas pus lèu me meti au liech que m [A peine, Dès que] je me couche, (que) je m’endors ’enduèrmi . . ■ Aviam la sentida qu’un dangier nos pendiá au nas. Nous sentions qu’un danger était imminent. ■ An esperat que la goma se rosigue en plen per anar au garatge. Ils ont attendu que le pneu s’use au maximum avant de… La guèrra poncheja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La guerre est imminente. IV – 1. 2.2. Début Lo començament, la començança . . . . . . . . . Commencement, début150 La debuta – debutar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les débuts (dans la société, dans un métier) – faire ses débuts [La debuta, lei començaments] . . . . . . . . . . . Les débuts de l’aviation de l’aviacion [Lo començament, la començança] . . . . . Le [commencement, début] [dau racònte, de la prima] [de l’histoire, du printemps] Un començament d’incendi . . . . . . . . . . . . . . . . . Un commencement d’incendie 150. Éviter la confusion avec «debuta*»! «Débuter» c’est «faire ses débuts» et «commencer dans certains jeux». «La debuta» ce sont les débuts de quelqu’un et jamais le commencement de quelque chose. Notions générales 180 ~ Comunicar en occitan provençau Au començament de l’après-dinnar . . . . . . . En début d’après-midi De – despuei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De – depuis [Dau, despuei lo] començament . . . . . . . . . . Depuis le début des vacances dei vacanças ■ [De fina començada, Tre la començança] de la setmana Dès le commencement, dès le début de la semaine expr. De cap en cima . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Du commencement à la fin loc. adv. Despuei dimars a partit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est parti depuis mardi. Partent de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À partir de ■ Partent de 8 oras leis oraris de tren c À partir de 8 heures les horaires de train changent. àmbian. A l’intrada de l’[estiu, ivèrn] . . . . . . . . . . . . . . Au seuil de l’été, à l’entrée de l’hiver Lo començon [de la pellicula, . . . . . . . . . . . . . [L’amorce, le tout début] [de la pellicule, d’un peloton] d’une pelote] Au cap de l’an . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au début de l’année Lo cap de la carriera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le commencement de la rue A tot fau un començament. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a un commencement à tout. Comencem [dau començament, . . . . . . . . . . . (Re)Commençons du [début, départ]! de la partença]! La partença de la barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le départ du bateau Lo [prètz, la linha, còp, ponch ] . . . . . . . . . . [Prix, ligne, signal du, point de ] de départ de partença Sonar la partença dau rescòntre . . . . . . . . . . . . Donner le coup d’envoi de la partie Lo trin es de/en partença . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sur le point de partir. M`XZ Lo tablèu deis arribadas e dei partenças . . . . . . Tableau des arrivées et des départs Tornar au ponch de partença. . . . . . . . . . . . . . . . Retourner au point de départ. Aquò o [∼va] sabiam a la partença. . . . . . . Nous le savions au départ/ dès le départ. L’entamenada, l’esbòç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Amorce de percement, de taille, d’ouverture L’[entraïnament, amodament, . . . . . . . . . . . . . Déclenchement, amorçage, mise en [branle, aviament, engranament] d’una mecanica route, train]… Dau temps que [s’assajava, . . . . . . . . . . . . . . . . . Lors de ses débuts au cinéma s’estrenava, començava] au cinèma Prendre [lo vam, l’envam, l’abrivada]. . . . . Prendre son élan, son essor. expr. Lo començaire, lo començant . . . . . . . . . . . . . . Apprenti, commençant, débutant, néophyte, nouveau Lo novelari, lo novici . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Novice, inexpérimenté, bleu L’enforniau, l’enfornieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oiselet qui sort du nid. Fig. : blanc-bec, novice Lo mendic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Apprenti-berger, novice L’iniciaire, l’emprincipiaire . . . . . . . . . . . . . . . . . Initiateur Lo primadier – lo renovaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pionnier – rénovateur Començar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commencer Avèm ben començat l’annada. . . . . . . . . . . . . . Nous avons bien commencé l’année. L’espectacle comença a pena. . . . . . . . . . . . . . . Le spectacle vient de commencer, débuter. [Començar, entamenar, enregar] . . . . . . . . . Attaquer un discours, un travail un [discors, prètzfach] Comença de plòure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il commence à pleuvoir. A començat de [beure, plòure]. . . . . . . . . . . . Il s’est mis à [boire, pleuvoir]. ~ 181 (S’)emprincipiar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Débuter, (s’)initier, donner de bonnes bases, commencer par le début Emprincipiar una activitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entreprendre une activité depuis le tout début, débuter une activité Aquò s’emprincipièt mau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela commença mal dès le départ. Me vau iniciar au chinés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais [me mettre, m’initier] au chinois. D’aqueu qu’entrepren totjorn mai que çò que pòt faire, dison : «A totjorn pus gròs uelhs que gròs ventre». De celui qui entreprend toujours plus que ce qu’il peut faire, on dit : «Il a les yeux plus gros que le ventre». Ara, l’afaire es engranat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est parti. Sur les rails.[Il est trop tard pour renoncer]. Estrenar, desnovar de cauçaduras . . . . . . . . . . Essayer, étrenner des chaussures Entamenar un pachejatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Engager un marchandage Dubrir, donar [la batèsta, lo balèti, . . . . . . . [Ouvrir, engager] [le combat, le bal, la chasse] la caça] Dubrir lo talh, prendre l’iniciativa . . . . . . . . . Ouvrir la voie, se mettre au travail. M`XZ Se [gropar, botar] a l’òbra . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se mettre au travail, s’atteler à ; s’embarquer, s’engager, se lancer S’apontelar a . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se mettre à, s’atteler à [un travail difficile] S’afogar per . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se mettre à fond [avec passion, ardeur] [S’embarcar, s’embringar, s’avastavar] . . . . . S’embarquer, s’aventurer, s’engager dans des… dins d’entrepres(s)as riscosas S’entredormir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’assoupir, commencer à dormir Calhetejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Se) tacheter de blanc et de noir, commencer à mûrir Vairar, vairejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commencer à se colorer, à mûrir, à tourner (pour les fruits) Faire pesolhet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commencer à se lever (pour un malade). expr. Plòu mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La pluie recommence. I siam mai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça recommence! Fau tot recomençar [dau començament, . . . . . Il faut recommencer du début de la partença]. – repartir à zéro – tout reprendre. Es de torni. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à recommencer. M`XZ Es totjorn a rèire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est toujours à recommencer. M`XZ Premier, en premier, d’en premier . . . . . . . . . D’abord, en premier lieu, premièrement, pour commencer D’intrada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’emblée, d’entrée de jeu ; au premier coup d’œil, à première vue Avans tot, avans que tot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avant toute chose Entre que, tre que, pas pus lèu que… . . . . . Dès, depuis, à partir de, de…à… ; à commencer par ■ Intrèt pas pus lèu que Joan aguèt virat l’esquina. Il entra dès que Jean eut tourné le dos. ■ Pas pus lèu la pòrta tapada me reprochèri ambe violéncia ma flaca. Aussitôt la porte fermée, je me reprochai avec violence ma mollesse. Entre que la veiràn, leis àngels . . . . . . . . . . . . . [Dès que, À l’instant où] ils la verront, cridaràn. les anges crieront. Notions générales 182 ~ Comunicar en occitan provençau D’aquest jorn – desenant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À partir d’aujourd’hui – [a comptar, partent] de uei IV – 1. 2.3. Continuation Contuniar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Continuer, prolonger, persister, perpétuer, persévérer, poursuivre ■ Contuniatz de faire de gimnastica Vous continuez à faire de la gymnastique ? ? Encara, encar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore Es encara viu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est toujours vivant. Totjorn – sempre – tostemps . . . . . . . . . . . . . . . . . Toujours, tout le temps, en tous temps, constamment Avètz totjorn la meteissa veitura? . . . . . . . . . Vous avez toujours la même voiture? Per sempre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour toujours, à jamais Sempre mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De plus en plus Èstre a + [INF.] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être en train de Es a lavar la veitura. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est en train de nettoyer sa voiture. De lònga – de contúnia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans cesse, sans arrêt Sensa relambi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans délai, sans cesse De tira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans désemparer, sans cesse Arrestar (è-e) – acabar – quitar . . . . . . . . . . . . . . . Arrêter, cesser Arrèsta pas de trabalhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’arrête pas de travailler. Cessar (è-e) – decessar [contèxte negatiu] . . . . Cesser , discontinuer Decèssa pas de plòure. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne cesse pas de pleuvoir. La contúnia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Continuité, persévérance De contúnia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Continuellement, assidûment Un contuniaire, (-arèla), (-airitz) . . . . . . . . . . . Continuateur, (-trice); successeur La contúnia rende mèstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La persévérance paie. IV – 1. 2.4. Achèvement Finir, s’acabar – acabar151 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Finir, se terminer – terminer, achever, conclure La finissença, finicion, acabada . . . . . . . . . . . Le fait de finir, terminer Finit – acabat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fini – Terminé, achevé. Ai acabat lo libre, finís ben. . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai fini (de lire) ce livre, il se termine bien. ■ «-As acabat de manjar «- Tu as fini de manger ? – Oui, j’ai fini» ? – Òc, es finit.» Finiràs per comprendre? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Finiras-tu par comprendre? Avèm acabat jornada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons fini journée. Es aicí que lo camin [finís, s’acaba].. . . . .Le chemin se termine ici. Complir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accomplir, effectuer, réaliser, exécuter, perfectionner, parachever S’arrestar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’arrêter Après l’accident, s’es arrestat. . . . . . . . . . . . . . Il s’est arrêté de travailler après l’accident. Fins a – fins que . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jusqu’à + NOM – jusqu’à ce que + VERBE Fins aquí | Fins ara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jusque là | Jusqu’à présent Fins que vengue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jusqu’à ce qu’il vienne. 151. Acabar: mener à bonne fin, mener à terme, terminer, accomplir, réaliser en totalité, aller au bout. Finir: [chose] prendre fin, mettre fin, avoir un terme, se terminer, s’achever. ~ 183 IV – 1. 2.5. Accompli récent • Ça vient de… Vèn [a pena, tot just] de venir. . . . . . . . . . . . . Il arrive à peine. – Il vient d’arriver. – Fa que d’arribar. ■ [Adès, A pena, tot just] me disiá… Il vient de me dire… – Tout à l’heure (Il y a un instant) il me disait… De matin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce matin (Tot bèu) Just se recampa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vient à peine de rentrer. Acaba just de trabalhar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vient de finir son travail. S’es maridat i a gaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vient de se marier. Fa que de partir. – Es partit i a gaire. . . . . . . Il vient de partir. (Il y a peu). Me o [v’] a dich [adès, a pena]. . . . . . . . . . . Il vient de me le dire. Adès, justament, me disiá… . . . . . . . . . . . . . . . . Tout à l’heure il me disait justement… Bota, t’o ai [te v’ai] dich adès! . . . . . . . . . . . . . Eh bien, je te l’ai dit tout à l’heure! IV – 1. 2.6. Passé • Il y a longtemps… I a de temps… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a longtemps… I a fòrça temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a bien longtemps… I a bravament de temps… ; . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. I a (pas) gaire de temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas bien longtemps. Fa uech jorns (ara) que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait huit jours que… Farà un mes (deman) que… . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fera un mois demain que… D’ans e d’ans, lo pòrt faguèt flòri. . . . . . . . . . Longtemps, le port a été florissant. L’an passat… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’an dernier D’aqueu temps… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En ce temps-là ; à cette époque-là ; à ce moment-là Dins un temps… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans le temps… Ai temps que siam! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par les temps qui courent! Siam dins una marrida passa. . . . . . . . . . . . . . . . Nous traversons des temps critiques. De mon temps… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’époque où nous étions jeunes… Dau temps de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’époque de… ; du temps de… Dau temps que Bèrta fielava. . . . . . . . . . . . . . . . Dans le bon vieux temps A temps passat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autrefois. ■ Aquò’s de l’an p Ça remonte à très très longtemps. ebre. La vida dei garris [barris152] . . . . . . . . . . . . . . . . . Depuis toujours Me siáu languit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai trouvé le temps long. IV – 1. 3. Quantification du temps : durée et fréquence IV – 1. 3.1. Fréquence Jamai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jamais Rarament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rarement De còps (que i a) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parfois Temps en temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De temps en temps Regularament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Régulièrement Sovent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Souvent 152. Garri, mis pour Barri (rempart). Notions générales 184 ~ Comunicar en occitan provençau [Lei tres quarts, lo mai, la màger part] . . . . La plupart du temps – le plus souvent dau temps Pas totjorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toujours pas – pas toujours Lo… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le… ■ L’ostau es sarrat [lo diluns, lo matin, d’estiu]. La maison est fermée le [lundi, matin, été]. [= tous les]153 Cada… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tous les… – chaque… Cada dimenge, va a messa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va à la messe tous les dimanches. Recebretz un volum cada mes. . . . . . . . . . . . . . Vous recevrez un volume chaque mois. Jornadier | Setmanier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quotidien154 | Hebdomadaire Mesadier – annadier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mensuel – annuel Un jorn [l’autre non, non l’autre] . . . . . . . . Un jour sur deux – tous les deux jours D’ordinari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En général [sens temporel] D’ordinari, parte a l’ora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En général, il part à l’heure. Va au cinèma tres còps (de) la setmana. . . . Il va au cinéma trois fois par semaine. Un (solet) còp . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une (seule) fois Es vengut (ren) qu’un còp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est venu qu’une seule fois. Tornar – tornarmai – mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À nouveau, de nouveau, encore De lònga – de contúnia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans cesse – continuellement Sensa repaus ni cèssa – de fèbre contúnia . . . . D’arrache-pied 6 oras [adarrè, (a) de reng] . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 heures consécutives IV – 1. 3.2. Durée … de temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pendant Ai trabalhat aicí [cinc ans, de mes] . . . . . . J’ai travaillé ici pendant [cinq ans, des mois]. de temps. Per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour… Es partit per un quinzenau de jorns. . . . . . . Il est parti pour une quinzaine de jours. [Despuei, desempuei, de]… . . . . . . . . . . . . . . . Depuis… [Despuei lo, dau] començament de . . . . . . On ne l’a plus vu depuis le début de l’année. l’an l’avèm plus agut vist. O ai sachut despuei una setmana. . . . . . . . . . Je l’ai appris depuis une semaine. Fa (pas)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça (ne) fait (que)… O ai sachut, fa (pas) una setmana. . . . . . . . . . Je l’ai appris, ça fait (juste) une semaine. Fa [de temps, longtemps]… . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait… ■ Fa [de temps, longtemps] que demoratz aicí Ça fait longtemps que vous habitez ici ? ? Dins, en . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En Lo torn dau monde [dins, (en)] 80 jorns. . . . Le tour du monde en 80 jours. Fins que… – tant que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jusqu’à ce que… – tant que… I demorèt tancat fins que s’entornèsse. . . . Il resta planté là jusqu’à son retour. Esperarà fins que la veitura se radòbe. . . . Il attendra jusqu’à ce que la voiture soit réparée. Durar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Durer Mai que dure! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourvu que ça dure! Tardar – retardar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tarder – retarder 153. Vèn lo matin: Il arrive (toujours) le matin. / Es vengut de matin: Il est arrivé au matin (cette fois-là). 154. Le terme quotidian existe. On l’emploie comme synonyme de actuau, ordinari. ~ 185 Rèsta de venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tarde à venir. Restarà gaire de venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne tardera pas à arriver. Èstre [tardier, tardiu] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’attarder, être en retard Aquò me va endarreirar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça va me mettre en retard. Alònga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il dépasse, prend du temps supplémentaire [volontairement] Longueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il met du temps, tarde, hésite. Il est long. Fa d’alònguis. – Tira de lòng. . . . . . . . . . . . . . . . Il tourne autour du pot. – Il fait traîner en longueur. Ma mòstra (re)tarda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ma montre retarde. Perdurar – subdurar – bestirar . . . . . . . . . . . . . . . Se prolonger dans le temps – trop durer – traîner en longueur Anar [cochós, de cocha] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller vite – être pressé Es preissat coma un lavament. . . . . . . . . . . . . . Il est pressé comme un lavement. A totjorn [pron temps, bèu temps . . . . . . . . . Il a toujours le temps. [jamais pressé] e bèla ora]. Se despachar – faire lèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se dépêcher, faire vite Remandar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Renvoyer, reporter, surseoir à… Per dire que quand podètz faire quauqua-ren, fau jamai remandar, dison : «Cu fa pas quand pòt, après fa pas quand vòu». Pour dire que quand vous pouvez faire qc., il ne faut jamais surseoir : /«Qui ne fait pas quand il peut, après ne fait pas quand il veut»/. Annada – mesada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Année, durée d’un mois, – setmanada – jornada d’une semaine, journée Un moment, (momenet) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un (petit) moment, un instant – un vòuta, (vouteta) Una passada, (passadeta) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un long moment Dins un [virar, guinhar] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En un clin d’œil, il envoie tout balader. d’uelh escampa tot. ■ Te plega aquò dins un [virar de man, tornaman]. Il plie ça en un tour de main. Sensa relambi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans répit, sans délai A tèrme cort, mejan, lòng . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À court, moyen, long terme Lèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vite, rapidement Manjarem d’ora que serà lèu fach. . . . . . . . . Nous mangerons de bonne heure car ce sera vite fait. Plan-plan, d’aise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lentement Tot lo franc jorn de Dieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Toute la sainte journée Tot lo santclame dau jorn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Dura que duraràs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [expression qui marque la longue durée d’une action] – Camina que caminaràs! A [mesura, dicha] (que…) . . . . . . . . . . . . . . . . . Au fur et à mesure (que…) Trelimar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’impatienter Trelimi de saupre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je brûle de savoir. Sensa o faire lòng . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans tergiverser Es aicí, en esperant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est ici, provisoirement. Es aicí per un passatge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est ici, transitoirement. Notions générales 186 ~ Comunicar en occitan provençau IV – 1. 4. Relation au temps IV – 1. 4.1. Référence au futur ■ cf. IV – 1. 2. 1. ______ Imminence – FUTUR PROCHE Partirà dins gaire (de temps). . . . . . . . . . . . . . . . . Il va partir. – Va partir. – Es per partir. Es a mand de partir. Me n’ocupi tot d’un temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais m’en occuper. Vendrà totara. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il viendra tout à l’heure. Segur te donarà un rendètz-vos. . . . . . . . . . . . . Il te donnera sans doute un rendez-vous. Vendràn lèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils arriveront bientôt. La setmana que vèn, tot anarà mielhs. . . . . . La semaine prochaine, tout ira mieux. Dins quauquei jorns, tornatz sonar. . . . . . . . Dans quelques jours, rappelez-moi. Parte dins gaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il part dans peu de temps. Soncò155 i [siam, serem]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand nous y serons. – FUTUR L’avenir – l’avenidor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’avenir, le futur – lo temps avenidor De uei en 8 – dins [8 jorns, . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans… 15 jorns, 3 setmanas, un mes]. Dins un pareu de mes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans deux mois Aquò se farà benlèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça se fera bientôt. O a remandat a l’an 40. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il l’a renvoyé aux calendes grecques. [Entre, Tre] que la veirai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dès que je la verrai. IV – 1. 4.2. Référence au présent Èstre a + INF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En train de Es a fretar la cosina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en train de nettoyer (frotter) la cuisine. Ara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Maintenant D’aquest temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En ce moment A l’ora d’ara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’heure actuelle Uei, encuei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aujourd’hui Fa un mes, encuei. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aujourd’hui ça fait un mois. Quand e quand – subran . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout à coup, soudain Es arribat subran. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est arrivé à l’improviste. Es arribat que l’esperaviam pas. . . . . . . . . . . . Inopinément [Coma es, Tanlèu] arribat, . . . . . . . . . . . . . . . . . [Dès156, Aussitôt] qu’il est arrivé… s’es levat lo mantèu. Quora… quora… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tantôt… tantôt… Tres jorns [(a) de reng, adarrè, . . . . . . . . . . . . Trois jours de suite. de tira]. IV – 1. 4.3. Référence au passé PASSÉ IMMÉDIAT : VENIR DE +INF. Fa que de rintrar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vient de rentrer. Rintra [a pena, tot just, adès ara]. . . . . . . . . Il rentre à l’instant. 155. L’explication qui ferait de soncò, sencò une déformation de s’un còp n’est pas établie à ma connaissance. 156. Pour le futur, on utilise: entre, tre. Tre que la veirai: Dès que je la verrai. ~ 187 Me o a dich [adès, tot escàs157]. . . . . . . . . . . . Il me l’a dit [tout à l’heure, tantôt]. Adès ploviá. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout à l’heure, il pleuvait. Autre temps – a passat temps . . . . . . . . . . . . . . . Autrefois – dins un temps I a [de temps, lòngtemps, longtemps]. . . . Il y a longtemps. I a gaire de temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas longtemps. – I a pas fòrça temps. I a [fòrça, bravament de] temps. . . . . . . . . . . Il y a bien longtemps. – I a un brave moment. I a una banda d’ans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a plusieurs années. De mon temps – de nòstre temps . . . . . . . . . . . Au temps de ma jeunesse D’aqueu temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En ce temps-là, à ce moment-là, à cette époque-là [De matin, aquest matin] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce matin S’es debanat ben de temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est écoulé… Au bot d’un temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au bout d’un certain temps. Eriam d’ivèrn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’était en hiver. Vièlh – vielhanchon – ancian . . . . . . . . . . . . . . . . Vieux – vieillot – ancien Après un temps ne’n vèn un autre. . . . . . . . . Les jours se suivent… Despuei que me coneissi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De tout temps (de toute ma vie) – De ma vida, de mei jorns. Per temps de memòria perduda. . . . . . . . . . . . De temps immémorial IV – 1. 4.4. Avance et Retard Tard | Es (un pauc) tard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tard | Il est (un peu) tard. Venètz tròp tard, a partit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous arrivez trop tard, il est parti. Anatz-i lèu, autrament serà tròp tard. . . . . . Allez-y vite, sinon il sera trop tard. Li agrada de [se levar, venir] de tard. . . . Il aime [se lever, venir] tard. Velhar tròp de tard.158 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Veiller trop tard. Perqué i vas tant de tard? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pourquoi y vas-tu si tard? Vau mai tard que jamai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mieux vaut tard que jamais. Tardar – tardier – lo retard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tarder159 – en retard – le retard Lo tren [tarda, es tardier]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le train est en retard.160 Lo tren a doas oras de retard. . . . . . . . . . . . . . . . Le train a un retard de deux heures. Lo retardessiatz pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N’allez pas le mettre en retard. Serèm [tardiers, tardius, en retard]. . . . . . Nous allons être en retard. Lo relòtge retarda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’horloge retarde. Tardes pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne tarde pas. – Ne te mets pas en retard. [Tarda, Rèsta, Demòra] ben. . . . . . . . . . . . . . . Il tarde bien. – Il met du temps. A [tardat, restat] de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a [tardé, mis du temps] [venir, respòndre]. à [venir, répondre]. 157. Ne pas confondre avec totara : tout à l’heure dans le futur. 158. S’oppose à d’ora: de bonne heure. Il n’y a pas de notion de retard, mais de simple moment de la journée. Rappel: De indique le moment. Exemple: d’ora, de vèspre, de nuech, d’ivèrn… (de bonne heure, au soir, dans la nuit, en hiver). 159. On emploie de préférence le verbe dans tous les sens. Cependant, tardar est plus subjectif, c’est un peu trouver le temps long, trouver que ça prend bien du temps. Èstre tardier exprime objectivement le retard. 160. Tarda : il met du temps, je trouve le temps long. Es tardier. : il est objectivement en retard sur l’horaire prévu. Notions générales 188 ~ Comunicar en occitan provençau Me languissi [de, que]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me tarde [de, que]… Se languisson de partir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il leur tarde de partir. Darreirenc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tardif [fruits, légumes…] De fruchs [tardius, darreirencs] . . . . . . . . . . . Des fruits [du fruit] tardifs Remetre – remandar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Renvoyer à plus tard [Remetre, Remandar] la partida. . . . . . . . . . Renvoyer la partie à plus tard. ■ Fau que siegue tot lèst, per lo pus tard dissabte. Tout doit être prêt, au plus tard samedi. D’ora – lèu161 | Es d’ora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tôt | Il est tôt. Se levar162, manjar, partir d’ora . . . . . . . . . . . . . Se lever, manger, partir tôt Es pron (tròp) lèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est assez (trop) tôt. Es encar lèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est encore tôt. ■ Es un pauc lèu per lei revelhar que seràn tròp d’ora. Il est un peu tôt pour les réveiller, ils seront trop en avance. T’esperavi pas tant lèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne t’attendais pas si tôt. Lo pus lèu serà lo mielhs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le plus tôt sera le mieux. En avança; avans ora . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En avance ■ M’agrada mai de venir avans ora Je préfère être en avance qu’en retard.qu’après. A l’ora – a temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’heure – à temps Venguèt a l’ora. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est arrivé à l’heure. Subrora – a trasora – denantora . . . . . . . . . . . . . Avant l’heure (dite), à une heure indue, prématurément Pron o tard – a tard o a temps . . . . . . . . . . . . . . . Tôt ou tard Ne’n siam pas au temps. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas la saison. IV – 1. 4.5. Antériorité Avans – avans de – avans que . . . . . . . . . . . . . . . Avant – avant de – avant que Es partit avans la fin de l’espectacle. . . . . . Il est parti avant la fin du spectacle. S’es entornada avans que plòugue. . . . . . . . . Elle est retournée avant qu’il pleuve. Avans de partir, laissa-me de sòus. . . . . . . . . Laisse-moi de l’argent avant de partir. Quand . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand (+ opposition de temps) Quand vendràs, serai partit. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je serai parti quand tu arriveras. ■ Tot just arribavi que lo tren que lo trin partiguèt. Je venais d’arriver quand le train est parti. ■ Aviáu ja aquesta veitura que crompères la tieuna. J’avais déjà cette voiture quand tu as acheté la tienne. I aneriam qu’èra de tard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous y sommes allés tard. [Prétérit] Ja . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déjà163 161. D’ora fait référence au moment objectif et en particulier au moment de la journée, lèu exprime l’idée de rapidité dans le temps du sujet et d’antériorité en référence à l’objet. 162. Se levar lèu signifie : se lever rapidement. 163. Distinguer: ja : tôt dans le temps, expression de l’action accomplie et agut (passé surcomposé) qui met en valeur l’antériorité subjective. Ex. Je l’ai déjà fait. L’ai ja fach. (C’est fini, je l’ai fait.) / L’ai agut fach. (J’ai eu l’occasion de le faire. C’est une chose que j’ai déjà pratiquée. J’en ai l’expérience.). Pour exprimer une action ayant déjà eu lieu, on utilise souvent les temps surcomposés : Je l’ai déjà fait. L’ai agut fach. (= Il m’est arrivé de le faire.) ~ 189 [Coma, Quand] vengueriam èra . . . . . . . . . . Quand nous sommes venus, il était déjà arrivé. ja arribat. O avèm agut fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On a déjà eu l’occasion de le faire. I siam agut estats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On a déjà eu l’occasion d’y aller. [être présent] Se i es agut passejat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui est arrivé de s’y promener. Encara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Encore A pas encara acabat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas encore terminé. Es pas encara jorn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne fait pas encore jour. N’i a encara. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y en a encore. Es [totjorn, encara] aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est encore là. IV – 1. 4.6. Simultanéité Dau temps que – pendent que . . . . . . . . . . . . . . . Pendant que, tandis que – mentre que – enterin que164 – entant(o) que ■ A fòrça endurat dau temps qu’èra malaut. Il a beaucoup souffert pendant sa maladie. Dau temps que dormiràs, ieu legirai. . . . . . Je vais lire pendant que tu vas dormir. Dau temps – d’aqueu temps – enterin . . . . . Pendant ce temps, en même temps, en attendant – entant(o) – entandaumens Ieu tiravi e eu, dau temps, butava. . . . . . . . . . Moi je tirais et lui, pendant ce temps, il poussait. ■ Coma Vous lisez et vous regardez la télévision en même temps ? Legètz e dau temps regardatz la television ? ? Au còp . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la fois, en même temps Venguèron totei au còp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils arrivèrent tous en même temps. Amb aquò… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et alors… – QUAND (+ TEMPS PARALLÈLES) Quand vendrai, serà per partir. . . . . . . . . . . . . . Quand j’arriverai, il sera sur le point de partir. IV – 1. 4.7. Postériorité APRÈS – APRÈS AVOIR Aquò s’es debanat qu’èras partit. . . . . . . . . . . Ça s’est passé après ton départ. ■ Après que leis enfants aguèsson partit, vouguèt demorar aicí. Il a voulu rester ici après le départ des enfants. ■ Un còp lei ministres recebuts, lo president partirà en vacanças. Après avoir reçu les ministres, le président partira en vacances Pus tard – puei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plus tard – ensuite Me n’ocuparai [puei, après, pus tard]. . . Je vais m’en occuper [plus tard, ensuite]. I anarai pus tard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’irai plus tard. (Au)tanlèu (que) – pas pus lèu; . . . . . . . . . . . . . Aussitôt (que) – dès (que) entre que, tre que ■ Pas pus lèu vengut, vouguèt saludar la rèina. Dès son arrivée, il a voulu saluer la reine. ■ Acabi de trabalhar est vèspre e partirem [aitanlèu, tot d’un temps]. Je finis de travailler ce soir et on partira aussitôt. 164. Enterin : lat. interim, s’emploie surtout adverbialement au sens de «provisoirement» Ex. Gardons nous, en attendant, de … ou de «quoi qu’il en soit, toujours est-il que». Ex. Tu m’expliques que tu ne peux pas payer avant un mois, en attendant c’est moi qui fais l’avance. Notions générales 190 ~ Comunicar en occitan provençau [Entre, Tre] que la veirai… . . . . . . . . . . . . . . . . Dès que je la verrai… Quand (+ opposition de temps) Quand aurà acabat, m’enanarai. . . . . . . . . . . . Je m’en irai quand il aura fini. Quand aguèt [montat, begut…], . . . . . . . . . . Après [être monté, avoir bu…], il se mit en route. s’encaminèt. IV – 1. 4.8. Séquence de récit Premier, en premier, d’en premier . . . . . . . . . D’abord, en premier lieu, premièrement Se son installats a Tolon premier. . . . . . . . . . . D’abord, ils se sont installés à Toulon. Puei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puis, ensuite Après son partits per Brasil. . . . . . . . . . . . . . . . . Mais ensuite, ils sont partis pour le Brésil. E puei an trabalhat en Argentina. . . . . . . . . . . Et puis ils ont travaillé en Argentine. Enfin – finalament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfin – finalement ■ E finalament se son retirats en Soïssa. Et ils ont finalement pris leur retraite en Suisse. Pauc a pauc – a cha pauc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peu à peu – pauc a cha pauc A gatadas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par intervalles, par intermittences, à bâtons rompus D’a vegadas, a vegadas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par intermittences, par intervalles, quelquefois Per escotadas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par intervalles Amb aquò… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et alors… IV – 1. 5. Stabilité et changement Restar (è-e), demorar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rester Es [restat, demorat] coma èra dins . . . . . . . C’est resté comme c’était à l’époque. lo temps. Cambiar – se tremudar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Changer – se transformer [changer radicalement] ■ Lo quartier de la Jolieta s’es tremudat. Le quartier de la Joliette s’est complètement transformé. Marselha a cambiat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marseille a changé. Lo cambiament – la tremudason . . . . . . . . . . . Changement – transformation radicale Aquò’s pas de figas dau meme panier. . . . . . Une autre paire de manches Evoluir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évoluer Evolucion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évolution La situacion [càmbia, evoluís] . . . . . . . . . . . . La situation évolue d’heure en heure. ora après ora. [Verbe + ] totjorn que mai – (de)venir . . . . Devenir ■ Aquel afaire inquieta totjorn que mai. Cette affaire devient de plus en plus inquiétante. La causa devèn impossibla. . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça devient intenable. Rendre – far (de)venir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rendre [= faire devenir] ■ Aquesta decision rend(e) lo compromés Cette décision rend impossible un compromis. impossible. ■ Aqueu pichon disavèrt vos fa venir lèbre. Ce garçon dissipé vous rend dingue. ~ 191 Se cambiatz de luòc perque siatz pas ben e que, ont anatz, siguetz pas mielhs : «De la fèbre, ai tombat au mau caud». Si vous quittez un endroit et qu’ensuite ce n’est pas mieux : /«Je suis tombé de la fièvre en mal chaud»/. D’una persona que vielhís, podètz dire : «Autre temps Marta fielava, ara debana165». D’une personne qui vieillit, on peut dire : /«Autrefois Marthe filait, maintenant elle décline (« dévide »)»/. Pauc a pauc – pauc a cha pauc . . . . . . . . . . . . . . Peu à peu – progressivement – pauc que pauc166 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si peu que ce soit, même si c’est peu Lo calen s’amòrça pauc a pauc. . . . . . . . . . . . . La lampe (à huile) s’éteint peu à peu. D’aicí pauc de temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’ici peu de temps, sous peu D’aise – lentament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lentement Tot a un còp – tot d’un còp . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout à coup – tout d’un coup – tot d’una – subran. Un projècte – un plan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un projet Aviam projectat de partir deman. . . . . . . . . . . On avait fait le projet de partir demain. Avèm tirat de plans.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Nous avons fait des projets. [parfois ironique] Crear . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Créer S’es creat d’emplecs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des emplois ont été créés. Inventar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inventer Cu / Quau a inventat…? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui a inventé…? IV – 2. Espace ■ cf. V – 8. 1.__________ Positions du corps et mouvements IV – 2. 1. Localisation dans l’espace Ont(e)? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Où? Aicí . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ici, dans cet endroit-ci, de ce côté-ci, voici Rèsta aicí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il habite ici. Rèsta per aicí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il habite par ici. [Regarda, Passa] d’aicí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Regarde, Passe par ici. Aiçavau – aiçabàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ici-bas Aicí-còntra – aicí-dessota – aicí-dessús . . . . Ci-contre – ci-dessous – ci-dessus Aicí-meme, aicí-meteis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ici-même Aicí siam! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous y voici! Aicí siáu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Me voici! Aquí . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là Quita-lo aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pose-le là. Aquí-defòra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-dehors Aquí-dedins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-dedans 165. L’aucèu debana. Il s’abat. 166. Le sens des deux expressions est sensiblement différent. Pauc que pauc signifie que l’on se contente des progrès accomplis, si petits qu’ils puissent paraître. Notions générales 192 ~ Comunicar en occitan provençau Ailà – ailai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là, là-bas Ailà au bot dau camin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-bas au bout du chemin Alin – ailalin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-bas au loin Adaut | Adaut au galatàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-haut [à proximité] | Là-haut au grenier Amont, adamont; ailamont . . . . . . . . . . . . . . . . . là-haut [à distance] Amont dins la còla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-haut dans la colline Amondaut – ailamondaut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout là-haut Ailabàs | Ailavau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout là-bas | Au loin en aval I siáu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’y suis. [Je suis à cet endroit.] – Ça y est. [Je l’ai fait, je suis prêt…]. I siam. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous y sommes. – On y est. – Ça y est. En quauque luòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelque part En quauque endrech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Enluòc – en ges d’endrech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nulle part Dins – dedins – dintre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans – dedans, à l’intérieur Trobaràs aquò dins la cambra. . . . . . . . . . . . . . . Tu trouveras ça dans la chambre. ■ Ai laissat lei claus dintre la veitura. J’ai laissé les clés à l’intérieur de la voiture. Rèsti [dins, a] la carriera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’habite dans la rue de la République. de la Republica. En [palun, Cevenas, Crau] . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans les marais, les Cévennes, la Crau Fòra – defòra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hors, dehors, à l’extérieur Intratz! Demoretz pas defòra! . . . . . . . . . . . . . Entrez! Ne restez pas dehors! Defòra! – Fòra! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dehors! Fòra [l’ostau, la cort] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’extérieur de la maison, de la cour En defòra | En defòra de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au dehors, extérieurement | En dehors de A drecha – a man drecha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À droite Virar a (man) drecha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tourner à droite A senèstra – a man senèca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À gauche Fau passar de la senèstra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut passer par la gauche. A l’entorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autour (de) ■ (Tot) a l’entorn de la plaça, i a d’aubres. Il y a des arbres (tout) autour de la place. Sus – subre – sobre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sur, sus, dessus, en-dessus, par-dessus Ai oblidat lo briquet sus la taula. . . . . . . . . . . J’ai oublié mon briquet sur la table. Ausi de bruch adaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’entends du bruit au-dessus. Tant seràn lei vesins de subre. Ça doit être les voisins du dessus. [Sus, Subre] [la taula, lo pòrt] . . . . . . . . . . . Sur la table, le port Lo subre – lo dessús . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le dessus, la partie supérieure Aquí subre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-dessus En subre de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En sus de Subretot – subre que tot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par-dessus tout, surtout [v. subretot] Prendre de sus en sus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre le dessus du panier, écrémer M`XZ Dessubre, dessús167 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Au)-dessus (de) 167. Dessús [ lat. desursum «du haut» concurrence dès l’époque romaine la forme classique «de super». L’occitan a néanmoins conservé vivace la forme dérivée «de subre» . ~ 193 ■ Se trobam a 3 500 mètres au dessús dau nivèu de la mar. Nous nous trouvons à 3 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Au dessús . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au-dessus Per dessús . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par-dessus Sota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sous, dessous ■ Ton paquet de cigaretas es aquí sota lo jornau. Ton paquet de cigarettes est là, sous le journal. Aquí sota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-dessous Sota aiga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sous l’eau Sota camba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sous la jambe, par-dessous la jambe Dessota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dessous, sous Au dessota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Au)-dessous (de) Lo dessot – lo dessota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le dessous, partie inférieure En bas, adabàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En bas (de) [à proximité] Espèra-me d’a bas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En bas Avau, adavau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En bas, là-bas [à distance] Lo debàs [deis escaliers, de l’ostau] . . . . . Le bas de l’escalier, de la maison Au [pè, debàs] de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au bas de L’enbàs de la pòrta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le bas de la porte [partie inférieure] D’en bas en aut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De bas en haut Davant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Devant ■ I a fòrça monde davant la pòrta. Il y a beaucoup de monde devant la porte. Davant la pòrta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Devant la porte Au bèu davant de la pòrta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Juste devant la porte [De, per, de per] davant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par devant Darrier – detràs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Derrière Darrier l’ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Derrière la maison Son darrier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils sont derrière. ■ Deu èstre après lo camion que nos vèn darrier. Il doit être derrière le camion qui nous suit. Aquí darrier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-derrière Ailà darrier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Là-bas derrière [De, per, de per] darrier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par derrière Lo darrier de l’ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le derrière de la maison En fàcia (de) – fàcia a . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En face (de) ■ I a una farmacia just en fàcia (de) la gara. Il y a une pharmacie juste en face de la gare. Far fàcia (a) – faciar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire face (à) De fàcia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De face Fàcia a fàcia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Face à face A costat de – au costat de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À côté (de) ■ Avèm restat a costat d’un musèu d’ans de temps. Nous avons habité à côté d’un musée pendant des années. Notions générales 194 ~ Comunicar en occitan provençau Plòu dau [caire, costat] d’Avinhon. . . . . . . Il pleut du côté d’Avignon. De l’autre [caire, costat] de la carriera. . . . . De l’autre côté de la rue. ■ Es sortit amb un gendarma de cada costat. Il est sorti avec un gendarme de chaque côté. De la man [de tèrra, de fòra] . . . . . . . . . . . . . . Du côté [de la terre, du large] [termes de marine] Entre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entre ■ Cresètz que podrai passar entre lei doas veituras Vous croyez que je pourrai passer entre les deux voitures?? Còntra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contre ( = sur, au) ■ Bronquetz pas lei taulas còntra la [paret, muralha]. N’appuyez pas les tables [contre, sur] le mur. Lo quadre es fixat còntra la paret. . . . . . . . . Le tableau est accroché [contre, au] le mur. (De) lòng de la riba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le long du bord ■ Li agrada de [promenar, se passejar] (de) lòng dau riu. Il aime se promener le long de la rivière. Lo bastiment costeja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le navire longe la côte. Tot de lòng . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout le long [En, au] lòng . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En long De lòng en larg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De long en large Au mitan (de) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Au) milieu (de) ■ An cavat un trauc au mitan dau jardin. Ils ont fait un trou au milieu du jardin. Au bèu mitan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En plein milieu IV – 2. 1.1. Distance et Direction Luench (de) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Loin (de) «Es luench d’aicí? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «C’est loin d’ici? – Non, es gaire luench.» . . . . . . . . . . . . . . . . . . – Non, ce n’est pas très loin.» Es ja luencha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est déjà loin. Pròche – près . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Près (de) Restam [pròche, près] de la comuna. . . . . Nous habitons près de la Mairie. Tròp pròche – tròp près (de) . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop près (de) De pròche – de près . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De près Ras – tocant – d’a pè de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De tout près, à ras, tout contre Non, es a ras de nòstre ostau. . . . . . . . . . . . . . . . Non, c’est tout près de notre maison. A… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À… (+ mesure) Es a 200 mètres. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à 200 mètres. De – per . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par Passa [d’aquí, per aquí]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Passe168 par là. Es per aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est par là. [approximativement] Vèrs – devèrs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vers – en direction de D’aquí, vas vèrs lo pòrt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par là, tu vas vers le port. 168. Avec un verbe indiquant un déplacement, un itinéraire, par (cet accès: porte, pont, ville étape, point remarquable…) se rend par de ou per. Fau pas passar [de la, per la] fenèstra! Manda-lo [de la, per la] fenèstra. (Il ne faut pas passer par la fenêtre. Jette-le par la fenêtre.). Au figuré : Que voulez-vous dire par là? Que volètz dire per aquò? ~ 195 IV – 2. 1.2. Déplacements orientés dans l’espace ■ cf. V – 8. ____________ Positions, perceptions, opérations physiques Passar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Passer (à côté de, devant,…) Passa de la [senèstra, drecha]! . . . . . . . . . . . . Passe par la [gauche, droite]. ■ Passatz sota lo pònt e après es a drecha. Vous passez sous le pont et c’est à droite. Traversar (è-e) [s] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Traverser ■ Fau jamai traversar en defòra dei marcas. Ne jamais traverser la rue hors des clous ! Passatz lo pònt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Traversez le pont. Passar de lòng – bordejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Longer – costejar – ribejar ■ Fau ribejar la mar 50 Il faut longer la mer sur cinquante kilomètres. km de lòng. ■ Lo baloard ribeja un bèu pargue. Le boulevard longe un grand parc. Seguir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Suivre Avètz que de seguir l’avenguda. . . . . . . . . . . Vous n’avez qu’à suivre cette avenue. Montar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Monter, remonter Montatz veire sus la terrassa. . . . . . . . . . . . . . . Montez donc sur la terrasse. Escalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grimper, monter S’encadierar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Monter en chaire Montar sus una autura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Monter sur une hauteur Escalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Escalader, grimper S’enaurar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre son essor, s’élever dans les airs, s’envoler S’auçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se dresser, se hisser Descendre – davalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Descendre – dévaler ■ Descendi a la cròta quèrre de vin. Je descends à la cave chercher du vin. ■ Nos a faugut descendre totei lei mòbles de l’estanci. On a dû descendre tous les meubles du 1er étage. Calar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Baisser, descendre Calar dins una baissa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Descendre dans une partie basse Picatar – barrutlar – degolar . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rouler sur une pente, dégringoler ■ cf. ___________ Supra tomber Tornar descendre, descendre mai . . . . . . . . . . Redescendre – redavalar Intrar [entrar] – rentrar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entrer, pénétrer – rentrer S’embaumar – se cafornar, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entrer, se cacher dans une grotte s’encafornar, encatafornar S’emboissonir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entrer dans les buissons Se [recampar, rejónher, retirar] . . . . . . . . . . . Se retirer – rentrer chez soi Notions générales 196 ~ Comunicar en occitan provençau S’encacalausar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rentrer dans sa coquille – s’enfermer chez soi Sortir (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sortir, surgir ■ Quand ploguèsse, m’empachariá pas de sortir. Quand bien même il pleuvrait, cela ne m’empêcherait pas de sortir. Entre sortir de . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au sortir de M`XZ Entre sortir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En sortant M`XZ S’enforniar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’échapper du nid, décamper Se delargar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre le large Se desentaular . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se lever de table – se démonter Se desjaçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sortir du gîte Se desnivolir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sortir des nuages, s’éclaircir Se desmargar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se déchaîner, sortir des bornes Descaunar, desencaunar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire sortir de son terrier, de son gîte, de sa retraite [S’aviar, s’adraiar] vèrs… . . . . . . . . . . . . . . . . . Se diriger vers… ■ Totei s’adraian dau costat qu’a petat. Tous se dirigent dans la direction du lieu de l’explosion. Enregar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre (un passage, une direction) Enregar lo bòn camin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre le bon chemin Enregar la marrida draia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire fausse route S’avançar, faire avans – recular (ue-u), . . . . . . S’avancer – reculer faire arrier S’avança dau bòrd. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’approche du bord. [Anar, tirar] drech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poursuivre en ligne droite – aller directement [Tenir l’endrechiera, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher tout droit, en droite ligne tenir l’estèva drecha] Prendre una escorcha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre un raccourci Biaisar – copar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Obliquer – couper ■ Ai copat dins [lei champs, lei bens] quand ai poscut. J’ai coupé à travers champs quand j’ai pu. ■ Ai biaisat per faire pus lèu. J’ai coupé pour aller plus vite. Ai encambat [una barriera, . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai enjambé une [barrière, une haie169]. una baranha]. S’esquilhar, resquilhar170 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se glisser (entre) – s’entraucar – passer par, se faufiler (dans un trou) S’esmarrar, se pèrdre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’égarer, se perdre ■ I aviá d’entravadís que me copavan lo camin. ll y avait des obstacles qui me barraient la route. Se per anar en quauque endrech, a luòga de prendre cort, fasètz un contorn : «Siás anat faire lo torn dei Rogasons171?» Si pour aller quelque part, au lieu de faire court, vous faites un détour : «Tu es allé faire le tour des Rogations?» 169. Clôture de champ faite de branches mortes. 170. Volontairement, d’où la métaphore: frauder, tricher. 171. Le dimanche des Rogations, on partait en procession dans la campagne et le curé bénissait les champs. ~ 197 IV – 2. 1.3. Déplacements avec une personne ou un objet Acompanhar – venir (ambe) . . . . . . . . . . . . . . . . . Accompagner – venir (avec) S’acompanhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher à plusieurs ensemble Permetètz que [vos acompanhi, . . . . . . . . . . . Vous permettez que je vous accompagne? vengui ambe vos]? Vènes ambe nosautres? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu viens avec nous? Anam au cinèma. On va au cinéma. Anar cotria (ambe)… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller ensemble [en association avec]… Menar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Emmener – amener, conduire ■ [Pòdes [Pòs]] menar lei pichons a l’escòla, aquest matin Tu peux emmener les enfants à l’école, ce matin ? ? ■ Vos i vau menar qu’ai la veitura. Je vais vous y conduire. J’ai ma voiture. Anar quèrre – anar [a, au]… . . . . . . . . . . . . . . . Aller chercher – attendre – esperar (è-e) ■ Podriás anar [quèrre, esperar] la tanta a la gara Tu peux aller chercher ma tante à la gare ? ? Vau [au vin, a la carn…] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais prendre le vin, la viande… Portar (ò-o) – adurre ∼aduire . . . . . . . . . . . . . . . . Emporter – apporter – livrer – faire venir ■ A oblidat de portar lo necessari de teleta. Il a oublié d’emporter ses affaires de toilette. T’ai [portat, aduch] un libre. . . . . . . . . . . . . . . Je t’ai apporté un livre. ■ N’avèm fach venir de Portugau e fogueriam ravits. Nous en avons fait venir du Portugal et nous avons été très contents. Carrejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Transporter – charrier ■ Lo mòble, lo [portaràn, carrejaràn] a l’ostau Est-ce que ce meuble sera livré à domicile ? ? ■ Pesava un ase mòrt, l’avèm fach [portar, carrejar]. C’était trop lourd, nous l’avons fait transporter. Anar en bracetas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher bras dessus, bras dessous Menar en bracetas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Donner le bras à… S’arrapar lo braç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se tenir le bras Portar a la braceta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Porter dans ses bras Faire de piadas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Laisser des traces de pas A sortit [sa sòrre, son paire]. . . . . . . . . . . . . . . Il est sorti avec sa sœur, son père. Ai rescontrat [un romi, un pegon, . . . . . . . . J’ai rencontré un fâcheux, un importun. un tacèu, una arapeda, una charreta]. ■ Podiáu plus me despegolhir d’aqueu romi. Je ne pouvais plus me dépêtrer. IV – 2. 2. Mouvement IV – 2. 2.1. Aller Anar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller (à) Crèses qu’anarem a Manòsca? . . . . . . . . . . . . . Tu crois qu’on va aller à Manosque? Notions générales 198 ~ Comunicar en occitan provençau Faire l’anar-venir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire l’aller-retour Faire lei vai-e-vèn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire les va-et-vient, faire la navette Anar quèrre leis enfants a l’escòla . . . . . . . . Aller chercher les enfants à l’école Anar d’a pè . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller à pied Anar a l’endavant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller au-devant Anar per òrta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller à travers champs, vagabonder Anar cotria . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller de compagnie Vanegar – varalhejar, varalhar, . . . . . . . . . . . . . . Aller et venir, circuler, s’agiter trafegar – rodejar IV – 2. 2.2. Partir – fuir – s’éloigner La partença . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Départ Partir – s’empartir – s’enanar – filar . . . . . . . . Partir – s’en aller – filer [Part(e), Se’n va] deman en Corsega. . . . . . Il part demain pour la Corse. Seriá mielhs que partessiatz. . . . . . . . . . . . . . . . . Il vaudrait mieux que vous vous en alliez. Prendre sa cofa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire ses bagages Garçar lo camp . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ficher le camp Repartir – partir mai – tornar partir . . . . . . . . Repartir Fugir (s’enfugir) – se sauvar . . . . . . . . . . . . . . . . Fuir – se sauver – échapper – s’échapper – (s’)escapar172 Patusclar, (pachusclar, patuar) . . . . . . . . . . . . . Déguerpir, décamper – rasclar – raspar – taboscar – landar S’esbinhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’esquiver, s’évader, se débiner, s’éclipser, filer en douce S’encórrer – cavalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’enfuir en courant S’escarroire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’écarter, se mettre loin [Escarroise, Desbosca]! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Va-t-en de là! – Gicle! – Tira-te d’aquí! Quitar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quitter A quitat lo luòc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a quitté l’endroit. Devèm quitar la vila. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous devons quitter la ville. S’alunchar – s’alunhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’éloigner Alunhatz-vos d’aquí, dangier! . . . . . . . . . . . . . Éloignez-vous, c’est dangereux! S’esvartar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’écarter S’exiliar – s’estrangir – s’estranhar . . . . . . . . S’exiler A pres d’escorrença. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a attrapé la courante [diarrhée] ÅO A pres d’aquela èrba. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a pris la poudre d’escampette. A passat per malha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a pris le large. A fach veire lei talons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A mes la clau sota la pòrta. . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. A gratat [pineda, camin]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a décampé. IV – 2. 2.3. Arriver Venir (è-e) – arribar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arriver173, toucher au but – venir, provenir, revenir ■ QQuand est-ce que vous êtes arrivée de Limoges uora siatz [venguda, arribada] de Lemòtges ? ? 172. Escapar : souvent employé non réfléchi. A escapat. Il s’est échappé. 173. Là où le français dit «arriver» (toucher au but), l’occitan et beaucoup d’autres langues peuvent aussi dire : «venir». ~ 199 Vèn [de venir, d’arribar]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il vient d’arriver. Es segur que vèn. Arriba deman. . . . . . . . . . . Il vient c’est sûr. Il arrive demain. Tè, lo vaquí que vèn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il arrive. Bofa dau sud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le vent vient du sud. S’aprochar – s’apressar – s’avançar . . . . . . . . S’approcher ■ Aprochatz-vos que seretz mielhs per veire. Approchez-vous, vous verrez mieux. S’avesinar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’ approcher à une certaine distance S’aflatar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’approcher de quelqu’un, l’accoster IV – 2. 2.4. Bouger Bolegar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouger, remuer, gigoter, frétiller, mouvoir, déplacer, agiter Se bolegar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se démener Bolega-te! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouge! – Remue-toi! Es un bolegon (finit). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Personne remuante, espiègle Boleguet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remuant, frétillant, pétulant, guilleret, turbulent, inconstant Fau vanegar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut se donner du mouvement. M`XZ Brandar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tanguer, chanceler, remuer, ballotter – hocher Capejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hocher la tête Brandussar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agiter vivement – branler, masturber Gangassar – gançalhar174 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Secouer, branler A [gangassat, gançalhat, brandat] . . . . . . . . Secouer, remuer la tête. la tèsta. A una dent que [gangassa, branda]. . . . . . Il a une dent qui bouge. Lo pè dau liech [gangassa, branda]. . . . . . . Le pied du lit bouge. ■ Quand auràs finit de me gangassar coma una pruniera. Quand tu auras fini de me secouer comme un prunier. Mòure – amodar – aviar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en train, exciter, remuer – faire démarrer Mòure – amodar la ròda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Donner du mouvement, lancer la roue Amodar la tèrra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remuer le sol. M`XZ Immobil – imbrandable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Immobile – inébranlable, stoïque, imperturbable Bolegues pas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne bouge pas (le bras). – Bolegues pas lo braç. Brandes plus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reste immobile. Espoussar [l’ensalada, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Secouer, épousseter – ÅO secouer les puces una carpeta] Se n’espoussar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’en laver les mains. ÅO Espoussada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Secousse – raclée Espoussador – espoussa-salada . . . . . . . . . . . . . Panier à salade Espoussatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Époussetage Espousseta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite brosse 174. Gangassar et gançalhar ont des sens très voisins mais le premier est plus énergique que le deuxième. Brandar est encore plus fort. Notions générales 200 ~ Comunicar en occitan provençau Lagassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agiter, rincer à grande eau (linge, le contenu d’une bouteille…) Bostigar (lo fuòc, un flairon, . . . . . . . . . . . . . . . . Fourgonner (tisonner). Fig. : tripoter, fouiller, una plaga, una bèstia) harceler, taquiner Bacinar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bassiner fig. Maissar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remuer les mâchoires, bavarder Forfolhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Farfouiller – remuer Coetejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remuer la queue, frétiller Cendrejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remuer les cendres (Se) desplaçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Se) déplacer – décaler, déranger, déclasser ■ La chavana se desplaça lentament d’èst en oèst. L’orage se déplace lentement d’est en ouest. Despausar – remòure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter (contraire de poser), déposer, déplacer Arrestar (è-e) – s’arrestar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrêter – s’arrêter, s’attarder La veitura s’arrestèt davant la pòrta. . . . . . . La voiture s’est arrêtée devant la porte. S’arrestar net . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’arrêter net, d’un coup Se tancar – s’aplantar – cotar . . . . . . . . . . . . . . . . Se planter, s’arrêter net, s’immobiliser S’encalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’échouer [barque] – s’arrêter en chemin Avançar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avancer, progresser, approcher Avançatz-vos d’aquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avancez par ici. Enantir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avancer (son travail) Arri! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hue! Allons! Marche! Recular (ue/u) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Reculer, rétrograder De reculons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À reculons – a la reculada Tirar en rèire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire marche arrière. M`XZ Arrier! – Arrèire! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arrière! Bescairar – bordejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Louvoyer, obliquer, biaiser, aller de travers S’esmarrar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’égarer, se fourvoyer IV – 2. 2.5. Marcher Marchar – caminar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher S’encaminar – s’acaminar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre la route – être en route – faire camin – faire de la route S’endraiar – s’adraiar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’engager [dans, sur] – suivre son chemin Caminar [en avans, a l’avans]. . . . . . . . . . . . . Marcher en avant Far camin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire du chemin Faire tirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se mettre en route, y aller, s’y mettre Fai tirar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En route! Zo ∼zòu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En avant! Es vengut d’a pè. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est venu à pied. Es vengut ambe la veitura, l’avion, . . . . . . . Il est venu en… lo carri, lo tren… D’aicí a ben luenh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À six lieues à la ronde. ■ Doas lègas pus luenh que lo bot dau monde. À perpète. ~ 201 A Jiboti . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Djibouti Pòdi plus tirar sòla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’en peux plus. (Je ne peux plus tirer semelle) Batre l’estrada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Battre le pavé – Marcher vite – courir Cavalar – trotar – trimar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher rapidement, trotter Anar a [fons de trin, tota zuerta] . . . . . . . . . Foncer, aller à fond – se levar de davant – faire tiblar la guèta Se ronçar sus… – pojar sus… . . . . . . . . . . . . . . . Se ruer, se précipiter – foncer sur M`XZ Tirar davant – se botar premier . . . . . . . . . . . . . Marcher en tête – anar metre lo vin au fresc Tenir pè . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher aussi vite qu’un autre Radagar – regantar – aconsègre . . . . . . . . . . . . . Rattraper Corsejar quauqu’un . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poursuivre qn. M’a pas poscut [regantar, aconsègre, . . . . . Il n’a pas pu me rattraper radagar]. S’abrivar – se preissar – se despachar . . . . . S’empresser, se presser, se hâter, s’activer En camin m’a passat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En chemin il m’a dépassé. ■ Avèm pas manjat la suçarèla en camin. On n’a pas traîné. Lampar (coma l’ulhauç) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Filer comme l’éclair Siás ben preissat! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es bien pressé! Vas ben cochós! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu es bien rapide! S’abriva. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il accélère. Córrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courir Córrer coma [una lèbre, un foleton, . . . . . . Courir comme un lièvre, un lutin, lo vent, un desbregat]. le vent, un dératé. [S’abrivar, se ronçar] sus . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se précipiter sur Landar – s’encórrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Détaler à toutes jambes Alongar lo pas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Presser le pas Faire córrer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre les gaz Faire lo córrer – jogar lo córrer . . . . . . . . . . . . . Faire la course E corre que correràs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Et de courir longtemps. Cor(re) tant qu’a de cambas. . . . . . . . . . . . . . . . . /Il court tant qu’il a de jambes./ – Met(e) lei cambas sus lo còl. /- Il met les jambes à son cou./ A corr(eg)ut tant que tèrra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il a couru tant que terre./ Il a foncé sans s’arrêter. Sei pès tocavan pas lo sòu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a volé. Ve se bomba! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vois comment il fonce! (Vois comme il rebondit). A partit lèu-lèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est parti en hâte. A fusat coma un lamp. – A lampat. . . . . . . . . Il a filé comme l’éclair. Va a fons de trin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va à fond de train. Tèn un trin de mala. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tient un train de malle-poste.175 Fa tiblar la guèta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il marche vite./ Ai fach qu’anar venir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai fait un aller-retour. A marchat gai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a marché à vive allure. 175. L’expression est figée, naturellement. Mais la réinventer en l’actualisant, est possible: Tèn un trin de TGV. Notions générales 202 ~ Comunicar en occitan provençau – Marcher lentement Anar [plan-plan, d’aise] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller lentement Anar [chincherin, balin-balan; . . . . . . . . . . . . . Aller doucement; avec précaution; à petits pas cauta-cauta; d’a passets] S’avançar [de garapachons, . . . . . . . . . . . . . . . . En tapinois, à la dérobée, furtivement d’escondons] S’aflatar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’approcher doucement Anar au pas dau buou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire son petit bonhomme de chemin Faire son caminet plan-planet . . . . . . . . . . . . . . Id. Caminar plan e segur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Se rebalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ramper, se traîner Se tirassar – s’estirassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se traîner – Marcher mal Anar de revirons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher en regardant derrière soi, en se retournant [Anar d’anqueta, ancar] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher péniblement (comme une personne déhanchée) Marchar per esterpadas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Piétiner, marcher par à-coups, par secousses176 Aver la camba robina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Traîner la jambe Tirassar la camba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Lei cambas li fan cli(n)quetas. . . . . . . . . . . . . . Id. Varalhar, faire de varalhs – faire d’èssas . . . Tituber Trantalhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Flageoler S’enfangar – s’encalar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’embourber – s’enliser Per lo bolegar fau la crotz e la bandiera. . . Pour le remuer il faut la croix et la bannière. Tirassar un veuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Traîner un veuf/ (une broussaille après son vêtement) – Se promener Ai (ben) promenat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me suis bien promené. – Me siáu (ben) passejat. Faire [un torn, una virada] . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire un tour, une tournée Aneriam en descubèrta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous sommes allés à l’aventure. marcher sans savoir où l’on va. Se [desrovelhir, desregoïr] . . . . . . . . . . . . . . . . . Se dérouiller les jambes lei cambas Es totjorn per [draias e per camins, . . . . . . Par monts et par vaux òrtas]. A pres [la vau tòrta, un camin tòrt]. . . . . . Il a pris un chemin détourné. Faire [lo torn dei Rogasons, . . . . . . . . . . . . . . . . Faire le grand tour – le chemin des écoliers un grand torn]. Barrutlar – rodar – traficar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Errer, vadrouiller, divaguer, rôder, vagabonder, – barronar – barrolhar déambuler, traîner Avèm barrutlat [tota la vila, . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons déambulé dans toute la ville, le terroir. tot lo terraire]. Badar – se barrutlar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Flâner: aller le nez en l’air – sans but précis – se balader Landrinar – flandrinar – flandrinejar . . . . . . Fainéanter, lambiner Campejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Battre les champs 176. Allusion à la poule qui gratte. ~ 203 Champeirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rechercher, courir dans tous les sens pour trouver qn. ou qc.177 D’un que fa que barrutlar, e que se saup jamai ont es, dison : «Cu saup onte bate l’antifa?» De celui qui ne fait que vadrouiller, et dont on ne sait jamais où il est : «/Qui sait où il bat la prétentaine?/ (M`XZ courir le monde)» Se bidorsar (ò-o), se gancilhar, . . . . . . . . . . . . . . Se dandiner, se trémousser se balancejar, balandrejar Anar [a la tiera, a la coa dau lop] . . . . . . . . Marcher en file indienne Anar (pès) descauç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aller pieds nus Li an plantat l’aste. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Se dit de quelqu’un qui marche raide). Caucigar quauqu’un . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcher sur le pied Picar dei pès – trepar – trepejar . . . . . . . . . . . . . Marcher sur qc. – trépigner IV – 2. 2.6. S’arrêter S’arrestar (è-e) – s’aplantar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’arrêter (net, d’un coup) – s’arrestar net Se tancar – faire tancada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’arrêter et rester longtemps, s’immobiliser, se planter Fa 3 oras que siáu tancat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trois heures que je suis planté là. S’encalar – s’enfangar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’échouer, s’arrêter en chemin – s’embourber Faire trampelar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire attendre, faire traîner, différer Faire d’oratòris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire des stations en allant d’un endroit à un autre Se ramblar – faire plaça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se ranger – faire place Desbagatjar lo camin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dégager le chemin Faire [boissonada, arrassa] . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire la haie (s’effacer pour laisser passer) Se levar dau mitan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’enlever du milieu Laissatz passar! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chaud devant! IV – 2. 2.7. Sauter Sautar (coma un cabrit) – sautejar . . . . . . . . . Sauter – sautiller Sautar [a pès jonchs, a pè cauquet, . . . . . . . Sauter à pieds-joints, à cloche-pied, sur un pied sus un pè] Bondar178 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bondir, sauter d’un bond Mandar – bondar una pauma, . . . . . . . . . . . . . . . Lancer – faire rebondir une balle faire cholar Recaçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saisir au bond Bombir – rebombir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rebondir – bombar – rebondar IV – 2. 2.8. Voler Volar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voler S’envolar – s’enaurar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’envoler – prendre son essor, s’élever dans les airs Volastrejar – faire l’aleta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voleter Radar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Planer (oiseau, avion), glisser sur l’eau (bateau) 177. Au figuré: Harceler une personne réticente pour la convaincre. 178. On emploie très fréquemment bondar. Lo cat a bondat sus la taula : a sauté d’un bond. Notions générales 204 ~ Comunicar en occitan provençau IV – 2. 2.9. Tomber – Glisser Se tombar179 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomber, chuter S’es tombat. – S’es garçat au sòu. . . . . . . . . . Il est tombé. – Il s’est foutu par terre. ■ A tombat [de tot son lòng, coma un sac de culhiers]. Il est tombé de tout son long. (passé passif, accompli). A tombat lei claus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait tomber ses clés. De morre-bordons – d’abaucons . . . . . . . . . . . Tomber la face contre terre – la tête la première – de tèstaponcha De cuou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sur le derrière D’abausons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sur le ventre Virar – se trevirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Virer, tordre A fach un soleu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il a fait un soleil./180 (Tomber sur le dos, en arrière) A virat [lei cambas en l’èr, lei batas]. . . . . . Les quatre fers en l’air S’es virat [lo pè, la cavilha].181 . . . . . . . . . . . . Il s’est tordu le pied, la cheville. ■ S’enfauchar, se deslugar Se luxer, se déboîter une articulation (ue-u) una jonchura S’amalugar – se desrenar – s’arrenar . . . . . . Se déhancher – s’éreinter (s’affaisser) Se faire una [estòrsa, estorçuda] . . . . . . . . . . Se faire une entorse Se rompre una camba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se casser une jambe Se rompre l’òs dau braç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se briser l’os du bras Se macar lei còstas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se meurtrir les côtes Picar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frapper (de), chuter (sur) Picar d’esquinas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Chuter, frapper] sur le dos, à la renverse, de la tête – Picar de tèsta S’abausar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomber la face contre terre S’estramaçar -s’esbardassar . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomber brutalement – tomber de tout son long Acipar, broncar, assocar, turtar . . . . . . . . . . . . . Chopper, heurter – achopper Ai [ broncat, turtat ] la taula. . . . . . . . . . . . . . . [Je me suis pris, J’ai heurté, cogné contre] – Me siáu acipat au canton. [la table, le coin]. [S’embroncar, s’acipar] a qr. . . . . . . . . . . . . . . Heurter, se prendre le pied dans qc. – se heurter, s’achopper Faire la cambeta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire un croc-en-jambe Mancar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rater Lo pè li a mancat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait un faux pas. – Le pied lui a fait défaut. Ai mancat l’escalier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai raté la marche. Resquilhar – esquilhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Glisser (S’)esparrar, faire una esparrada . . . . . . . . . . . Glisser et tomber bras et jambes écartées A virat lei cambas en l’èr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a fait la culbute. Se desvirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomber à la renverse Faire coalèva . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Basculer ÅO Faire aigre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire levier ÅO Se desbauçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire une chute dans le vide 179. On n’insistera jamais trop pour rappeler qu’en occitan : «On se tombe.» pour dire qu’on tombe soi-même, alors que «On tombe le crayon.» c’est-à-dire : On fait, laisse tomber son crayon. 180. Allusion au targaire (jouteur nautique) qui tombe à la mer sur le dos, ce qui fait jaillir de l’eau de toutes parts. 181. Attention : A virat lo pè. Il a fait demi-tour. ~ 205 S’es desbauçat de l’escala. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a chuté de l’échelle. ■ Aqueu gròs vent a desbauçat tant e puei mai de chaminèias. Ce grand vent a précipité à terre… Desquilhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire tomber ce qui est perché. ■ Lo vent a desquilhat lo cimèu dau gròs pin. Le vent a précipité à terre la pointe du grand pin. ■ Lei mossis an desquilhat la jarra qu’èra sus lo portau. Les gosses ont fait tomber la jarre qui était sur le portail. Cabussar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plonger, faire plonger ■ Tanlèu arribat a la mar, a cabussat dins l’aiga. Il a piqué une tête dans l’eau. ■ Lo vent cabussèt l’aubre mèstre. Le vent renversa le grand mât (à la mer). Debanar182 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’abattre à la suite d’un accident ou d’un coup de fusil Tirèt, lo perdigau debana au sòu. . . . . . . . . . . Il tira et voilà que le perdreau s’abat. Regolar, redolar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dégringoler en roulant Ai regolat leis escaliers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai roulé, dégringolé dans l’escalier. IV – 2. 2.10. Osciller, trembler. Tremolar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trembler Tremòla [dau freg, de la paur]. . . . . . . . . . . . Il tremble de froid, de peur. Trantalhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Osciller Trantalhejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Osciller doucement ou avec de faibles amplitudes Trampelar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Palpiter, grelotter ■ La bèstia èra pas encar mòrta: sa frechalha trampelava. La bête n’était pas encore morte, ses entrailles palpitaient. Glatir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Donner de faibles oscillations (artère) Au remenar de sei boquetas . . . . . . . . . . . . . . . . . Au mouvement de ses lèvres M`XZ Trebaudar, ressautar – soscar . . . . . . . . . . . . . . . . Cahoter, secouer – sangloter IV – 2. 2.11. Gesticuler Bracejar – cambejar – cabassejar . . . . . . . . . . . Gesticuler des bras, des jambes… Reguinhar – lançar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rechigner – ruer Se tortilhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se tortiller, se trémousser Faire de verteus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frétiller Se viutar, se viutolar, se regolar . . . . . . . . . . . . Se vautrer, se rouler par terre Se tirassar, s’estirassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se traîner, se rouler par terre, se vautrer IV – 2. 2.12. Relever, soulever Solevar, pallevar (è-e) – aigrejar . . . . . . . . . . . . Soulever – faire levier Auçar, enauçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dresser S’enauçar – s’auborar – se dreiçar . . . . . . . . . Se (re)dresser Se ramassar, s’acampar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se relever d’une chute 182. En parlant d’un animal qui vole ou qui est perché. Notions générales 206 ~ Comunicar en occitan provençau ■ Se tomba, se ramassarà mielhs que d’òli. /S’il fait tomber, ça se ramassera mieux que de l’huile/. S’ajocar – se quilhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se percher IV – 2. 2.13. Tourner Virar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tourner Tornar, s’entornar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire des détours, revenir Voutejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Virevolter Tant que vira fa de torns. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Se dit de quelque chose qui tourne longtemps.] Vira bastard! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour inciter à tourner Faire lo [gavèu, gavelet] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pirouetter IV – 2. 3. Quantification de l’espace: dimensions, volume, vitesse… IV – 2. 3.1. Estimer Estimar – cubar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Estimer – mesurer un volume Es encara malaisat de cubar . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est encore difficile d’apprécier, lo nombre de… estimer le nombre… Lo cubatge – lo cubaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesurage – celui qui mesure Avalorar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Évaluer, estimer (précisément) Avalorar una estirada de camin . . . . . . . . . . . . Évaluer la distance / le chemin à parcourir Una avaloracion – l’estimacion . . . . . . . . . . . . . Évaluation – estimation183 Faire [una estima, l’estima] de . . . . . . . . . . . . Faire l’estimation, apprécier approximativement expr. [Crompar, prendre] a l’estima . . . . . . . . . . . . Acheter, prendre au juger, sans peser ni mesurer expr. Aquò’s pas d’estima. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela ne peut pas s’estimer. expr. Faire [a (bèl) èime, a l’èime] . . . . . . . . . . . . . . Agir, traiter en bloc, à vue d’œil, à qui mieux mieux, en gros An avalorat a bèl èime la distància . . . . . . . . Ils ont évalué la distance de façon approximative. A vista de nas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au juger Faire una estimacion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire une estimation, expertiser Faire [estimar, avalorar] lo prètz . . . . . . . . . Faire expertiser L’estimador, lo sapitor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Expert ■ Lo [gra, nivèu] de precision – d’aproximacion Le [degré, niveau] de précision – d’approximation L’importància . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Importance L’escala . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’échelle Una mesura aprochadissa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Approximative – aproximativa Aperaquí . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À peu près, environ ■ Es [aperaquí, a pauc près] 3 oras. Il est à peu de chose près 3 heures. Ajustatz aperaquí un litre d’aiga.. . . . . . . . . . .Ajoutez la valeur d’un litre d’eau. Aquò baleja a l’entorn de 30€ . . . . . . . . . . . . . . Ça tourne aux environs de trente euros. Farà dins lei 2 quilòs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fera dans les 2 kilos. 183. Estimar : 1. déterminer la valeur =] fig. calculer approximativement. 2. avoir une opinion sur qqn. qc. =] ext. avoir une opinion favorable sur qqn. À cette évolution du sens se rattachent la forme ancienne : estima au sens 1 et son doublet populaire : èime ~ èsme aux sens 1 fig. et 2 ext. qui se conservent dans les expressions figées citées ci-dessus. ~ 207 A quauqua-ren pròche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À peu de chose près En gròs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En gros Just e just, precisament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Précisément, avec précision M`XZ Mesurar just . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesurer avec précision, précisément Precís . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Précis Quand fasèm un margue per un instrument ò una cavilha per un trauc… «Fau que i vague just coma lo det au cuou». Quand nous faisons un manche…, ou une cheville… «/Il faut que ça lui aille exactement comme le doigt au cul./ expr.» [D’unei, d’unei que i a] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certains N’i a mai (que) d’uns . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plusieurs N’i a ben quauqueis uns que… . . . . . . . . . . . . Quelques [D’unei, N’i a qu’] o dison. . . . . . . . . . . . . . . . . Certains le disent. A certaneis epòcas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À certaines époques En de temps que i a . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À certains moments Tant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tellement Tant n’i a, se fau pas plànher. . . . . . . . . . . . . . . . Il ne faut pas se plaindre de l’abondance. Aviá tant aimat… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il avait tant aimé… Es talament bòn que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est tellement bòn que… A [tant, talament] sofèrt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a tellement souffert. N’i a tant e puei mai aquest an. . . . . . . . . . . . . Il y en a tellement cette année. De tant que li agradava que… . . . . . . . . . . . . . . Elle lui plaisait tellement que… IV – 2. 3.2. Mesurer Mesurar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesurer Compassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesurer avec précision Quant mesura (d’aut, de larg)? . . . . . . . . . . . . . Il mesure combien en (hauteur, largeur…)? [Prendre, relevar] lei mesuras . . . . . . . . . . . . . Prendre/relever les mesures ■ Lo membre mesura quatre mètres per sièis. La pièce mesure 4 m sur 6. Lo mesuratge – lo mesuraire . . . . . . . . . . . . . . . . Action de mesurer – celui qui mesure La mesura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesure, taille, profondeur Mesura [rasa, cómol, raseta] . . . . . . . . . . . . . . Mesure rase, comble, bien rase Mieja mesura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Demi-mesure Bòna mesura – Èstre de mesura . . . . . . . . . . . . Bonne mesure – Avoir la dimension voulue IV – 2. 3.3. Dimensions – Longueur La longor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Longueur Aquesta pòst es pas de mesura. . . . . . . . . . . . . Cette planche n’a pas la longueur voulue. ■ La carreta va pas au trin. N’a pas les dimensions habituelles par rapport… (aux ornières) Una alongada de mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une longueur supplémentaire Quant fa de lòng? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle est la longueur? 4 mètres de lòng . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 m en longueur Notions générales 208 ~ Comunicar en occitan provençau Lòng de dètz mètres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Long de dix mètres Lòng, lònga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Long, longue En lòng – de lòng en larg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En long – de long en large Una alònga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Allonge – alongar (ò-o) – perlongar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . – allonger, rallonger – prolonger – Largeur Lo larg, la largor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Largeur184 La largor dau membre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La largeur de la pièce Larg, larga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Large (m. fem.) 3 mètres de larg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 mètres de largeur L’ample . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ampleur Ample . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ample185, étendu, spacieux, vaste – de vastes dimensions Lo costat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Côté Relargar | Au larg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Élargir | Au large, à l’aise – Hauteur [L’autor, L’auçada] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La hauteur L’autor [d’una antena, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La hauteur d’une antenne, d’un clocher d’un campanau] Auçar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hausser, élever, grandir, monter Aut, auta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Haut, haute ■ Quant a d’aut la torre Quelle est la hauteur de la tour ? ? ■ Aquest faròt a 15 m [d’aut, d’auçada]. Ce phare a 15 m de hauteur (d’élévation). – Profondeur La prefondor, profondor, fonsor . . . . . . . . . . . Profondeur Mesurar la prefondor dau potz . . . . . . . . . . . . . Mesurer la profondeur du puits Quant a de fons lo potz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle est la profondeur du puits? 6 mètres de fons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 mètres de profondeur La barca jasiá per 25 m de fons. . . . . . . . . . . . Le bateau gisait à 25 m de profondeur. Escandalhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sonder Fons, prefond [profond] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Profond Un estanh fons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un étang profond – Instruments de mesure L’indicator de nivèu – de benzina – d’òli . . . . . Indicateur (de jauge, de niveau) [auto] L’escandau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jauge [tige métallique, système à fil…], jalon, pige, tare Lo quadrant (analogic, numeric) . . . . . . . . . . . Cadran analogique, numérique Lo comptador . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Compteur La règla – l’escaire (masc.) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Règle – équerre Lo compàs – la bossòla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Compas Lo termomètre, baromètre, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Thermomètre, baromètre, cronomètre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . chronomètre 184. Et aussi espace: Avèm pas pron de larg. 185. De dimension impressionnante. Qui se déploie dans la largeur. ~ 209 IV – 2. 3.4. Taille La grossor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Taille (en général), grandeur ■ Un telefòn de la grossor d’un paquet de cigaretas Un téléphone de la taille d’un paquet de cigarettes Doas pèiras de meteissa grossor . . . . . . . . . . . Deux pierres de la même dimension De bofigas gròssas coma un uòu . . . . . . . . . . . Des ampoules de la taille d’un œuf Una pèira de bèla grossor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une pierre de grande taille La talha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La taille [dimension déterminée par une coupe] Quant siás de talha? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle taille est-ce que tu fais? Quina talha fas? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. La talha [superiora – inferiora] . . . . . . . . . . . . Taille au-dessus – au dessous La talha normala . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Taille courante Un òme de talha mejana . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De taille moyenne Es pas de [ sa, vòstra] mesura. . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas à [sa, votre] taille. ÅO De faiçon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sur mesure La mesura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La mesure – la pointure (chaussure) – la stature (personne) Quant mesuras? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle taille fais-tu (stature)? Quant [mesuratz, siatz, fasètz] . . . . . . . . . . . . Combien mesurez-vous de tour de poitrine? de pitre? Quant [mesuras, siás, fas] . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle pointure fais-tu? de cauçadura? [Pichon, pichona, grand, granda] . . . . . . . . De [petite, grande] taille de talha [Pichon, pichona, grand, granda] de pè . . . . . De [petite, grande] pointure Una [pichona, granda] talha . . . . . . . . . . . . . . . Une [petite – grande] taille Me va [larg, ample – estrech . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me va [large, au large – étroit – sarrat- charmant ] – serré – impeccable] Me i senti esquichat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’y sens à l’étroit. IV – 2. 3.5. Vitesse, accéleration La velocitat (vitessa* fr.) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vitesse Lèu – lèu-lèu – rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vite – très vite – rapide Lent – lentàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lent – très lent Quilomètre per ora – km / h . . . . . . . . . . . . . . . . . Kilomètre par heure – km / h Accelerar (è-e) – (s’)abrivar . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accélérer – (se) lancer – s’activer Alentir – molar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ralentir – lâcher le pied Frenar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Freiner Respectar lei limitacions de velocitat . . . . . Respecter les limitations de vitesse IV – 2. 3.6. Température ■ cf. V – 3. 1. 10. _____Météo La temperatura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Température La temperatura [baissa, monta]. . . . . . . . . . . La température [baisse, monte]. Lo caud – la calor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le temps chaud – la chaleur (en général) Caud(a) – freg, freja – fresc(a) . . . . . . . . . . . . . . Chaud(e) – froid(e) – frais, fraîche Notions générales 210 ~ Comunicar en occitan provençau Beure [caud, una bevenda cauda] . . . . . . . . Boire chaud, une boisson chaude Es pas pron caud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas assez chaud. Tèbi – tosc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tiède D’aiga [tèbia, tosca] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De l’eau tiède Tebejar – s’estebiar, estebiar [è/e]. . . . . . . . . . Tiédir La sopa [tebeja, s’estèbia]. . . . . . . . . . . . . . . . . . La soupe tiédit. Faire estebiar d’aiga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire tiédir de l’eau IV – 2. 3.7. Poids et mesures Lo pes – un gròs pes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poids – un grand poids Aquò fa de pes, un gròs pes. . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait du poids, un grand poids. A la pesada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au poids Sospesar – masantar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soupeser Pesant – pesotge [peotge] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lourd Es pesant coma un ase mòrt. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est lourd comme un âne mort. Aquela valisa pesa qu’aclapa. . . . . . . . . . . . . . . Cette valise est lourde à porter. Cargar – saorrar – subrecargar . . . . . . . . . . . . . . . . Alourdir, charger – lester – surcharger Leugier, lèuge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Léger Pesar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peser Aquò pesa (fòrça, tròp). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça pèse, c’est lourd. Levar leis embaissas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déduire le poids de l’emballage (la tare) Mesurar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesurer Canejar186 – destrar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mesurer – arpenter, mesurer (terrain) fig. Escandalhar una sèrva . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jauger un réservoir ([ escandalh [escandau] : étalon) Quant estasa aquela barca? . . . . . . . . . . . . . . . . . Combien jauge ce bateau? Una balança – la copa – lo flèu . . . . . . . . . . . . . . Une balance – plateau – fléau Escandalhar una balança . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étalonner, contrôler L’archimbèla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Romaine, balance à un seul plateau La verga – lo bolhon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tige – peson (poids mobile) Faire tombar l’archimbèla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire pencher la balance M`XZ – Mesuras metricas Lo mètre – m . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mètre – symbole international : m Quilomètre – km – centimètre – cm . . . . . . . . Kilomètre – km – centimètre – cm Lo grama – g . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gramme – g La liura – mieja liura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Livre – demi-livre Quilograma (quilò) – kg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Kilogramme (kilo) – kg Lo litre – l – mieg litre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Litre – l – demi-litre La superficia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Surface Mètre carrat – m2 – ectara (fem.) . . . . . . . . . . . Mètre carré – m2 – hectare Lo volum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Volume Centimètre cubic – cm3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Centimètre cube – cm3 Mètre cubic – m3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mètre cube – m3 Lo gra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Degré Fa 22°C – Fa vint-e-dos gras. . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait 22 degrés (Celsius). 186. Avec une canne, ancienne unité d’arpentage. ~ 211 – Mesures anciennes. Lo pam – la cana . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 centimètres – 8 pams = 2 mètres Lo travèrs de det . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 centimètres à très peu près La lèga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lieue de Provence de 6 kilomètres La quarteirada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Environ 2 000 mètres carrés La panau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assez variable, correspond en gros au double décalitre Lo ras – la carga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2 panaus – 160 litres La pinta – lo pòt – la milheiròla . . . . . . . . . . . . . 1/2 litre – 1 litre – environ 60 litres La liura – lo quarteiron – l’onça . . . . . . . . . . . . 400 grammes – hecto – 25 grammes et non 30 Lo ternau, lo gròs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1/8 de l’once, diffère peu de 3 grammes Lo quintau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 kilos IV – 3. Quantité IV – 3. 1. Nombre Zèro – nul, nulla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Zéro – nul, nulle Solet, soleta – unic, unica . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un seul, une seule – unique Lei nombres de 1 a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les nombres de 1 à… Lei nombres ordinaus : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les nombres ordinaux : premier, segond, tresen… premier, deuxième, troisième… Premierament, segondament… . . . . . . . . . . . . Premièrement, deuxièmement… Autre, autra, [autres, autrei(s)] . . . . . . . . . . . . Autre, autres Prendretz ben una autra tassa de cafè? . . . Vous prendrez bien une autre tasse de café? Environ – aperaquí – aprochant . . . . . . . . . . . . . Environ, approximativement, à peu près Me rèsta aperaquí 50 èuros. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me reste à peu près 50 euros. Just, justa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Juste Fa just 300 gramas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait juste 300 grammes. Just e just – exactament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exactement Lo nombre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nombre Nombrar – denombrar – enumerar . . . . . . . . . Nombrer, dénombrer, énumérer La soma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Montant, somme, total [Un nombre, una chifra] redon(a) . . . . . . . . Nombre rond, chiffre rond Fa (pas) un còmpte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça (ne) fait (pas) un compte rond. Fa la bala. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça complète le lot, le total, puis : ça fait l’affaire. Lo quorum, la quòta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quorum, quota L’escòt – l’escotisson . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quote-part A la rataporcion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au prorata, à proportion Lo quirat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Action (part d’intérêt) d’un particulier sur un navire Comptar (ò-o), comptabilizar . . . . . . . . . . . . . . . . Compter, comptabiliser lo còmpte – lo comptatge – compte, décompte – comptage L’estatistica . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Statistique Calcular – chifrar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Calculer, chiffrer Somar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Totaliser – se chiffrer à, s’élever à, se monter à Doble, triple, quadruple, centuple… . . . . . . Double, triple, quadruple, centuple… Notions générales 212 ~ Comunicar en occitan provençau Cent còps mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .(Au) centuple Quart – mieg, mieja – tèrç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quart – demi(e) – tiers Dos tèrç, cinc seisens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Deux tiers (2/3), cinq sixièmes (5/6) De uech parts, quatre… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les quatre huitièmes Dotzena, mieja dotzena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Douzaine, demi-douzaine Semestrau – septennat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Semestriel – septennat Decimau, centesimau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Décimal, centésimal Infim, infima . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Infime Infinit, illimitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Infini, illimité(e) Infinitesimau, infinitesimala . . . . . . . . . . . . . . . . Infinitésimal(e) Innombrable, incalculable, immesurable . . Innombrable, incalculable, imme(n)surable Que se pòt pas [comptar, calcular, . . . . . . . Id. mesurar] IV – 3. 2. Quantification IV – 3. 2.1. Grande quantité N’i a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y en a… En gròssa quantitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En grande quantité En grandissima quantitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En quantité industrielle NIU Una gròssa quantitat de merças . . . . . . . . . . . . Une grande quantité de marchandises I a una benurança de (pomas, gents…) . . C’en est une bénédiction… Fòrça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Beaucoup (de) Fuma [fòrça, bravament, abòrd]. . . . . . . . . . Il fume beaucoup. A fòrça argent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a beaucoup d’argent. I a fòrça fruchs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a beaucoup de fruits. N’i a [mai que mai, fòrça, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y en a beaucoup qui… de bèus] que… – Nombreux sont ceux qui… Se ganha un bèl argent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il gagne beaucoup d’argent. N’i a coma aquò. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y en a comme ça. Aquest an lei pinhencs fan aquò. . . . . . . . . . . /Cette année les champignons font ça./ N’i a coma n’i a. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tant et plus – Énormément N’i a tant e puei mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ N’i a tant (e puei mai) que refusan de Il y en a énormément qui refusent de … … N’i a tot plen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tout plein – Beaucoup N’i a bravament. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Drôlement N’i a que fa tremblar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est effrayant. I a que non sai de flors. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À n’en plus savoir. Es espectaclós. – N’i a que fa tremblar. . . Énormément, énorme, considérable N’i a un molon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des tas I a de fruchs a [molons, molonadas]. . . . Il y a des tas de fruits. N’i a de molonadas e de molonadas. . . . . . Il y en a des tas et des tas. N’i a de clapiers. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De gros tas A fais, a cofins, a para-lo-cofin . . . . . . . . . . . . . À fagots, à présente-le-cabas ~ 213 IV – 3. 2.2. l’Abondance Ne’n manca pas! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’en manque pas. QZWV N’i a que sabes plus onte lei metre. . . . . . . . On ne sait plus où les mettre. Lei fruchs son (mai qu’) abondós. . . . . . . . . . Abondant N’es [cómol, clafit, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comble cacaluchat, cocoluchat]. – plen [a bòrd, coma un uòu]. Ne’n vòs ne’n vaquí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En veux-tu, en voilà. Diatz de plorar, la veusa187! . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous en voulez des pleurs… Èra una raissa. Ne’n plòu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en pleut. Aquela sartan es qu’un trauc. . . . . . . . . . . . . . . . Cette poêle est criblée de trous. Aquel aubre es qu’una flor. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cet arbre est couvert de fleurs. Es qu’una plaga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est criblé de blessures. Sus lo camin i a un pam, un det, . . . . . . . . . . . Le chemin est couvert de neige. dos dets…] de nèu. N’i a [en abonde, abondosament . . . . . . . . . . Abondamment – largament]. Es a cha cent, a cha mila. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par centaines, par milliers A bòudre – a bèl èime . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À foison, à profusion, pléthore, en surabondance – en pagalha – a jaba A ronfle – a rifle, a rifla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En rafale A sadolada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À satiété En refofum – a comolum – a regonfle . . . . . Comble, surabondance Leis aubres [son clafits de fruchs, . . . . . . . . Jonché, chargé an embalat, an cargat]. N’i a de tèrrasòus – de terradas . . . . . . . . . . . . Id. – de palhadas. Lo sòu n’es apalhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. N’i a que fan femier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Au point de pourrir sur place. Leis aucelons fan nèbla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des nuées I a [un fum, de nèblas] [d’aucèus, . . . . . . . Il y a des nuées d’oiseaux, de jornalistas]. de journalistes. Es negre d’aucelons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /C’est noir d’oiseaux./ I a un (brave) [fuble, molon] . . . . . . . . . . . . . . Foule, multitude, nombre considérable… de monde. – una molonada de gents. [Una bolegada, una preissa] de… . . . . . . . . Un grand empressement, un mouvement de foule [Un vermenier, un formiguier] de gents . . . . Grouillement Tot aquò [formiguejava, groava, . . . . . . . . . . Ça grouillait, pullulait. tavanejava]. Lo monde fan [resclausa, arrassa]. . . . . . . La foule barre la rue. – fait la haie (s’amasse de chaque côté). 187. La guillotine. Jeu de mots? Notions générales 214 ~ Comunicar en occitan provençau ■ Lo teatre es [clafit, negre] de monde. Plein à craquer Es plen coma un uòu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Lo monde s’esquichan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les gens se pressent. Lei gents son sarrats coma d’anchòias. . . . Id. I a un gròs esquichugi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On est compressé. Se tòcan coma lei malons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cohue formidable Se montan dessús. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Ravoira de pòble. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça regorge de gents. Lei gents s’i [amolonan, abonhan]. . . . . . . On s’y entasse. Lo monde i van en grand fòga. . . . . . . . . . . . . . S’y précipitent. I corron coma l’aver a la sau. . . . . . . . . . . . . . . . /Il y courent comme le troupeau au sel.188/ ■ Manca pas de gents per venir badar. Ça ne manque pas de gens pour venir regarder. Que de monde ambe de gents! . . . . . . . . . . . . . Oh, ce monde! I a tota la vila ambe sa maire! . . . . . . . . . . . . . . Il y a toute la ville et avec sa mère. IV – 3. 2.3. Petite quantité ■ cf. IV – 3. 3. 4. ______ Division de la matière, traumatismes Lo pauc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le peu Un morsèu, un tròç – un morselet, . . . . . . . . . Morceau – petit morceau un trocet En pichona quantitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En petite quantité Pauc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peu Un pauc de causa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un peu de chose, pas grand chose Un pauquet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un petit peu, soupçon, tantinet Lo pus pauc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le minimum Lo pauc d’argent que m’èri sobrat. . . . . . . . Le peu d’argent que j’avais mis de côté. D’aicí pauc de temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’ici peu de temps, sous peu Pauc a pauc, (pauc) a cha pauc . . . . . . . . . . . . . Peu à peu Aitanpauc | tant siá pauc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aussi peu | tant soit peu Pauc o pron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peu ou prou, plus ou moins Es la mòstra ambe lo molon. . . . . . . . . . . . . . . . . /C’est l’échantillon et le stock!189/ Una idèa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un petit peu, un soupçon – EMPLOI MÉTAPHORIQUE DE TOUS LES DÉRIVÉS INDIQUANT DE PETITES QUANTITÉS DE MATIÈRE, RÉSULTAT D’UNE ACTION Brigar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Broyer Una briga, un brigalh, brigau, brigon . . . . . Fragment, débris – brigalhon, brigolet, brigolon Balhatz-me un brigon, un peton de… . . . . Donnez-moi un tout petit peu de… Un chic, un chicon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un tantinet Chaplar | lo chaplum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hacher | ce qui a été haché, trituré Faire un chaple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire un carnage expr. 188. Ils se précipitent pour être les premiers. 189. Se dit quand on montre quelque chose dont on n’a qu’un exemplaire. ~ 215 S’enfrominar, metre en frum, . . . . . . . . . . . . . . . Se réduire en poussière (vermoulure); tombar en frum exploser sous un choc Frum, frem, frion, fromina . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poussière, vermoulure, débris fins Degalhar | degalh, degalhadís . . . . . . . . . . . . . Causer des dégâts | dégâts Peçugar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pincer Un peçuc de sau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pincée de sel Brisar | lei brisas – un briset . . . . . . . . . . . . . . Briser | bris Lo brisum, lo brisadís . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ensemble de brisures Trissar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Piler Lo tris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Débris de pilage Un bosigon, boigon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit tas de bouse – VÉGÉTAUX : Un brot de sàuvia – un peu d’èrba . . . . . . . . . Un brin de sauge – d’herbe [Una, de] buscalha, buscalhada . . . . . . . . . . . Brindille de bois mort [Una, de] ramilha, pivèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite branche [Una, de] bròca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bûchette, baguette, brindille, branchette – ÉCLAT : Un esclat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éclat (d’objet brisé) Una esclapa, una estèla, una ascla . . . . . . . . . Éclat (de bois) Un escalhon, una bèrla, un clap . . . . . . . . . . . . Éclat de pierre S’esclapar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éclater, se briser en éclats S’esbrenar, s’esbreunar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En tout petits éclats S’esquarteirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voler en éclats Esclatar, esclapetar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éclater – MAÇONNERIE, POTERIE, TUILE : Un tèst, un clap . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tesson De tèsts de botelha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des tessons de bouteille – LIQUIDES : Un chicolon de | Un degot . . . . . . . . . . . . . . . . . Un petit peu | Une goutte – TEMPS : Un moment, un momenton, . . . . . . . . . . . . . . . . . Peu de temps, instant un momenet (Dins) lo temps d’un virar d’uelh . . . . . . . . . . (En) une fraction de secondes De tant en tant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peu à peu, de temps en temps, de loin en loin – CONTENANT : Un escachon ([ cachar) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fond de sac, dernier reste Mon escachon de botanica . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon peu de connaissance en… fig. L’escachon que s’es pas despacientat. . . . . Le peu de gens qui n’a pas perdu patience. fig. – ESPACE : Un ròdol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un petit groupe, une petite zone Un rodolet de gents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un tout petit groupe Gaire190 | N’i a gaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Très peu, guère | Il y en a très, bien peu. I a gaire de gents. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a peu de monde. 190. Guère – peu – assez : Un homme qui a peu d’argent, peut en avoir assez pour ses besoins. Un homme qui n’a guère d’argent en manque pour ses besoins. Notions générales 216 ~ Comunicar en occitan provençau Dins gaire de temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans très peu de temps Son pas espés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y a pas foule. Ges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas du tout, aucun N’i a pas ges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’y en a pas du tout, aucun. Ren | Ren de mai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien | Rien d’autre A ren dich. | I a ren a faire. . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a rien dit. | Il n’y a rien à faire. En ren de temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En un rien de temps Ren de tot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien du tout Patin-patà-pas-ren . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rien du tout, absolument rien O avèm fach per la glòria. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous l’avons fait pour rien. Mens | Minim, menim | Rar . . . . . . . . . . . . . Moins | Minime | Rare Es un afaire de peton-petet. . . . . . . . . . . . . . . . . . Affaire de peu d’importance, vétille, bagatelle De bachiquèlas de quatre per un sòu . . . . . Des broutilles Que o fague ò que o fague pas, . . . . . . . . . . . . C’est un détail. Aquò es lo pus pichon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. IV – 3. 2.4. L’Excès Lo tròp – l’excès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Excès – intempérance La desmesura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Démesure, énormité, excès, outrance L’exageracion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exagération, surestimation Lo demai – lo restant, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop-plein – excédent, surplus, la sobra, lei sobras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . supplément, surcroît Lo tròp-pagat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop-perçu Sobrar | N’i a de sobra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être en trop | en trop, de reste ■ Sobratz quauqueis unas per ieu. Mettez-en de côté quelques unes pour moi. S’èra sobrat fòrça dardenas. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il avait mis de côté beaucoup de fric. L’abús, l’abusança . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Abus, excès, intempérance Lo subrecreis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Surcharge, supplément Se metre a non plus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se tourmenter à l’excès Tròp – tròp [lèu, sovent…] . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop – trop tôt, trop vite, trop souvent… Cortàs – doçàs, docinàs… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop court – trop doux… Lo tròp es lo tròp. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trop c’est trop. ■ Que, per se tròp preissar, sovent siatz agantats. Car, si on se presse trop, souvent on se fait attraper. Lei trufas me sòrton deis uelhs. . . . . . . . . . . . . Je suis saturé de pommes de terre. IV – 3. 2.5. Manque La / Lo manca (de) – lo pas pron . . . . . . . . . . . Le manque (de) Lo defaut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Défaut, manque (de qualité morale)191 ∼d’experiéncia, de coratge, de sen . . . . . . . Manque d’expérience, courage, bon sens La mancança . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Absence, privation La mancança de blat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le manque de blé 191. Le défaut est ne pas être (caractère, tendance, caractéristique essentielle ou constitutive et aussi le ressentiment subi), la faute et le manque indiquent ne pas faire (action, résultat). Manquer est une défaillance morale qu’elle soit volontaire : se soustraire à une obligation, ou involontaire : faillir à ce à quoi on est tenu. ~ 217 La sofracha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Manque, insuffisance, besoin Aquò me fa sofracha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je souffre du manque de… Avèm sofracha de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous manquons cruellement de… Lo desprofiech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Manque à gagner Mancar de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Manquer de [insuffisance] Aquò [me manca, m’es de manca]. . . . . . . Ça me manque. L’espitau manca de sang. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’hôpital manque de sang. Mancam de sòus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous manquons d’argent. Pron se’n manca! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en manque encore pas mal. Fòrça se’n manca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en manque beaucoup. IV – 3. 2.6. Satiété Lo pron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Satiété La sacietat – lo sadolitge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Satiété [svt. en mauvaise part] Pron, assatz – bastant, sufisent . . . . . . . . . . . . . . Assez – suffisant A bòn pron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En quantité suffisante Es pas pron caud. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est pas assez chaud. SUFFIXES EN -ON, -ET : Estrechon – grandet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assez étroit – Assez grand N’i a pron. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y en a assez, suffisamment. I a tot çò que fau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a tout ce qu’il faut. A bòn pron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une bonne quantité A sadolada – a ventrada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À satiété [un peu trop] Mai o mens – pauc ò pron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plus ou moins Ni mai ni mens – ni mai ni manca . . . . . . . . . Ni plus ni moins La quantitat prescricha, marcada . . . . . . . . . . Quantité prescrite, indiquée Sufire – bastar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Suffire Per dire qu’en tota causa, lo mielhs es la moderacion, se ditz : «Tròp e pas pron, es totjorn fòra la rason». Pour dire qu’en toute chose, le mieux est la modération, on dit : /«Trop et pas assez, c’est toujours hors de raison»/. IV – 3. 3. Objets physiques et Qualités de la matière IV – 3. 3.1. Forme et volume La forma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Forme ■ Ai vist un cause qu’aviá una forma estranha. J’ai vu un truc qui avait une drôle de forme. En forma de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En forme de… L’aspècte – l’aparéncia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aspect – apparence L’estenduda – l’espandida . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étendue, expansion L’espandida de la mar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’étendue de la mer Lo volum | Cubar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Volume | Cuber, mesurer un volume Lo varum – l’embalum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’encombrement [volume occupé] Aquò fa fòrça embalum. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça prend beaucoup de place. Notions générales 218 ~ Comunicar en occitan provençau Auriatz dich l’embalum d’un quairon. . . . Ça avait le volume d’un aglo. Tenir (dins) – caupre (dins) . . . . . . . . . . . . . . . . . . Occuper [de la place] – tenir (dans) Tèn tota la cort. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça occupe toute la cour. Estendre – desplegar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étaler, déplier, déployer, dérouler Encombrar – embarrassar – empachar . . . . Encombrer ■ Desencombrar – desembarrassar – desbagatjar Débarrasser, déblayer La talha – mesura – dimension . . . . . . . . . . . . . . Taille – mesure – dimension Drech – drechet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Droit – un peu droit Drech coma [una barra, un ièli, . . . . . . . . . . . Droit comme… un I, una candèla] Lòng – longuet – longàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Long – oblong – trop long. ■ cf. Dimensions Cort – cortet – cortàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Court – un peu court – trop court Rectangular – carrat – triangular . . . . . . . . . . . . Rectangulaire – carré – triangulaire Redon – redonet – ovale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rond – rondelet – ovale Un ròdol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Zone circulaire, rond, cercle, emplacement, lieu, endroit En rodolet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En cercle, en rond. M`XZ Tòrt – tòrç – torçut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . «Pas droit» – torse (naturellement, volontairement) – tordu (déformé) Un camin tòrt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chemin tortueux, sinueux Una colona tòrça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une colonne torse Una clau torçuda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une clé tordue Bestòrt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Biscornu Troçat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courbé en dedans – faussé – plié Giblat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ployé – forcé Desgiblar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Redresser (un objet tordu) Recauquilhat – retortilhat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Recroquevillé ■ De biscambòi, biscampi, guingòi, de guingambòi, de garambòi De guingois, de travers [gauchi] La pòrta es tota de biscambòi. . . . . . . . . . . . . . . La porte est voilée. De bescaire, de bescant, de biscampi . . . . . De travers [pas à l’angle] La pòst [es, va] de biscampi. . . . . . . . . . . . . . . La planche est taillée de travers. Clin – corb(e) – corbut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Incliné, penché, voûté (pour une personne) – courbé (Se) clinar – (s’)aclinar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Se) incliner, pencher, abaisser – courber (Se) corbar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Se) courber, recourber, incurver, infléchir, cambrer Una corba – una vòuta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courbe, méandre, sinuosité Una arcadura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arcature, courbure Faire giba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire une bosse, faire le ventre, être renflé Bombut – ponchut | De relèu . . . . . . . . . . . . . . Bombé, convexe – pointu | En relief Agibassit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui fait ventre (mur) ; inégal (terrain). Una enclotidura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dépression, emboutissement – creux dans un ustensile métallique Enclotir | Enclotit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cabosser, enfoncer | Cabossé, enfoncé ~ 219 Clotut – bornat | un aubre bornat . . . . . . . . . . . (En) creux – concave Conic(a) – en forma de còn troncat . . . . . . . . Conique – en forme de tronc de cône. Plat, plan, planier | d’a plan . . . . . . . . . . . . . . . Plat, plan, horizontal | horizontalement Un clòt, un cròs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Creux, dépression Lo [clòt, cròs] de la man . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le creux de la main De gibas e de [clòts, traucs] . . . . . . . . . . . . . . . Des creux et des bosses Lo cròs, la caforna, la cavitat . . . . . . . . . . . . . . . Cavité Lo trauc de l’aurelha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le creux de l’oreille Curat, cros – cavat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Creux – creusé, évidé Clòt – d’a plomb . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’aplomb, à plat Enclotat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aplani, rendu plat [par emboutissement] Enclotar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aplanir, rendre uni – caler une table, un meuble De biscambòi, biscampi, guingòi, . . . . . . . . . Hors d’aplomb, inégal, -e, boiteux, -euse de guingambòi, de garambòi [pour un meuble, une chaise..] Una raga – un ragatge, regatge . . . . . . . . . . . . . Anfractuosité, cavité maritime ou terrestre [relief karstique] Fin – fielat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fin – effilé Espés192 | De papier espés . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épais | Du papier épais Dètz centimètres d’espés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dix centimètres d’épaisseur Motut | Una poncha motuda . . . . . . . . . . . . . . . Obtus – Une pointe émoussée Crocut [crochut] – que fa lo cròc. . . . . . . . . . . Crochu Ponchut – que vèn en poncha. . . . . . . . . . . . . . . Pointu – qui va en pointe Escavat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Échancré Gròs – grossàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Volumineux – très volumineux Pichon – pichonet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit Plen – massís . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plein – massif Estendut – relargat – espandit . . . . . . . . . . . . . . . Étendu – déployé – largement déployé Compacte – maserat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Compact – ferme et lourd Sarrat – ressarrat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Serré, compact, réduit Estrech – estrechet, estrechon . . . . . . . . . . . . . . . Étroit, exigu, étriqué Rabasset – raplòt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trapu – rablu Enfle, gonfle – bodenfle, bofre . . . . . . . . . . . . . . Enflé, gonflé – bouffi Mistolin – prim – estequit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fluet – mince – desséché Anoït, anequelit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exténué, étiolé Acebenchit193 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rabougri, racorni Arrascassit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rabougri [rasca: teigne (maladie de la peau)] Entussit – destrachit – rabrugat . . . . . . . . . . . . . Rabougri, étiolé [qui ne se développe plus : enfants, végétaux] Rastegue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Homme ou animal décharné, squelettique, rachitique IV – 3. 3.2. Changement de forme et de volume Se retirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se contracter, se rétracter, se rapetisser, se racornir S’espandir – se relargar – s’estendre . . . . . . . S’élargir, se développer, s’étaler Escampar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Répandre 192. Espés, motut sont très employés au sens figuré pour qualifier des esprits lourds ou obtus. Espés coma una muralha mestressa. – Un esperit motut. 193. Cebenc – cebenchon : protubérance – bouton sur la peau, petit furoncle. Notions générales 220 ~ Comunicar en occitan provençau L’òli s’es escampat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’huile s’est répandue. La sèrva pèrd. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le réservoir fuit. Estralhar – escampilhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éparpiller194, disperser Estralhar la brasa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éparpiller la braise – fig. Faire plus de bruit que de besogne Assolar (ò-o)195 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étendre sur le sol, jeter à terre Aumentar – créisser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Augmenter – grandir, croître Demenir – mermar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diminuer, baisser de niveau Vujar (ue-u) – curar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vider – creuser, évider Restrénher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diminuer, restreindre Cavar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Creuser (la terre, un mur…) IV – 3. 3.3. Union Reünir – acampar, recampar, ramassar . . . Réunir – accoler, ramasser, accumuler (solides et liquides) Un molon – amolonar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tas, amas, monceau, groupe – entasser, amoncler Molon de gents, de monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . Groupe de gens, attroupement. expr. N’i a a molons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il y en a des tas. expr. Un molonet – una molonòta . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit tas, quantité; petit groupe – un molonàs (de gents) – gros tas, morceau Una montilha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dune Un aclap – clapàs – clapier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tas de pierres Una montjòia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marque qui indique la route – tas de pierres élevé par les bergers Una torada – una levada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remblai, élévation de terrain Un femoràs, femorier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tas de fumier Una camèla – encamelar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tas de sel Una cucha – encuchar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Meule (bois, paille) Rejónher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réunir, ranger, collectionner [objets] ■ Sei poesias, ne’n sobra dotze que se poguèron rejónher dins un librilhon. Que l’on put réunir… ■ E tenent lo trisson ben rejonch dins la man trissatz lo tot. Le pilon correctement tenu en main… ■ L’esquichum, lo fau gardar ben rejonch dins sa botelheta. Il faut garder le coulis bien à l’abri… ■ Lei diccionaris, lei fau rejónher, sus la laissa dessota. Il faut ranger les dictionnaires sur l’étagère du bas. Pegar – ra(m)pegar – faire còrs . . . . . . . . . . . . . Coller – recoller – adhérer – se tenir; être poisseux, coller aux doigts Aglomerar – apinhelar – pinhar . . . . . . . . . . . . . Imbriquer – agglomérer Amalgamar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Amalgamer Estacar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attacher, ficeler, lier, ligoter, nouer Enliassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lier, attacher, réunir Correjar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attacher avec des courroies 194. (s’) Esparpalhar : papillonner, ébouriffer, s’éparpiller, s’épanouir. 195. Un assolum : dépôt, sédiment – una solada : une jonchée. ~ 221 Se calhar – se prendre – se brossar . . . . . . . . . Se figer, prendre (liquide), cailler (S’)agromelar – agromelir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en grumeaux, agréger, agglutiner, pelotonner Un grum, grumèu, gatilhon, coquèu, . . . . . Grumeau brigadèu, galaminòtis196 Un motèu – un motàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gros grumeau Coquelar, coquelejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Former des grumeaux La potilha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chassie des yeux Una mota – un calhastre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Motte – caillot Ajustar – apondre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ajouter (nombre, longueur) – ajouter, compléter (poids, quantité) Un apondon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ajout, appendice Un ajust – un ajuston . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ajout – petite rallonge; petite addition Èstre tot d’un tenent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être d’une pièce, d’un seul tenant Èstre en demai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être en supplément Fixar [ficar, fichar] – tancar . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fixer – ficher, planter dans le sol (S’)arrapar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Se) saisir, accrocher, agripper – prendre racine Acrocar – encrocar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accrocher, recourber. fig. : attraper – lo cròc, lo crochet – crochet, agrafe Enganchar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Engager, accrocher, enclencher – lo gancho – gros crochet de levage Se rapegar, se rampegar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’accrocher (par collage), se coller, adhérer Aferrar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enferrer, accrocher (ancre, ancrage) Enfielar, entierar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre à la file Enfielada, enfilada – entierada . . . . . . . . . . . . . . Enfilade Engulhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfiler une aiguille Mesclar – entremesclar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mêler, emmêler, embrouiller – entrafegar – embolhar ~ embulhar Nosar – liar, enliamar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nouer – lier (S’)entrenosar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (S’)enchevêtrer Entrenar – enrestar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tresser (cheveux, cordre) – tresser (ail, végétaux) Encordelar, encordelhar – entrelaçar . . . . . . Entrelacer, entortiller, entrecroiser – entrecrosar S’endevenir – concordar – coïncidir . . . . . . . Coïncider – tombar just IV – 3. 3.4. Division de la matière, traumatismes ■ cf. IV – 3. 2. 3. ______ Petite quantité Levar (è-e) – tirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter (partie, morceau) – retirer, extraire Lèva lei mans dei pòchas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôte les mains de tes poches. A levat sa boneta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a retiré son bonnet. Levatz la pèu e botatz coire. . . . . . . . . . . . . . . . . Ôtez la peau et mettez à cuire. Descotar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Décaler (ôter les cales) Descubertar, descubrecelar, desteular . . . . Ôter une couverture, un couvercle, un toit – découvrir Desescar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter l’amorce d’un hameçon; ÅO démunir 196. Italianisme peut-être, dérivé de calamina? Notions générales 222 ~ Comunicar en occitan provençau Desgramenir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter le chiendent, les mauvaises herbes en général Desquadrar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter du cadre Despausar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter ce qui était posé, déplacer Desmarcar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ôter les marques Derrabar – arrancar – descarnar . . . . . . . . . . . . . Arracher – déraciner – déchausser (arbre, dent…) Desfaire | desmontar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Défaire, démonter… | démonter Desmargar, desgançalhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Démancher, détraquer Desentaular – [envelar, faussar] un otís . . . Démantibuler – fausser un outil Rompre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Casser, rompre [casser sous le choc] (■ cf. peçar) Cu rompe, paga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui casse les verres les paie. Se rompre lo braç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se casser le bras La pòst [a romput, a petat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La planche [s’est cassée, a cédé – va petar, va largar]. – va céder, lâcher]. ■ Lei manifestants an tot esclapat. Les manifestants ont tout cassé en mille morceaux. Petar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se casser, claquer, craquer fam.. Lo fiu a petat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le fil a cassé. Me siáu petat camba. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je me suis explosé la jambe. XTIQ[ Lo riu a forçat la restanca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La rivière a enfoncé la digue. [casser sous l’effort violent] Fendre : asclar, fendasclar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fendre : fêler, fendiller – lézarder, crevasser Ai tombat lo pòt, s’es fendut. . . . . . . . . . . . . . . . J’ai fait tomber le pot, il s’est fendu. ■ Dau gèu, lei bornèus se son asclats. Les canalisations se sont fêlées à cause du gel. La paret s’es fenduda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le mur s’est fendu. Lei melons [se fendon, se duerbon, . . . . . . Les melons se fendent. badan]. Copar197 (ò-o) – talhar198 – entalhar . . . . . . . . . Couper, découper – tailler, trancher – entailler Se talhar una lesca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper (au couteau/ à la main) – Se copar de pan. un morceau de pain. Se talhar lo peu, la barba, leis onglas… . Se couper les cheveux, la barbe, les ongles… Se talhar lo det. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se couper le doigt. [coupure, entaille] Talha! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fais une encoche! [Compte-le.] De vin copat d’aiga, de vin sermat. . . . . . . . Du vin coupé d’eau. ■ La dalha còpa mau per faire de lenha. La hache coupe mal pour couper du bois. [Decopar, retalhar] de papier . . . . . . . . . . . . . . Découper du papier [en suivant un tracé] Talhonar, abocinar, … . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Découper en mille morceaux trocejar, chapotar Un retalh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Découpe, coupure (de journal, etc..), coupon 197. Languedocien : Se copar la camba, se casser la jambe. 198. Talhar : couper quelque chose avec un objet tranchant, faire une entaille, blesser; Copar : avoir du tranchant, détacher un morceau. Attention, tailler pour «rendre pointu, aiguiser» se rend par : Aponchar (gredon, pluma…); Encapar (dalha); Afilar, amolar (cotèu), podar (vinha). ~ 223 Un retalhon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit morceau qui reste, rognure, résidu d’une coupe d’étoffe Lesquejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper en tranches Menudar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper menu Despatar – descoar, descoetar . . . . . . . . . . . . . . . Couper les pattes – couper la queue – descabeçar – couper la tête Escartairar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper en quatre Estoblar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper le blé Fenar | Faire d’èrba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper les foins | Couper de l’herbe Crestar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Castrer Trencar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sectionner, trancher Li a trencat la garganta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il lui a coupé la gorge. Chaplar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hacher menu – massacrer – charcuter Chaplar gròs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper de grosses tranches. Fig. : procéder grosso modo. expr. Chaplar prim . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper des tranches fines. Fig. : économiser. expr. Chapotar – talhonar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper en petits morceaux Copassejar, copetejar – chapotejar . . . . . . . . . Déchiqueter Una destrau | un partidor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hache | couteau large à hacher Un chaplador . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hachoir rotatif Partir – partejar, despartir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Diviser – partager (faire les parts) – compartir – répartir, distribuer les parts La part | Destacar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Part | Détacher Trocejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper en morceaux Lo morsèu – un tròç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Morceau – tronçon – un tòc, un tèco – morceau grossièrement coupé Un morselet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit morceau Peçar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Casser, couper en pièces Faire (de) lenha – Faire d’asclas . . . . . . . . . . . . Casser, couper du bois – (Re)fendre du bois, faire des bûches Espeçar (è/e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Briser, mettre en pièces, fendre – fracasser ■ cf. IV – 3. 2. 3. ______ Petite quantité Una pèça – una pèça de sabon . . . . . . . . . . . . . . Pièce – un morceau de savon Un (grum de) sucre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un (morceau de) sucre Engrunar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réduire en grains Gratar – Rasclar ] un rasclet . . . . . . . . . . . . . . . . Gratter – Râcler ] une raclette Rosigar [roigar] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ronger Un rosigon [roigon] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trognon rongé, petit morceau de pain (qui reste) Un flòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Touffe, morceau, pompon Trissar – pistar – morteirar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Triturer, pulvériser – piler – piler dans un mortier Lo mortier | lo trisson . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mortier | pilon Espotir, espoutir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Écraser, réduire en bouillie Espotit, espoutit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Écrabouillé, réduit en bouillie Potilha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouillie, compote Metre en potilha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en compote M`XZ Notions générales 224 ~ Comunicar en occitan provençau Embrigar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Broyer Una briga, una breniga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Miette, bribe, brin, débris – una brisa [briá] Un brigalh – una brigalha, un brigau . . . . . . Fragment, débris – petit débris – un brigon Picar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Taper, frapper, heurter, battre Batre [fèrre, moneda] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Battre le fer, la monnaie Turtar (ue-u) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Heurter ■ cf. IV-2.2.7. ________ Tomber – Glisser Picassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dégrossir, équarrir Bacelar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Battre avec un battoir, frapper, cogner Bacelatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Action de battre, frapper comme avec un «bacèu»199 Bletonejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frapper avec une «bleta»200 Cotelar (è/e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frapper avec un couteau, poignarder Destralejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frapper avec une hache Estomagar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frapper à l’estomac ] serrer le cœur, causer un choc, époustoufler Fotralhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frapper à coups redoublés, rosser Tabasar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rosser, frapper à coups redoublés Saupicar – esposcar – espoussar . . . . . . . . . . . . Frapper qn. : iron. saupoudrer – éclabousser – épousseter Zobar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cingler, rosser Quichar – esquichar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Presser, comprimer Ensacar | Compactar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ensacher – tasser | Compacter Afetgit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rendu consistant (comme du foie) [pain, terre] Acodit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aplati [pain, cheveux] Caucar [chauchar] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fouler (blé, raisin) – tasser [sol] fig. Trepar, trepejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fouler aux pieds, piétiner [végétaux] – trépigner fig. Esterpar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gratter le sol201, piétiner, trépigner, éparpiller, disperser Marcar – Faire una marca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Laisser, faire] une trace, empreinte IV – 3. 3.5. Déchéance de la matière (Se) gausir, (s’)abenar – se porrir . . . . . . . . . . (S’)user – se pourrir – se moisir – se mosir (Se) degalhar – (se) gastar – (s’)arroïnar . . . (S’)abîmer – (se) gâter – être dévasté, (s’)abîmer complètement Desjónher – desajustar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Disjoindre – disloquer Se desfulhetar – se desfaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se détacher par feuillets – se désagréger Destimborlar, desasegar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Détraquer, désorganiser Destrantalhar, desbacegar, desgançalhar . . Détraquer, démantibuler Desmalugar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déboîter (hanche…) Desgargalhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déboîter (jable d’une futaille, robinet, tuyau…) 199. Bacèu (m.) battoir à linge. Fig. : coup, soufflet (gifle). 200. Bleta (f.) baguette, verge, badine, houssine, gaule. 201. Comme le font les poules. ~ 225 Desglesir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Abîmer du fait du dessèchement Desliechar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déliter, effriter Chabir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . User jusqu’au bout, détériorer complètement Chabiriá Cifèr ambe sei banas. . . . . . . . . . . . . . Il viendrait à bout de tout. (détruirait) – Veiriá la fin de tot. Abenar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Consommer jusqu’à épuisement Lo marrit – lo residú . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mauvais – résidu Lo restant – lei sobras – lo demai . . . . . . . . . . . Restant, reste, excédent, complément, résidu, surplus La trialha – la caca – la crapa . . . . . . . . . . . . . . . . Résidu (tri des légumes…) – (huile) – (or et métaux) Lo grinhon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résidu du marc d’olive, de noix ou de raisin La trolha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résidu de pressage, tourteau (de graines oléagineuses) Lo curum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résidu obtenu par raclage Lo fracham . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gravats de maçon Destrurre [destruire]: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Détruire: Fondre – deroïr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Détruire, démolir [construction] Prefondar, profondar – avalir . . . . . . . . . . . . . . . . Abîmer, engloutir – anéantir (S’)escrancar – (Se) derrunar, . . . . . . . . . . . . . . . (S’)écrouler202 – s’ébouler desgrunar, se degolar, se deroïr ■ L’ostau [es a mand de s’escrancar, La maison est sur le point de s’écrouler, tombe en ruine. tot i tomba]. (S’)aboseirar, (s’)abausonar . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomber à terre Menaçar roïna – en roïna . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Menacer ruine – en ruine La teulissa s’es [afondrada, . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le toit s’est effondré, affaissé. prefondada]. Aqueu ben se derrupís, se deroís, . . . . . . . . . . Cette propriété se délabre. deslabra. La congelacion destrutz lei vitaminas. . . . La congélation détruit les vitamines. Estraçar – escardassar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déchirer – carder grossièrement, lacérer Una estraça – un limbèu, una pelha . . . . . . . Lambeau, guenille – chiffon – la patarassa La pelancha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Morceau de peau Un pelanchon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mouton de poussière La poussa – la pouvera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poussière – poudre Poussejar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire de la poussière Poussós, pouverós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poussiéreux – poudreux Lo pouverèu, pouverin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poussière fine – grésil, embrun La cenilha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cendre fine, poussière de charbon Lo frum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vermoulure, poussière produite par les vers, débris Tombar en frum, s’enfrominar . . . . . . . . . . . . . Tomber en poussière Se chironar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se vermouler, se piquer (par les vers) (S’)arnar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Piquer, miter, ronger (par les teignes) Èstre [vermenat, artisonat] . . . . . . . . . . . . . . . . . Être véreux 202. Tomber soudainement de toute sa masse en se brisant. S’escrancar : rompre sous le poids. Se derrunar : partir en morceaux. Se degolar : tomber de sa hauteur. Se deroïr : se démolir. Notions générales 226 ~ Comunicar en occitan provençau IV – 4. Notions de relations IV – 4. 1. Comparer IV – 4. 1.1. Similitude, différence • Du pareil au même Meteis, meteissa – meme, mema . . . . . . . . . . . Même – parier, pariera Lo teissut es [lo meteis, lo meme, parier]. . . C’est le même tissu. Lo tieu es pas (parier) coma lo mieu. . . . . Tu n’as pas le même que moi. Aicí-meteis, aicí-meme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ici-même Tot tòrna per un. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela revient au même. Coma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comme Es redon coma una bola. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est rond comme une boule. Es un pauc coma se… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est (un peu) comme si… Es sopa e pan banhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bonnet blanc et blanc bonnet. Tanben . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aussi A comprés, eu tanben. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a compris, lui aussi. Parier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pareil (à) Lei doas son parieras. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les deux sont pareilles. En un cas parier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En pareil cas Diferent203 – diferéncia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Différent – différence Son fòrça diferents un de l’autre. . . . . . . . . . Ils sont très différents l’un de l’autre. ■ I a ges de diferéncia entre lei dos tèxtes. Il n’y a aucune différence entre ces deux textes. Autre, autra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Autre Aquest va pas; donatz-me’n un autre. . . . . . Celui-là ne va pas; donnez m’en un autre. Diriatz – sembla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On dirait – ça ressemble à – il ressemble à Òc, sembla ben çò que nos avián dich. . . . . . . Oui, ça ressemble à ce qu’on nous avait dit. Lei dos cas [son semblables, . . . . . . . . . . . . . . . Les deux cas sont tout à fait semblables. se semblan] [au tot, completament]. Aquò [fa pensar, retratz] a… . . . . . . . . . . . . . . Ça fait penser à… Aquò [evòca, rementa]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela évoque, rappelle… A la maniera de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À la manière de… Dau meteis biais que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De la même [manière, façon] que… – parierament que… Ansin [ensin] de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De même pour… Ansin es de… – Ansin coma… . . . . . . . . . . . . . Il en va de même pour… – De même que… Comparar [a, ambe]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comparer à… – comparable, équivalent,(-e) – comparable,(-bla), comparadís,(-issa) A comparat… ambe… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a comparé… à… La comparança – una comparason . . . . . . . . . Comparaison, équivalence Aquò tèn la comparança. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça soutient la comparaison. A [comparat, fach una comparason] . . . . Il a fait une comparaison entre… e… entre… et… 203. Desparier veut dire dissemblable, disproportionné (et non différent!), il s’oppose à harmonieux, organisé, coordonné. ~ 227 IV – 4. 1.2. Égalité, infériorité, supériorité • C’est le top! (Ai)tant… coma… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aussi, autant (+ adj. ou adv.) que… Es tant [grand, fòrt…] coma tu. . . . . . . . . . . Il est aussi grand, fort que toi. Pas tant… coma… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pas (aus)si, moins (+ adj. ou adv.) que… ■ Es tant – talament grand qu’es de mau caufar C’est si grand qu’il est difficile de le chauffer. . [Talament, De tant que] m’agrada. . . . . . . Elle me plaît tant, tellement. – M’agrada [tant, talament]. Pus204… que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plus (+ adj. ou adv.) que… Es pus [grand, fòrt…] que tu. . . . . . . . . . . . . . Il est plus grand, fort que toi. [Cu, Quau] es lo pus fòrt? . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui est le plus fort? Mens… que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Moins (+ adj. ou adv.) que… Aquò es lo pus mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le top! [Mai, mens] de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Plus = davantage, moins] de… ■ S’aviá un pauc mai de coratge. S’il avait un peu plus de courage. ■ Ne’n voudriáu [pas tant, un pauc mens] se vos platz. J’en voudrais un peu moins, s’il vous plaît. IV – 4. 2. Possession • C’est à moi! Aquò es mieu (tot es mieu)! . . . . . . . . . . . . . . . . C’est à moi (rien qu’à moi)! Es vòstre, lo mantèu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce manteau est à vous? Lo libre [es mieu, m’apartèn]. . . . . . . . . . . . . Ce livre [est à moi, m’appartient]. Aquesta bastida [es mieuna, m’apartèn]. . . . Cette maison de campagne m’appartient. De cu / De quau es aquò? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À qui est-ce? Es lo libre de Jaume. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le livre de Jacques. ■ [Ai, Tèni, Possedissi] un cabanon dins lei calancas. [J’ai, Je possède] un cabanon dans les calanques. A cadun sa pèu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chacun pour soi! O [∼va] farai ieu! | Ofri ieu! . . . . . . . . . . . . . Je le ferai moi-même! | C’est moi qui offre! ■ Me revèn de prendre la decision finala. [C’est à moi, Il m’appartient] de prendre la décision finale. IV – 4. 3. Logique IV – 4. 3.1. Opposition, concession ■ cf. II – 1. 7. 3._____ Contre ■ cf. VI – 2. 6._________ Dire le contraste et l’opposition • Certes Verai – Segur (que…) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En effet,… Bien sûr… Vague! Siegue! – Cèrtas – O accèpti! . . . . Soit – Certes – Je vous l’accorde. Certas òc!; Taròc!; . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Certes oui! Certainement oui! – Certes non! – Cèrtas non! Tanon! 204. Un abus fréquent consiste à généraliser l’emploi de mai avant un adj. ou un adv., au lieu de pus. Retenons : plus … que : pus … que (secondairement mai … que); mais : plus de… : mai de, plus que : mai que. Il est plus fort que moi : Es pus fòrt que ieu. J’en ai plus que lui : N’ai mai qu’eu. Notions générales 228 ~ Comunicar en occitan provençau Compreni que! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien sûr! Je comprends! Ma fista! | A la rigor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ma foi! | À la rigueur A drech anar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Normalement, si tout va bien, à vrai dire, à la rigueur. [Se pòt, Bensai, Benlèu], mai… . . . . . . . . . . Peut-être, mais… Aquò’s ben polit mai… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est bien joli tout ça mais… Aquò dich… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Cela dit, Vous avez peut-être raison mais]… [Probable, Possible] mai… . . . . . . . . . . . . . . . . [Sans doute, C’est peut-être vrai] mais… [Vòli crèire, Disi pas de non] mai… . . . . Dans un certain sens… mais… Per una part… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dans une certaine mesure… • Malgré Maugrat que + [subj.] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Malgré Sortirai, maugrat que plòugue. . . . . . . . . . . . . . Je sortirai bien qu’il pleuve. ■ Leis Alemands an bèla agut far sautar l Bien que les Allemands aient fait sauter les vieilles maisons tout autour, le pasmens a tengut lo còp. ei vièlhs ostaus a son entorn, la bâtiment a résisté. bastissa E mai + [Subj. pst./ pas.]… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien que + [Subj. Pst.]… – Même si + [Imp. Ind.]… ■ Sortirai e mai plòugue. – Sortiriáu e mai venguèsse. Je sortirai bien qu’il pleuve. – Je sortirais même s’il venait. De badas + [Ind.] – E mai se + [ Ind.] . . . . . . . . . Même si… Tout… que je sois. – Quoique… [réel] Sortirai de badas [plòu, vèn]. . . . . . . . . . . . . . Je sortirai même [s’il pleut, s’il vient]. De badas siáu… | De badas siáu curat. . Tout… que je sois. | Tout curé que je sois. Fin que fin – grand que grand . . . . . . . . . . . . . . . [Tout malin, aussi grand] qu’il [soit, fût] • Il n’empêche que… Aquò [empacha, lèva] pas que… . . . . . . . . Il n’en reste pas moins que… ■ [Empacha, lèva] pas qu’aquò m’agrada pas. Il n’empêche que ça ne me plaît pas. Per malastre, malaürosament . . . . . . . . . . . . . . . Malheureusement Pasmens205 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cependant. Tout de même. Pourtant Aitanben206 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aussi bien, aussi, c’est pourquoi Coma [que vague, que vire]… . . . . . . . . . . . . . Quoi qu’il en soit Per parlar de quauqua-ren d’inutil que cambiarà ren a la situacion, diretz : «Aquò li farà tant coma una crotz davant un mòrt». Pour parler de quelque chose d’inutile qui ne changera rien à la situation : «Ça lui fera comme une croix devant un mort». IV – 4. 3.2. Cause – conséquence ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Responsabilité ■ cf. III – 2. 1. ________ Affectivité, sentiment lié à la responsabilité • Par conséquent (Aquò) Farà que demorarem gaire . . . . . . . . Comme ça nous n’attendrons pas trop. de temps a esperar. Plouviá, [adonc, alora] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Alors… siáu pas sortit. [De l’afaire, En consequéncia] . . . . . . . . . . . En conséquence (de quoi), s’es conclús de… il a été décidé de… 205. Souvent placé après le premier mot ou en fin de phrase. 206. Placé en tête de phrase: Aussi… ~ 229 (Ben) talament que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Si bien que… ■ Badava, badava, ben talament qu’a la fin manquèt lo trin À force de bayer aux corneilles, il a finalement raté son train. . A talament de sòus que saup pas . . . . . . . . . . Tant… que… qué ne’n faire. De tant qu’a trabalhat,… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a tellement travaillé que… Aitanben, tanben – Es la rason que… . . . . . Et (aussi) – c’est pourquoi – c’est pour cela que… ■ D’aquesta passa i a gaire de monde, [aitanben, tanben] podràs venir aisat. En ce moment il n’y a pas foule, aussi tu pourras venir facilement. E per aquò d’aquí… | E per ansin… . . . . Et par le fait même… | Et, de ce fait… Tant i a que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tant et si bien que… Ben talament que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. ■ Ben talament qu’a la perfin de la fin finala, lo monde començava de renar. Tant et si bien qu’à la fin, les gens commençaient à râler. Puei que… – (d’a)bòrd que… . . . . . . . . . . . . . . Puisque… Estent que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Du fait que – Étant donné que – Vu que… [Puei, Bòrd, Estent] que vèn plus, . . . . . . Puisqu’il ne vient plus, vau plus la pena de lo gardar. • Conséquences ça ne vaut plus la peine de le garder. Provocar, menar de… – Procurar, far aver… Provoquer, apporter, procurer [lien de cause à effet] Li ai [procurat, fach aver] una borsa. . . . Je lui ai procuré une bourse. ■ Qu’aguèsse tardat a menat lo maucontentament dei sindicats. Ce retard a provoqué la colère (mécontentement) des syndicats. Traire207 de… – entraïnar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entraîner (par son dynamisme) – créer, produire (mécaniquement) Sa decision ne’n traguèt d’autras. . . . . . . . . . .Sa décision en a entraîné d’autres. ■ Tot aquò entraïnèt lei consequéncias que sabètz. Tout cela produisit les résultats qu’on sait. Cu semena d’espinas vague pas descauç. /Qui sème des épines qu’il n’aille pas pieds-nus.208/ Causar – Èstre l’encausa de… . . . . . . . . . . . . . . Causer – Être la cause de Ta partença [li causèt, foguèt causa] . . . . Ton départ lui a causé beaucoup d’inquiétudes. de pron de lanhas. Aver per consequéncias . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avoir pour conséquences Aver per resultat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avoir pour résultat [Il résulte de] D’aquí quauquei dificultats . . . . . . . . . . . . . . . . . Il en résulte quelques problèmes. Resultat : a partit. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Résultat : elle est partie. 207. Traire : ce verbe qui entre dans de nombreuses expressions gêne souvent le néolocuteur. Et les traductions accumulées par les lexicographes n’arrangent pas les choses. On rend ce verbe en français par tout et son contraire. En effet, si la notion de transport est toujours présente, s’agit-il d’avant ou d’arrière, tire-t-on ou pousse-t-on? Le latin 75Ɩ+(5( nous éclaire. Il s’agit à la base de tirer une charge vers l’avant. Mais avec l’idée que cette charge est suffisamment lourde pour que s’ajoute la notion d’entraînement, de poussée accumulée, de traction nécessaire pour la transporter, l’envoyer, la propulser voire la projeter vers l’avant. 208. Ne pas s’étonner des conséquences de ses actes. Notions générales V – Notions spécifiques V – 1. Identification et caractérisation personnelle V – 1. 1. Nom Lo nom (d’ostau) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom (de famille) Coma vos dison ∼dien? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Votre nom s’il vous plaît? Qu’es vòstre nom d’ostau? . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel est votre nom de famille? Conoissètz leis Audibèrts? . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vous connaissez la famille Audibert? Lo prenom – pichon nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom donné à la naissance – prénom Qu’es vòstre prenom? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Votre prénom c’est…? ([Documents, carta]) d’identitat . . . . . . . . . . ([Papiers, carte]) d’identité Documents, se vos platz! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vos papiers s’il vous plaît! Dire – se sonar – aver nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se nommer – s’appeler Coma vos dison? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment est-ce que vous vous appelez? Coma avètz nom? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Comment vous nommez-vous? Apelar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nommer – appeler = surnommer ■ [A nom, Li dison, Se sòna] Pèire, mai [l’apèlan, li meton] Peiron. Il s’appelle Pierre mais on l’appelle toujours Pierrot. La presentacion – designacion . . . . . . . . . . . . . . Présentation – désignation Lo títol – lo genre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Titre – genre Sénher – Dòna – Madomaisèla . . . . . . . . . . . . . . Monsieur – Madame – Mademoiselle ■ cf. II – 9. 1. _________ Demander (en général) Comptar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épeler (les lettres) ■ cf. VI – 3. Aspect correctif ■ A la fin de vòstra nom, es un T ò un D La dernière lettre de votre nom, c’est un t ou un d ? ? Signar – la signatura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Signer – signature Se volètz ben signar aicí. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Est-ce que vous voulez bien signer ici? V – 1. 2. Adresse Una adreiça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse ■ Laissatz-nos vòstra adreiça que vos escriurem puei. Laissez-nous votre adresse, nous vous écrirons. Onte [rèstas, restatz]? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Où est-ce que [tu habites, vous habitez]? Lo domicili . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Domicile Demòra a… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Demeurant, résidant] à… La via – la carriera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voie – rue – ruelle – lo carreiron ~ carreiròu Un baloard – una avenguda – una androna . . . Boulevard – avenue – impasse Un cors . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Promenade – cours La plaça – la placeta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Place – placette – une vaste place, – una esplanada promenade publique Lo camin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Route – chemin ~ 231 Lo numèro . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Numéro ■ [Rèsti, Demòri] au numèro 25, carriera Fabre J’habite au (numéro) 25, rue Fabre. . Lo departament – lo canton – la region . . . . . Département – canton – région ■ Marselha, en que departament se tròba Marseille, c’est dans quel département ? ? Es dins lei Bocas dau Ròse. C’est dans les Bouches-du-Rhône. Lo còdi postau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code postal Lo país . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays V – 1. 3. Numéro de téléphone ■ cf. II – 9. 2. 2.___ Demander au téléphone: Allo! ■ cf. V – 6. 1. 1. ___ Téléphone ■ Avètz lo telefòn Avez-vous le téléphone ? un fix ? un fixe e ? un telefonet ? un portable?? Lo numèro – l’indicatiu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Numéro – indicatif Vos vau donar mon numèro . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais vous [indiquer, donner] mon numéro (de telefòn). (de téléphone) La chifra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chiffre Es lo… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est le… Lo pòst (interior) – l’estandard . . . . . . . . . . . . . Poste (intérieur) – standard V – 1. 4. Date et lieu de naissance Nàisser . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Naître ■ Es nascut lo 24 de febrier de 1945. Il est né le 24 février 1945. ■ Lo pichon es nascut de matin. Le petit est né [vient de naître] ce matin. La naissença . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Naissance (Quina es) Vòstra data de naissença? . . . . (Quelle est) Votre date de naissance? Luòc de naissença – nascut a… . . . . . . . . . . . . Lieu de naissance – né à… Onte siatz nascut ~ naissut? . . . . . . . . . . . . . . . . À quel endroit êtes-vous né? Lei genitors209 – nom [dau paire, . . . . . . . . . . Géniteurs – nom [du père, de la maire] – nascut de… e de… de la mère] – né de… et de… L’anniversari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Anniversaire Serà (ben) lèu mon anniversari. . . . . . . . . . . . . C’est bientôt mon anniversaire. Per dire que ren vau l’endrech onte vos siatz enantit210, se ditz : «Per cada aucèu, son nis es totjorn lo mai211 bèu». Pour dire que rien ne vaut l’endroit où vous avez grandi, on dit : /«Pour chaque oiseau, son nid est toujours le plus beau de tous»/. Una frema [gròssa, embarrassada] . . . . . . . Femme enceinte Lei règlas : Aver sei mes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Règles : Avoir ses règles Lo mes passat ai pas vist. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je n’ai pas eu mes règles. 209. Attention. lei genitòris : génitoires, testicules. 210. S’enantir : croître, grandir. 211. Lo mai bèu à la place de lo plus bèu (le plus beau) : mai permet d’insister c’est une sorte de plus plus. Notions spécifiques 232 ~ Comunicar en occitan provençau Lo fariá ambe tot lo brèç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Elle le ferait et tout le berceau212./ Es [au bot, au plen jorn] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est à terme. Se i espèra cada jorn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. La jacent – la jacuda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La parturiente Lei ramadas de la jacent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les contractions utérines A lo mau (-patet). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petites douleurs qui précèdent l’enfantement. Lo pichòt mau – lei bònei dolors . . . . . . . . . . . Douleurs mouches – le vrai mal Faire leis aigas – S’acochar213 . . . . . . . . . . . . . . . Faire les eaux – Accoucher La vedilha – Lo norriment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cordon – placenta La maire – aver la mairassa . . . . . . . . . . . . . . . . . Utérus – avoir les vapeurs Se bleçar – una bleçadura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avorter – avortement Faire una faussa cocha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire une fausse couche Un nadon – un morton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fœtus – mort-né Lei fèrres – la levadoira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les forceps – la sage-femme La baila – Metre en baila – Enganar214 . . . . Nourrice – Mettre en nourrice Lo brèç – breçar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Berceau – bercer Lei bessons – Faire una bessonada . . . . . . . . Jumeaux – grossesse gémellaire Descofinar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accoucher clandestinement Un niston – un pichon mossi, . . . . . . . . . . . . . . . Petit bébé una pichona mossi Renar – faire cobès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vagir – réclamer Aqueu mossi [se fa pas, proficha ben]. . . . . . Se porte – Pousse mal, bien. Faire tetar – alachar – tetar . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire téter – allaiter – téter L’esponcha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trait de lait, élancement dans le sein (douleur lancinante) Lo lach – lo begomar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lait – colostrum – lait coupé – Donar mieg lach Desmamar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sevrer Lo pipaudon – lo demoret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sucette, nouet – hochet Lo biberon, la botelha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Biberon Mudar – lei lanis, lo pedaç – lo bavarèu . . . . Changer – langes – bavette L’enfança . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfance ■ Aquela pichona a leis aires de sa maire. Cette petite ressemble à sa mère. An un aire de familha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Elles ont un air de famille. Aqueu pichon es son paire tot escupit. . . . . . Ce petit est son père tout craché. ■ Se semblan coma doas gotas d’aiga. Ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Aquela pichona tira de sa maire. . . . . . . . . . . . Cette petite tient de sa mère. Lo sang sanguina – Raça raceja. . . . . . . . . . . . /Le sang sanguine. – Race racine./ Lei pins fan pas de cades. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Les pins ne font pas de cades./ Créisser – Faire son creis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Croître, grandir (en taille et âge) A fach son creis.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est en pleine croissance – Achevé… 212. Se dit d’une femme qui désire ardemment un enfant. 213. Et non acochar*. 214. On dit qu’une nourrice engana son nourrisson quand elle continue à l’allaiter pendant une nouvelle grossesse. ~ 233 Lei corvudas – lo senepion . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les oreillons – la rougeole – lo moquet, lo cabuèrni – la coqueluche A de varons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a de l’acné juvénile. A [lo morre, lo còrs] fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est formé. – Il a un air d’adulte. V – 1. 5. Âge L’edat215 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’âge A demandat de son edat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est informé de son âge. Quant as [de temps, d’ans]? . . . . . . . . . . . . . . . Quel âge as-tu? L’an – l’annada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Année Ai vint ans.216 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai vingt ans. ■ Ai pres mei 21 ans au començament de l’estiu. Je suis entré dans ma 20e année, au début de l’été. Acabarai mei 20 ans per Sant Sebastian. . J’aurai 20 ans (révolus)… Ai mei quatre crotz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai la quarantaine. – Siáu dins mei cinc crotz. A agantat la cinquantena. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a atteint la cinquantaine. ■ Siam dau meteis [ Nous avons le même âge. ∼meme] temps totei dos. ■ Siam dau meme temps ambe ton fraire. J’ai le même âge que ton frère. A 3 ans de mai que ieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a 3 ans de plus que moi. A 1 an de mens que tu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un an de moins que toi. Son enfant a fach just sei 3 mes. . . . . . . . . . . . Leur bébé vient d’avoir 3 mois. Siáu dau mes de mai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je suis du mois de mai. M’agrada de lo [barjol(i)ar, tintorlejar]. . . . . J’aime le dorloter, bercer dans ses bras. Metèron sa sòrre en baila. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils ont mis sa sœur en nourrice. A traucat lo cocon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a brisé la coquille. Il s’est émancipé. Jove, jova – joine, joina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jeune Es encar jove. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est encore jeune. Un joinàs – un jovenàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qui paraît encore jeune Un vièlh jovenàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un vieux garçon Leis ancians . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les personnes âgées (Diriatz qu’) Es pus [joine, jove] . . . . . . . . . (On dirait qu’) Il a rajeuni de 10 ans. de 10 ans. Lo mes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mois Vièlh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vieux [Se fa, Vèn] [vièlh, dins l’atge]. . . . . . . . . Il est [vieux, âgé]. Lo vielhum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vieillesse Es annat. | Es cargat d’ans. . . . . . . . . . . . . . . . . Il est âgé. | Il est chargé d’ans. Morir de vielhum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mourir de vieillesse ■ A cargat un Carnaval de mai sus l’esquina. Il a pris un an de plus. 215. Le mot classique edat (cf. cast. edad, it. età, lat. DHWƗWH) est souvent remplacé par un calque du français : atge, eatge. 216. Au vingtième anniversaire on entre dans sa vingt-et-unième année. Notions spécifiques 234 ~ Comunicar en occitan provençau Es vièlh [coma un banc, a bot, . . . . . . . . . . . . . Il est très vieux. coma lei barris]. Es pron vièlh per faire un mòrt. . . . . . . . . . . . . Il est assez vieux pour faire un mort. A cent ans ren que de de dimenges. . . . . . . Il a cent ans en ne comptant que les dimanches. A 20 ans ambe lo [chècho, chiquet]. . . . . 20 ans et un peu plus. Es [premier, premeirenc; darreirenc]. . . . . Il est [précoce; attardé]. ■ En li esquichant lo nas, ne’n rajariá lo lach. En lui pinçant le nez, il en coulerait du lait. Quora en venent vièlh perdètz de vòstre bòn prepaus, dison : «Enfant venèm, enfant tornam». Quand en devenant vieux vous perdez un peu les pédales : /«Enfant nous venons, enfant nous revenons»/. Per dire qu’après la joinessa vèn lo vielhum, dison : «I a un temps que trempa, puei un temps que destrempa». Pour dire qu’après la jeunesse vient la vieillesse, on dit : /«Il y a un temps qui trempe puis un temps qui détrempe»/. Quora mòre quauqu’un que i a pauc de temps que s’es retirat, dison : «Quand lo nis es fach, l’aucèu s’envòla». Lorsque meurt quelqu’un qui est parti à la retraite depuis peu : /«Quand le nid est fait, l’oiseau s’envole»/. V – 1. 6. Sexe Lo sèxe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sexe Un enfant [dau, de] sèxe masculin . . . . . . . Un enfant de sexe masculin Un mascle – un òme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mâle – homme – mec Una femèla – una frema . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Femelle – femme V – 1. 7. Situation familiale Lo maridatge – la nòça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mariage – la fête du mariage Dimenge siam de nòça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dimanche nous sommes de mariage. Maridat, (-ada) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Marié(e) Lo maridaire | La promesa [promessa] . . . Futur époux | Future épouse Faire l’intrada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être officiellement présenté à la future belle-famille Faire sa demanda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Demander en mariage Maridador, maridadoira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En état de se marier [Se maridar amb, Esposar] qn . . . . . . . . . . . . Se marier avec qn ■ [S’es maridat amb, a esposat] la filha Isnard. Il s’est marié avec la fille de Monsieur Isnard. Una filha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jeune femme non mariée Es encar filha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est encore jeune fille. – Elle n’est pas mariée. Filha somonduda pèrde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Fille offerte perd la moitié de sa valeur./ la mitat de sa valor. Celibatari, (-ària) – divorciat, (-ada) . . . . . . . Célibataire – divorcé(e) Veuse, (-a) | Separats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Veuf, veuve | Séparés ~ 235 Leis espós – lo marit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Époux – mari Lo nòvi, la nòvia, lei nòvis . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le marié, la mariée – les (jeunes) mariés ■ Faire [la pelòta, lo charivarin]. : de celle qui épouse un étranger au village. Tirer des coups de fusil, des pétards sous la fenêtre La molher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Épouse – femme L’enfant (de…) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfant – fils de …- fille de … La familha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Famille Abalir d’enfants – enantir d’enfants . . . . . . . Nourrir une famille – faire grandir, élever S’enantir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grandir (venir de quelque part) V – 1. 8. Nationalité La nacionalitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nationalité Bernat Daumàs, de nacionalitat francesa . . . . Bernard Dumas, de nationalité française Estrangier – forastier ∼forestier ; . . . . . . . . . . Étranger217 à la ville, à la région un fòrapaís – un foran – étranger au pays – du dehors Es un estrangier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un étranger. Il est étranger. V – 1. 9. Origine Luòc d’origina – venent de… . . . . . . . . . . . . . . . Lieu d’origine – arrivant de… D’onte venètz? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’où est-ce que vous venez? En provenença de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En provenance de… Lo vòu AF 654, en provenença de… . . . . . Le vol AF 654, en provenance de… [Luòc, aeropòrt, pòrt] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Lieu, aéroport, port] d’embarquement d’embarcament Es [partit – sortit] de Tolon . . . . . . . . . . . . . . . . . Originaire – natif de Toulon d’origina piemontesa. d’origine(s) piémontaise(s). Un occitan [d’avènis, de vièlha planta] . . . . . De souche, de naissance Un tolonenc d’ensèrt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . De greffe V – 1. 10. Activité professionnelle ■ cf. V – 9. 3.__________ Travail La profession – lo mestier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Profession – métier, boulot, travail Que fasètz coma mestier? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle est votre profession? Trabalha dins la metallurgia. . . . . . . . . . . . . . . . . Il travaille dans la métallurgie. Fa l’engenhaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est ingénieur. L’entrepres(s)a – l’usina – la fabrega . . . . . . L’entreprise – l’usine – la fabrique [Siáu lo patron d’, Bailegi] . . . . . . . . . . . . . . . . Je dirige une entreprise. una entrepres(s)a. L’obrier – un trabalhador . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ouvrier – travailleur (condition sociale) L’administracion – lo burèu – l’oficina . . . Administration – bureau Un emplegat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Employé L’emplegaire – l’ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Employeur – maison Lo patron – lo bòssi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Patron – le boss 217. Manifestement forastier est sortit de l’usage, mais il existait encore au XIXe (et je me demande si la distinction était aussi nette). Ce qui est sûr, c’est qu’estrangier désigne clairement encore dans la dernière génération les gens du village voisin. On peut se demander estrangier dau defòra n’est pas une façon de caractériser les étrangers plus lointains. Notions spécifiques 236 ~ Comunicar en occitan provençau Un quadre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un cadre218 Trabalhi en cò de Ricard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je travaille chez Ricard. Ai trabalhat 3 ans a la RTM. . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai travaillé 3 ans à la RTM. Un tenement – un mainatge . . . . . . . . . . . . . . . . . Exploitation rurale, domaine agricole Ai [un ben, un pichon tenement, . . . . . . . . . . J’ai [de la terre, une petite exploitation, una campanha, una bastida]. une maison de campagne]. Un mainatgier – un païsan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agriculteur – paysan Fau [lo païsan, lo mainatgier]. . . . . . . . . . . . . Je suis dans l’agriculture. [Cultivi, Facturi][la tèrra, mon ben]. . . . Je travaille [la terre, mon domaine]. Lo [destrabalh, desemplec, . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chômage – au chômage desemplegament] – au chaumatge [Proposé par les auteurs du dictionnaire prov-fr dau CREO]. Destrabalhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Manquer de travail Un desocupat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un chômeur Una [indemnitat, allocacion] . . . . . . . . . . . . . . Indemnité, allocation La retirada – un retirat – la pension . . . . . . . . Retraite – retraité – pension Lo bulletin de salari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bulletin de salaire V – 1. 11. Membres de la famille La familha : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Famille : Lei parents – lo paire – la maire . . . . . . . . . . . . Parents – père – mère Leis enfants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les enfants Lo fiu; mon [enfant, fiu] – la filha . . . . . . . Fils; mon fils – fille [Pichons e pichonas, enfants e filhas, . . . . Garçons et filles dròlles e dròllas] La mainada – lei pichòts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les enfants Pichon (pichòt) – pichonet – minòt . . . . . . . . L’enfant fam. Un enfanton, un mossi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le petit enfant Un nenet, un niston, un mossi . . . . . . . . . . . . . Bébé Espèra un pichòt. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle attend un enfant. Es totjorn un [popon, calandron, . . . . . . . . . . . C’est encore un poupon. caganís]. Un morniflon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un morveux, enfant trop jeune pour se moucher tout seul. Lo felen – la felena – lei felens . . . . . . . . . . . . . Petit-fils – petite-fille – petits-enfants Lei grands – lo grand – la grand . . . . . . . . . . . . Grands-parents – grand-père – grand-mère La parentèla : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parentèle : Fraire – sòrre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frère – sœur L’oncle – la tanta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oncle – tante Lo cosin – la cosina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cousin – cousine Lo nebot – la neboda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Neveu – nièce Lo gendre – la nòra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gendre – belle-fille Lo sògre – la sògra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Beau-père, belle-mère Per dire de quauqu’un que sembla ben sei parents, dison : «Raça raceja!» Pour dire de quelqu’un qu’il ressemble bien à ses parents, on dit : /«Race racine!»/ 218. On emploie encore familièrement «capolier» pour désigner tout responsable de secteur (industriel ou agricole) et on le surnomme «lo pelòt». ~ 237 Lei cans fan pas de cats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Les chiens ne font pas des chats./ S’es de gents qu’an pas bòn renom, dison : «D’un boisson, ne’n pòt sortir qu’una espina». Si ce sont des gens qui n’ont pas bon renom, on dit : /«D’un buisson, il ne peut sortir qu’une épine»/. V – 1. 12. Religion La religion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Religion Es : – crestian – musulman… . . . . . . . . . . . . . . . Il est : chrétien – musulman… – cresent – mescresent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – croyant – incroyant – atèu, ateïsta, descresent – agnostic . . . . . . – athée- agnostique – liure pensaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – libre penseur Crèire a… – aver fe en… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Croire (en…) Lo luòc de culte : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lieu de culte : – la glèisa – lo temple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – église – temple – la mosquèa – la sinagòga . . . . . . . . . . . . . . . . . . – mosquée – synagogue… L’ofici religiós : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Office religieux : la messa – lo servici – la preguiera . . . . . . . . Messe – service – prière V – 1. 13. Goûts ■ cf. II – 9. 7. ___________ Demander l’avis ■ cf. II – 5. 1. ___________ Proposer, offrir ■ cf. II – 7. 1. ___________ Proposer, suggérer ■ cf. III – 1. 1. 6.________ Je préfère ■ cf. III – 1. 1. 1.________ Intérêt ■ [] cf. III – 1. 1. 8. ____ Antipathie ■ [] cf. III – 2. 3 .4.____ Désintérêt V – 1. 14. Le(s) Penchant(s) • Chouette! Chanut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chouette! [Lei gosts, leis interès] – l’aclinament . . Les goûts219 – le penchant – l’inclination – la propension – la tendéncia – l’intérêt – la tendance Es d’un ben marrit pienchi. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un bien mauvais penchant. Que t’interèssa? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quels sont tes goûts, tes intérêts (dans la vie)? Faudriá conóisser sei gosts? . . . . . . . . . . . . . . . . Il faudrait connaître ses goûts. Sabi [que s’interèssa fòrça a, . . . . . . . . . . . . . . . Je sais qu’il s’intéresse beaucoup à… qu’a un aclinament per]… ■ Fau recebre leis aclinaments e lei sentiments deis autres. Il faut accepter les penchants et les sentiments des autres. ■ AIl avait tendance à réagir d’une manière exagérée. viá tendéncia a reagir d’un biais exagerat. ■ Aviá un aclinament marcat per mon peu. Elle avait une attirance particulière pour ma chevelure. [M’interèssi a, Practiqui] la musica. . . . . Je [m’intéresse à, fais de] la musique. Agradar – desagradar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aimer (bien) – ne pas aimer 219. Les goûts, pour désigner l’attrait pour certaines choses considérées comme des sources de plaisirs, est une extension de sens du terme Goût, la faculté de goûter. Cette force qui vous porte intérieurement vers une personne ou un objet est l’inclination ou penchant, ils ont vieilli en français. Notions spécifiques 238 ~ Comunicar en occitan provençau ■ De me passejar en riba de mar, aquò m’agrada (fòrça). J’aime bien me promener au bord de la mer. – M’agrada (fòrça) de me passejar en riba de mar. Qu’es ta cançon favorida? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quelle est ta chanson préférée? Mon amic favorit – mon collèga ; . . . . . . . . . . Ami préféré – meilleur ami ma cardacha – mon minhòt, mignon – chouchou(te) ■ Es pas bèu çò qu’es bèu, es bèu çò qu’agrada. /N’est pas beau ce qui est beau, est beau ce qui plait./220 V – 1. 14.1. Aversion, dégoût • Beurk ! ■ cf. III – 1. 1. 9.______ Haine Boai! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pouah! – Beurk! Aquò me vèn en òdi. – O ai en òdi. . . . . . . . . Je déteste cela. – J’ai horreur de cela. – Aborrissi aquò. – Ça me dégoûte. L’òdi (m.) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aversion, répugnance, haine La regalícia m’es en òdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai horreur de [Je n’aime vraiment pas] la réglisse. La mensònja me vèn en òdi. . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai horreur des mensonges. [Je ne supporte plus.] Me vènes en òdi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu (me) deviens odieux. Tu m’ennuies [effet d’accumulation] expr. [Detèsta, Aborrís] lo bruch. . . . . . . . . . . . . . . . . Il déteste le bruit. [Detèsti, Aborrissi] d’esperar. . . . . . . . . . . . . . Je déteste attendre. Aquò me fa fàstic. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’inspire du dégoût. Me fan fàstic lei faiòus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne supporte plus les haricots. Me fa fàstic d’o faire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je répugne à le faire. ■ De veire coma lo fabrican, me fa venir lo fàstic. De voir comment on le produit, ça me cause du dégoût. Ai de mau per me levar d’ora.. . . . . . . . . . . . . . .J’ai du mal à me lever tôt. ■ cf. III – 2.4.7._______ Ennui, embarras (inquiétude) Es una orror! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une horreur! [effroi] Aquò me fa orror! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me fait horreur! Me maucòra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça m’indispose. – Je suis mal! [embarras] Aquò me [fa escòr, descòra]. . . . . . . . . . . . . . . Ça me dégoûte! = C’est décourageant! [démotivation] ■ cf. III – 2. 4. 5.______ Dépit Ai mau de còr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai des hauts-le-cœur, la nausée. Aquò me [lèva lo còr, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça me donne envie de gerber, soulève le cœur. fa venir lo solèu]221.] Me fa venir lo gom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai la boule au ventre. Aquò fa venir [lo (racar-) vòmit, . . . . . . . . . . Ça donne envie de vomir. la nausèa]. Vomir – racar – [desgobilhar fam.] . . . . . . . . . . Vomir Aquò fa racar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça fait vomir. C’est à vomir. 220. Tous les goûts sont dans la nature. 221. Lo solèu [ so-levar (è-e) ≠lo soleu [ solelhar. ~ 239 V – 1. 15. Caractère, tempérament V – 1. 15.1. Caractère en général • Le naturel Lo caractèr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Caractère L’engèni – La natura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le génie [d’une langue, d’une personne…] – La nature [d’une personne] Portat per sa natura… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Porté par sa nature… ■ Nos espanta per son originalitat e son engèni. (Elle) nous étonne par son originalité et son génie. ■ A laissat de pertot la marca de son engèni Il a laissé partout la marque de son génie. . Quina traca222 d’òme es aqueu? . . . . . . . . . . . . Quel genre d’homme est-ce que c’est? A [bòn, marrit] caractèr. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a bon, mauvais caractère. – A un caractèr d’aur. A lo fons [solombrós, trist, . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un naturel [sombre, triste, gai, sournois]. gai, sornarut]. Es colhon de natura. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est bête de naissance. – Il est né bête. Es portat per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est enclin à… Per dire que lo caractèr càmbia pas dins lo corrent de la vida, dison : «Quand siatz nascut carrat podètz pas morir ponchut».223 Pour dire que le caractère ne change pas au cours de la vie, on dit : «On ne se refait pas». Es [brave, gent, boniàs]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est gentil, débonnaire ■ cf. II – 10.3.13._____ Dispositions objectives: Bonté Es marrit. – A marrit caractèr. . . . . . . . . . . . . . . . Il est méchant. Il a mauvais caractère. ■ cf. II – 10.3.13._____ Dispositions objectives: Dureté, méchanceté Cortés – onèst – ben après – ben educat . . . . . . . Poli – courtois – bien élevé ■ cf. II – 10.3.13._____ Dispositions objectives: Politesse Es flatier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il nous flatte. Nos fa tot plen de bèus-bèus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Es [manèu, manèfle]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est bassement flatteur. ■ cf. II – 10.3.13._____ Dispositions objectives: Flatteur Es [fin, finòcha, intelligent]. . . . . . . . . . . . . . . . Il est fin, malin, intelligent. ■ cf. V – 1. 15. 1. _____ Intelligence Es fadat – innocent – nèci – darnagàs . . . . . . . Il est bête, simple d’esprit. – bedigàs – bedèu – faiòu – gornau … ■ cf. V – 1.15. 2. ______ Bêtise Se [garça, trufa, ritz] de tot. . . . . . . . . . . . . . . . Il se moque de tout. Me’n chauti. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je m’en fous. 222. Un òme de bassa traca. De basse extraction. 223. Quand on est né carré, on ne peut pas mourir pointu. Notions spécifiques 240 ~ Comunicar en occitan provençau Es un [gala-bòn-temps, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un bon vivant, sans souci, bambocheur, regala-bòn-temps]. viveur, «cool». ■ cf. II – 10. 3. 14.____ Désinvolture, insouciance • Il a un sacré caractère! Es quauqu’un! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a un sacré caractère! Mai que… es aquò! – D’aqueu…! . . . . . . . . Quel sacré…! – Ah! Celui-là…! A lo dançum – lo bolegum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la manie de… l’envie permanente de… – lo telefonum – lo criticum l’obsession de… – lo badalhum… Parlatz d’[una taifa, un dançaire]! . . . . . . . En voilà [une équipe, un danseur]! [moquerie] Es fòrça [escarrabilhada, viva]. . . . . . . . . . . . Elle est très éveillée, vive, débordante d‘énergie. Es fòrça brave – gent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est très gentil, sympathique, agréable, aimable. – boniàs – amistós. Es vivorneta – revòia. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une femme pleine de vie. – bien conservée. Es un arlèri! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est nul! Es un tròn de [Dieu, l’èr]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un battant, un foudre de guerre! Es una gròssa penibla! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Personne qui s’angoisse à tout propos.) Fagues pas lo morrefreg! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ne sois pas rabat-joie! S’en crètz! – A de cròia! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la grosse tête. Es plen de cròia! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Es curiós. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est mystérieux, énigmatique. Es tristolassa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est ennuyeuse comme la pluie. Se fa pas ambe lo monde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle a des problèmes relationnels. Lo laid morre de Marcelin! . . . . . . . . . . . . . . . . . Marcellin, quelle sale gueule! ■ Dins un bòn besonh, podètz pas vos fisar d’eu On ne peut pas compter sur lui en cas de problème. . ■ Dins un bòn besonh, pòdes comptar ambe ieu. Je serai là pour toi, quoi qu’il arrive. Es pastada de [gelosiá, gentum…] . . . . . . Elle est la… même, personnifiée. S’encanha per un ren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Facilement. Pren lèu la mosca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Fa que de [renar, bramar…]. . . . . . . . . . . . . . . Tout le temps. Es sensible – un gròs penible. . . . . . . . . . . . . . . . Il est émotif – très (trop) angoissé. Se conois plus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est aveuglée par la colère. Es a son centre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est à son affaire, dans son élément («naturel»). Es sople. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il file doux. [ne se fait pas remarquer] Es fin – finacho ∼finòcho. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est malin. Es un fadat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un imbécile heureux. (innocent) Es un brancaci! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un bon à rien! Es un [bartavèu, esparpalh]. . . . . . . . . . . . . . . . Tête de linotte (personne légère, étourdie). Es [una bònavòlha, un gala-bòn-temps]. . . . . C’est un coquin, un drôle de pistolet. Es crentós. | Va a l’avís. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est timide. | Il est prudent. Es faus coma Judàs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est faux… [-] franc coma l’aur.… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [-] franc… Es [una pega, un pegon, una arapeda]! . . . . . Il s’incruste! ~ 241 D’un estordit que saup jamai onte n’es, dison : «A coma lo cabassut que cercava son ase, e li èra montat dessús». D’un étourdi (inattentif) qui ne sait jamais où il en est : /«Il est comme la mauvaise tête qui cherchait son âne et y était dessus»/. V – 1. 15.2. Caractère actif ■ cf. V – 1. 14. 4. _______ Volontaire et têtu • Quelle énergie ! Es [moscós, un gròs trabalhant, . . . . . . . . . . C’est un grand travailleur. trabalhador]. ■ cf. V – 9. 3.__________ Travail A [la vòlha, l’enavans]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a de l’énergie. – Il est énergique. [A, Trabalha ambe] lo sacrebieu. . . . . . . . . C’est un battant. – Es un [tròn de l’èr, muou de trabalh]. Es de lònga en fatiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est toujours à l’œuvre. A paur de ren! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas froid aux yeux! E un fenat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une tête brûlée224. Tèn pas en plaça. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a la bougeotte. Es un bolegon. – A lo bolegum. . . . . . . . . . . . Id. Se met en quatre – Fa dei pès e dei mans. . . . . Il déploie une énergie folle. Es un òme de ressorsas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plusieurs cordes à son arc. A de gaubi, un gaubi triat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est adroit. ■ cf. Trabalhar Se i entend(e). – Ne’n saup. . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’y connaît. Es un òme de bòn govèrn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il sait s’y prendre. Es de bòn comandament. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est docile. Es aqueu que fau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est l’homme de la situation. A de mans [d’aur, de fada]. . . . . . . . . . . . . . . . Mains d’or Es un [celèbre, un flambèu]. . . . . . . . . . . . . . . Il est génial, formidable. Se dona suenh – s’aplica . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait ça bien, s’applique, fait attention. – s’estúdia. Es interessat a l’escòla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il porte de l’intérêt à l’école. S’afisca per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’empresse, s’acharne à quelque chose. S’afòga per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’emballe, s’emporte, s’échauffe, s’enthousiasme. Es [ apassionat, afiscat; afogat, . . . . . . . . . . . Il est passionné; empressé; estrambordat] per… ardent, exalté, enthousiasmé par… [A una gròssa apetegada, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est stimulé, excité, Es apetegat per…] surexcité par… A lo petelin encanhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est surexcité, brusque et emporté. De quauqu’un que s’ocupa de quauqua-ren que li agrada fòrça, dison : «Aquí es a son pontificat». De quelqu’un qui s’occupe de quelque chose qui lui plaît beaucoup : /«Là il est à son pontificat»/. 224. Personne qui possède un tempérament fougueux et qui aime les risques. Notions spécifiques 242 ~ Comunicar en occitan provençau Es [nerviós – excitat, enfebrat, atissat]. . . . Il est nerveux – excité. Es [inquiet (coma un amolaire), . . . . . . . . . . . Il est nerveux, irritable. moscós]. ■ cf. colère Es un [bolegon, un garri-viu, . . . . . . . . . . . . . . . C’est un petit démon. tormentacrestian, un escapocha…]. Es una persona fisabla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un type fiable. Es [marcant, valent, egrègi]. . . . . . . . . . . . . . . . Il est remarquable. V – 1. 15.3. Caractère apathique • Il est mou. Que moligàs! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quel mollasson! Es moligàs – patet – patian . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mou – lambin – nonchalent – apathique. – longanha225 – perlongós. Es una vanèla. – Es vanelós. . . . . . . . . . . . . . . . . . Indolent, nonchalant, (-e), paresseux, (-euse) Es un tiramòla. [ Tira-mòla. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est quelqu’un qui ne sait jamais ce qu’il veut. [ Il tergiverse, est réticent]. De quauqu’un qu’es gaire nerv(i)ós, dison : – «A ges de mosca226». – «Avans qu’ague fach un torn auriatz tuat un ase a còps de figas». – «Avans que se siegue bolegat la luna a fa sièis torns». De quelqu’un qui n’est pas très nerveux, on dit : – /«Il n’a pas de mouche. (vigueur, tenacité)»/. – /«Il ne part pas le jour où il met le bât»/. (Long à démarrer) – /«Avant qu’il ait fait un tour, vous auriez tué un âne à coups de figues»/. – /«Avant qu’il se remue la lune a fait six tours»/. D’un qu’es jamai preissat, dison : «Eu a totjorn bèu temps e bèla ora». De celui qui n’est jamais pressé, on dit : /«Il a toujours bien le temps et bien l’heure»/. Es un flèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une calamité. ÅO Tant li plòu davant coma darrier. . . . . . . . . . . Il s’en fiche complètement. Se plòu aquí, se tira ailà. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne s’en fait pas. A un brave sangplan, un sang pausat. . . . . Du sang-froid. A de sang de cocorda.227 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du sang de courge. A l’anhèu mòrt dins lo ventre. . . . . . . . . . . . . . Un agneau mort dans le ventre. Bolega-te un pauc!228 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remue-toi! – Un peu d’énergie! – Un pauc de sacrebieu! Es sangflac. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inactif, inerte A de sang de raba. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du sang de navet. Parte pas lo jorn qu’embasta. . . . . . . . . . . . . . . . Il est long à la détente. (Il ne part pas le jour qu’il met le bât.) Moriguèt regde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il est raide mort./ 225. Noter la finale féminine aux deux genres. 226. S’esmoscar: Prendre la mouche, se fâcher. 227. Se dit de quelqu’un qui est lent. 228. Se dit à quelqu’un qui reste immobile. ~ 243 «Sant Estève, cu t’a plantat que te lève». «Saint Étienne, qui t’a planté qu’il te lève!»229 Es un [santibèlli, Joan d’Olanda]. . . . . . . . . /C’est une statue de plâtre, Jean de Hollande./ Sèmbla que ditz : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /On dirait qu’il dit : Bon Dieu, mandatz-me ne’n. Bon Dieu, envoyez-m’en./ A de serrilha dins lei braç. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il a de la sciure dans les bras./ Es flac coma una tripa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il est mou comme une tripe./ Vau mai tard que jamai. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mieux vaut tard que jamais. Landrinar – flandrinar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fainéanter, lambiner – flandrinejar – lanternar Faire d’alònguis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tourner autour du pot, différer, lambiner, faire traîner quelque chose V – 1. 15.4. Volontaire et têtu • Toujours prêt ! Es volontós.230 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Esprit volontaire (plein de bonne volonté), zélé, toujours prêt ■ cf. II – 10. 3. 5. _______ Volonté ■ cf. II – 11. 21. ________ Faire le contraire, s’opposer à ce qui a été demandé • Têtu! Testard – testòri – testut | Testardàs . . . . . . Entêté, têtu, tenace | Très têtu Testard coma un ai [roge, negre] . . . . . . . . . Têtu, obstiné comme un âne rouge, noir Es Pèire lo testard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un obstiné. Testardejar | S’entestar – s’entestardir . . Faire le têtu | S’entêter, s’obstiner Entestardit, entestat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entêté, obstiné Recartenier – reborsier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Récalcitrant Es ren que de testarditge. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce n’est que parti pris. [entêtement] A cotat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a tiqué. fam. Tèsta-aquí – ni quant vòu, ni quant còsta . . . . . À tout prix Jogariáu ma tèsta a copar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je jouerais ma tête. Se fariá puslèu copar en morsèus. . . . . . . . . . Il se ferait plutôt couper en morceaux. Vòu ren saber ~ saupre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne veut rien savoir. ■ Per lo testarditge donariá de ponchs a un ase. Pour ce qui est de l’obstination, il rendrait des points à un âne [il lui serait supérieur] 231. ■ Quand a quauqua-ren a la tèsta, l’a pas ai pès. Quand il a quelque chose en tête… V – 1. 15.5. Tatillon, délicat ■ cf. III – 1. 2. 3.______ Méfiance • Il fait le difficile. Besuquet – espepidaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tatillon, vétilleux, (-euse) – espepissaire – peçucmenut 229. Se dit pour réveiller une personne qui ne réagit pas. 230. Ne pas confondre avec : volontari, qui accepte de faire, de participer à une action. 231. L’expression s’explique ainsi : au commencement de la partie, celui qui est meilleur donne des points à son adversaire pour rétablir l’équilibre des forces. Notions spécifiques 244 ~ Comunicar en occitan provençau Maniac, maniacle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Maniaque Regardós – meticulós, menimós . . . . . . . . . . . . Regardant, méticuleux Besuqueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tatillonne. Chicotaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chicaneur Fagues pas lo [ficós, lardinhós]. . . . . . . . . . . Ne fais pas le difficile. [devant le choix] Fa cas de tot – S’arrèsta a tot. . . . . . . . . . . . . . . . Il s’arrête à tout. Tot l’ofusca. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. [Espeluca, Espepidona] tot. . . . . . . . . . . . . . . . Il épluche tout. Tercejar – repassar – passar per . . . . . . . . . . . . . Classer, trier – passer en revue [par exagération] lo menut – passar ais estaminas Una besucariá – una menudalha . . . . . . . . . . . . Vétille, futilité, babiole, bagatelle Cèrca [la nuech dins leis armaris, . . . . . . . . . Il cherche midi à quatorze heures, lo nas darrier l’aurelha] il complique à plaisir les choses simples. Se planh(e) de graissa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se plaint que la mariée est trop belle. Tendre – tendrin – delicat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Douillet V – 1. 15.6. Fantaisie, caprice • Comme ça lui prend. La fantasiá . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fantaisie, imagination Capriciós – fantasiós, fantaseirós . . . . . . . . . . Capricieux, fantaisiste, fantasque, inconstant – garriós Tantalòri – lunat, estralunat, lunatic . . . . . . . Lunatique, d’humeur changeante – jornadier – annadier «A coma lo mes de març : quora nívols, quora clar.» /«Il est comme le mois de mars : tantôt nuages, tantôt clair.»/ Quand a sei [ramanhòus, garris]… . . . . . . Quand il a ses lubies, fantaisies bizarres, sautes d’humeur… ■ De còps, a [de garris, de cigalas en tèsta]. Humeur bizarre, lubie passagère et imprévisible. fig. Aquò serà qu’un fum de tèsta. . . . . . . . . . . . . . . Un caprice passager Va segon coma es lunat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est comme ça lui prend. Es a lunas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a ses moments. Un caprici – un refolèri . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Caprice, lubie Un fantaumari, una fantaumariá . . . . . . . . . . . Un produit de son imagination Una tantara – faire sa tantara . . . . . . . . . . . . . . . . Une extravagance – faire ses folies S’encapriciar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avoir des caprices – s’entêter S’engimèrra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il agit par caprice. Saup pas la bèstia que mena. . . . . . . . . . . . . . . . Il a ses démons. Es un pantaiaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un doux rêveur. A la tèsta pas finida. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’est pas terminé. Se crompatz un afaire que sèrve a ren, lei gents dison : «Aviá tant besonh d’aquò coma un lop de sonalhas». Si vous achetez un gadget, les gens disent : /«Il avait autant besoin de ça qu’un loup de sonnailles»/. ~ 245 V – 1. 16. Qualités intellectuelles V – 1. 16.1. Intelligence ■ cf. V – 1. 14. ________ Caractère tempérament ■ cf. II – 11. 8. ________ Interpréter ce qui a été dit ■ cf. V – 12. 2. ________ Apprendre une langue, demander une explication ■ cf. VI – 2. 2._________S’expliquer ■ cf. VI – 2. 6._________ Dire le contraste et l’opposition • L’Esprit Intelligent | fin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Intelligent | fin, malin, rusé Astuciós | desgordit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Astucieux | dégourdi, débrouillard Escarrabilhat – vivornet – viscard . . . . . . . . . . Éveillé Catiu ∼caitiu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pervers, mauvais Finòcho ∼finòcha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Finaud, rusé Lurat – coquin – capon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déluré, déniaisé Es una fina lama. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a l’esprit aiguisé. Es fin coma l’ambre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Saup la maganha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il connaît toutes les astuces. A de [vici, coquinariá, caponariá]. . . . . . . . C’est un malin. ■ Fin ambe fin valon ren per dobladura. Avec moi tu ne feras pas le malin. Saup se traire d’[empache, embolh]. . . . . Il sait se tirer d’embarras. Cèrca d’escampas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il cherche des faux-fuyants, des prétextes. Fa totjorn la sauça bòna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’arrange. (Se débrouille pour que – Vira totjorn l’aiga a son espacier. les choses soient à son avantage.) Ai pus fins lei braias li tomban. . . . . . . . . . . . . Personne n’est à l’abri d’une erreur. A agut l’uelh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a vu juste. S’afà. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’adapte. Il se met à la page. Vòu jogar au pus fin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il veut faire le malin. Fa lo fin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait de l’esprit. A bòna tèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est doué pour les études. D’un que compren lèu çò que li explicatz, diretz : «Eu, a pas besonh de li o aponchar». De celui qui comprend vite ce que vous lui expliquez, vous direz : /«Lui, il n’a pas besoin que vous le lui aiguisiez»/. Per dire qu’obtenètz sovent mai de resultats ambe la doçor : «Agantas mai de moscas ambe de mèu qu’ambe de fèu.» Pour dire que vous obtenez souvent plus de résultats avec la douceur : /«Tu attrapes plus de mouches avec du miel qu’avec du fiel»/. • Quelqu’un qui a du bon sens, discernement A de sen. – A de judici. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du bon sens, du jugement. Es un òme de sen e de judici. – Es senat. . . . . . Il est sensé. A d’èime. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a du discernement. A bèl èime . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À l’estime, au jugé, approximativement, sans mesurer Notions spécifiques 246 ~ Comunicar en occitan provençau A ges de causa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a rien dans la tête. A ges de sen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a aucun bon sens. Es un pauc-de-sen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est toqué. ■ Es pas l’encausa se lei grapauds an ges de coa. Il n’a pas inventé le fil à couper le beurre. Dessenat | Forsenat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Insensé, aberrant, démentiel | Forcené • Quelque chose qui ne rime à rien (Aquò) Es absurde. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est absurde, aberrant. Aquò a pas cara de sen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça n’a pas le moindre bon sens. Aquò a ni coa ni tèsta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ça n’a ni queue ni tête. Aquò aponcha pas un fus. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cela ne règle rien. Una idèa de buou . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une idée de derrière la tête Sensa cap ni centena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sans queue ni tête • Penser ■ cf. II – 10. 3. 5. _____ Intention (décision) ■ cf. II – 3. ____________ Juger l’action d’autrui ■ cf. II – 4. ____________ Juger l’action accomplie par soi-même ■ cf. II – 1. 7. 1._______ Mémoire ■ cf. II – 11. 8. ________ Interpréter ce qui a été dit ■ cf. V – 1. 15. 1. _____ Intelligence ■ cf. V – 12. 2. ________ Apprendre une langue, ■ cf. VI – 2. 2._________ S’expliquer demander une explication (Se) pensar – sonjar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Penser Me o [pensavi, sonjavi]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je le pensais. Quand a encara una idèa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quand une idée lui trotte par la tête. Perpensar – chifrar – calcular . . . . . . . . . . . . . . . . Réfléchir – trabalhar de tèsta Aviam [calculat, considerat] de… . . . . . . . . Nous avions envisagé de… A encapat un plan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a conçu un plan. Li es vengut un plan. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Mastegar una idèa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ruminer… Se lichetar lei cervèlas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se creuser… Premeditar – calcular d’avança . . . . . . . . . . . . . Préméditer A idèa de… – Còmpta de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a l’intention, la ferme intention de… ■ Fin finala, deliberèt de s’entornar. Finalement, après avoir mûrement réfléchi, il décida de rentrer. S’avisar 232 de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’apercevoir, se rendre compte de… M’es avís que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À mon avis… Ai idèa que… – M’es vejaire que… . . . . . . . J’ai l’impression que… Es mon idèa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est mon avis. Me fa l’efèct(e) de… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il me donne l’impression de… L’ai trobat vièlh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il m’a paru vieilli. Se vetz que… – Es tot vist que… . . . . . . . . . . . Il est évident que… – Es en vista que… Es clar que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est clair que… Es (tres còps) segur que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est certain que… Se conois pron que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On voit bien que… 232. Ne pas confondre avec apercevoir, discerner du regard (au loin) qui se dit aussi apercebre. ~ 247 Çò que se vetz pòt pas s’escondre. . . . . . . . . Il faut se rendre à l’évidence. Aquò parla solet que… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va de soi que… Aquò’s ma maire m’a fach. . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une vérité de M. la Palisse. Aquò crèma au lume. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est une chose criante, évidente. Pòdi pas apariar doas idèas. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne puis associer deux idées. • Distrait233 – concentré Es afiscat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Son esprit est ailleurs. Il est passionné, empressé. Es afiscat a son ordinator. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est plongé dans, pris par… Fa pas atencion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne fait pas attention. Il ne se concentre pas. S’afiscar – s’achinir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’appliquer, s’empresser, s’acharner à quelque chose Afiscament – afiscacion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Attachement, excitation, passion Per destenembre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Par mégarde A l’esperit ocupat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est préoccupé. Ai l’esperit en [comission, sequèstre]. . . . . . . Je suis distrait. J’ai des absences. Es tèsta au vent. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est tête en l’air. S’opilar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’obstiner, se passionner S’achinir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’acharner à quelque chose, s’opiniâtrer V – 1. 16.2. Bêtise ■ cf. V – 1. 14. ________ Caractère tempérament Colhon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Idiot Novelari – ninòi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Novice, inexpérimenté, naïf, ingénu Ventron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . naïf ÅO Es nòu coma un fifre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Il est neuf comme un fifre./ Es creserèu coma un mossi de matin. . . . . /Il est crédule comme un moussaillon du matin./ Innocent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Innocent,(-e), – idiot, sot, imbécile Simplet – simplari – simplàs . . . . . . . . . . . . . . . . . Simple sans malice Nèci – imbecil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imbécile Tòni – tòpi – taturèu – menchon . . . . . . . . . . . . Sot, imbécile Esturti . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imbécile, lourdaud, sot ■ cf. tòti Matochin | pipi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouffon | radoteur Fadat | fadaràs, fadarin, fadrian . . . . . . . . . . . Illuminé | gros nigaud Brancaci ∼brancai – una bròca . . . . . . . . . . . . . Nigaud, bon à rien Bedigàs – taborna – tardi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mouton – fig. benêt Babacho – tebés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nigaud – tiède – fig. nigaud Pataràs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Empoté, personne mal habillée Giget ∼gigèu ∼gèjo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dadais Faiòu ∼faviòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Haricot. ÅO nigaud Tèsta de mújol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tête de mulet (poisson) | crétin Darnagàs | bòchi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pie-grièche, nigaud | bouc, nigaud Es badau ∼badaluc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Niais, sot, idiot ∼badarèu coma la luna. 233. Il s’agit ici de la distraction comme trait de caractère, c’est-à-dire de l’incapacité à se concentrer et non du divertissement comme amusement. Notions spécifiques 248 ~ Comunicar en occitan provençau ■ Es plus badau que [l’aiga lònga, l’an que o eriam totei]. /Il est plus sot que l’eau est longue…/ ■ Es pas la mitat d’un badau, n’es un en plen. /Ce n’est pas la moitié d’un idiot, c’en est un plein./ ■ Es espés coma una muralha mestressa – grossier coma un pan d’òrdi. /Il est obtus comme un mur maître – grossier comme un pain d’orge./ ■ Per ne’n faire un badau, faudriá pas gaire lo fustejar. /Pour en faire un niais, il ne faudrait guère le travailler./ Viech d’ase ∼viech d’ai . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Verge d’âne – imbécile, nigaud – aubergine Jòbi | Fadèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jobard, pauvre type! | fat Durbèc | bedèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gros-bec ] nigaud | bedeau Gornaud . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grondin. ] ÅO gobeur, naïf Gròs darut! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chêne. ] fig. Grand bêta! Saupriá pas… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il ne saurait pas… E tot just bòn per… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est tout juste bon pour… A vist lo soleu que per un trauc. . . . . . . . . . . . /Il n’a vu le soleil que par un trou./ A pas inventat la podra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a pas inventé la poudre. Li an fach una pita. – A pitat a l’esca. . . . . Il a mordu à l’hameçon. ■ Vai te faire [levar lo soleu, dire leis Evangèlis]. /Va te faire enlever le soleil, dire les Évangiles./ ■ Cèrca son [ai, estug, pòrtamoneda] e i es dessús. Il cherche son [âne, sa trousse, son porte-monnaie] et il y est dessus. Es un ai [cabanier, cabanut]. . . . . . . . . . . . . . . C’est un âne bâté. S’es mes lo det dins l’uelh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il s’est mis le doigt dans l’œil. S’es cavat l’uelh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. Lo siás de ton país! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu n’es jamais sorti de ton trou! D’un joine qu’es encar pas tròp senat, dison : «Lo bòn sen a coma lo cuou, vèn totjorn darrier». D’un jeune qui n’est pas encore bien sensé, on dit : /«Le bon sens c’est comme le cul, ça vient toujours derrière»/. Per dire que i a mai de colhons que de gents intelligents, dison : «I a mai de gents bèstias que d’ases crestians». Pour dire qu’il y a plus d’imbéciles que de gens intelligents, on dit : /«Il y a plus de gens bêtes que d’ânes humains»/. V – 1. 17. Caractéristiques physiques ■ cf. IV – 3. 2._________ Quantification La mesura – la talha : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Taille : Grand . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grand Pichon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit Nanet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nain, très petit Rabasset, rabassut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courtaud, trapu, râblé Gras – gròs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gros, gras Corporat, corporent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corpulent(e) ~ 249 Jòrgi-l’enfle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Homme bouffi, obèse Bombit, bombut, bosarut – ventrut . . . . . . . . Obèse – ventru Prim – fin – linge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mince – fin – grêle Primachon ∼primachòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Très mince, grêle Mistolin – mistolinet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fluet, délicat Una biga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Perche (personne grande et mince). fig. Es laid coma lei sèt pecats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est laid comme les sept péchés. Es maigra que fa paur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est maigre comme un clou. Es plata coma una sòla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle est plate comme une limande. Ara, a lo [ventron, bedelet] que li vèn. . . . . . . Il prend du ventre. Es un [sac d’òs, bacalhau]. . . . . . . . . . . . . . . . . Il n’a que la peau sur les os. (une morue séchée) A [lo cuou coma una panau, . . . . . . . . . . . . . . . De grosses fesses. un bèu tafanari]. Es un fifí. – Es trastolet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un petit homme insignifiant. Es [esquinchòla, esquilinchon]. . . . . . . . . . . Un freluquet Color e longor de peu : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couleur et longueur des cheveux : Blond (coma lo blat madur) . . . . . . . . . . . . . . . . Blond (comme les blés mûrs) Negre (coma un carbonier) . . . . . . . . . . . . . . . . . Noir (comme un charbonnier) Brun | castanh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Brun | chatain Frisat | anelat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Frisé | ondulé Rasat | cau, cauvet, sucpelat . . . . . . . . . . . . . . Rasé | chauve Un òme dau peu234 [lòng, cort] . . . . . . . . . . . Un homme aux cheveux longs, courts A lo peu frisat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a les cheveux frisés. Una trena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tresse, natte de cheveux Lo tinhon – lo cocoluchon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chignon Pòrta de lunetas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il porte des lunettes. Il a des lunettes La pèu – lo caratge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Peau – teint de la peau moret, (-a) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mat de peau pallós, (-osa) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . au teint pâle pardós, (-osa) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . qui a des taches de rousseur tatoat, (-ada) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tatoué Una pita . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Point coloré, tache de la peau A de varons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Acné juvénile Una tana – una piga ] pigalhat . . . . . . . . . . . . . Tanne – tache de rousseur – una tassèla ] tasselat Un cebenchon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouton sur la peau, petit furoncle La rasca – rascós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Teigne (maladie de la peau) Ai de tinhas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai des engelures. Lei tinhas me pruson. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mes engelures me démangent. ■ Aquò [engarda dei, fa passar lei] tinhas Ça [préserve des, fait passer les] engelures. La codena . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couenne, vilaine peau, peau crasseuse De rugas – de fronziduras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des rides A la pèu moreta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est mat de peau. Un òme de la pèu solelhada. . . . . . . . . . . . . . . . . Un homme bronzé. 234. Mot à mot: Un homme du* poil* long. Notions spécifiques 250 ~ Comunicar en occitan provençau Plat coma una merluça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plat comme une morue Prim coma un lichet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mince comme une bêche ■ Sec coma [un trònc mòrt, un estocafic, un bacalhau]. Sec coma un tronc mort, du stockfisch, du cabillau séché. Mistolin coma una lardeireta . . . . . . . . . . . . . . . Fluet comme une mésange bleue Gras coma un ton. – Gras que fende . . . . . . . . Gras comme un thon, à se fendre A de gautas coma un trompetaire. . . . . . . . . . Il a des joues de joueur de trompette. ■ Es fresc coma [un barbèu, un que teta]. Il est frais comme un barbeau, un qui tète. ■ Èstre gai coma un [quinçon, peis]. Il est agile comme un pinson, un poisson. ■ Aver coma lo rigau que crenhe lo freg e lo caud. Il est comme le rossignol qui craint le froid et le chaud. • Il est pas mal du tout ! Es ben estampat. – Es fach au torn! . . . . . . . Il n’est pas mal du tout. Un bèu drollàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un beau garçon Es bèu coma un astre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Beau comme un astre. Es corós235 – plasent – galant236 – gent237. . Il est charmant, séduisant. Es [prim, linge]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est svelte. Es tot [escarrabilhat, risolier]. . . . . . . . . . . . . . Il est tout sourire. L’elegància . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Élégance Lo gaubi – la gràcia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Charme Bòna educacion, civilitat, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Politesse cortesiá, onestetat Lo bòn gost . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bon goût La finessa de l’esperit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Finesse de l’esprit De [sentiments, salutacions, . . . . . . . . . . . . . . . . Raffiné(e)s, distingué(e)s consideracions] requist(a)s Un òme [egrègi, de tria, d’elèit] . . . . . . . . . . Homme remarquable A [bòn, bèl] aire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Belle allure (apparence), look A bòn biais. – Marca bèn. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a de l’allure. (manière) A l’anar d’un prince. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a l’allure (le port, tenue, dégaine) d’un prince. Es un balès. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un costaud. Es musclat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est musclé. Es belàs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grand et beau – bellâtre Un polit tròç de filha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un joli brin… A ren de particular. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est plutôt quelconque. Es ben pecolhada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’admire sa taille de guêpe. Es avantatjat de natura. – de planta. . . . . . . . Il est gâté par la nature. Se fa vièlha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Elle commence à faire son âge. Se fa vièlh. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est un vieil homme. Va charmant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il se porte comme un charme. 235. Propre, coquet, brillant, riant. Il dégage quelque chose. Il rayonne. 236. Qui sait plaire en société par l’élégance de son allure et la politesse raffinée de ses manières, par son bon goût et sa finesse d’esprit. Et par extension, qui aime et recherche les aventures amoureuses. 237. Il plaît par sa grâce et sa distinction. ~ 251 V – 2. Maison et foyer V – 2. 1. Modes et types d’habitation Lo castèu – la torre – lei barris . . . . . . . . . . . . . . Château – tour – remparts Lo palais – l’ostau nòble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . palais – hôtel particulier Un ostau, una maison . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Maison Un casau – una turna . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Masure – taudis Un ostau arroïnat – derrupit – prefondat . . . Ruiné – délabré – démoli Tot i tomba. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il / Ça tombe en ruine. Un [marrit, bèl] ostau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En mauvais / bon état L’estància – l’apartament – un cambron . . . . Appartement – studio Lo lotgís238 – la demòra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Logement, demeure La bastissa – l’immòble, l’ostalàs . . . . . . . . . . Bâtiment – immeuble, (immeuble plais.) Lo bastidon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Villa, pavillon ■ Ai un apartament de tres membres garnit au segond estanci». J’ai un appartement de trois pièces au deuxième étage. Dins un bèl ostalàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D’un grand immeuble meublé ■ A pres a renda un cambron garnit dins lo segond. Il a loué un studio meublé dans le 2ème. Un cabanon – una retira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un pied-à-terre Provisòri – permanent – temporari . . . . . . . . . Provisoire – permanent – temporaire Passadís – per un temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En attendant, temporairement ■ cf. V – 2. 8.__________ Habiter Un tenement : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Exploitation agricole : La bastida, lo mas, la granja239 . . . . . . . . . . . . . La ferme Un jaç – un cubèrt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bergerie – hangar Un estable – una sosta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étable, écurie – abri Un cabanon ponchut – un cabòt . . . . . . . . . . . . Hutte de pierres sèches – una capitèla Una cabana – Un tubanèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hutte, chaumière, cabane – una barraca – un casau Una caforna . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cahute Una vanada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bercail, clôture de bergerie, parc à brebis V – 2. 2. Composition de l’habitation Lo membre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pièce ■ I a tres membres (una cambra e la sala) de 80 tot garnit. cuisine et salle de bains équipées. C’est un trois pièces (une chambre et un s m2, La cosina ambe la sala de banhs éjour) de 80 m2, La cròta | lo cortiu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cave | cour intérieure Lo planpè – lo miegsolier – l’estància . . . . . Rez-de-chaussée – entresol – étage Rèsta au quatren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il habite au 4e étage. 238. Lotjar [ francic «laubja». S’établir dans un lieu. Planter le camp. Demorar [ lat. de-morari. S’attarder, rester longtemps dans un lieu. 239. Il n’existe pas de générique panoccitan pour l’idée de ferme, on utilise des termes qui varient selon les régions. Notions spécifiques 252 ~ Comunicar en occitan provençau Lo corredor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corridor, couloir Un escalier – leis escaliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une marche – un escalier Lo repaus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Palier La man correnta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rampe L’ascensor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ascenseur Lo daut, lo galatàs, la lausissa . . . . . . . . . . . . . . Grenier, galetas, mansarde L’intrada – lo peiron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entrée – perron La cosina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cuisine La sala – lo cenador . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Salle de séjour, la salle à manger – lo salon per manjar Lo salon per recebre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Salon La cambra (per dormir) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chambre (à coucher) La sala de banhs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Salle de bains Lei comuns – lei privats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . WC, les toilettes, les feuillées – lo cagador 240 – lo pati 241 Lo jardin – l’òrt – l’òrta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jardin d’ornement – jardin potager Lo garatge – l’estiva – lo solelhier . . . . . . . . . Garage – cellier – toit-terrasse La terrassa – lo cubèrt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Terrasse – terrasse couverte Lo postam – lei malons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plancher – carrelage Lo plafon – la traveta – la trau 242 . . . . . . . . . . . Plafond – traverse, solive – poutre La paret243, la muralha – lo buget . . . . . . . . . . Mur – cloison La fenèstra – lo fenestron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fenêtre – lucarne La petuga – lei gonfons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Espagnolette – gonds La persiana – lo còntravent . . . . . . . . . . . . . . . . . . Persienne – volet L’escansonament . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Embrasure Empénher – sarrar – barrar, tancar, . . . . . . . . . Pousser – fermer – fermer clavar, pestelar (è-e) la pòrta [avec une barre, tanque, un verrou, à clé] La clau – lo manon de claus . . . . . . . . . . . . . . . . . Clé – trousseau de clés La pòrta es [sarrada, dubèrta, . . . . . . . . . . . . . . Fermée, ouverte, entr’ouverte, grande ouverte badiera, a brand]. La pòrta es forçada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La porte est dure. La sarralha – la cadaula e lo pestèu . . . . . . . . Serrure – clenche et loquet – targette244 – verrou – gache – lo quichet – lo ferrolh – la gacha Lo palhasson – se secar lei pès . . . . . . . . . . . . . Paillasson – s’essuyer les pieds V – 2. 3. Meubles et literie Lo dedins d’ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le mobilier – Ce qui meuble Lei mòbles – Una fabrega de mòbles . . . . . Les meubles – Une usine de meubles 240. Familier. 241. Rapprocher du castillan patio, il s’agit d’un édicule au fond du jardin avec fosse sèche. 242. Poutre de plafond. 243. Classiquement, la paret est le mur au sens commun. Le maçon parle du mur interieur, celui fait de pierres, ciment, briques ou de béton et qui supporte la construction, c’est la muralha. On accroche un tableau à la «paret» et on parle d’une «muralha» qui s’écroule. Buget est déjà du langage de bricoleur qui sait faire la différence entre les cloisons et les murs porteurs (muralhas mestressas). 244. La targette est un petit verrou. La pièce métallique plate qui pivote dans le cas de la clenche ou glisse dans un verrou est lo pestèu. ~ 253 La taula – la toalha – lo toalhon . . . . . . . . . . . . . Table – nappe – serviette La cadiera – lo barron, lo vergan(t) . . . . . . . . Chaise – barreau Lo dorsier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dossier Garnir de cadieras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rempailler des chaises Lo banc – la banqueta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Banc – banquette Lo fautuelh, lo cadieràs – lo canapè . . . . . . Fauteuil – canapé Lo liech – l’esponda – lo cabeç . . . . . . . . . . . . . Lit – ruelle – chevet Lo matalàs – lo saumier – la bassaca . . . . . . Matelas – sommier – paillasse Lo linçòu – lo coissin – lo cabecier . . . . . . . . Drap – coussin – traversin – taie – la coissiniera – housse de coussin, traversin La flúnia – la coceda – la flaçada . . . . . . . . . . . Housse de couette – couette – la vana (lo botís) – couverture de laine – couverture piquée La cubèrta – lo curbepès, lo plumon . . . . . . Couverture en général – édredon Lo gardarauba – l’armari – lo tirador . . . . . . Armoire à linge – armoire – tiroir La pòst – la comòda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étagère – la commode La taula de nuech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La table de nuit La chaminèia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cheminée Lo parament de chaminèia . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dessus de cheminée La tapissariá – la carpeta, lo tapís . . . . . . . . . Tapisserie – tapis La [bugadoira, maquina de lavar] . . . . . . . . Machine à laver le linge Faire [lo liech, la reversura, . . . . . . . . . . . . . . . . Faire [le lit, la couverture, la cabucèla] couvrir le lit sans l’avoir défait] V – 2. 4. Vaisselle et appareils ménagers Lo fogau – lo potatgier245 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le foyer – le «potager» Lo fogueiron – lo barbacuou . . . . . . . . . . . . . . . . Le «foyer de cuisson» – le barbecue L’escaufeta – lei broquetas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réchaud – allumettes Lo batefuòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Briquet La cosiniera, la gasiniera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fourneau, gazinière Lo cosinador* . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plaque de cuisson246 La piela ∼pila – lo grifon – lo canelon . . . . . Évier – le robinet – le brise-jet Lo bròc, lo pechier – la dorga . . . . . . . . . . . . . . . Pot-à-eau, pichet – cruche Lo topin, la topina – lo bocau . . . . . . . . . . . . . . Pot – bocal La botelha – lo botelhon – lo carton* . . . . . . Bouteille – bouteillon – brique La jarra, la gèrla, la fàbia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Diverses sortes de) Jarres Lo placard – l’estanhier – la paniera . . . . . . . Placard – dressoir – panière Lo ferrat dei bordilhas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Seau à ordures ménagères Lo refregidor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réfrigérateur L’aste – lo vira-l’aste – l’astadeta . . . . . . . . . . Broche – tournebroche – brochette La rostidoira – lo pairòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rôtissoire – chaudron La caçairòla – la glota – l’ola . . . . . . . . . . . . . . . . Casserole – cocotte – fait-tout – la pinhata – la marmita – marmite (terre, fer) 245. Le potatgier est une évolution de la cuisine faite auparavant dans la cheminée sur un trépied. Ce bâti maçonné carrelé dispose plusieurs foyers de cuisson garnis de grilles où l’on cuisine au charbon de bois. Par extension fogueiron désigne tout dispositif de dimension réduite servant à cuisiner au charbon de bois par exemple en camping. Le barbacuou est bien plus grand. Le réchaud à gaz sera plutôt appelé une escaufeta. 246. Fogueiron pourrait servir et on précise en cas de besoin plan de cuecha (it. piano de cottura) ou on crée un cosinador* (cast. quemador). Notions spécifiques 254 ~ Comunicar en occitan provençau La caçòla – lo tian . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Terrine – plat Lo cabucèu ∼curbecèu – la cabucèla . . . . . . . Couvercle – gros couvercle La sartan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poêle à frire Escumadoira – passadoira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Écumoire – passoire L’embotaire, lo torteiròu – lo colador. . . . . . . Entonnoir – filtre Passar – colar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Passer, filtrer La gratusa – lo tiratap . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Râpe – tire-bouchon Lo taulier – la taulacha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plan de travail – la planche à découper La mieja-luna – lo chaplador (electric). . . . Le hachoir demi-lune – Hachoir électrique – robot ménager – mixer Lo trisson – lo mortier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pilon – mortier Lo bistortier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rouleau pour la pâte Lo lavavaissèla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le lave-vaisselle • La terralha – la vaissèla : . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vaisselle : Lo plat – lo platet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plat (à servir) – ravier La sieta (fonsa, per la sopa) . . . . . . . . . . . . . . . . Assiette (creuse, pour la soupe) Lo sieton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soucoupe Lo finjan – la bòla – la taça . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soucoupe de tasse à café – bol – tasse Lo veire, la copa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Verre, la coupe Lo gòt – gobèu ∼gobelet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le gobelet Lo cotèu – cotelet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couteau – canif La forqueta ∼forcheta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fourchette Lo culhier – la culhiera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cuillère – louche Lo culhieret 247 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite cuillère V – 2. 5. Cuisiner Cosinar [coinar] – Faire a manjar . . . . . . . . . . Cuisiner – Faire la cuisine Faire bolir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Faire bouillir/ plais. Faire rabinar – faire caufar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gratiner – réchauffer Faire demenir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Réduire Faire revenir – faire rossir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire revenir, roussir Chapotar – chaplar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Couper en morceaux – hâcher menu Faire purgar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Purger, dégorger Rostir – bolhir – fregir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rôtir – bouillir – frire (Se) rimar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . (Faire) attraper, brûler le plat Assaborar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Assaisonner La sau [gròssa, trissa] – saupicar . . . . . . . . Sel gros, fin – saupoudrer Una rajada d’òli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un filet d’huile [Gratar, gratusar] de formatge . . . . . . . . . . . . Râper [Pistar, trissar] la sau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Piler le sel Espoutir de [trufas, tartifles] . . . . . . . . . . . . . . . Écraser des pommes de terre Escolar lei pastas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Égoutter les pâtes [Aplanar, estirar] la pasta . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étaler Coire [a pichon fuòc, a l’estofada, . . . . . . . . Cuire à feu doux, braiser (étouffée) plan-plan]. – Mitonar – Mijoter 247. Culhieron est plutôt la valeur, le contenu d’une petite cuillère. ~ 255 – Ortolalha : Triar l’ortolalha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éplucher les légumes (verts) [Desfaire, Desgrunar] de peses . . . . . . . . . . . Écosser des petits pois De faiòus desgrunats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des haricots écossés Una bajana de césers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Potée de pois chiches Un tian d’espinarcs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gratin d’épinards L’engraissada (= banetas a l’alhòli) Lo rossin – cachòfles en barigola . . . . . . . . . . Épinards à l’huile – Artichauts en barigoule L’alhòli – (re)montar l’alhòli . . . . . . . . . . . . . . . . /L’alhòli – (re)monter – est tombé/ – l’alhòli a cagat. Lo caulet-flòri – caulet [arpian, bròca] . . . . Le chou-fleur – Brocoli Lei pomas d’amor farcidas . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tomates farcies L’ensalada – lo greu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Salade – cœur [espoussar, adobar, virar] l’ensalada . . . . . . [secouer – accommoder, tourner] la salade Un capon (fretat d’alhet) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quignon (frotté d’ail) D’ortolalha [botissa, tilhosa, estoposa] . . . . . Légume creux – coriace -cotonneux – Sopas : La sopa d’èrba – la sopa de legum(e) . . . . . La soupe de légumes verts – soupe de légumes secs ~ lieume La sopa grassa – La sopa calelha. . . . . . . . . . . La soupe grasse – La soupe a des yeux. Lo pisto – l’espompòchi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soupe au basilic- au vin L’aiga bolhida . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Eau bouillie (soupe à l’ail)/ La sopa de caulets, de peses copats, . . . . . . La soupe aux choux, de pois cassés, de peis, de vermichèlis aux vermicelles Passar la sopa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Passer la soupe Lo companatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ce que l’on mange avec le pain. Lo rebalum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les restes du repas Lo cambajon – lo jambon – la calheta . . . . . . Jambon cru – Jambon de Paris – caillette Lo saussissòt – lo pastís – lo cervelat; . . . . . . Saucisson – pâté – cervelas la saupresada – la florentina – hure, museau Lo raiçfòrt – olivas verdas, negras . . . . . . . . . Radis – olives vertes, noires Olivas cachadas – a la picholina . . . . . . . . . . . . Olives écrasées, à la pichouline De limaçons a l’aiga-sau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des escargots à /l’aigasau/ L’anchoiada – Lo melet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’anchouillade – le melet248 Lo maquet – la potarga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Beurre d’anchois – caviar De cachòfles a la pebrada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Des artichauts à la croque au sel Favas frescas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fèves fraîches En sauça lònga – fricòt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . En sauce – ragoût [Gardiana, blanqueta] d’anhèu . . . . . . . . . . . . Blanquette d’agneau De buou ambe de carròtas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bœuf aux carottes Galhetas de vedèu – levadeta . . . . . . . . . . . . . . . . Ris de veau – Fressure Pès e paquets . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pieds et paquets Dobla de buou – pelau de ris safranat . . . . . Tripes de bœuf – /Pelau/ La suçarèla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /(Escargots à) la suçarèla/ Uou au plat, en còca, dur, emborniat . . . . . . . Œuf au plat, à la coque, dur, poché 248. Préparation à base de petits poissons de mer. Notions spécifiques 256 ~ Comunicar en occitan provençau La trocha (de poma d’amor, de cebas, . . . . . Omelette à la tomate, aux oignons, aux herbes de bòneis èrbas) Escalhar leis uous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Casser les œufs Lo ros, la clara e lo cruvèu . . . . . . . . . . . . . . . . . Jaune, blanc, coque – La carn : L’archipòt – lo farçum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Viande hachée – farce L’adòba – lo bolhit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Daube – pot-au-feu La carn cuecha a l’estofada . . . . . . . . . . . . . . . . . Viande cuite à l’étouffée Esplumassar, [besusclar, bruscar] . . . . . . . . Plumer – flamber – embrocher enastar una volalha Curar – lo gavai – lo perier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vider – jabot – gésier Lardar lo rostit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Larder le rôti Escaumar, esburbar (ue-u)249, . . . . . . . . . . . . . . . . Écailler, vider, nettoyer un poisson netejar un peis Lo bolhabaissa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouillabaisse Peis fregit – una sartanada de gòbi . . . . . . . . Poisson frit – friture Un crespèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Friture en forme de crêpe La merlussa a la [matrassa, la cachina] . . . Morue sur la braise La brandada – la gangassa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . /Brandade/ La raita – la capilotada | La borrida . . . . . . /Sauce piquante/ | /Bourride/ V – 2. 6. Énergie et entretien Faire lo trin (de l’ostau) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire le ménage Mantenir – refaire (de nòu) . . . . . . . . . . . . . . . . . . Entretenir – réparer (R)adobar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arranger (remettre en état) La netícia 250 – lo netejament . . . . . . . . . . . . . . . . La propreté – le nettoyage La mantenença. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’entretien, la maintenance ■ Un servici de mantenença fa lo manteniment dau locau. Un service « d’entretien » fait « l’entretien » du local. Netejar – lavar – refrescar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nettoyer – laver – rincer Eissugar – secar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Essorer – sécher L’aiga [cauda, fresca, tèbia, tosca] . . . . . . . Eau [chaude, froide, tiède] Lo gas – electricitat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gaz – électricité Leis energias fossilas, renovelablas . . . . . . Énergies fossiles, renouvellables Lo caufatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chauffage Lo lume; la làmpia – l’ampola . . . . . . . . . . . . . Luminaire, lampe – ampoule La candèla (de cira) – la bogia . . . . . . . . . . . . . . Chandelle (de cire, de bougie) Lo caleu [calen] – lo candelabre . . . . . . . . . . . Lampe à huile – candélable Lo lustre – la lampesa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lustre – lampe d’église. La docha – la banhadoira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Douche – baignoire Lo carbon ([de pèira]) – la lenha . . . . . . . . . Charbon ([de terre]) – bois de chauffage Lo gasòli . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mazout, fuel Alumar (lo lume) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en marche = faire de la lumière Aviar, amodar (ò-o), faire partir . . . . . . . . . . . . . Mettre en route, démarrer, lancer (un mécanisme) 249. Levar la buerba.: les viscères du poisson. 250. M’agrada la netícia (le fait d’être propre). / faire lo netejament de la maquina.: J’aime la propreté. / faire la propreté = le nettoyage de l’appareil. ~ 257 Abrivar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Activer, presser le mouvement, précipiter Arrestar (è-e) – plegar – sarrar . . . . . . . . . . . . . . . Arrêter – plier – fermer (robinet, fenêtre) Durbir (u-ue) [ lo grifon, la fenèstra, . . . . . . Ouvrir (robinet, fenêtre, circuit électrique) lo corrent] ■ Tot aquò [còsta, esparnha] d’energia. Tout cela [coûte (consomme), fait économiser] de l’énergie. Isolar – regular – programar . . . . . . . . . . . . . . . . . Isoler – réguler – programmer V – 2. 6.1. Le Feu ■ cf. V – 6. 1. 2. _____ Au feu! Lo fuòc [fuec] – la flama – la regalida . . . . Feu – flamme – feu vif – feu de ramée – una gauchòla La brasa – lo recaliu – lo cendre . . . . . . . . . . . . Braise – braise atténuée – cendre La beluga – lo beluguier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étincelle – gerbe d’étincelles Lo fum ] fumar – la tubè(i)a . . . . . . . . . . . . . . . . Fumée – fumer, produire de la fumée [tubada]251 ] tubar – estubassar – enfumer La lenha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bois de chauffage Un fais de bòsc – una faissina . . . . . . . . . . . . . . . Fagot de bois – petit fagot – de gavèus – un gavelier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – des sarments – un tas de sarments [Enfaissar, liar] de gavèus . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lier des sarments (avec un lien) (amb un liame) La buscatiera – lo lenhier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bûcher Lo fuòc s’abra ambe d(e) [atubau, . . . . . . . . Le feu s’allume avec du bois gras buscalha, brondilhas, garna]. bûchettes, brindilles, ramée. La pinha – lo brusc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pigne – bruyère – tison – lo tison [tien, tuen]; mochon De frison – d’esca; de cinsa . . . . . . . . . . . . . . . . . Du frison – de l’amadou L’esquier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Boîte à amadou De broquetas (fosforicas) – lo batifuòc . . . Des allumettes – le briquet Lo peirard . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le silex [Abrar, Atubar] – empurar . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en marche = faire252 le feu – attiser Amorçar [lo fuòc, lo gas, lo caufatge]. . . . . . . Éteindre (gaz, chauffage) [Faire, Metre] fuòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre le feu Atubar lo pèile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mettre en marche = faire fumer (poêle, pipe) Lo fuòc pren. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le feu prend. [Bofar, empurar, bostigar, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Souffler – attiser – tisonner, couvrir de cendres… enterrar] lo fuòc Lo rove tèn ben lo fuòc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chêne tient bien le feu. Brutlar – comborir – cremar . . . . . . . . . . . . . . . . . Brûler – consumer – carboniser L’ostau a cremat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La maison a brûlé entièrement. Un encendi – èstre manjat per lei flamas . . . . . Un incendie – être dévoré par les flammes Rapachinar – rabinar – rimar . . . . . . . . . . . . . . . . Roussir (linge) – roussir – brûler ÅO La saussa s’es rabinada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La sauce a brûlé. 251. Venant du grec, la tubèa est au propre la vapeur, on l’emploie pour la grosse fumée. 252. Allumer le feu = Faire du feu. Attention: Allumer un appareil, c’est-à-dire le mettre en marche (et non pas lui mettre le feu!) est: aviar, amodar. Notions spécifiques 258 ~ Comunicar en occitan provençau [Besusclar, Bruscar] un polet . . . . . . . . . . . . . Flamber un poulet S’arrapar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Accrocher (au fond d’un poêlon, par exemple) Fondre – delegar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fondre – dissoudre, diluer, délayer Se delegar coma de graissa. . . . . . . . . . . . . . . . . . Se dissoudre comme de la graisse. Torrar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Torréfier La chaminè(i)a – La capa de la chaminèa . . . . Cheminée – cape Lo fogau – lei capfuòcs – lo cremascle . . . Foyer – chenets – crémaillère Lo bard dau fuòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dalle du foyer Lo fogairon ∼fugairon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fourneau, pot à braise La foganha ∼fuganha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Foyer du potager, fig. cuisine Lei mochetas – la pala – lo picafuòc . . . . . . . Pincettes – pelle – pique-feu Lo bofet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soufflet Lo trespès – l’endèrs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Trépied – grand trépied Rasclar la chaminèia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ramoner Un rasclachaminèia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ramoneur La suja – lo negrefum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Suie – noir de fumée V – 2. 7. Loyer, prix de vente, charges [La renda, lo loguier] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Loyer Pagar la renda | Una gròssa renda . . . . . . . . Payer le loyer | Loyer important ■ La renda es de 600 Charges comprises € lo mes, comptat lei cargas. Arrendar, logar (ò-o) – donar a renda . . . . . . Louer – donner en location Lei cargas253 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Charges Mandar la còpia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Notifier le congé Expulsar, bandir, gitar254 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Expulser Faire sant-miquèu – desmainatjar . . . . . . . . . Déménager ■ Avèm fach sant-miquèu lo mes passat. Nous avons déménagé le mois dernier. Nos siam mudats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nous avons changé de logement. Avèm desbagatjat nòstrei mòbles. . . . . . . . . . Nous avons déménagé nos meubles. ■ An carrejat tot son sant-miquèu ambe lo forgon. Ils ont transporté leur déménagement dans le fourgon. Plantar [bordon, cavilha] a… . . . . . . . . . . . . . . S’établir à…, s’installer à… Cambiar ∼chanjar lei catons . . . . . . . . . . . . . . . « Aller se poser » plus loin (XTIQ[ ) Benesir l’ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pendre la crémaillère An pendolat / plantat lo cremascle. . . . . . . . Ils ont pendu la crémaillère. A penjat l’ola a Tolon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il a élu domicile, s’est installé… A plantat bordon a Marselha. . . . . . . . . . . . . . . Id. A plantat cavilha en Avinhon. . . . . . . . . . . . . . Id. Costar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coûter ■ Quant [fa, còsta] lo mètre carrat dins lo quartier Combien coûte le mètre carré dans ce quartier ? ? 253. Frais de gestion, de servici e d’entretenença a la carga deis estatjans. 254. « Es de pati que ieu Juhan puesca ni en deia gitar lodich Blanchet del dich ostal… » Livre de raison de Joan de Barbentane, fin XIVe, ADBdR E 117. ~ 259 Crompar – vendre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Acheter – vendre Lo crèdit | A crèdit – A sosta . . . . . . . . . . . . . . Crédit | À crédit L’emprunt – empruntar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .L’emprunt – emprunter ■ Se son crompat l’apartament per facilitat amb un emprunt de 15 ans. Ils ont acheté un appartement à crédit, avec un prêt sur 15 ans. Lo prèst | Una paga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prêt | Versement255 D’un marrit pagaire, dison : «Eu, paga dos còps, un còp tard un còp jamai». D’un mauvais payeur, on dit : /«Lui, il paye deux fois, une fois tard, une fois jamais»/. V – 2. 8. Habiter Restar (è-e), demorar (ò-o), lotjar . . . . . . . . . . . Habiter256 une maison, demeurer, loger [Rèsti, Demòri] a [Marselha, . . . . . . . . . . . . . J’habite (à) Marseille, en campanha, en banlèga]. à la campagne, en banlieue. Fa dos ans que viu dins leis Aups. . . . . . . . . . Il vit dans les Alpes depuis deux ans. Rèstan pròche d’aicí – au tròn de l’èr. . . . . Près d’ici – très loin, en galère Demòra dins un vilatjon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il réside dans un petit village. I es restat dètz ans de temps. . . . . . . . . . . . . . . . . Il y a habité pendant dix ans. ■ Ma familha rèsta a Draguinhan, au quartier dau Fornàs. /Ma famille réside à Draguignan, au quartier du Fournas./ ■ Mei cosins rèstan dins Draguinhan, a la carriera dau Portau, au numèro 53, /Mes cousins résident à Draguignan centre, rue du Portail, au numéro 53, quatrième étage./ au 4en [estanci, plan]. Ostalar – aubergar – recaptar – lotjar . . . . . . Loger, héberger quelqu’un Un centre d’aubergament – un recaptador . . Centre d’hébergement – un refuge Voudriáu lotjar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je voudrais être reçu et passer la nuit. Nos an donat la retirada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ils nous ont offert l’hospitalité. Lo proprietari – lo logatari, l’estajan257 . . . Propriétaire – locataire Lo cologatari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Colocataire Leis estatjans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les «habitants» de la maison. Tous ceux qui y résident. Lo coproprietari – lo sendic . . . . . . . . . . . . . . . . . Copropriétaire – le syndic S’assegurar còntra lo fuòc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’assurer contre le feu Lo fogau – a l’ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Foyer – à la maison A [mon, ton, son…] ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . Chez [moi, toi…] [Au, Lo, De258] vèspre, m’entòrni . . . . . . . . Le soir, je rentre chez moi à 8 heures. a l’ostau [a, per] uech oras. S’anaviam en cò de Jaume deman? . . . . . . . On va chez Jacques demain? ■ Tant aurai laissat lo mantèu a l’ostau. J’ai dû oublier mon manteau à la maison. ■ Aurai laissat lo mantèu a ton ostau. J’ai dû laisser mon manteau chez toi. 255. « Loguier que deu pagar a II pagas cada an, çò es assaber…» Livre de raison Joan Durant, op. cit. 256. Habiter (occuper, peupler un territoire) opposé à non habité se dit : abitar. Leis abitants de la region son lei gents que i abitan. 257. Leis estatjans tènon un estatge. Ils occupent un «appartement». 258. Respectivement: Quand vient le soir, Tous les soirs (habituellement), Ce soir (spécialement). Notions spécifiques 260 ~ Comunicar en occitan provençau Pòdes venir, siáu a l’ostau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tu peux venir, je suis chez moi. Au mieu, au tieu, au sieu… . . . . . . . . . . . . . . . . . Chez moi, toi, lui… Aicí, siatz au vòstre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ici, vous êtes chez vous. Cadun au sieu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chacun chez soi. En cò dau vesin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chez le voisin Vau en cò de Sénher Rigau. . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais chez M. Rigal. Se recampar, s’entornar (ò-o) . . . . . . . . . . . . . . . . Rentrer chez soi, revenir – se retirar Recampa-te d’ora! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rentre de bonne heure! Recampatz-vos! – Retiratz-vos! . . . . . . . . . . . Rentrez chez vous! S’es recampat per dinnar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est rentré déjeuner. S’entòrna a l’ostau de tard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il rentre tard. S’es entornat dau burèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il est rentré du bureau. «-Excusatz, Sénher Daumàs es a l’ostau? « – Veuillez m’excuser, madame Daumas est chez elle ? -Òc, prenètz-vos la pena d’intrar. . . . . . . . . . – Oui, entrez donc. -Non, aurà sortit, mai restarà . . . . . . . . . . . . . . – Non, elle doit être sortie, mais elle ne tardera gaire de tornar.» . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . pas à rentrer.» V – 2. 9. Qualités de la maison, de l’habitation • À la maison Cada matin, me lèvi a 6 oras. . . . . . . . . . . . . . . . Tous les matins, je me lève à 6 heures. Lo matin, quand sòrti… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le matin, quand je sors… [habitude] ■ Bondieu, ai pas plegat parpèla de la nuech Je n’ai pas fermé l’œil ! ! E ben ieu, ai fach qu’una cordurada! . . . . . Moi, j’ai dormi tout d’une traite! ■ De matin (aquest matin) s’es levat dau pè garrèu. Ce matin, il s’est levé du pied gauche. Lèva-te! Aubora-te! qu’es ora. . . . . . . . . . . . . Debout! C’est l’heure. Anem, despacha-te, lo dejunar es lèst! . . . Dépêche-toi, le petit déjeuner est prêt! ■ Zo Dépêche-toi, tu vas être en retard ! Bolegam que te vas metre en retard. ! Lo revelh a pas sonat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mon réveil n’a pas sonné. Me siáu pas revelhat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je ne me suis pas réveillé. Me vau dochar. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais prendre la douche. A passat lo factor (lo pedon)? . . . . . . . . . . . . . . Le facteur est passé? Em! Me fa lingueta ton pan. . . . . . . . . . . . . . . . . Hum… il a l’air bon ton pain. ■Ne’n vòs una lesca ambe de burre dessús Tu en veux une tranche avec du beurre dessus ?? T’ai laissat lei còntravents en cabana. . . . . /Je t’ai laissé les volets en cabane (entrouverts)./ • Dans la journée Me fau faire lo dedins. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il faut que je fasse du ménage. M’agrada mai de cosinar que de faire . . . . Je préfère cuisiner au ménage. [leis òbras, lo trin] de l’ostau. Ai una jornada cargada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . J’ai une journée chargée. Passa un pauc me [veire, visitar]! . . . . . . . Passe donc me voir! ~ 261 Te vau faire de cafè. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais te [faire, préparer] un café. A! I a quauqu’un que sòna! – Sònan!. . . . .Ça sonne! – On sonne! ■ [Rejonhe, ordena] ta cambra» tot d’un temps Range ta chambre tout de suite ! ! Lèva-me aquel [encastre, estòli] . . . . . . . . . Enlève ce machin259 qui nous encombre. dau mitan! Fau botar de [bròcs, tinas] sota . . . . . . . . . . . Il faut mettre des cuvettes sous les gouttières. [lei gotieras, leis avenanças]. • Le soir Enfin au sieu! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enfin chez soi! Que i a a la tele anuech? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’il y a à la télé ce soir? Que i a per sopar? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Qu’est-ce qu’on mange ce soir? Me vau lavar lei mans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vais me laver les mains. Anem, amorçam260! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . On éteint! Es ora de dormir! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . C’est l’heure de dormir! Es ren que 9 oras manca un quart. . . . . . . . . .Ce n’est que 9 heures moins le quart. Se fau levar d’ora deman de matin. . . . . . . . Il faut se lever tôt demain. ■ Bòna nuech e de pantais tot d’aur Bonne nuit et fais de beaux rêves ! ! • Aquí siam ben. L’environa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Environnement Lo quartier | La banlèga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Quartier | Banlieue Lo centre | La ciutat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Centre ville | Cité La vila | Lo vilatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville | Village La campanha – la còla – lo campèstre. . . . . Campagne261 Vièlh – ancian . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vieux – ancien Nòu – recent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Neuf – récent Modèrne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Moderne Confortable – vetust . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Confortable – vétuste Agradiu, (-iva) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agréable Brut – net . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sale – propre Comòde – practic – de bòn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commode – pratique – facile à [entretenir, nettoyer] [governar, mantenir, netejar] Un brave ostau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une maison commode Leis avantatges e leis inconvenients . . . . . . Avantages et inconvénients Tranquil – suau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tranquille, calme I a de bruch . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bruyant Ben, mau plaçat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bien, mal situé Agricòla | Industriau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Agricole | Industriel Pintoresc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pittoresque Sauvatge – sauvatget ∼sauvatgèu . . . . . . . . . . Sauvage, un peu sauvage Desèrt, desertic . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Désert, désertique Campèstre – campanhòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Champêtre 259. L’encastre au propre: un chassis de jardin, est un volume. L’estòri, au propre: une natte, un store, est une surface. 260. Variantes de prononciation: Amo(r)çar (ò-o) [wo, wa, we]. Amòrça lo lume! [am’wessO]. 261. La «campagne» opposée à zone habitée. Promenar dins lo campèstre. S’anar espacejar dins la còla. Notions spécifiques 262 ~ Comunicar en occitan provençau V – 3. Environnement géographique ; faune et flore ; climat et temps V – 3. 9.1. Environnement V – 3. 9.2. La Terre – Parties basses LEI BAISSAS : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parties basses : Lo plan – la planura . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite plaine – grande plaine ■ Aquela planura es clòta coma lo paume de la man. Plate ■ Aquela planura pend a cha pauc devèrs la mar. Va en pente Se relarga dins un ceucle de montanhas. . . . . . Elle s’étend… Una tèrra – un ben – un campàs . . . . . . . . . . . . . Champ cultivé – champ en friche Un èrme ∼ermàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lande, friche, jachère, désert Lo restoble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chaume Una palú ∼palun – palunalha . . . . . . . . . . . . . . . Marais – marécage – plaine salée – una sanha ∼un sanhàs – una sansoira Una vau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vallée Una valeta – una valenga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite vallée – vallée longue Una comba. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vallée escarpée Una clusa – una angoissa – una gòrja . . . . . Vallée fermée – défilé – gorge Una raioliera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petite gorge de montagne Un monta-devala – un ribàs . . . . . . . . . . . . . . . . . Accident de terrain – talus Una costiera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un alignement de côteaux Lo bòsc262 – Un bosquet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bois – bosquet La seuva . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Forêt Una pineda – una eusiera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [Forêt, Bosquet de] pins, chênes verts, – una blacassiera – una oumeda. . . . . . . . . . . . . chênes blancs, ormes, – una tamarissiera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tamaris… Una talhada, un talhadís (de bòsc) : . . . . . . . Taillis263 – taillis de bord de rivière Lei ramieras – lei brotieras Una [tosca, mata 264, un fornit] d’aubres . . . Buisson : fourré, touffe d’arbustes265 Una barta ∼un bartàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Buisson : broussaille, hallier, fourré Lei brondas – [la rama, lo fulhatge] . . . . . Branchage – feuillage Una sebissa – una boissonada . . . . . . . . . . . . . . . Haie d’arbustes – de buissons 262. On oppose dans le langage courant: lo bòsc (toute partie boisée), la còla (toute partie non plate et non cultivée), la campanha (zone cultivée), la tèrra, lo ben (le champ). 263. Partie de bois composée d’arbres de petit diamètre que l’on coupe régulièrement et qui croissent à partir des anciennes souches en formant des matas. 264. Pour Avril, la mata est au propre la souche, la partie accompagnée de ses racines une fois l’arbre coupé. On l’éclate pour en faire des cepas. C’est aussi comme ça que nous l’avons toujours compris même si par extension on désigne ainsi les touffes en général. Pour nous une tosca ce sont des végétaux distincts qui poussent très rapprochés. Remarquons que le mot soca (souvent au pluriel lei socas) désigne essentiellement les ceps de vigne. Le cadrage des sens entre soca, mata, cepa n’est donc pas clair. Y aurait-t-il des souches vives (mata) et des souches mortes ou retirées du sol (soca)? 265. Formation végétale en touffe, rassemblée à la base, présentant un grand nombre de tiges. ~ 263 Una baranha 266 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Haie de clôture Una esclarziera – una rara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Endroit dégarni, par opposition au fourré – clairière Una tesa – una tona . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Charmille – tonnelle Una draia – un draiòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chemin (rural) – sentier [L’òrle, la lista ∼lo liston, la rara] . . . . . . . Orée, lisière du bois dau bòsc – Parties hautes LEIS AUTURAS : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parties hautes : Un mont – una montanha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mont – montagne Una còla – un colet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Colline – collinette Un bauç – un baucet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Falaise – petite falaise Un calanc – un ranc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Escarpement Lo cengle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Corniche d’une falaise Una pena – una rancareda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rocher en forme de rempart – ligne de rochers Una sèrra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Montagne allongée Un pueg – un puget . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pic – petit pic Un toret – un toron – un morre . . . . . . . . . . . . . . Butte, butte plate au sommet, mamelon, tertre Un pas – una brèca ∼bèrca . . . . . . . . . . . . . . . . . . Défilé, brèche entre deux rochers escarpés Un planestèu – una cauma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plateau rocheux Un ròc – una ròca – un rocàs . . . . . . . . . . . . . . . . Roc – roche – rocher Un crest ∼una cresta ∼un crestenc . . . . . . . Crête, arête (montagne) La cima – lo som – lo sobran . . . . . . . . . . . . . . . . Cime, sommet Lo versant – la versana – lo pendís . . . . . . . . . Versant – pente de la montagne Penda doça | Penda sobda . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pente douce | Pente raide L’ubac – l’adrech . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Versant nord – versant sud Lo còl(e) ∼colh ∼còu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Col – point culminant d’un col – trecòl ~ trecòu L’aigavèrs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ligne de partage des eaux Un desbauç – degolòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Précipice, escarpement à pic ∼degòu – precipici Un avenc – garagalh ∼garagai . . . . . . . . . . . . . . Gouffre, abîme, aven – tomple – abís Un ragàs – una ensarriada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ravine, lieu creusé par les eaux Un valat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ruisseau intermittent, caniveau (ruisseau de rue) Un gaudre – un vabre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ravin Una espeluca – una bauma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grotte – abri sous roche Caforna – bòrna – cauna ∼caunet . . . . . . . . . . Caverne- petite grotte – creux de rocher Lo volcan – lo cratèr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le volcan – le cratère Una conhiera – un glacier (un conglaç) . . . . Une congère – glacier – Terrain Lo terren 267 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . terrain (matière dont se compose la terre) terren aboscassit – boscàs – pelat . . . . . . . . . . boisé – pelé terren fresqueirós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . frais 266. Baranha, baranhada s’emploient aussi par analogie pour désigner des buissons épais faisant barrière, synonyme de bartàs, bartassiera. 267. Attention! J’ai un terrain de 10 ha: Ai un ben de 10 ha. Notions spécifiques 264 ~ Comunicar en occitan provençau terren umide; aigassós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . terrain humide, détrempé, – gabinós – apalunit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . marécageux terren ubagós – solelhós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . exposé au nord – au soleil terren cauquier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . terrain calcaire terren movedís . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . terrain meuble terren secarós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . terrain aride terren peirós, peiregós – arrocassit . . . . . . . . terrain pierreux – rocailleux tèrra argielosa – facha d’argiela . . . . . . . . . . . . terrain argileux – constitué d’argile tèrra grescosa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . terrain graveleux NOMBREUX TERMES SPÉCIALISÉS : Una sistriera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Terrain schisteux, lieu où le poudingue abonde Un peireguier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lieu couvert de pierres, terrain pierreux Un negadís . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Terrain marécageux Una moliera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mollière, terrain humide et mou – pré naturel Una clapoira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Terrain caillouteux – conduit de pierres pour l’écoulement des eaux Un cantagrilhet – un gres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Terrain pierreux, aride Un arenier – un sablàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Terrain sablonneux Lo minerau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le minerai Lo [calcari, cauquier] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Calcaire Lo chist ~ sistre – la blesta . . . . . . . . . . . . . . . . . . Schiste La malauça – lo tuve . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poudingue – tuf V – 3. 9.3. Le Ciel Lei ponchs cardinaus : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les points cardinaux : – Nòrd – Sud, Miegjorn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – Nord – Sud, Midi – Èst, Levant – Oèst, Ponent, Tremont . . . . . – Est, Levant – Ouest, Couchant Lo cèu – lo soleu 268 – la luna . . . . . . . . . . . . . . . . Ciel, soleil, lune Leis estèlas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les étoiles Pèrdre l’estèla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Perdre le nord propr. et ÅO Una cometa , una estèla de la bèla coa . . . . Comète – étoile filante Una estèla que tomba. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Étoile filante Observar (è-e) [ow] lo cèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Observer le ciel Plaçar un satellit sus orbita . . . . . . . . . . . . . . . . . . Placer un satellite en orbite Lo Carri deis a(r)mas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grande Ourse (ambe sei tres bèstias davant e lo carretier) L’estèla marina, Tramontana . . . . . . . . . . . . . . . . Étoile Polaire Lo boier dau cèu | Joan de Milan . . . . . . . . Arcturus | Sirius La Pociniera, lo Pesolhier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pléiades Lei tres Rèis, lei tres Bordons, leis Ensenhas . Ceinture d’Orion Lo camin de Sant Jaume . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Voie lactée Leis estèlas luson, tresluson, . . . . . . . . . . . . . . . . Les étoiles brillent, brillent intensément, clignotent. parpelejan, scintillan. Lo dardalh deis estèlas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le rayonnement… Lo cèu es esperlucat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le ciel est vif, brillant. 268. Bien distinguer lo soleu (é fermé parfois prononcé /su’lyw/) : le soleil, du solèu [ solevar (è-e): un soulè- vement de cœur, une envie de vomir. ~ 265 Sota la capa dau soleu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sous la voûte céleste Leis astres – lei planetas : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Astres – planètes : Vènus : Magalona – lo Lugar . . . . . . . . . . . . . . . Vénus – la Bèla Estèla Saturne : Pèire de Provença . . . . . . . . . . . . . . . . . Saturne Lei meteòrs – lo fuòc de Sant Èume . . . . . . Météores – feu de St Elme L’auròra boreala . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Aurore boréale Lo pònt de Sant Bernat, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arc-en-ciel l’Arc de seda, l’Arc de Sant Martin Lo soleu se lèva – [se cocha, tremonta]. . . Le soleil se lève – se couche. Avans soleu levat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Avant le lever du soleil A la raja dau soleu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sous les rayons du soleil Lo soleu [pica ferme, dardalha, . . . . . . . . . . . Le soleil tape – tape fort. rampèla] – vos [ensuca, encoca]. ■ La vièlha dança. La vieille danse. On a des mirages sous le soleil ardent. Tomba una brava luna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il tombe une drôle de lune. iron. Plòu de brasa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il pleut de la braise. Se solelhar – solelhat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se faire bronzer – bronzé L’uscle dau soleu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le hâle Un eclipsi de soleu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éclipse Lo soleu fa ròda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le soleil fait le halo. Una escandilhada de soleu . . . . . . . . . . . . . . . . . . Échappée de soleil Traucarà lo soleu? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il va percer? Lo soleu es malaut. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le soleil est pâle. Fa luna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il fait lune. La lune brille. Fa clar de luna. – A la lugana . . . . . . . . . . . . . . . C’est le clair de lune. – Au clair de lune (à la lumière de la lune) Lei quatre quartons de la luna : . . . . . . . . . . . . Quatre quartiers de lune : La luna fa lo premier quarton. . . . . . . . . . . . . . La lune est dans son premier quartier. Es [luna plena, luna vièlha]. . . . . . . . . . . . . . . . . C’est pleine lune, lune vieille. La luna es [bèla, fosca, rossa]. . . . . . . . . . . . . La lune est belle, voilée, rousse. La luna a lo rond. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La lune a le halo. ■ La luna es fosca, deman ò plòu ò bofa. La lune est voilée, demain il pleut ou il vente. V – 3. 9.4. La Flore • Arbres et plantes en général L’aubre – un aubret – un aubrilhon . . . . . . . . Arbre – petit arbre – arbuste Lo pè – pètge, tronc, apeon . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pied – tronc Cima, tèsta, capèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sommet, tête La branca – la fuelha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Branche – feuille – feuillage – [la rama, lo fulhatge] La garna, lo ramàs, la bronda . . . . . . . . . . . . . . . Tige garnie de feuilles – branche feuillue Una bronda – lo pàmpol . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Branchage – pampre, feuillage de la vigne ∼la pampa Notions spécifiques 266 ~ Comunicar en occitan provençau Una bròca – brocar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bouture – bouturer Un ensèrt – ensertar (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Greffe – greffer Una bachòca; una lúpia – un sin . . . . . . . . . . . Bosse – un nœud du bois La rusca – l’aubenca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Écorce – aubier Una sagata; una gitèla; un rebrot . . . . . . . . . . Repousse, rejeton Un tetarèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gourmand Un vitz; un escòt; aparon ∼paravon . . . . . Sarment, courson de vigne Un pissavin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courson auquel on laisse des yeux Un brot – una branqueta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sommité, brin – branchette Un uelh – una borra – un borrilhon . . . . . . . . Œil – bourgeon – petit bourgeon Lo greu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bourgeon crevé et germe Una planta – lo plantum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plante – (les) plantes (collectif) Planta renadiva . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plante vivace Un plant – un plantum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plant, bouture – jeune plant, plançon, semis Plantar – una plantacion, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Planter – plantation, fait de planter una plantada Lo pè – la coa – la camba; tija . . . . . . . . . . . . . . . . Pied, queue, tige Lo pecolh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pédoncule Un peu d’èrba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Brin d’herbe – brin de sauge – un brot de sàuvia Una flor – la coròlla – lei petalas . . . . . . . . . . . Fleur – corolle – pétale L’agulhon – l’estamina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pistil – étamine L’agriera, lo pollèn . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pollen La racina; lo raiç . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Racine La barba; lo racinum; . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Radicelle Lo barbenatge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enracinement des plantes, des arbres La filòcha; la viròla ∼viròlha . . . . . . . . . . . . . . Vrille (de plantes) – vrille de la vigne, du liseron – la vedilha Lo fruch, lei fruchs 269 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fruit – Les fruits en général – la frucha La grana – graneta, granèla . . . . . . . . . . . . . . . . . Graine, petite graine (figue, fraise…) Lo bòn – la popa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chair Lo mesolhon – lo mentilhon . . . . . . . . . . . . . . . . Noyau (fruit) Lo nogau – lo pinhon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cerneau de noix – pignon de pin Desmesolhonar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enlever le noyau La pèu – la gruelha – lo cruvèu . . . . . . . . . . . . . Peau – l’écorce d’un fruit – coque Lo dedau – la pelofa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cupule – bogue La planta : Arrapa – s’abarba – poncheja . . . . . . . . . . . . . . . Prend – met les radicelles – sort. – sòrt(e) – lèva. Gita de borras – crèba sei greus. . . . . . . . . . . . Bourgeonne. [Met(e), carga] (pampa, fuelhas, flors) . . . . . Fait des (pampes, feuilles, fleurs) 269. M’agrada lo fruch. J’aime le(s) fruit(s). Lo fruch se manja a la fin dau repàs. Les fruits se mangent en dessert. I a de fruch(s) per dessèrt. Il y a du/des fruit(s) au dessert. – Au canton de l’ortolalha, vendon de fruchs. Au rayon légumes, on vend des fruits. – Lei pomiers an bèla frucha aquest an. Les pommiers ont bien donné cette année. La production est bonne. ~ 267 S’enrasina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se couvre de grappes de fleurs 270. S’espelís de flors ; florís – se passís. . . . . . . Fleurit – passe. Tomba flor. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les fleurs tombent. Nosa sei fruchs – retèn, retèn pas. . . . . . . . . . Noue ses fruits, les garde ou pas. Grana. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fait des graines, monte en graine. V – 3. 9.5. La Faune Lei bèstias – lo bestialum . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les animaux en général • Animaux domestiques Lo bestiari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les animaux domestiques Aprivadar – adomergir ] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Apprivoiser – domestiquer ] un animau domètge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . un animal domestique Governar lo bestiari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Soigner les bêtes Una bèstia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une bête, un animal La tèsta – lei banas – lo morre . . . . . . . . . . . . . . . Tête – cornes – museau Lo còl – lo pietz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cou – poitrail L’esquina – la pança . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Échine – estomac La camba – lo pè – la pata . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jambe – pied – patte L’arpa – la bata. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Griffe – sabot La coa – la giba . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Queue – bosse L’esperon, la castanha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ergot de chien L’esperon, l’artelhet, lo garron, . . . . . . . . . . . . Ergot de coq, de paon lo carcanhòu Lo peu – Lei possas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La robe – le pis, la mamelle Una bèstia… respira – alena – bofa, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . respire, halète, souffle, manja – beu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mange, bois. pissa – fa de petas, cagalha, . . . . . . . . . . . . . . . . . pisse, fait du caca, de petolas, de bosas.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . des crottes, des bouses. muda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . mue. ponh(e) – grafinha – manda de còps. . . . . . . pique, griffe, donne des coups. de bana – lança, reguinha, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . de corne, rue manda teta – se paisse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . tète, broûte. viu dins… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . vit dans… son jaç – sa jaça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . gîte – bergerie, bercail son trauc, sa caforna, son recapte, . . . . . . . . son trou, sa caverne, son refuge, sa retirada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . son repaire lo galinier – l’ajocador . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . poulailler – perchoir lo nis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . le nid l’estable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . écurie, étable lo cast . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . enclos pour les brebis fait de claies la cabana. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . niche, cabane à lapin. Una bèstia pòt èstre… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Un animal peut être… aprivadada – mansa – doça . . . . . . . . . . . . . . . . . . apprivoisé – docile – doux, ferotja – crudèla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . féroce – cruel. Adomergir – domesticar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . domestiquer 270. Arbres comme l’olivier, l’acacia… Notions spécifiques 268 ~ Comunicar en occitan provençau Lo cat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chat sòrt(e) leis arpions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . sort les griffes. [- ] rintra leis arpions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [-] fait patte de velours. s’enarca – estrepa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . fait le gros dos. – gratte. fa lo manèu. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . se frotte. se farda. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . se lave. grafinha – manda la pata. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . griffe – envoie la patte. tria lei nieras. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . cherche les puces. Lo cat [es tot espelofit, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ébouriffé a lo peu reversinat]. Un cat [careçant, ferotge – ajogassit] . . . . . Caressant, sauvage, joueur [Careçar, cacholejar] lo cat . . . . . . . . . . . . . . . . Caresser Lo cat [muda, peunha]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mue. A lo peu [fornit, rar]. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poil épais, clairsemé Un cat [de teulissa, bordilha, de fauda] . . . . . De gouttière, bâtard, de salon Lo can [lo chin*] – la canha . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chien – chienne [branda, gangassa] la coa. . . . . . . . . . . . . . . . . . remue la queue. estrepa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . gratte le sol. se grata. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . se gratte. [lipa, fa lo bèu-bèu a] son mèstre. . . . . . . . lèche, fait des grâces à son maître. fa veire lei dents, mòrd(e). . . . . . . . . . . . . . . . . . . montre les dents, mord. garda l’ostau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . garde la maison. cocha lei raubaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . met les voleurs en fuite. recampa lei fedas esmarradas. . . . . . . . . . . . . . rassemble les brebis égarées. borra lo gibier. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . poursuit le gibier. sòrt(e) una lenga de sièis pams. . . . . . . . . . . . sort une langue de six pieds. manja la sopa dins sa gamata. . . . . . . . . . . . . . mange la soupe dans sa gamelle. a la coa remochinada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . queue en trompette. Triar lei nieras – lei langastas, . . . . . . . . . . . . . . Trier les puces – les tiques lei cascalhons La cabana dau can . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Niche Un can [fòl, fòlh, fòu] . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enragé Tenir a l’estaca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tenir en laisse Menar un can a l’estaca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mener un chien en laisse Emmorralhar, mettre lo morrau . . . . . . . . . . . . Museler Un can [bordilha, de fauda, de caça, . . . . . Chien bâtard, de luxe, de chasse, de pargue, d’aver] de garde, berger Un cadèu – un charniga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jeune chien – Chien lévrier bâtard (fig. homme bourru) • Cris et bruits des animaux Rangolar, greular . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Râler = respirer avec bruit, avec difficulté, son étranglé et aigu Lo buou, la vaca, l’aret, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bœuf, vache, bélier L’ase, lo vedèu… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Âne, veau Brama271, bradala272, besela273. . . . . . . . . . . . . . . Beugle, brait, mugit. 271. -assar (désagréablement), -ejar (sans cesse, plaintif). 272. sp. brau. 273. sp. vedèu. ~ 269 Lo bram274 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le brame Lo vedèu brama sa maire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Appelle… La feda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . La brebis (mouton) bèla (è-e). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . bêle. Lo cat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chat miaula | renèga (è-e) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . miaule | feule = menacer en soufflant romia 275 , fa sei [romiaus, . . . . . . . . . . . . . . . . . ronronne ramiaumiaus, ramamiaus] rangola, greula | nhaula. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [en chaleur, rut] | [plaintif]. Lo cavau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cheval endilha. | brofa ∼s’esbrofa. . . . . . . . . . . . . . . . hennit. | s’ébroue = souffle bruyament. La cabra . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chèvre cabreta. | bestira. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . béguète, bêle. | chevrote. Lo can – lo cadèu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chien – chiot japa. – japa còntra la luna. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . aboie – aboie à la lune. – japa au trauc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – à l’entrée du terrier udola ∼orla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . se plaint 276 – gingòla(ò-o) ∼jangòla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Id. rondina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . grogne. glatís, giscla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . clatit, donne de la voix = cri bref en voyant le gibier. Lo can (a)glatís lei fedas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le chien aboie après les brebis. Lo coniu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lapin coina. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . clapit, couine = pousse de petits cris aigus. quila ∼quiela. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . longs cris aigus. Lo pòrc . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cochon rena, rondina. – quila, coina. . . . . . . . . . . . . . . . . grogne. – couine. L’aucelilha… canta. | bresilha, gasalha ∼casalha. . . . . . chante. | gazouille, ramage. piula. – piuta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . plaintivement. – [en servant d’appeau] cascalha. – chica. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . [par éclats] – fait chi. cacaleja. – sibla. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . caquette. – siffle. rocola, rocoleja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . roucoule. L’anet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Canard fai sei coans-coans. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . fait coin-coin. narreja, nargoseja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . cancane, nasille. Lo gau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coq cacaraqueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . chante, coquerique. La galina . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poule [cluece, clucís] (ue-u). – cacaleja. . . . . . . . . . glousse277. – caquète. La dinda, la pintada… . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dinde, pintade gloglota. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . glougloute. 274. Les noms se composent par suffixation: generic: 1/ radical ou infinitif ; 2/-ament (doux), -ada (durée, huée), -et (petit et bref), -atge (action de), -adís(sa) (long et incessant), -ejada (répété), -ariá (désagréable), -um (habitude de, faculté de) ; -ador (organe, coup de gosier ; lieu) ; 3/ adj.: -aire (celui qui -), -airàs (grand -eur), -eiret (petit -eur), -arèu (qui aime à -). 275. Forma maritima : Present. Ind. romiáu, romiás, romiá, romiam, romiatz, romián. 276. Hurler en parlant du loup. 277. Prend souvent le sens de coar. Notions spécifiques 270 ~ Comunicar en occitan provençau Lo faisan, la pintada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faisan, pintade coaqueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . criaille. La dindoleta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hirondelle gasalha. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . trisse. L’auca mascla . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jars coaqueja. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . jargonne. • Oiseaux L’aucelilha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les oiseaux en général Un aucèu – un aucelon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Oiseau – petit oiseau Un pipiu – un fifí – un enforniu . . . . . . . . . . . . . Tout petit oiseau – un caganís Lo bèc – leis alas – lei plumas . . . . . . . . . . . . . . . Bec – aile – plumes La coa – leis arpas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Queue – griffes Lo batèu – l’òrsa – lo gigier – lo gavai . . . . . . Carcasse – croupion – gésier – jabot L’aucèu… – estrepa dins la tèrra. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – gratte le sol. – pita de vèrmes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – picore des vers de terre. – fa son nis. – s’apària. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – fait le nid. – s’accouple. – gala leis uous. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – féconde les œufs. – fa l’uou. – coa. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – pond. – couve. – enfornia. – pren sa volada. . . . . . . . . . . . . . . . . – sort du nid. – s’envole. – s’ajoca ; se quilha sus una branca. . . . . . . – se perche. – debana. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – fond, plonge, s’abat. La gàbia – l’auceliera . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cage – volière Lo manjador – l’abeurador . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mangeoire – abreuvoir L’ajocador . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Perchoir Donar de pastum : de reprim, . . . . . . . . . . . . . . . Donner la pâtée : repasse, de rasset, de figas chapladas… . . . . . . . . . . . . son, figues hachées… Levar lo cacai, la polissana . . . . . . . . . . . . . . . . . . Enlever la fiente, le fumier des poules • Poissons et faune marine Lo peis – lo peissàs – lo ravan . . . . . . . . . . . . . . . Poisson – gros poisson – tout venant, menu fretin Lo peissitge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Odeur du poisson Lo peis… – nada. – mofega. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . nage. – fouille du museau. – bolega : fa de verteus, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . – divers mouvements à fleur d’eau. bombilha, fringolha, fresilha. La tèsta – lo bèc – lei gaunhas . . . . . . . . . . . . . . . Tête – bec – ouïes Leis alas – leis alilhons – la coa . . . . . . . . . . . . Nageoires – petites nageoires – queue L’esquina – leis ardilhons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dos – piquants de l’arête dorsale Leis escaumas – leis espinas . . . . . . . . . . . . . . . . Écailles – arêtes Lei tripas, la buerba – la mura . . . . . . . . . . . . . . Tripes – l’estomac Lei peis de ròca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poissons de roche Lei roquiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poissons à grosses lèvres Lei girèlas – lei gòbis . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Girelles – gobis La rascassa – lo capon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rascasse – chapon (scorpène truie) Lo fielàs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Congre ~ 271 Lei peis blancs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poissons blancs L’aurada – lo sarg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dorade – sargue, sar commun La saupa – lo lop . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saupe – bar Lei peis plats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poissons plats La sòla – la clavelada . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sole – raie La sardina – l’auriòu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sardine – maquereau L’anchòia – la merluça . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Anchois – morue Lo baudròi – lo potasson . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lotte – lieu noir Lo mújol – la galineta . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Muge – rouget grondin Lei peis ferams . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poissons féroces Lo requin, la làmia – lo daufin . . . . . . . . . . . . . Requin – dauphin Lei cauquilhatges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Coquillages – Fruits de mer Lo bieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bigorneau, bulot, buccin Lo muscle – l’orsin – lei darnas . . . . . . . . . . . . . Moule – l’oursin – les parties rouges La medusa – carnmarina, carnassa pop. . . . . . . . Méduse L’esquinada – la favolha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Chèvre de mer – carcinus moenas Lo fieu pelan . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petit crabe poilu Lo cambaròt ~ carambòt – lo poupre . . . . . Crevette – poulpe La súpia – lo supion : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Seiche – petite seiche : calòta – escuelh . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . calotte – os de seiche • Autres animaux (Quadrupèdes, insectes, etc.) Lei bestiòlas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Petites bêtes Lei vèrmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vers V – 3. 9.6. L’Eau et les liquides L’aiga raja – susa, trespira . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’eau coule – suinte Vueja, qu’ai escolat mon gòt! . . . . . . . . . . . . . . Verse (= remplis mon verre), mon verre est vide! La pinhata [vèrsa, regala]. . . . . . . . . . . . . . . . . . La marmite déborde, coule sur les bords. ■ A [escampat, reversat] d’aiga dins tota la cosina. Il a répandu, renversé de l’eau dans toute la cuisine. Emplir – vujar278 (ue-u) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remplir – vider, verser vuidar ∼voidar – escolar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . vider, vidanger – vider, écouler La bota pèrd(e). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le tonneau fuit. Colar [la bugada, lo cafè] . . . . . . . . . . . . . . . . . . Filtrer la lessive, le café L’aiga es… linda, bèla, clara . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . limpide fosca, trebla | espessa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . louche, trouble | très louche Gisclar279 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gicler, jaillir Esposcar; regisclar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Éclabousser gotar, degotar, gotejar, degolinar . . . . . . . . . . goutter Desbondar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Jaillir avec impétuosité S’engorgar – s’engavachar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’engouffrer – s’engorger Regonflar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Regonfler, refluer (face à un obstacle) Se ramassar – s’acampar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . S’accumuler 278. Vujar s’emploie généralement pour dire verser dans car si un contenant se vide, l’autre se remplit! 279. Le mot occitan est passé en français. Notions spécifiques 272 ~ Comunicar en occitan provençau (Se) banhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Baigner, doucher, humidifier, humecter, imbiber, mouiller, arroser Trempar | Trempe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tremper | Trempé, ruisselant Faire [trempeta, sausseta] . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tremper son pain dans le vin ou la sauce Aigar – irrigar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arroser, irriguer ■ Dau temps de l’estiu, fau aigar l’ortolalha cada vèspre. En été, il faut arroser les légumes tous les soirs. Remulhar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire tremper, remettre dans l’eau, détremper, imbiber Èstre remulhat de susor . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Être en nage Subrondar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Surnager, déborder, submerger, inonder Absorbir – beure – pompar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Absorber, s’imbiber Embeure – s’embeure . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imprégner – absorber, s’infiltrer, s’absorber L’aiga s’embeu dins la sabla. . . . . . . . . . . . . . . L’eau s’infiltre… Lo soleu embeu l’aiga. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le soleil résorbe l’eau. (évapore) ■ L’aiga de son paumon s’es tota embeguda. L’eau de son poumon s’est entièrement résorbèe. Ónher, oliar | Onhut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imbiber d’huile ou d’un corps gras | Imbibé d’huile Aigassós . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imbibé d’eau Faire [trempar, remulhar] un blest . . . . . . . Imbiber une mèche de pétrole dins de petròli Embugar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Imbiber, imprégner (vapeur, eau chaude, gaz), combuger (tonneau) S’espompir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Se gonfler, s’imbiber, s’enfler (de liquide) Ai lei mans fachas de [vin, sang]. . . . . . . . . J’ai les mains [pleines, enduites, souillées] de [vin, sang]. Mei cauçaduras fan ges d’aiga. . . . . . . . . . . . . Mes chaussures ne prennent pas l’eau. Una bota desglesida . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Une barrique disjointe Faire estancar una bota . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Faire étancher une barrique Rebolhir – escumar – retombar . . . . . . . . . . . . . Fermenter – mousser – (faire) décanter ■ Dins l’ivèrn retomban tres còps lo vin novèu. Dans l’hiver, on fait décanter trois fois le vin nouveau. ■ Ai salins, retomban l’aiga de la mar dins un bacin que li dison lo retombador. Aux salins, ils font décanter l’eau de mer dans un bassin nommé… La retombadura, l’escorrilha . . . . . . . . . . . . . . . . Dépôt de la décantation L’escoladura. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dépôt de l’égouttage, égoutture La fònt – lo grifon – lo canelon . . . . . . . . . . . . . Fontaine, robinet, brise-jet raja [a fiu, a plen bornèu]. . . . . . . . . . . . . . . . . . coule [un filet, à plein tuyau]. Lo tube – lo tudèu – un canèu . . . . . . . . . . . . . . . Tuyau – tube – conduit(e) – un bornèu – una conducha 280 La pompa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pompe es desgranada. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . désamorcée Lo potz . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puits Tirar d’aiga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Puiser de l’eau 280. La distribution des sens est mal recensée. Tout cela est à préciser. ~ 273 Lo posaire ∼poaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Seau (du puits) La carrèla – l’enchassa – lo ganchet . . . . . . . Poulie – châsse – crochet Lo tralhàs, tralhau – lo liban